Appel au meurtre de Lafon, prof Insoumis, contre les électeurs de Zemmour

Appel au meurtre de Zemmour, à peine déguisé, chez un professeur à Paris I ? Il devrait manger cher !

 

De mon temps (oui je sais, cala fait « mémé », mais justement je suis grand-mère !), la délation était une fort vilaine chose, qu’il ne fallait surtout pas pratiquer, sous peine d’être montré du doigt et méprisé par tous ceux qui en étaient avertis.

Pourtant si cela était effectivement évité par la plupart des gens honnêtes, on a pu relever de notables exceptions… lors de la dernière guerre, et notamment à la fin, où de prétendues « braves gens » ne se sont pas gênés pour dénoncer certains de leurs voisins ayant, selon eux, entretenus de coupables rapports avec l’ennemi.

Pour certains c’était vrai, pour d’autres pas du tout, mais ce qui était le plus écœurant c’est que parfois les accusations émanaient de vrais collabos, s’arrangeant pour brouiller les pistes en désignant de pauvres bougres (parfois de vrais salopards, mais pas que) à la vindicte générale.

Qui n’a pas eu connaissance de photos ou films où des femmes étaient tondues en public pour avoir « fricoté avec les boches » (vocabulaire d’antan), afin d’afficher leur honte, sans aucune nuance pour éventuellement leur trouver des circonstances atténuantes ?

Aujourd’hui, tout est différent ; non seulement la délation serait fortement recommandée… par la bien-pensance, mais attention, pas n’importe quelle délation, surtout celle visant d’ignobles citoyens racistes, fascistes, sans cœur au point de refuser d’accueillir de pauvres hères du monde entier.

Pas question en revanche, de dévoiler par exemple le nom complet d’un pauvre jeune homme qui, après avoir heurté une jeune fille avec sa voiture, sans le faire exprès, a pris la fuite ensuite, en lui roulant dessus et la traînant sur plus de 800 mètres… parce qu’il n’a rien senti, tout simplement !

Car cette délation actuelle s’avère « à géométrie variable », comme beaucoup de domaines dans l’auto-proclamé camp du bien, ce qui est bien pratique pour, d’un côté assaisonner impitoyablement l’ennemi, y compris, voire toujours, pour des riens… alors que de l’autre, on minimise, temporise, relativise… tous les faits et gestes d’une communauté littéralement protégée en haut lieu, dont les membres auront toujours droit à d’énormes circonstances atténuantes, même en cas de crime… puisqu’on vous dit qu’ils ne l’ont pas fait intentionnellement.

Du coup, je me dis que puisque de nos jours la délation bat son plein chez les politicards, les journaleux et chez les associations bidon spécialisées dans l’accueil aux autres, gavées de subventions mais à qui « on » ne demande jamais de comptes ; lesquelles sont promptes à envoyer au tribunal tout salopard qui oserait « blesser » gravement d’innocentes créatures, avec des mots terribles… bien pires que des attaques au couteau ou à la kalachnikov

Pourquoi ne tenterions-nous pas, nous les patriotes, d’adopter cette méthode qui fonctionne si bien en muselant de plus en plus ceusses qui veulent démentir les informations officielles, soigneusement élaborées par le sale gosse de l’Élysée, qui transmet à ses troupes les « éléments de langage » (en français « propagande » !) à employer pour endormir le populo :

À nous alors de signaler aux autorités de dangereux écarts de langage, véritables « incitation à la haine » chez de teigneux gauchistes, toujours au top quand il s’agit d’agiter des slogans anti patriotes à l’encontre de ceux qui votent MLP ou Zemmour.

Et il se trouve justement qu’un professeur à l’université Paris-I-Panthéon- Sorbonne, et accessoirement maire de Lercoul (Ariège), en s’adressant à ses étudiants pendant la dernière campagne électorale, aurait employé d’inadmissibles termes outrageants à l’encontre d’Éric Zemmour, et à ceux qui ont voté pour lui !

Pas question donc d’écrire François L., mais François Lafon, puisque c’est le nom de cet individu, dont le forfait, révélé par Valeurs Occidentales, mérite un châtiment à la hauteur de ceux qui sont infligés aux jeunes  patriotes d’emblée jugés racistes parce qu’ils demandent priorité aux natifs avant les clandestins, bien trop nombreux et surtout hyper dangereux !

Parce que, si dire que l’on refuse l’invasion de nos villes par de possibles futurs tueurs, c’est prétendument dans les prétoires, pratiquer l’incitation à la haine… il me semble que prévenir des jeunes que « si vous votiez pour Zemmour je vous considérerais comme des bêtes à abattre » c’est bien plus flagrant et sans la moindre équivoque puisque le mot « abattre » est prononcé !

 

Maire de Lercoul depuis mai 2020, ce monsieur qui se prétend socialiste, militant au PS depuis 1973, déclarait en 2016 :

Pour François Lafon, le président de l’association « Les socialistes » et Pascale Canal, la secrétaire, « la politique, c’est d’abord des valeurs et un débat d’idées. » Refusant certains choix économiques et sociaux engagés par le gouvernement, ils souhaitent peser sur le débat. « Aujourd’hui, le gouvernement est enfermé dans un modèle » regrettent-ils encore.

