La loi Descrozaille, faite pour les multinationales, va générer 40 à 50% de hausse

Le patron de Lidl ne mâche pas ses mots :

La loi du député macroniste Descrozaille,  vise sur le papier  à « sécuriser l’approvisionnement des Français en produits de grande consommation et assurer l’avenir du fabriqué en France », sauf que ils sont trop nombreux en face pour dénoncer une magouille qui va profiter aux gros, pour ne pas changer, pour ne pas les croire. Et puis, la proposition de loi qui vient d’être examinée et sera votée le 16, est faite par les ennemis des Français, les députés Renaissance !

Aveu de Descrozaille, il s’agit bien de protéger et développer les marges  de l’industrie et merde aux consommateurs :

C’est que justement parce que nous sommes dans une période de flambée des coûts qu’il faut protéger les marges de l’industrie. Ce n’est peut-être pas le bon moment pour les consommateurs, mais c’est une nécessité pour les industriels.

Lire la suite ici, à chacun de se faire son idée….

https://www.usinenouvelle.com/article/les-acheteurs-sont-trop-puissants-dans-l-agro-juge-frederic-descrozaille-porteur-du-projet-de-loi-sur-les-centrales-d-achat.N2085006

xxxx

Le Président de l’association des PME (FEEF), Léonard Prunier :  « Attention, l’article 3 pourrait générer une hausse des prix de 40 à 50% »

Le président de la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France qui représente les PME alerte sur l’inflation supplémentaire que pourrait générer l’article 3 de la proposition de loi visant à sécuriser l’approvisionnement des Français en produits de grande consommation étudiée ce 11 janvier par la commission des Affaires économiques.

Article réservé aux abonnés

https://www.lsa-conso.fr/leonard-prunier-feef-attention-l-article-3-pourrait-generer-une-hausse-des-prix-de-40-a-50,428219

XXX

Le patron de Lidl : bientôt des hausses de 30 à 50% dans les rayons des supermarchés

« Ça va exploser » : il faut bientôt s’attendre à « des hausses de 30 à 50% » dans les rayons des supermarchés, alerte le patron de Lidl

Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques », prévient-il.

Ce jeudi au micro de RMC, le dirigeant de Lidl France Michel Biero s’est montré très véhément contre une proposition de loi portée par le député Renaissance Frédéric Descrozaille et validée en commission à l’Assemblée nationale mercredi, qui donnerait l’avantage aux industriels de l’agroalimentaire dans la négociation de leurs prix avec la grande distribution.

« Il y a quatre articles dans la proposition de loi, dont trois où il n’y a pas vraiment de sujet. Par contre, il y a l’article 3, qui est extrêmement simple : il dit que c’est la fin des négociations. Aujourd’hui, un industriel qui nous demande 30% en décembre, on a jusqu’à fin février pour négocier. Cette loi est là uniquement pour défendre les multinationales. Elle n’est pas là pour défendre les TPE, ni les PME, ni les ETI. Elle a été poussée par les lobbyistes et les multinationales pour défendre ces mêmes multinationales. Elle dit que si on nous demande 30%, et qu’au 1er mars nous n’avons pas trouvé d’accord, on nous imposera de payer les 30% », dénonce le directeur exécutif des achats, du marketing et de la communication de Lidl France.

« Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques »

S’il était adopté, ce texte entraînerait une flambée des prix dans les rayons des supermarchés. « C’est le pire moment. C’est une loi pro-inflation, ça va exploser. Ce n’est pas moi qui le dis. Le patron des TPE, PME et ETI a dit que ça allait entrainer des hausses de 30 à 50% sur les étiquettes dans les rayons, prédit-il. C’est une catastrophe pour les Français. C’est une loi pro-inflation, pro-multinationales, mais surtout pas pour le consommateur ». 

Une forte inflation qui pourrait durer un moment. « Je pense que les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques. Je reviens d’Espagne, où l’inflation est au double par rapport à la France. On a actuellement des propositions de hausses tarifaires de nos fournisseurs qui sont à deux chiffres. Ça va pour certains jusqu’à 49% de hausse demandée, témoigne-t-il.

 

Voir aussi la réaction de Michel Leclerc (article réservé aux abonnés)

https://www.lsa-conso.fr/michel-edouard-leclerc-cette-proposition-de-loi-est-liberticide-anachronique-et-irrealiste,428329

 1,362 total views,  5 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Le députe DESCROZAILLE va toucher combien des lobbies de l’industrie agro-alimentaire
    ?
    Pas étonnant que ce soit un LAREM, un de ceux qui veulent étouffer la population et favoriser les premiers de cordée, conformément aux directives jupitériennes.

  2. ○ L’envoyé chinois à l’ONU révèle qui menace le monde | 15.01.2023 – 0:30
    ◙ RUSVESNA.su : https://tinyurl.com/m58sbu9h

    ► Ceux qui élaborent un ensemble de règles pour le fonctionnement de « l’ordre international » constituent une menace pour la sécurité du monde entier, a déclaré l’ambassadeur chinois Zhang Jun lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

    « Sur quelles règles repose le soi-disant « ordre international régi par des règles » ? Qui établit ces règles ? Nous n’avons pas entendu de réponse claire à cette question.

