S’il est un pays qui est mal parti pour 2023, c’est bien la France

Gérée par des bons à rien depuis la fin des Trente Glorieuses, incapable d’avoir un budget équilibré depuis cette époque, incapable de se réformer et de s’adapter à la concurrence mondiale, la France ne sait que vivre de l’assistanat permanent en émettant des chèques sans provisions.

Il suffirait que nos créanciers cessent de nous prêter de l’argent pour que notre pays se retrouve au rang du Zimbabwe. Et c’est à peine caricatural. Sans emprunter, la France ne pourrait plus fonctionner.

Les chiffres 2022 que nous vante Macron ne sont que le fruit d’un endettement gigantesque, qui nous mène à la ruine avec la remontée des taux. Pas de quoi pavoiser, n’importe quel idiot serait capable d’emprunter pour donner l’illusion de la croissance et d’un pouvoir d’achat en hausse.

La croissance a été de 2,5 % en 2022, le chômage s’est maintenu autour de 3 millions de personnes et le pouvoir d’achat n’a baissé que de 0,5 %, mais tout cela a été financé au nom du « quoi qu’il en coûte », donc sur le dos du contribuable et surtout sur celui des générations futures. Car la France ne crée plus de richesses, elle emprunte.

Nicolas Baverez nous annonce un déficit des finances publiques de 4,9 % et une balance commerciale déficitaire de 156 milliards pour 2022. Soit un trou financier proche de 300 milliards.

Depuis 20 ans, la France n’a jamais eu une balance commerciale excédentaire. On ne fabrique plus, on achète à l’étranger, ce qui appauvrit le pays d’année en année.

Mais c’est en 2023 que les Français vont comprendre quel est le véritable prix du « quoi qu’il en coûte »

La production va s’effondrer avec l’envolée des prix de l’électricité, la croissance est donnée à 0,1 % selon le FMI.

Le chômage va exploser à 7,5 %, l’inflation sera de 6 %, le déficit public égal à 6 %, le nombre de pauvres atteindra 9 millions et le déficit commercial sera de 160 milliards d’euros. Tout va empirer.

Macron, resté les bras ballants pendant cinq ans, sans la moindre réforme sérieuse pour sauver notre économie, aura alourdi la dette de 700 milliards d’euros, la portant à 3000 milliards. Avec la remontée des taux d’intérêts, la charge de la dette va être le premier poste budgétaire de l’État.

Autant dire que la France travaille pour payer ses dettes. Et sans croissance, elle doit emprunter pour les payer. C’est la pyramide de Ponzi.

L’endettement public et privé atteint 361 % du PIB. Autant dire que nous sommes comme la Grèce en 2009, pas loin de la faillite. C’est le FMI qui finira par prendre les commandes du pays pour nous imposer les réformes que Macron a peur de mener depuis cinq ans.

La France n’a plus aucune marge de manœuvre. Ruinée par une énorme immigration de basse qualité, qui coûte plus cher en social que sa contribution au PIB, ayant détruit son industrie et affaibli son agriculture comme jamais, elle ne peut que constater l’effondrement de ses services publics, école, santé, transports, justice, police, armée. La France est la cigale de l’UE, elle suscite le mépris des fourmis.

Le seul atout de nos entreprises était une électricité nucléaire peu chère. Macron a détruit cette filière d’excellence et nos entreprises sont incapables de soutenir les prix démentiels du Kw/h.

2023 sera la pire année économique depuis 1945. Faillites en cascade et révoltes populaires seront au menu. Après quarante années de gestion irresponsable et d’immigration démentielle qui nous entraîne par le fond, après toutes ces années d’illusion du grand bonheur mondialiste et multiculturel, l’heure du réveil a sonné.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/sil-est-un-pays-qui-est-mal-parti-pour-2023-cest-bien-la-france.html

 892 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Rappelons-nous que Môssieur avait promis : «  »plus personne à la rue » ».
    Chaque fois qu’il fait une promesse, il faut entendre l’exact inverse.
    Le plus de monde possible à la rue, ET dans la rue.
    Des manifestations monstres se préparent, macron pousse les gens à bout, au suicide ou à la révolte, des personnes tranquilles qui n’ont jamais manifesté, sont en train de vivre le pire cauchemar de leur vie.
    macron est la pire ordure qu’on aurait pu imaginer.
    Ici, les patriotes avaient bien vu le fourbe et les nombreux articles étaient là pour nous mettre en garde.
    En vain, la plupart ne sont pas allés voter!!!!!

