Le Macron va-t-il décréter l’état d’urgence ?

État d'urgence - caricature

 

Le Macron n’a plus aucune autre solution que de décréter l’état d’urgence pour sortir du pétrin dans lequel il s’est fourvoyé.

La violence prend de l’ampleur. Le pays brûle. Le gouvernement ne sert plus à rien. Comment peut-il d’ailleurs servir à quelque chose quand la moitié de ses membres sont des « débiles » ?

C’est une « source officielle sûre », qui ne tient pas à requérir l’anonymat, qui l’affirme. On la croit sur parole. Beaucoup de Français le savaient depuis longtemps.

Le Macron est coincé. Il ne peut ni avancer ni reculer. Il se retrouve dans une situation désespérée. C’est une situation qui pourrait l’amener à risquer le tout pour le tout : Décréter l’état d’urgence.

Après tout, sa devise n’est-elle pas « Après moi, le chaos » ?

L’état d’urgence a été instauré en France à plusieurs reprises, notamment en novembre 2005 pour mettre fin aux émeutes dans les banlieues. Une situation comparable à celle d’aujourd’hui.

Hué et houspillé à l’intérieur du pays, le Macron voit également son image écorchée à l’étranger. Ce qui est insupportable pour un chef d’État narcissique, vicieux, hautain et méprisant comme le Macron.

Le monde entier est au courant de ses déboires. Le monde entier découvre l’homme qu’il est vraiment. Le monde entier plaint le peuple français.

Le Macron avait une bien mauvaise tête en arrivant jeudi soir à Bruxelles pour le sommet européen. Avec trois heures de retard. Il est entré dans la salle de réunion par la porte de service, en évitant les caméras.

Et puis, c’est le report-annulation de la visite du roi Charles III en France qui l’a terrassé.

C’en est trop pour lui. Il lui faut trouver une solution, une issue de secours, une fin à ses malheurs.

Mais a-t-il une autre option que l’état d’urgence ?

L’état d’urgence qui permet de restreindre les libertés, d’interdire les manifestations et la circulation, de faciliter les perquisitions, les arrestations et l’emprisonnement, plairait beaucoup au Macron. Il s’y sentirait comme un renard dans un poulailler.

Il est intéressant de relever que certains médias officiels français annoncent que la visite de Charles III pourrait avoir lieu dans « quelques mois ».

Pourquoi « quelques mois » ?

Le Macron s’attend-il à ce que la crise perdure encore pendant des mois ou bien ce sont les quelques mois que pourrait durer l’état d’urgence ?

La situation pourrait se rétablir très vite en France si le Macron se décidait à mettre sa réforme des retraites à la poubelle. (Au fait, il vaut mieux brûler cette réforme que de la mettre à la poubelle où elle se retrouverait, pour de longs mois, dans le patrimoine ordurier d’Anne Hidalgo).

État d’urgence ou non, le Macron finira de toute façon comme tous les dictateurs : déchus, exécutés, exilés ou emprisonnés…

Il pourrait rejoindre les Ceausescu de Roumanie, Kadhafi de Libye, Ben Ali de Tunisie, Idi Amin Dada de l’Ouganda, Charles Taylor du Liberia, Manuel Noriega de Panama, Alberto Fujimori du Pérou et tant d’autres.

Reste à espérer que les Français auront appris quelque chose de cette crise et qu’ils seront, désormais, plus rationnels dans le choix de leurs dirigeants.

Messin’Issa

 1,541 total views,  1 views today

image_pdf

32 Commentaires

  1. Le macron se trouvant coincé, pourrait-on le préparer en sauce moutarde ?
    Avec cette nouvelle moutarde toute fraiche en provenance d’Ukraine ?

  2. Tant que l’état d’urgence “durerait”, le connard sur le trône “resterait”, c’est juste ce que veut cette pourriture, rester sur le trône à vie pour jouer au maître de l’univers…

  3. Ces mecs n’en veulent pas a Macron. Ce n’est pas leur ennemi. Pour eux il est juste rien. Ils brûlent simplement tout ce qu’ils détestent. En cela ils sont très proches des islamistes. Les français ferment les yeux. Refusant toute analyse rationnelle ou empirique ils se foutent de tout. acceptent tout y compris de se soumettre à la violence subtile qui vient d’en haut comme à celle plus voyante qui vient de la rue. Macron+les gauchos+les islamistes sont les acteurs qui fabriquent la société de demain. Les autres ont choisi de rester spectateurs. Si parfois certaines scènes ne leur plaisent pas . Le film dans son ensemble semble leur convenir. Le titre ? Le ” 4em Reich ” fallait oser!

  4. Et qui ferait respecter cet état d’urgence ?
    Police violente, manifestations violentes.
    Marre que ce soit toujours les mêmes qui morflent.

  5. Ni l’un ni l’autre. Macron va laisser la situation pourrir. Mener l’offensive contre les “séditieux” et une large majorité applaudira le retour au calme. Et la réforme passera et ainsi on l’aura, on l’aura où ? On l’aura dans le ba-ba là là là là là là là là là là là 🎵Tsoin Tsoin 🎵.

