Macron est tellement haï que certains cauchemardent en parlant d’un 3ème mandat… Possible ou pas ?

MACRON POURRAIT-Il SE REPRÉSENTER POUR UN TROISIÈME MANDAT EN 2027 ?

L’article 6 de la constitution stipule que le président est élu pour cinq ans au suffrage universel direct.  Nul ne peut exercer  plus de deux mandats indique ce même article.Mais, le 25 octobre dernier, le Conseil d’État a donné le feu vert au Premier ministre polynésien qui se demandait si le président de cet atoll du Pacifique pouvait se présenter pour  un troisième mandat. Pourquoi cette entorse aux règles en vigueur?

Une loi organique précise que le président de cette collectivité d’Outre-Mer ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs. Mais le président Édouard Fritch avait succédé à Gaston Flosse qui venait de démissionner en cours de mandat. Donc le premier mandat de Fritch était inférieur à cinq ans, d’où la décision du Conseil d’État. Fritch pouvait se représenter.  Il n’en fallait pas plus pour que les esprits s’emballent. 

En effet, si Macron dissolvait l’Assemblée nationale avant le terme de son deuxième  quinquennat et perdait  les élections législatives  qui s’ensuivraient, en démissionnant, il pourrait ainsi briguer un troisième mandat. L’intérim serait assuré par le président du Sénat. L’ancien garde des Sceaux , Jean-Jacques Urvoas, professeur de droit public à l’université de Brest, estime que oui. Coup de tonnerre (de  Brest)  dans le Landernau! Il s’en est ouvert dans les colonnes de l’Opinion.  En démissionnant avant 2027,  notre génie national, Mozart de la finance et autres distinctions,   pourrait ainsi se représenter.  Si la Macronie s’en est réjouie, j’ai senti le vent du boulet et la peur m’envahir. Quinze ans de Macron, c’est plus que je ne pourrai supporter. J’ai calculé que j’aurai atteint l’âge respectable de quatre-vingt un ans à l’échéance de sa troisième  dictature. Si je ne trépasse pas avant.  Il devrait aussi penser à Brigitte, qui s’envieillit.  Il faudra peut -être  songer à lui  installer un monte-escalier à l’Élysée, aux frais du contribuable, bien sûr. 

D’autres spécialistes en droit constitutionnel m’ont un peu rassuré. Un peu seulement. Selon Paul Cassia, spécialiste en la matière, si Macron se représentait en 2027, ce serait un détournement de l’esprit de la loi. Selon lui, il aurait été plus clair d’écrire que personne ne pouvait être élu plus de deux fois. La formule actuelle de cet article prête à confusion. Si le président démissionnait en cours de mandat et décidait de se représenter en 2027, c’est le Conseil constitutionnel qui trancherait. Il lui faudrait 500 parrainages validés par l’institution, qui pourrait avoir son mot à dire pour vérifier que cette troisième candidature est bien conforme à la constitution. Ce qui n’est pas très rassurant quand on songe que le Conseil est largement acquis à Macron. Les membres sont nommés par tiers par le chef de l’État,  les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. La durée du mandat de ces Sages est de neuf ans. Ils seront donc là lors de la prochaine échéance. 

Dominique Chagnollaud, professeur de droit constitutionnel à Paris 2,  estime peu probable que le président interprète la constitution à son avantage. (Il ne doit pas le connaître). Il estime que le texte ne parle pas de la fin de ses mandats mais de ses mandats tout court, et peu importe qu’il aille au terme ou non du deuxième. On aimerait le croire. 

Juan Branco, l’avocat bien connu, évoque une autre piste : Macron pourrait se représenter pour un troisième mandat en rétablissant le septennat en lieu et place du quinquennat. Mais pour cela, notre gloire nationale doit procéder à la révision de la constitution. Deux solutions : le référendum, ou l’approbation par le Parlement (Sénat et  Assemblée nationale) réuni en congrès. Si la demande de révision  émane du Parlement, il faut un référendum pour l’approuver. Un référendum pour Macron, c’est plutôt risqué. Idem pour le Parlement réuni en congrès où il faut l’approbation des 3/5  des congressistes.  Je pense que c’est mission impossible. De plus, le quinquennat a été adopté le 24 septembre 2000 et n’a été mis en application que pour le deuxième mandat de Jacques Chirac, en 2002 et ne pourrait donc pas être appliqué pour le deuxième quinquennat du président actuel. 

Je pense que si Macron dissolvait l’Assemblée nationale pour pouvoir démissionner;  s’il  perdait ces nouvelles élections législatives, ce serait dans le but d’installer le désordre et l’instabilité politique en France, espérant ainsi qu’au vu des désordres induits par sa démission et une Assemblée nationale ingérable, les Français le plébiscitent pour un troisième quinquennat. Est-il assez tordu pour aller jusque là?  

