Face à l’hystérie otanienne, Poutine révise sa doctrine nucléaire

Face à l’hystérie otanienne, Poutine révise sa doctrine nucléaire 

Deux faits majeurs marquent un tournant dans le déroulement de la guerre.

– le changement de la doctrine russe d’emploi du nucléaire

– la volonté des Américains de faciliter le recours à l’article 5 de la charte de l’Otan

Nous avons affaire à des Occidentaux arrogants et belliqueux qui rêvent de dépecer la Fédération de Russie et de lui voler ses immenses ressources minières, tout comme ils ont volé les avoirs de la Banque de Russie et confisqué les biens des oligarques russes.

Le camp du Bien n’est qu’un ramassis de pirates pillant tout ce qu’ils peuvent et se comportant comme des talibans, en bannissant les arts, la culture et le sport russes. De vrais barbares qui se prennent pour le phare du monde civilisé. Mais cette vision impérialiste de Washington et de ses supplétifs touche à sa fin.

En clair, cela ne sent pas bon du tout pour les Occidentaux, qui refusent obstinément d’admettre que la Russie mène un combat existentiel et qu’elle ne reculera jamais devant les provocations des États-Unis. Sans missiles hypersoniques, ces derniers ne font pas le poids. Il est temps que Poutine dise stop !

Le recours à l’article 5 de défense collective n’a rien d’automatique

Contrairement à une idée reçue, le fait qu’un pays de l’Otan soit attaqué n’implique pas automatiquement une union sacrée des pays membres de l’Alliance pour répondre à l’agression. Chaque membre reste maître de l’emploi de ses forces. D’ailleurs, après l’attaque du World Trade Center, Jacques Chirac avait sagement refusé de se joindre à la croisade américaine en Irak. Une guerre déclenchée sur un odieux mensonge d’État, affirmant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive. Quand l’Amérique ne ment pas à ses alliés, elle les trahit.

Et si la Russie frappe la Pologne, rien ne dit qu’il y aura unanimité au sein de l’Alliance pour appliquer l’article 5. On voit mal Orban ou Erdogan s’associer à cette aventure périlleuse. Seuls les candidats au suicide, totalement inconscients de la puissance de feu et surtout de la détermination de la Russie, répondront présent.

C’est pourquoi Biden veut que le recours à cette défense collective soit pris à la majorité des membres et non plus à l’unanimité. À suivre.

https://www.contrepoints.org/2022/03/26/424106-pourquoi-la-defense-collective-de-lotan-nest-pas-automatique

Plus significative est la révision de la doctrine d’emploi du nucléaire voulue par Poutine

Il est évident que Poutine, bien que très patient depuis un an et se contentant de laminer l’armée de Kiev sans raser des pans entiers de l’Ukraine, ne peut tolérer que la Crimée ou le cœur de la Russie se retrouvent sous le feu de missiles de précision longue portée.

Quand l’irresponsable Victoria Nuland déclare que toute frappe ukrainienne sur la Crimée est légitime, elle ne se rend même pas compte qu’elle jongle avec des flacons de nitroglycérine. Frapper la Crimée, c’est frapper Moscou et c’est déclencher la foudre sur l’Ukraine dans un premier temps. Elle devrait écouter Medvedev…

https://reseauinternational.net/si-kiev-frappe-la-crimee-toute-lukraine-sera-en-feu/

Jusqu’à présent, la Russie s’interdisait une première frappe nucléaire contrairement aux États-Unis, adeptes de la frappe préventive. Mais l’escalade orchestrée par les va-t-en-guerre, qui poussent à livrer à Kiev des missiles longue portée et des avions de combat, pays endossant ouvertement les habits de cobelligérants malgré leurs dénégations hypocrites, ont fini par exaspérer le Kremlin, jusque-là très passif.

J’ai vraiment été étonné que Poutine ne réagisse pas au bombardement du pont de Crimée et à la destruction de NordSream 1 et 2. Une passivité qui ne pouvait qu’encourager les Américains à l’escalade. Des missiles hypersoniques à charge conventionnelle, sur des cibles ukrainiennes majeures, auraient sans doute calmé les esprits.

Mais il semblerait que cette fois-ci, la livraison de missiles longue portée et d’avions de chasse soit la ligne rouge ultime. Poutine ne s’interdit plus d’user de frappes nucléaires tactiques à titre préventif, compte tenu de l’agressivité des plans américains et des discours antirusses toujours plus offensifs. Les Américains ne comprenant que les rapports de force, il serait temps d’utiliser l’écrasante supériorité technologique que confèrent à Poutine ses missiles hypersoniques.

