“Des soignants suspendus se sont suicidés” Elsa Ruillère

« Nous sommes privés de salaire depuis 520 jours », a déclaré dans cet Entretien essentiel, Elsa Ruillère, la coordinatrice des « collectifs unis », une association qui comprend plusieurs groupes de soignants suspendus à travers toute la France. Celle-ci publie son ouvrage « Paroles de soignants suspendus » (ed. Guy Trédaniel) dans lequel elle conte le quotidien de ces médecins, pompiers, salariés des hôpitaux, etc, qui ne touchent plus de revenus depuis le 15 septembre 2021 pour avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid-19. Durant notre entretien, nous apprenons que la Haute autorité de santé (HAS) ouvre une consultation publique relative à l’obligation vaccinale et se dit, pour sa part, favorable à sa levée en mars prochain. Elsa Ruillère réagit à cette annonce.

 1,366 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Ils faut les réintégrer le plus vit possible parce qu’ils ont besoin de travailler et de soutenir leurs collègues qui sont déborder actuellement dans les hôpitaux et retrouver leur fierté !

  2. Le suicide aussi chez les personnes âgées est en hausse constante. Il n’y a que chez les élites que l’on ne constate pas ce phénomène. L’argent ne fait pas le bonheur? Ben, voyons… S’ils sont malheureux avec tout leur pognon, qu’ils me contactent, je me fais fort de les rendre heureux en leur fournissant un RIB à mon nom.

  3. Macron, Borne et tous les autres ont du sang sur les mains. La brutalité du gouvernement Macron, pour un virus, qui n’est pas la Peste noire.!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.