ARGO

 

 1,921 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Macron est un psychopathe pervers. Il n’y a que les cons qui ne l’ont pas encore compris, soit 85 % du peuple français. En effet, réélire un mec qui emmerde, et fera tout pour emmerder, 6 millions de français qui ont strictement respecter la loi (le produit léthale n’étant pas obligatoire), il n’y a que le peuple français sur la planète entière pour le faire.
    Le seul objectif pour Macron : satisfaire sa maladie mentale profonde. Pour cela, il doit tout détruire jusqu’à notre civilisation par un envahissement islamique dépassant tout entendement, et une faillite économique sans précédent. Comme toujours, bien sûr, le tout dans l’indifférence totale de 85 % des français, lesdits cons et puants d’indifférence.
    Alors, 3ème mandat pour Macron ? Inutile de dire que s’il peut le faire il le fera peuchère ! Et IL SERA REELU pour la troisième fois. La preuve ? Pas compliqué :
    1) les élections sont désormais totalement truquées à l’américaine
    2) le bon peuple français, encore vivant, voudra achever, et au plus vite s’il-vous-plaît, son suicide, en tant que secte.

  2. Mais avant toutes ces horribles prédictions, il y a celle du Paillassou.
    Qui sait laquelle se réalisera ?
    Donc reprenez courage et espérance, les amis, tous les scénarii sont possibles.

  3. Scénario possible:
    Il démissionne. Donc on fait des présidentielles anticipées.
    Il se représente avec la marine en face de lui. Apeurés par la fasciiiiiite marine, les crétins sont bien capables de le refoutre au pouvoir.
    Alternative: meluche en face..

  4. J’aimerais pouvoir croire qu’il disparaîtra en 2027. Mais il est jeune, les dents très longues et rester dans l’ombre après avoir eu cette fonction, ne me semble pas possible pour ce personnage. Quant aux lois, la Constitution, il s’assoit dessus. Il peut décider avant 2027 de supprimer la limite de deux mandats, ayant Fabi à sa botte (pour rappel : pass sanitaire et vaccinal). Et même si la moitié du pays est dans la rue, il s’en contrefout. Nous venons de le constater encore avec la réforme des retraites. L’autre scénario, les PS/LR étant cuits, c’est qu’un RN ou un LFI gagne en 2027, récupérant un pays en miettes et impossible à soigner en cinq ans. Et en 2032, cocorico, revoilà notre freluquet, bombant le torse en promettant, sans rougir, qu’il sera notre sauveur. Je n’ai aucune confiance en nos institutions. A chaque fois que l’on espère une décision, un vote,une loi pour nous aider, nous le petit peuple, et bien non. Il dégaine le 49,3 et basta. Fin des débats. Et certains pensent que nous sommes encore en démocratie !

  5. Depuis l’annulation du résultat du référendum de 2005 par sarkozy et les députés félons, je pense que tout est possible, la passivité du peuple permet toutes les combinaisons
    L’individu dont nous parlons dispose de l’ensemble du corps constitué, il n’a aucune morale et est capable de tout
    Sa base électorale constituée des retraités est solide et fiable, contrairement aux plus jeunes qui ne croient plus en rien
    Et ne parlons pas de l’opposition qui n’a d’opposition que le nom

  6. Certains commentateurs parient sur l’élection d’Eduardo notre bien aimé ancien 1er sinistre. Celui qui aura réussi l’exploit de mettre les GJ dans la rue pour une limitation de vitesse qui n’aura servi qu’à renflouer les caisses de l’état panier-percé. Alors que ce triste sire est pour une retraite à 67 ans, on le dit très populaire et présidentiable. Vas comprendre Charles ! Le mec il est aux antipodes de ce que veulent les français et serait bien placé pour gagner ? Il y foutage de gueule sondagière là mon capitaine ! Non! Ce que va faire Macron c’est rester au pouvoir pour “préserver” la démocratie après la victoire du RN puisqu’il se croit être le rempart contre l’extrême droite et le fascisme que gnagnagna… Il se servira des moyens de l’état pour annuler les élections, décréter l’état d’urgence, organiser d’autres élections en interdisant le RN et LFI d’y participer. Il nous mettra un clone dans les pattes et il sera celui qui aura rétabli l’ordre “républicain”

  7. Macron et sa clique seraient capables de faire annuler la prochaine élection présidentielle pour se maintenir au pouvoir. C’est un scénario-catastrophe que personne ne souhaite, évidemment, mais qu’il ne faut pas négliger car ces gens-là ne reculent devant rien en matière de coups tordus en tous genres…

  8. Est-ce que Macronor Terminator Flatulator va-t-il se représenter pour un troisième mandat alors qu’il est détester par le peuple Français à cause de sa réforme des retraites façon Blackrock et Union Européenne avec la vermine de Bochie Von Der Leyen ? La réponse est non mais Edouard Fritch le successeur de Gaston Flosse veut se représenter pour la troisième fois à la présidence de la Polynésie Française ! Il a l’ivresse du pouvoir notre Edouard Fritch ?