  6. Au vu des images de Sainte Colline du JT de 20h, j’ai comme dans l’idée que l’État d’Urgence risque juste de faire sortir les armes. On a vu un casseur écolo mettre délibérément le feu à un genre de Kangoo de la Gendarmerie, et 3 membres des forces de l’ordre ont été évacués en hélico en état d’urgence absolue.

  7. Il y a certains “dictateurs” qui sont très utiles et qui pour cette raison et pour servir le plan du nouvel ordre mondial ont été sacrifiés (Khadafi, Sadam Hussein entre autres)

    • Vieux Jo, vous oubliez le shah d’Iran, regardez ce qu’est devenu ce pays…

  8. Les violences en marge des manifs contre la réforme des retraites ou contre les bassines aujourd’hui, ne sont qu’un épiphénomène de la réalité dans laquelle se trouve la France actuellement, après 50 années de renoncement sécuritaire. Il existe un magma explosif bien plus dangereux, que nos présidents n’ont fait qu’accroitre par inaction, et que celui en place semble sincèrement ignorer, en l’occurrence je penche pour cette option d’inconséquente lucidité. Cette poudrière est nommée “Cartel de la drogue”, pour ne surtout pas enflammer les quartiers dit “sensibles” il est imposée un chape de plomb sur ce trafic générateur de milliards, les gesticulations de Darmanin ne sont que subterfuge inopérant ayant vocation a noyer le poisson déjà pourri. Pour entraver toute action radicale et nécessaire contre ce commerce de la mort, il est mis en place un débat informel sur la dépénalisation par les biens pensants dépourvus d’attributs masculin, renonçant à se frotter aux criminels. Sans aucun rapport avec mon propos, je salue Jean Claude Dussopt qui fait son “comingue en aout”

  9. Il se prétend que toute la sphère journaliste serait au courant d’un probable dégagement prochain de la borne, la stratégie de kéké premier serait de laisser pourrir la situation sociale en espérant une montée en puissance de la violence qui retournerait l’opinion publique, contre la grogne populaire. Le sauret picard en profiterait pour sortir sa borne première ministre juste après qu’elle eut battu le record de Cresson à Matignon, symbole miteux je vous le concède, puis en chevalier blanc afin d’apaiser les tensions, en responsabilité, en garant des institutions et tout le sempiternel tralala, la chose élyséenne annoncerait une pause dans la réforme. Je ne vois pas qui se laissera encore enfumer à part peut-être les araignées logeant dans les caves du 55 Fbg St Honoré. L’épisode pacifique qui se joue aujourd’hui autour des bassines de Sainte Soline, prouve une nouvelle fois que le pays est totalement sous contrôle, Poutine est averti, tout le Kremlin tremble devant notre chef de guerre “Attention j’te préviens, j’taurais prévenu, t’ar ta gueule à la récré”

  10. Toutes ces émeutes, ces incendies d’hôtel de ville, de véhicules de la police, ces attaques incessantes contre les forces de l’ordre, vous appelez ça comment ? C’est un coup d’état que tente l’extrême gauche. Oui un coup d’état, et si les Français ne s’en rendent pas compte cela devient très grave. Mélanchon doit être arrêté et mis derrière les barreaux pour haute trahison. Pas que lui. Mais le grand responsable c’est Macron. Et dire que des officiers à la retraiter qui ont tenté de prévenir Macron ont été traité de séditieux. La vérité est que ceux qui sont au pouvoir ainsi que LFI sont les vrais séditieux. Dangereux, ces derniers sont dans la haute trahison.

  11. Faut admettre que les Français depuis l’élection de macron font vraiment n’importe quoi ou ne font rien, surtout la gauche qui devient complètement folle, finalement, ce sont tous ces gens les responsables plus qu’un dirigeant minable, maintenant les Français doivent bouffer leur merde, le résultat de leur comportement ni plus ni moins, c’est bien dommage après 1500 ans d’histoire d’arriver à cette situation ?

  12. Messin…depuis jeudi soir je me dis qu’il va nous refoutre un couvre feu…
    Mais cte fois-ci ça ne marchera pas!

  13. (C’en est trop pour lui. Il lui faut trouver une solution, une issue de secours, une fin à ses malheurs). Moi je sais, sa tête de con dans le gaz, (mais il ne cuisine pas), ou la corde là une cravate fera l’affaire.

  14. Mais a-t-il une autre option que l’état d’urgence ? Oui la dissolution de l’assemblée nationale ou la démission de son gouvernement ou le référendum ou revenir sur le passage en force par le 49.3 ,dans tous les cas il y a une utilisation complètement détournée et déviée, en tout cas je le croirai , je penserai que le fait d’y avoir des conflits (Pacifiques) ce serait aussi la base par définition de la démocratie ,qui serait le contraire pour un régime totalitaire ou un chef d’état aurait tous les pouvoirs concentrés ,c’est quand même lui qui aurait conditionné de rendre ingouvernable l’état ,et dans ses conditions utiliserait et décréterait en dernier recourt l’état d’urgence supprimant ainsi toutes les libertés et le pouvoir du peuple par le peuple, les français auront ils compris ? Je ne le crois pas et resterait assez dubitatif sur ce point vous le dites vous même reste à espérer !!!