    Ce que nous avons vu, c’est comment l’approche basée sur des règles, à laquelle beaucoup adhèrent, a plongé le monde dans d’énormes problèmes », a déclaré l’envoyé chinois.
    …/…

  3. Notre folle nationale a ferrée les masses avec l’abandon de la taxe d’habitation . Quoi que l’on pense de toutes ces augmentations astronomie non justifiées dans tout les cas elles sont artificielles et provoquées et rapportent a minima 20% de taxes ajoutée.et dans tout les cas de figure la cerise sur le gâteau la taxe d’habitation a été reportée sur les malheureux propriétaires avec leur taxe foncière qui explose . Notre folle nationale serait entre mes mains je lui explose sa sale gueule

  4. Il averti comme son concurrent E.Leclerc que les prix vont exploser ,met en avant la proposition de loi ,c’est une loi pro inflation ,si je tiens se raisonnement en économie, que tout ce qui peut être transformé, de tout, sur tout, et partout, je dis que c’est de l’énergie transformée ,on comprend mieux, les fermetures temporaires des fourneaux sidérurgiques, de la transformation du verre, et le plus intéressant, pour exemple le groupe agroalimentaire Cofigeo qui va arrêter 80% de sa production en 2023, aux services de la grande distribution alimentaire ,à cause du prix de l’énergie excessif ,alors la question qui se pose ,comment pourrait il négocier encore, auprès de fournisseurs, quand tout ce qui touche à la matière alimentaire transformable, à elle aussi augmentée, en plus de l’énergie, dont elle l’a besoin ? On l’observe avec les boulangers/pâtissiers, sur œufs, beurres, laits ,farines, sucres. Je penserai qu’il ne pourrait plus exagérément négocier et tirer vers le bas, comme ils avaient l’habitudes de le faire, pour maintenir leurs marges ,je penserai que c’est problématique pour eux ,dans cette hypothèse ,bien entendu à tort ou à raison

  5. Que peut on attendre d’un Macron et de ses sbires? Ces gens là ne roulent que pour les ultra-riches et pour les grosses boites du CAC 40, le reste de la population n’est pour eux que du bétail à tondre et à plumer, ils n’ont rien a foutre si des gens crèvent de faim tant que leurs grands copains peuvent rouler en Ferrari et mener un train de vie odieusement dispendieux. Ils l’ont voulu Macron les 58% de connards eh bien maintenant ils payent et Macron, ce petit salopard, n’aura aucun scrupule à les voir crever

  6. Et en même temps, comme dit l’autre, je me méfie de ces patrons de Lidl et Leclerc.
    Ils tentent peut-être de justifier certaines hausses à venir de leur fait. Ce sont avant tout des commerciaux, des hommes d’affaire.
    Pas des z’amis de la populace!

    Même s’il a peut-être un fond de vrai.
    Comme j’ai écrit il y a quelques jours leurs prix sont déjà quasi équivalents à ceux de Monoprix et du G20 du bout de ma rue!!!

    • Mantalo Tout à fait, les grands patrons de ces chaines de GS sont comme ceux des grands industriels mondialistes, des requins et derrière y a aussi des banques et actionnaires …On les obligerait à payer le prix fort apres 3 mois ? ils ne sont pas obligés d acheter et les fauves ne se mangent pas entre eux… Ce sera encore les PME moyennes et petites, les agriculteurs et…les clients qui paieront la différence ! Beaucoup d entreprises et fermes en France vont mettre la clef sous la porte…

      • Cela concerne les grandes marques, comment veux-tu qu’ils refusent, par exemple, d’acheter les produits de la marque Nestlé ? (Nescafé, kitkat, Buitoni, friskies, Nestea, Vittel, Contrex, Perrier, et tous les produits laitiers et dérivés.
        Impossible, ils sont piégés et ils seront obligés de répercuter sur les prix de vente.
        C’est fait pour accélérer l’inflation et ruiner la population qui va être prise à la gorge, provoquer plus vite le GRaND DECLASSEMENT.

        • frejusien d accord avec toi, en France on va vers peu de riches et beaucoup de pauvres, la clase moyenne a disparu, le consommateur paiera au final oui mais…tant qu il aura de l argent en poche ! Dans la durée, fin des GS ? et retour au commerce de proximité avec les produits locaux et son potager !

          • On s’en va vers un schéma des pays du tiers monde, comme l’Inde des années 50, une poignée de richissimes et une masse sous contrôle d’une population qui végète dans la pauvreté.
            On a déjà 6 millions de personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté, et ce sont les autochtones.

  7. La perversité polymorphe sous toutes ses formes et encore plus de formes même les plus sournoises . l’energumene a été reconduit . Pourquoi se plaindre aujourd’hui ?

    • Peut être une raison parmi d’autres pour désarmer la population !
      Pas de pain dans l’assiette, revolution

Les commentaires sont fermés.