Manifester dans le calme ? Non merci

C’est parti, les médias « de grand chemin » comme aime les nommer notre cher Jean-Yves Le Gallou, commencent à insister sur les manifestations contre la réforme de la retraite qui doivent se faire « dans le calme ».
Le message est clair : Vous pouvez aller dans la rue, vous en avez le droit, mais ne montrez pas au monde entier que vous êtes à bout.
On connaît bien la maxime  » La dictature, c’est ferme ta gueule. La démocratie, c’est cause toujours. ». On est en plein dedans.
L’Etat Macronien (Maastrichien comme aime à le nommer Michel Onfray) se moque complètement des manifestations comme il se moque du parlement.
« Les manifestants : combien de divisions ? » pourrait il dire avec un sourire sarcastique (Le Pape, combien de divisions ? » par Staline, en 1935 à Pierre Laval).
Et si jamais ça dérapait on pourrait crever quelques yeux ça et là comme on l’a fait avec les gilets jaunes pour calmer les ardeurs.
Ça passe crème.

 

Alors aller dans la rue pour rien je n’en vois pas l’utilité.
Par contre, s’organiser en petits groupes déterminés pour refuser d’être nassés ça m’intéresse davantage.
Refuser de marcher dans le rythme imposé par les CRS aussi.
Si je vais dans la rue « calmement » ce n’est pas pour être considéré comme du bétail.
Tu veux m’obliger à marcher ? Je m’assois.
Tu veux me nasser alors que tu n’en as pas le droit, je détecte le point faible de ton dispositif et je te marche sur la gueule, connard.

Evidemment ce ne sont pas les syndicats complices qui sauront impulser cette dynamique.
Inutile de compter sur les gilets jaunes non plus.

Entre les moutons et les trotskistes il n’y a plus de place pour une pensée structurée et organisée.
Et donc quels sont les choix qui s’offrent à moi ?
Sombrer dans la radicalité (Avis à la DCRG, vite, une fiche d’alerte, ici une pensée dissidente) ou rester dans mon canapé : telle est la question.

En tout cas, si vous allez en manif et qu’on vous arrête pour un motif bidon pensez bien à demander la suppression de vos données : ADN et empreinte digitales.
Surtout que la procédure est très simple, surtout pour les empreintes digitales. Il suffit de suivre les indications du site officiel https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34835

Comment demander l’effacement de ses données ?
Vous pouvez demander l’effacement de vos données du Faed: Faed : Fichier automatisé des empreintes digitales avant la fin de la durée de conservation.
Vous devez faire une demande au procureur de la République: Magistrat à la tête du parquet (ou ministère public). Il est destinataire des plaintes et signalements. Il dirige les enquêtes, décide des poursuites et veille à l’application de la loi. de la juridiction où vous avez été mis en cause ou de votre domicile.
La demande se fait par lettre RAR: RAR : Recommandé avec avis de réception ou par déclaration au greffe: Service d’un tribunal composé de fonctionnaires qui assistent les magistrats dans leur mission.
En l’absence de réponse dans un délai de 3 mois ou en cas de refus, vous pouvez faire un recours auprès du juge des libertés et de la détention.
Le recours se fait par courrier RAR: RAR : Recommandé avec avis de réception ou déclaration au greffe: Service d’un tribunal composé de fonctionnaires qui assistent les magistrats dans leur mission.
Vous devez faire ce recours dans un délai de 10 jours à partir de la fin du délai de 3 mois.
En l’absence de réponse dans un délai de 2 mois ou en cas de refus, vous pouvez faire un recours auprès du président de la chambre de l’instruction de la cour d’appel.
Le recours se fait par courrier RAR: RAR : Recommandé avec avis de réception ou déclaration au greffe: Service d’un tribunal composé de fonctionnaires qui assistent les magistrats dans leur mission.
Vous devez faire ce recours dans un délai de 10 jours à partir de la fin du délai de 2 mois.
Le président de la chambre de l’instruction accepte ou refuse votre demande dans un délai de 3 mois à partir de la date de réception de votre demande.
Vous êtes informé de la décision par courrier RAR: RAR : Recommandé avec avis de réception.
En cas de refus, vous pouvez faire un recours par un pourvoi en cassation uniquement si la décision ne respecte pas certaines conditions de forme.

Ben voyons !