  15. Je remarque que les forces de l’ordre commencent à être attaquées sur des violences de leur part. Je conseille à tous ceux qui interviennent de lever largement le pied et laisser ce gouvernement de traître s’occuper seul de cette cette chienlit. A nos policiers et gendarmes j’adresse un avertissement, vous prenez des risques pour garder le cul de ces politicards, en cas de “bavures” ils ne vous feront aucun cadeau et vous seraient seul face aux magistrats.

  16. “Reste à espérer que les Français auront appris quelque chose de cette crise et qu’ils seront, désormais, plus rationnels dans le choix de leurs dirigeants.”

    Moi je trouve au contraire qu’ils sont très (trop) rationnels, se fiant juste à ce qui est dit et se voit.

    Esprit peu analytique (ça dérange) dans les subtilités des demandes diverses et de ce qui se présente.

  17. Comme le souligne avec justesse notre ami Boris Guennadevitch Karpov
    Soit dit autrement, souffrez en silence…. Ou levez-vous et renversez les pourris qui vous gouvernent!

  18. Contrairement à certains d’entre vous je ne suis pas sûr que tous les Français ramperaient devant l’état d’urgence et ses brimades. Je crois plutôt que les “mouvements” actuels sont le contre-coup de la période covid.
    La retraite n’est, en partie, qu’un prétexte. Beaucoup n’accepteraient plus, la soupape est levée !
    Enfin je crois…

  19. Ce sont les extrémistes de gauche blackbloks qui ont mis la France à feu et à sang, qui s’en prennent aux structures qu’ils considèrent comme capitalistes, et non pas les gens qui s’élèvent contre la nouvelle loi. On ne voit ça qu’en France car dans n’importe quel autre pays, la police pourrait tirer sur les manifestants. On voit les blackblocs tout casser en toute impunité et pourtant il serait facile de les menotter. Les policiers larmoyants sur les chaînes télé, sont pitoyables et devraient s’insurger contre ce que leur impose Darmanin.

  20. Que l’état d’urgence commence par lui et Brichel. Qu’ils ne puissent plus sortir de l’Elysee sans se faire huer . Ça a commencé avec l’annulation de sa présence à un match de l’équipe d’Afrique à Paris et celle de la visite de Charles.

  21. On sait que les mesures d’urgences seront en plus bien acceptées par les Français, depuis la covid tout est possible et cela passera par un couvre feu, plus de contrôles pour les indigènes, puis une évolution vers un état d’urgence comme dit dans l’article avec tirs à balles réelles, et enfin, intervention de l’armée, officialisation de la dictature de Macron. A moins qu’un personnage disons providentiel n’intervienne mais qui ? Bon, ci c’est providentiel, évidemment il est inconnu…

    • Je suis malheureusement d’accord.
      Les Français, dans leur grande majorité, ont tout accepté, ils continueront à tout accepter… puisque “c’est pour leur bien”…

    • Eh oui, malheureusement ce taré criminel finira son mandat, on parie ?

  22. Le roi Macron 49/3 déçu de ne pas recevoir Charles III, qui, lui, a assuré sa descendance par l’intermédiaire des gardes du corps, des palefreniers et jardiniers, avant d’épouser mémère. Peut-être que notre “bien-aimé” souverain va faire l’inverse et répudier la reine mère pour épouser une jeunette afin d’ assurer sa dynastie. Avec l’état d’urgence, il va pouvoir rester sur sa chaise percée, euh son trône pour des lustres.

  23. Aucun problème, il trouvera même des coalitions au parlement pour valider l’état d’urgence sécuritaire. Il sait faire.

    • Exact avec tous ces députailles sans couilles qui trahissent leurs électeurs comme ceux du RN ne votant pas ou étant absent et vous croyez toujours en ce RN qui caresse foutriquet discrètement dans le dos ? ! Et dire qu’il y a encore des franchouillards qui croient au changement par les urnes (le changement se fait par le peuple dans la rue et avec les fourches ) , ha ha ha ,je me gausse faut vraiment être fou pour croire cela , comme disait Coluche : si voter servait à quelque chose ,ça se saurait !

    • Il n’a pas besoin de l’accord du parlement pour décréter l’état d’urgence. Il règnera seul.
      Il aura juste besoin du Darmanin pour mener la répression qui va systématiquement avec l’état d’urgence.

    • @claude
      Dans ce tweet, la CGT ment de dire qu’elle n’a jamais appelé à voter macron, quand on sait que le RN est assimilé éhontement à l’extrême droite. Cette confédération n’assume pas son rôle dans la réélection du tyran en répondant à un commentateur de son article que “c’est une fake-news”. Malhonnêteté intellectuelle est une des marques de fabrique des gauchistes.

Les commentaires sont fermés.