  2. Si c’était Marine dans cette situation, tous crieraient haro sur le baudet.
    Mais comme c’est le bellâtre, tout lui est permis, tout lui est pardonné.
    Il a réussi en cinq ans à mettre un tel chaos dans notre pays, que je me demande comment on va s’en sortir.
    Ils sont très têtus en haut lieu, ils s’imaginent qu’il suffit de quelques rustines pour stopper l’hémorragie.
    Ils ne veulent pas entendre parler de la SORTIE DU MARCHE EUROPEEN DE L’ ELECTRICITE, et pourtant c’est l’unique chose à faire et vite, très vite, ça urge !
    Chaque jour des entreprises et des artisans ferment boutique, mettent la clé sous la porte, se déclarent en faillite.
    Bientôt des milliers de Français à la rue, tandis qu’on héberge les migrants dans des châteaux. C’est la FOLIE, puissance dix mille.

  3. Avec un bémol quand même, chaque fois qu’ils font une réforme c’est la classe moyenne et les petits salaires donc ceux qui bossent qui paient la facture. Les riches et les assistés sont peinards. Il va y avoir celle des retraites voulue par la droite affairiste LR qui arrive et ça devrait déclencher des mouvements sociaux. De là à tout foutre en l’air cette fois-ci, je n’y crois pas encore. Il faut que le français souffre encore davantage pour bouger. Les réformistes j’en ai ma claque. La France a les infrastructures et de sacrés savoir-faire pour développer des richesses. Suffit d’avoir de bons décideurs ayant une vision pour le pays. Mais ormis impôts, taxes, et destructuration de ce qui par miracle arrive encore à fonctionner ils ne savent rien faire d’autre depuis des décennies.

    • @ frejusien et Jean Neth
      Vos deux posts décrivent PARFAITEMENT la situation.

  4. Que peut-on dire de plus ? Tout est compilé pour 2023 et pendant ce temps là il a attribué la légion d’honneur aux mêmes individus qui ont précipités la nation et prononcé ses vœux à la nation avec une auto satisfaction de son bilan qui n’a même convaincu personne que lui-même .la vague arrive et on ne sait pas comment il va s’en sortir lui et son exécutif

  5. Oui catastrophe économique pour la France en 2023 c’est inéluctable. Par contre la révolte populaire je n’y crois malheureusement plus tout en la souhaitant de toit mon cœur.

  6. Macronor Terminator Merdator a réussi à provoquer la faillite de la France parce qu’il n’est pas capable de gérer le pays et qu’il est incompétent.

  7. Et pourtant, nous sur RR, on l’avait dit que ce clown capricieux était un psychopathe pervers très dangereux, entouré de baltringues tout aussi dangereux que lui. Qu’il était pire que les salopards avant lui depuis la mite errante, mééééé non, des cons ont veauté deux fois pour ce traitre qui crache sur la France et les Français en permanence. Merci les cons, vous avez voulu un fou furieux très dangereux, réjouissez vous, vous l’avez.
    Maintenant moi j’attends avec impatience que ça pète une bonne fois pour toute et ce jour pas de clémence, pas de pardon, pas de quartiers.

  8. Excellent article résumant parfaitement la situation économique désastreuse de la France. Je crie tout cela depuis 4 décennies, mais dans le désert. La France ne vit que par l’emprunt, ce qui l’appauvri énormément.
    MAIS VOILA :
    Le français se fout éperdument de tout cela. La seule chose qu’il demande, et encore maintenant aussi fort qu’avant, c’est toujours plus d’assistanat. Quand on lui balourde un chèque essence, crèches, courses, rentrée scolaire, électricité, gaz, il est très content et se tait jusqu’à la prochaine fois.
    La dette ne se palpe pas, elle ne se voit pas. Elle appauvri terriblement un pays, le tiers-mondialise. Mais ça, le français ne fait jamais le rapport. Oui, la France vit de la pyramide de Ponzi.
    Le français constate de plus en plus ses difficultés, mais il ferme sa gueule au premier chèque et ne cherche à rien comprendre du tout. Voilà l’explication de ces 40 dernières années. C’est pourquoi il a remis en place le fossoyeur de son pays.
    Enfin, Macron détruit et ne fait aucune réforme, car c’est tout simplement le projet mondialiste qui se réalise. La maîtrise des peuples passent par la pauvreté desdits peuples.

Les commentaires sont fermés.