 909 total views,  9 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. « …L’Etat Macronien (Maastrichien comme aime à le nommer Michel Onfray) se moque complètement des manifestations comme il se moque du parlement… » Et comme le parlement se fout de ceux qui les ont élus, essayez de deviner qui va se faire tondre…

  2. C’est un principe que nos « jeunes » des quartiers « sensibles » (difficile quand même de pratiquer le langage politiquement correct) ont parfaitement compris, manifs à tout va surtout agrémentées d’ultra violence et ça marche pas qu’un peu mon « n’veu » on leur fout une paix royale et même qu’on brûle d’envie de légaliser la dope. Alors 100 fois OUI, une manif c’est pour se révolter, en 1789 si nos ancêtres avaient été armés de bouquets de fleurs, on en serait encore à énumérer les Louis.

  3. On pourrait quant même se demander a juste titre où passe où est passé le fruit de notre travail et du progrès que nous avons crée , moi si j’ai travaillé tout une vie c’est pour faire avancer la société où je vis . Pas pour fabriquer des milliardaires , pas pour nourrir une pléthore de politiques , ou pour fournir des canons a l’Ukraine , etc etc . Je constate que tout ce que j’attendais de la société ne fonctionne plus , santé ,énergie , justice ,sécurité ,défense ,recherche , diplomatie , etc etc etc . Alors avant de toucher aux retraites de ceux qui ont rempli leur contrat il faudrait peut être commencer par demander des comptes a ceux qui n’ont pas fait leur travail et qui ont mis leur pays en quasi faillite . Désolé le vrai problème est bien là malgré la fumée , la manipulation des médias ou autres et les diversions pratiquées pour ne pas être face a leurs responsabilités , mais qu’ils sachent que le peuple est plus lucide qu’ils ne le pensent et que dès questions risquent de leurs être posées très rapidement , planche syndicale savonnée ou pas !

    • Alexandre 62. Bravo!!! 👍 Tout à fait ce que je pense. Vous avez tout dit et bien dit. Moi j’ai cotisé 40 ans, je veux bien aller jusqu’à 62 ans, je suis en pleine forme, pas de soucis mais pas plus. Place aux d’jeuns. La roue tourne et chacun doit y prendre sa place.

    • @ Alexcendre62
      J’ajouterais macperpleité. En effet, concernant cette réforme des retraites, les futurs prix Nobel et autres exogènes n’étaient-ils pas censés travailler pour permettre aux générations antérieures d’avoir des revenus pour leur retraite, comme cela est fait actuellement ?

  4. Manifester dans le calme ? Se serait aussi pour éviter une infiltration de casseurs, black blocs pour décrédibiliser le mouvement social ,si sa dérape complet et en leur fort intérieur c’est ce qu’il souhaiterait,il n’hésiterait pas à sortir tous les moyens répressifs, si ils echoueraient ,il n’hésitera pas à déclencher l’état d’urgence,donc c’est l’armée et le couvre feu ,il y aurait d’autres moyens plus pacifiques ,la grève nationale,le blocage total de l’économie, quand bien même que vous auriez raison,on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs,bien entendu c’est une réflexion à tort où a raison

  5. De toute façon, ça va dégénérer puisque les troupes de l’état, les antifas, sont prêts aussi.

  6. À chaque réforme, l’âge pivot est repoussé, le nombre d’annuités augmente. Celle d’aujourd’hui ne sera pas la dernière. Bientôt un demi-siècle d’activité sera nécessaire avec départ à 70 voire 75 ans, ou à la morgue. Vous remarquerez que cette reforme ne s’applique ni aux journalistes ni à nos politiques, ni à bien d’autres catégories privilégiées, mais au peuple en son entier.

    • Hé oui, les politiques se sont complètement plantés. Ce n’est pas l’âge de la retraite qu’il fallait allonger, c’est abroger la loi aubry sur les 35h.
      + de boulot = + d’emplois = + de cotis, etc.
      Seulement voilà, les politiques ont une peur bleue de ce qu’ils appellent les « partenaires sociaux », les syndicats. Malgré cela, ils continuent de les engraisser à nos frais.

    • Le scandaleux système de retraite des députés,sénateurs,ministres ainsi que les non moins scandaleux privilèges acquis A VIE par ces mêmes personnages:bureaux,téléphones,logements primes diverses,chauffeurs/domestiques avec voiture.Curieusement les français n’y pensent pas;ça serait pourtant beau une nuit du 4 août.On pourrait efficacement remplacer ou conforter par un 18 brumaire .Merci Argo car malgré l’énormité du sujet,il ny a que toi qui en parle.

  7. Manifester avec détermination et avec beaucoup de colère ça vaut mieux que dans le calme car il faut comprendre au gouvernement Macronien Jupitérien corrompu que les Français ne sont pas des cons.

Les commentaires sont fermés.