Moi j’en connais qui sont enfermés dans leur idéologie, prétendue humaine, alors qu’ils ne tolèrent aucun avis différent !

https://www.ladepeche.fr/article/2016/06/21/2369538-l-association-les-socialistes-ouvre-le-debat.html

Il serait exceptionnel que ce brûlot soit signalé dans les torchons habituels, et encore moins aux JT de 20 h… toutefois la nouvelle a déjà commencé à tourner sur les réseaux sociaux, où beaucoup s’expriment sur ces paroles odieuses.

Fidèle à son habituel langage direct, Philippe de Villiers, n’y va pas par quatre chemins, et demande carrément son licenciement au ministre concerné… appelant un chat, un chat sans détour : « il s’agit d’un appel au meurtre ! »

https://twitter.com/PhdeVilliers

https://twitter.com/UniPantheon/status/1618202125070405634

Après cette discussion, vous trouverez pléthore de commentaires édifiants sur cette annonce. Il m’a semblé amusant de retenir celui-ci :

Pour en savoir plus sur ce « grand monsieur aux idées larges » :

https://www.mon-maire.fr/maire-de-lercoul-09

Parallèlement à ces recherches, il a occupé d’importantes responsabilités administratives : Chargé de mission et chef de cabinet de l’administrateur général de la Bibliothèque nationale (1988-1991), chargé de mission au cabinet du Premier ministre (1991-1992), Chargé de mission auprès du directeur des archives de l’Institut national de l’audiovisuel (1992-1993), directeur du département AES de l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne (1997-2002).

Depuis 1997, il est membre du Comité de rédaction de la revue Recherche socialiste.

Président en juin 2016 pour l’Ariège de l’association Les Socialistes impulsée par la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, il devient maire en 2020 du petit village de Lercoul, situé dans la vallée de Vicdessos, en Ariège. Il est désigné tête de liste de l’Ariège La France Insoumise aux élections régionales de 2021 en Occitanie.

https://www.wikiwand.com/fr/François_Lafon

Depuis François 1er et mon grand-père maternel que malheureusement je n’ai pas connu (ni l’un ni l’autre d’ailleurs) j’ai toujours aimé le prénom « François »…

Mais c’est devenu une véritable souffrance depuis quelques décennies, de voir à quel point ce beau prénom est galvaudé, porté par des jean-foutre, hypocrites et fourbes : Mitterrand, Hollande, Bergoglio… liste où Lafon, socialaud devenu Insoumis lors d’un scrutin, a toute sa place

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/appel-au-meurtre-de-lafon-prof-insoumis-contre-les-electeurs-de-zemmour.html

 1,261 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. C’est un socialiste, donc tout lui est permis, il sera protégé par tous les socialistes en haut lieu, et je suis certain que beaucoup de socialistes le féliciteront.
    On peut “abattre”, tuer”, écraser la mâchoire, rien n’est trop violent contre l’extrême droite fantasmée.
    Est-ce que le RN a organisé une bronca lors du retour du LFI Quatennens à l’Assemblée, le rouquin teigneux qui battait sa femme ??

  2. LAFON, je suis électeur de ZEMMOUR, je soutiens aussi PHILIPPOT, DUPONT AIGNAN … alors au lieu d’appeler au meurtre contre moi essaie de venir faire le “travail” toi-même et nous verrons si tu es capable de faire ce que tu demandes aux autres !

  3. Quand on voit le pedigree de ce monsieur qui a occupé des postes à responsabilités, on comprend mieux le progressif déclin de la France commencé depuis des lustres….

    Déjà, un universitaire digne de ce nom, se devrait d’être neutre dans son enseignement, ce qu’est un “vrai” chercheur dans ses travaux quand ils sont de haut niveau du moins (on brade tellement actuellement avec des titres et diplômes qui ne recouvrent pas la réalité qu’ils représentent par corporatisme ou pour satisfaire de possible électeur ).

    • Depuis 40 ans que l’on dispense un enseignement de merde, on ne peut avoir que des professeur de merde. LAFON en est un exemple criant.
      Cette saloperie ne doit plus exercer. Il faut une pétition d’urgence.

  4. L’islamo Gauchiste dégénéré, professeur d’université à Paris 1 Sorbonne Bobo Land et maire de Lecroul en Ariège se permet de menacer les électeurs de Mr Zemmour et Mr Zemmour lui même de les abattre comme des bêtes ce qui signifie que les Gauchistes d’extrême gauche ne sont pas des démocrates mais des Nazis version Gauchistes Parce que ce sont des hypocrites, ils aiment pas la contradiction avec les patriotes et ils aiment l’immigration de masse en utilisant n’importe quel chantage pour faire accepter l’inacceptable. François Lafon est un Gauchiste à abattre et il va se faire abattre par un migrant Mahométan donc bientôt le retour de bâton .

Les commentaires sont fermés.