Conseil constitutionnel : Macron aura le droit de taxer la quantité d’air que vous respirez

On parle beaucoup, ces derniers temps, de la décision du Conseil constitutionnel sur les retraites.

Ma foi, c’était dans le programme électoral de Macron et le sujet se prête peu à une censure constitutionnelle. On peut regretter le passage aux 64 ans, bien évidemment, et l’allongement de la durée de cotisation, mais la majorité l’a voulu, grâce à la collusion Renaissance – NUPES. Moi, j’avais voté RN, je n’ai donc rien à me reprocher !

La décision intervenue le 14 avril en a éclipsé une autre rendue sur QPC (question prioritaire de constitutionnalité) tout aussi fâcheuse, même davantage encore puisque cette fois-ci il n’y avait pas eu de consultation populaire sur le sujet. Les prétendus “sages” ont estimé que la loi pouvait imposer la quantité de particules en suspension sans avoir à les définir…

C’est la porte ouverte à toutes les dérives, notamment si les écolo-dingos venaient au pouvoir. Ou si Macron cherchait à les séduire.

Demain, peut-être, nous serons taxés sur la quantité d’air que l’on respire et donc de CO2 que l’on expire.

Et pourquoi pas une taxation en fonction du poids notamment, si les plus gros sont censés respirer davantage que les autres…

Avec une déclaration annuelle semblable à celle de l’impôt sur le revenu où chacun indiquerait son âge, son poids, sa taille… d’où un logiciel d’intelligence artificielle déduirait l’empreinte environnementale de la respiration de l’individu concerné.

On sait bien qu’un obèse qui fait un sprint transpire beaucoup plus qu’une gazelle, suffoque et manque de s’effondrer sur la piste de course…

Donc expire plus de CO2, élimine plus d’eau aussi. Du moins, c’est ce qu’on nous dira sans doute…

D’où une taxe prochaine sur la sudation produite par chaque Français. Il y aura peut-être une exonération pour les plus de 75 ans, censés ne plus pouvoir vraiment se dépenser physiquement à un rythme élevé et donc moins consommateurs de CO2 et d’eau à exsuder.

Puisque Macron peut taxer la poussière, il pourra demain taxer l’air, la sueur, etc. qui ne sont pas davantage quantifiable ni définissables avec précision.

https://blog.landot-avocats.net/2023/04/13/la-tgap-sapplique-de-maniere-floue-aux-poussieres-totales-en-suspension-mais-ce-flou-nest-pas-inconstitutionnel/

En tous cas, le Conseil constitutionnel, lui, ne manque pas d’air et gobe à peu près tout…

 

La TGAP s’applique, de manière floue, aux « poussières totales en suspension ». Mais ce flou n’est pas inconstitutionnel (pas d’incompétence négative).

La TGAP s’applique, de manière floue, aux « poussières totales en suspension ». Mais ce flou n’est pas inconstitutionnel (le législateur n’a pas commis d’incompétence négative sur ce point, selon les sages de la rue Montpensier.

Source :

Décision n° 2023-1043 QPC du 13 avril 2023, Société Établissements Bocahut [Taxe générale sur les activités polluantes à raison de l’émission de poussières], Conformité

 

 1,587 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Non solum, sed etiam….
    Mais encore 3 milliards d’africains vont nous pomper l’air….plus de jogging les longs de Seine ou au bois de Boulogne. car vous expires 3 fois plus de CO2 par Km parcouru !!!, nicht wahr ?

  2. On aura encore de la marge avant d’en être dépourvu, grâce à un grand nombre de brasseurs d’air…

  3. Ça me rappelle ce que nous disait à mon épouse et à moi une voisine à la fin des années 80 : “Ils vont vous mettre des clochettes autour du matelas et à chaque fois que ça tintera vous serez taxés !”

    Tu avais tout vu chère Danièle. Un p’tit coucou à ton Pierre qui nous regarde peut-être depuis son nuage là haut…

    Elle plaisantait, mais tout est possible.

  4. Macron pourrait aussi nous foutre un compteur à gaz dans le slip car le méthane que nous expulsons via l’orifice du fondement est un gaz à effet de serre. Tout ça parait ridicule et risible mais avec la bande de bordilles macrono-écolo-dingos que nous avons on peut s’attendre à toutes les choses les plus absurdes tant que ça leur permet de nous piquer du fric

  5. Taxer l’air ? Cela me fait penser au film Total Recall la 1ere version, après l’eau nous rentrerons progressivement dans la folie des idées pour faire gagner de l’argent aux systèmes financiers et les multinationales , entre futures taxes et restrictions de tout sur tout,il nous appartient quand même de défendre le bien commun de l’humanité qui est l’eau et l’air

  6. Que ceux qui ne sont pas vaccinés refusent les transfusions sanguines venant de donneurs vaccinés car là, ils deviendront vaccinés donc empoisonné.

  7. Il y a longtemps que l’on parle de taxer l’air respiré mais personne n’y croit.
    Personne ne pensait subir tout ce que nous subissons, et nous l’acceptons. Croyez-vous qu’un jour nous ne paierons pas l’air que nous respirons ? Eh-bien moi non plus, je n’y crois pas beaucoup MAIS, comment font-ils pour économiser la planète Terre ?… tout simplement en la DEPEUPLANT par exemple et entre autres, grâce aux vaccins !!!!! Méditez mes frères ….

    • Comme quoi le peuple devrait cravater ces génocidaires et les anéantir et les envoyer en Enfer , et le plus tôt possible serait le mieux !

    • Toutes les grotesqueries de NUPES-LREM ont cet objectif finalement.
      Taxer l’air respiré, ce n’est pas pire que l’homme enceint ?

  8. Et quand est-ce qu’on les taxe, lui et les écolos-dingos pour être partisans de la guerre en Ukraine ce qui nous pollue l’air plus encore que ce que nous pouvons produire de CO2. Sans compter tous leurs déplacements en automobile, en avions….

    Ça urge qu’on se sorte ces fous ; il n’y a qu’un coup ‘État qi peut expliquer leur raison d’être au pouvoir ; les Français, les Peuples, ne sont pas idiots au point de donner la direction d’un pays à ces tyrans fous.

    Et leur exemple, leur mise en pratique personnelle, où les voit-on excepter pour faire la promo de cols roulés ?!

    Comment n’ont-ils pas honte ? Comment osent-ils se montrer ?

    Nous faut-il réellement attendre encore le jeu, la comédie, des élections prochaines, cet espoir vain qui n’a pour seul but que celui de jouer le leurre de la montre “espoir”.

    L’espoir tue ! Aie-toi, le ciel t’aidera.

  9. Il taxe déjà la merde que nous rejetons avec les taxes d’assainissement. Pour l’air, vu qu’il nous le pompe, je pense que cette taxe est injustifiée. Je pense aussi qu’il faut taxer les pétomanes, qui contribuent à la pollution de l’air. Ceux qui puent des pieds, également.

    • Tu commences fort Argo, j’ai bien rigolé. Même si je sens derrière tes mots une forme de colère que tu contiens par l’humour pour ne pas exploser…
      Et je partage !!!

Les commentaires sont fermés.