  9. Malheureusement ce n’est pas impossible car quand vous donnez un second mandat à une personne, vous renforcez considérablement son pouvoir, vous lui laissez le temps de tout verrouiller, de tout prévoir de tout contrôler et de tout faire pour rester en place avec un réseau bien huilé, on imagine ses soutiens à des postes clefs et des stratégies à son service ?

  10. Argo, au vu de l’état du pays France, je doute fort, mais là vraiment, que le pays tienne, ne serait-ce que sur le plan économique, jusqu’à la fin du “mandat” de l’enculé !!!

    Je vois mal, par exemple, ces ordure d’amer-loques, ou même la Russie, “attendre” 4 années de plus, avant de rentrer en guerre, la troisième mondiale !!

    Rappelez-vous bien que la peur doit “régner”, alors que la peur du virus “co, mais surtout “vide”, c’est fini pour une large majorité de gens…

    Que reste-t’il comme peur, après la maladie, le soin médical, l’économie, la finance, l’insécurité, à provoquer chez le troupeau de veau…tants ?

    Et, cette fois, celle-là, elle doit être permanente, et surtout durer !!

    La réponse est simple : les radiations nucléaires, dont chacun sait qu’elle dureront bien plus qu’il n’en faut, pour instaurer la dictature mondiale, du moins pour les survivants à tout ce va nous tomber dessus avant !!

  11. oui tout est envisageable avec ce tordu
    mais je pense plutot a la mise en avant de son clone aussi epouvantable que lui le denomme e philippe

    • qu on appelle aussi le dalmatien blanc car ancien dalmatien ayant blanchi prematurement

  12. Se serait une question qui tournerait en boucle ,je croirai ,quand bien même si cette hypothèse serait plausible , qui pourrait encore le soutenir dans son réseau d’influence ? Le constat et le bilan du pays sont quand même désastreux !!! Au delà de toutes les manœuvres politiques et médiatiques ,on constaterait quand même une défection de ses soutiens ,je ne verrai pas comment il pourrait revenir sur la scène politique dirigeante ,quand la décision reviendrait en tout état de cause au peuple !!! Ce que je croirai ,ce type a œuvré non pas pour le bien national ,mais aurait plutôt contribué aux intérêts étrangers et aux grands acteurs majeurs économiques du monde financier ,que je verrai à l’issue de son mandat ,prendre et occuper un poste important

  13. Le texte a été voté sous Sarkozy. Macron le connaît forcément 😉
    Et il n’est pas rédigé comme tu l’indiques car il précise “nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs”.
    L’adjectif a une importance fondamentale.
    Macron n’est pas Poutine ; il ne se représentera pas 3 fois de suite. Il est assez intelligent pour laisser un pseudo rebelle (Edouard Philippe) faire le mandat-tampon avant le grand “come back”.
    Macron pourrait très bien faire 4 mandats en revenant en 2032 par exemple. Il n’aurait alors que 55 ans et pourrait rempiler jusqu’à 67 ans… Il peut perdre et revenir encore à 67, 72, 77 ans… Brigitte enterrée, dévorée par les vers jusqu’à la moelle ; marié à Mathieu Galet ou un éphèbe du Sénégal.

    • Mon texte va dans ce sens. Sinon il n’aurait pas lieu d’être. En effet pourquoi évoquer la possibilité d’un troisième mandat ? Les puristes auront compris.

    • Entièrement d’accord. Le retour d’E. Philippe aux affaires
      ( prochainement premier ministre ?) en est les prémices… Un coup de Jarnac ou plutôt de j’arnaque à la macronescu.

  14. Non seulement il est assez tordu pour le faire, mais j’imagine que toutes les options pour y parvenir sont épluchées dans les moindres détails. Le non vote de la réforme sur les retraites illustre parfaitement cette volonté d’essorer à son profit, toutes les dispositions permises par la constitution. Il lui reste 4 interminables minables années pour détruire notre pays et s’il le peut, continuer à le faire.

Les commentaires sont fermés.