L’analyste Gilbert Doctorow nous livre son avis sur l’évolution de la doctrine nucléaire russe qui s’opère dans les esprits à Moscou.

Sergueï Choïgou et le Conseil de sécurité de la Russie se penchent sur ce dossier majeur, afin de faire face aux menaces existentielles qui planent sur le pays.

Toute frappe sur la Crimée ou  le territoire russe pourrait entraîner une riposte par missile hypersonique imparable, sur les intérêts américains en Europe ou aux États-Unis.

Rappelons que ces missiles peuvent bénéficier de charges conventionnelles ou nucléaires. Mais même sans charge explosive, la seule énergie cinétique d’un missile évoluant à plus de mach 5 pourrait couper un porte-avions en deux. Rien ne pourrait stopper une telle arme.

Pourquoi Poutine ne lance pas un ultimatum pour calmer les ardeurs belliqueuses des fous furieux ? Mystère. L’hyper-vélocité est une parfaite arme de dissuasion, sans besoin de charge nucléaire.

Il est clair que cette guerre de positions se résumant à un duel d’artillerie avec des assauts sanglants ne peut durer éternellement. La guerre de tranchées devra laisser la place à une vaste offensive menant à la chute du régime mafieux néo-nazi que protègent les Occidentaux. Ce qui mettra fin à la guerre.

Y aura-t-il un jour des appels à la paix venus d’Europe avant le point de non-retour menant à la 3e guerre mondiale ? Rien n’est moins sûr compte tenu de l’immaturité et de l’inconscience des élites.

75 années de paix leur ont fait perdre la raison et tout sens des réalités.

Et la réalité première, c’est que Poutine n’acceptera jamais de perdre cette guerre. Il en a la volonté et surtout les moyens militaires.

Un pays mafieux et corrompu, fasciné par le nazisme, qui viole les lois de la guerre et qui revend les armes occidentales sur le darknet vaut-il une troisième guerre mondiale ?

Oui, selon les Américains, si cela peut servir leurs intérêts. Pendant combien d’années encore les Européens accepteront-ils d’être les mielleux vassaux de l’Amérique ? Qu’ils prennent exemple sur Orban, le seul leader européen qui se comporte en véritable homme d’État et pas en misérable homme politique sans foi ni loi.

Jacques Guillemain 

https://ripostelaique.com/face-a-lhysterie-otanienne-poutine-revise-sa-doctrine-nucleaire.html

 1,340 total views,  3 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il suffirait que l’Europe retourne à la neutralité pour entamer une désescalade.
    Mais , ce ne sera pas avec les débiles légers qui commandent actuellement, ivres de désirs sanglants et de ruines fumantes.
    Bruxelles et Morpion me font horreur. Ils sont dangereux et inconscients.

    La Chine entrera en guerre prochainement aux côtés de la Russie, et les petits couillons, ballots, clowns et généraux d’opérette, seront pétrifiés par l’ampleur de ce qu’ils ont réussi à déclencher avec tant de persévérance et d’entêtement infantile.

  2. Il y a quelques jours Zelensky se prenait pour David et appelait tous les davids de l’OTAN à s’unir à l’Ukraine pour vaincre le géant méchant Goliath russe.
    https://tinyurl.com/7dpf73wn
    Propos sur lequel a rebondi le réputé politologue Sergueï Markov :
    -«Mon opinion est que Zelensky n’est pas David, mais Judas. Et Goliath est l’Occident. Et David est Poutine.»

    Quant à moi, je me demande si ces quelques versets bibliques se rapportant à une prophétie concernant Tyr et Nabuccodonosor ne préfiguraient pas ce qui va se passer en Ukraine, base militaire des USA/OTAN ? Qu’est l’Ukraine, qu’est l’OTAN, qu’est Poutine ?

    ► Ezéchiel 26:7-14 (notamment les versets 7,10,12,14,16) ; 27:34-36 ; et chapitre 28:12-19
    🌐 INFO BIBLE.org : https://tinyurl.com/4czu3rzr
    🌐 : https://www.aelf.org/bible/Ez/26
    🌐 : https://saintebible.com/ezekiel/26-14.htm
    🌐 : fr.WIKIPEDIA.org : https://tinyurl.com/5n84nrpz

    ■ LES VISIONS DANS LE LIVRE D’ÉZÉCHIEL
    🌐 JOURNAL OPEN EDITION.org : https://tinyurl.com/bdcmnz2w

  3. Les gens bien du monde libre, celui des USA, U€, OTAN se servent de l’Ukraine comme basse principale pour attaquer, démanteler la Russie et l’exterminer. Leur objectif, depuis le départ, on le sait au moins depuis 2010 était bien celui-ci en finir avec la Russie et s’emparer des territoires, de leurs immenses richesses.

