Place d’Armes : appel au peuple de France

Il y a deux ans, je terminais la lettre aux gouvernants, dite « Lettre des Généraux », par ces mots : « Si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société… et demain, la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant… ».

Aujourd’hui, la situation de notre cher pays se résume en un mot : DESASTREUSE

Nous avions le meilleur système de santé du monde, le meilleur modèle d’énergie, la meilleure école, une armée admirée à l’international, une industrie compétitive et une agriculture performante… Mais tout ce qui touchait à l’excellence n’est plus que décombre. Notre pays n’est plus qu’une zone mondialisée qui s’appauvrit chaque jour davantage. Alors, la question se pose : comment a-t-on pu tomber aussi bas aussi vite ? Qui est responsable et pourquoi rien n’a été entrepris pour redresser ce pays et protéger sa population ? Seule réponse : l’État.

Françaises, Français, il est temps de demander des comptes aux gouvernants qui depuis plus de trente ans, n’ont pas respecté leurs mandats. Ils n’ont endigué ni l’insécurité, ni l’immigration incontrôlée, et ont aggravé la précarité des plus démunis. MM Sarkozy, Hollande et surtout Macron sont les exemples de Présidents ayant déprécié la fonction politique suprême :

  • Nicolas Sarkozy bafoue la victoire du NON au référendum sur la constitution européenne de 2005 en faisant adopter le traité de Lisbonne grâce à la tenue du congrès du Parlement.
  • François Hollande restreint notre énergie nucléaire pour complaire aux lubies écologistes posant les bases des problèmes énergétiques actuels.
  • Emmanuel Macron sans hésiter fait tirer à balles de défense sur les « gilets jaunes » venus manifester pour le maintien de leur niveau de vie et l’élaboration d’initiatives citoyennes. Au Qatar et en Afrique il a un comportement indigne de la fonction présidentielle. Enfin en s’acharnant à faire passer un projet de loi inique, contre le monde du travail, il prend le risque de susciter un climat de violences sociales incontrôlées.

En conséquence de tous ces échecs, de ces trahisons et de ces mensonges, la France n’est plus considérée comme une grande Nation. Notre pays, subordonné aux institutions européennes s’efface devant l’impérialisme américain, l‘irrédentisme russe et la puissance économique allemande. Il peut, demain avec le conflit Ukrainien courir vers la guerre sans que la population l’ait validé.

Nous, ex-militaires, ne pouvons cautionner, comme la majorité de nos compatriotes, une telle dérive contraire à notre éthique.

NON, la France des clochers et des cités séculaires n’a pas dit son dernier mot ! Rien n’est inéluctable, tout  n’est pas perdu.

C’est pourquoi, nous, les Aînés, affirmons et écrivons ce que d’autres, dans leurs milieux respectifs : militaires, salariés, enseignants, exploitants agricoles, artisans, magistrats … ne peuvent ou n’osent pas exprimer.

Français cessez de croire les mensonges des gouvernants et des médias qui leur sont inféodés. Soutenez en actes ceux qui ne transigent pas, qui ne mentent pas et qui ne se parjurent pas.

Aujourd’hui, face à la contestation légitime, l’état Macronien jette en pâture les forces de l’ordre et ce dans un seul but : se repositionner en sauveur d’une situation de pourrissement dont il est l’instigateur.

Ne vous laissez pas berner !… La France a besoin de vous : Réagissez ! Rejoignez la résistance !

Gens de cette terre, le sang de nos Pères n’a pas été versé pour le profit d’une caste oligarchique.

Levons-nous ! Renouons sans a-priori avec l’Union sacrée !

SAUVONS LA FRANCE et LES FRANÇAIS car, comme l’écrivait Georges ORWEL :

« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice ».

 

 

Jean-Pierre Fabre-Bernadac

                                                                                        Président de Place d’Armes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1,663 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. bien écouté Fabre Bernadac sur sud radio l’invité de Bercof de 12 h30. Il est grand temps de passer à la vitesse supérieure pour sauver la France ; par n’importe quel moyen pour se sortir du guépier européen. entendu ce matin sur sud radio aucun roi depuis Charles VI n’a été traître aux intérêts du pays comme le fait marcon

  2. Vive la France vive les aînés vive le peuple francais de souche vive les patriotes vive les GJ vive les resistants vive les partisans que Dieu bénie la FRANCE 🙏🌹

  3. “Rejoignez la résistance !”

    Oui, mais encore faudrait-il que ce soit une VRAIE résistance ! Car maintenant il devrait être clair que des articles, des pétitions, des manifestations ou encore l’abstention ne sont clairement pas la solution.

    • Vous avez entièrement raison, depuis le temps que je le dis je vois que nous sommes au moins deux. On attend l’ordre “d’y aller” !…

  4. Place d’Arme avait lancé plusieurs avertissements sur le délitement de la France et la ministre des armées Florence Parly du temps de son mandat avait critiquée fortement les généraux et officiers à la retraite de rester dans leurs charentaises , visiblement leurs appels ne seraient pas entendu leurs rappelants aux devoirs de réserves,donc les militaires ça ne parlent pas beaucoup,mais quand ils sonnent le tocsin à plusieurs reprises,on peut s’en inquiéter

    • Oui cela prouve le niveau de ces politiques, ne même pas respecter des Français qui ont, en leur temps, défendu la France. Une honte de voir comment ces Généraux ont été traités, cela ne c’était jamais vu, ni dans aucun pays à ma connaissance.

  5. La France est en danger et les anciens militaires comme Mr Fabre Bernadac ont compris que la France file un mauvais coton avec un gouvernement Macronien Jupitérien corrompu qui ne protège pas les frontières de la France tout comme ses prédécesseurs, les Macronistes deconstructeurs installent le communautarisme Islamique, trafic de drogue et cie et détruire la jeunesse française. Cette association Place d’Armes est une association d’utilité publique !

  6. C’était un beau rêve que cette lettre, mais on y croit plus. Les jeunes ne sont pas prêts à quitter leur confort pour sauver la France.

    • Oui, mais si les jeunes ne sont pas prêts à quitter leur confort pour sauver la France, ils finiront comme elle, au fond du trou !

  7. Ha ha ha !…

    Oui, la pêche est impressionnante… Sacré coup de chalut.

    Qui débute par un SAR… dernier représentant de tous les SARS… comme celui de Francis Blanche, le Rabindranath ?… Le SAR dîne à l’huile.

    Même de menus fretins d’“Huiles” tel Charles Gave, intello d’après ses propres dires qui n’aurait pu faire plombier, car gauche des 2 mains.

    https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=chanson+j%27aime+les+militaires#fpstate=ive&vld=cid:30ee130e,vid:wuHs1_pSmGo

    Pour une bonne part, adeptes du “Présentez armes” avec seringue anti-covid ?

    On attend la troisième promotion-sommation, augmentée de fringants frais nouveaux retraités, qui comblera les rangs ,on l’espère au moins, de regrettés grands, cela va sans dire, anciens disparus.

  8. Défiler pacifiquement où se révolter ? Pour parvenir à chasser ce gouvernement corrompu, seule la deuxième solution est la bonne. Après, il faudra penser à dissoudre Renaissance, MODEM, LR, la NUPES, tous ces partis responsables de ce fiasco. Et ne tolérer que les partis patriotes.

Les commentaires sont fermés.