    La Preuve que c’est la Russie qui a toujours été l’objectif.

    🌑 Le yanke BLINKEN a commencé à menacer le diplomate chinois à cause de la guerre russe en Ukraine.
    •► Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a menacé Wang Yi◄•,…
    •► Le secrétaire d’État a mis en garde contre les conséquences si la Chine fournit une assistance matérielle à la Russie◄• …
    •► ou un soutien dans un contournement systémique des sanctions◄•”,…
    La rencontre des diplomates a eu lieu en marge d’une conférence internationale à Munich.
    🌐 https://t.me/boriskarpovblog/6812

    Les USA ont le droit de faire un mauvais sort à qui ils veulent, créent des coalitions pour y parvenir ; mais INTERDITS AUX AUTRES de soutenir, les victimes du régime yankee.

  4. 🍃 Premier ministre hongrois Orban : Regardons au-delà de Bruxelles. Tous les pays en dehors de l’Europe sont conscients de l’importance limitée de la guerre en Ukraine et de la priorité de leurs intérêts nationaux. Ne nous isolons pas de la partie saine du monde. La perception hongroise n’est qu’une exception en Europe, elle est courante dans le monde. Le gouvernement hongrois ne considère pas raisonnable de supposer que la Russie menacera la sécurité de la Hongrie ou de l’Europe. Au mieux, cela s’applique aux armes nucléaires, mais la guerre ukrainienne ne réduit pas le risque de leur déploiement, mais, au contraire, l’augmente. En termes d’armes conventionnelles, la guerre d’Ukraine a montré que la Russie n’avait aucune chance face à l’OTAN. Nous comprenons que les Ukrainiens essaient de faire croire à l’Europe que les Russes ne s’arrêteront pas à l’océan Atlantique, mais les Hongrois n’acceptent pas cette menace. Le monde entier pouvait voir que l’armée russe n’était pas et ne serait pas en mesure d’attaquer l’OTAN avant longtemps.
    🌐 https://t.me/boriskarpovblog/6817

  5. Pendant que le fou chéri, adulé des rois de ce monde jette en pâture des centaines de milliers de ces compatriotes dans les hachoir à viande que sont les zones de combat ; volontaires “forcés ; menacés, intimidés pour y aller” ; une préférence pour les hommes de l’Est de l’Ukraine, en attendant les forces de l’OTAN et leurs armes ‘douces et propres, n’est-ce pas ?’ ; le pantin qui joue du piano se terre AVEC SON TREIILIS.

    🌑 L’UKRAINIEN n°1, LE COMBAT DU PIANISTE AU TREILLIS… VISAGE VERT (kak(a)i) COMME SON COSTUME D’APPARÂT.
    🌐 https://t.me/boriskarpovblog/6819
    🍃 The Times – à propos du bunker de Zelensky : « La chose la plus frappante qui attire votre attention lorsque vous entrez dans Bankovaya, c’est à quel point il fait noir à l’intérieur. Tous les rideaux sont tirés pour se protéger contre les explosions de bombes et les lumières sont éteintes pour réduire le risque que le bâtiment ne devienne une cible d’attaques aériennes ou de tireurs d’élite.
    …/…

  6. Le nucléaire, la pire des choses. Pour éviter cela, cessons d’intervenir en Ukraine. Nous n’en avons pas les moyens et cela ne nous regarde pas. Quittons l’Otan.

  7. Non, il y a des appels à la paix, mais ils ne sont pas écoutés, Orban par exemple l’a encore fait cette semaine et Philippot en France organise encore ce we une marche pour la paix…

  8. Bonjour et mille merci pour cet article dans lequel tout l’essentiel est dit et auquel j’adhère en tout.
    Que le ciel vous entende comme l’on dit et que Poutine la fin de la récréation du système mondial mafieux et tyrannique.
    Qu’il nous libère du joug américain, de l’ONU, de l’OTAN, de l’U€ et de ces geôliers qui ont soumis une trentaine de nations par la félonie abusant des peuples, les obligeants, usurpant leur voies, en faisant croire à une volonté démocratique d’adhésion populaire.
    Oui ! que Poutine brise nos chaînes et nous rende nos pays, nos libertés nationales.
    À nus ensuite de virer toute la crapule politicienne et de renverser le régime perverti qui a fait de notre pays un enfer. Vive la France, Vive la Démocratie ; vive la Grande Russie et son immense Premier Citoyen, son excellent Timonier. Si Poutine reste fidèle à lui-même la France, le monde lui devront beaucoup. L’avenir du monde et de l’humanité est dans sa tête, son coeur, ses mains.

Les commentaires sont fermés.