Grève SNCF : l’agonie d’une nation livrée aux associations et aux syndicats

Nous entretenons des légions de parasites inutiles. Non contents d’avoir abandonné notre souveraineté à Bruxelles, nos élus ont fait de la France un contre-modèle d’État de droit, où l’anarchie règne à tous les niveaux.

Ce sont les associations qui dictent la politique d’immigration du pays et ce sont les syndicats qui imposent leur loi, au nom du sacro-saint droit de grève ou du droit de manifester. Incapable d’assumer ses prérogatives régaliennes, le gouvernement se couche misérablement et avoue son impuissance.

À part brailler que la grève SNCF est injustifiable, ce pouvoir éternellement démissionnaire n’a aucune solution, à part céder aux grévistes, qui pourront ainsi renouveler leur chantage et prendre en otage des centaines de milliers d’usagers, chaque fois que bon leur semblera.

Les grévistes revendiquent leur droit de grève, mais l’État est incapable d’assurer le droit de circuler, tout aussi légitime. Aussi lâches qu’incompétents, nos élus n’ont jamais été capables d’imposer un service minimum dans les transports ou des peines plancher pour les criminels. C’est la brasse coulée généralisée et tous les services publics partent en vrille, sans parler de l’économie en passe de s’effondrer.

Pourtant, les solutions existent. Voilà trente ans que nos amis Italiens ont réglé le problème et gravé dans le marbre l’encadrement du droit de grève. Mais pour cela, il faut du courage et de la volonté, deux vertus introuvables chez nos élus de droite comme de gauche, qui ont perdu tout sens de l’État et jettent l’éponge à la moindre résistance.

https://www.tf1info.fr/transports/greve-sncf-a-noel-24-25-decembre-2022-en-italie-les-greves-interdites-dans-les-transports-pour-les-fetes-de-fin-d-annee-2242764.html

En Italie, les débrayages sont impossibles en période de fêtes ou de grandes migrations : Noël, Pâques, Toussaint, congés estivaux et périodes électorales, ne sauraient être sabordés par les syndicats au nom du droit de grève. Tout est encadré selon un équilibre entre droit des grévistes et droit des usagers. Outre les transports, la santé, la sécurité, l’école et autres services essentiels sont concernés. Pas question de prendre le pays en otage et de pénaliser la libre circulation des usagers ou de pénaliser l’économie du pays. Un sage équilibre salutaire, dont la France devrait s’inspirer.

Mais qu’en pense notre ministre de l’Économie, cet expert en naufrages en tous genres ?

« Je ne recommande pas, quand on est en période de crise, de commencer à mettre sur la table toute sorte de nouvelles propositions »

Visiblement, l’homme qui nous a mis 700 milliards de dettes supplémentaires sur le dos et qui détruit notre économie en voulant ruiner la Russie, ne semble pas tenté par ce qui marche chez nos voisins. Restons les bras ballants, les 200 000 usagers privés de Noël en famille apprécieront.

Cette grève SNCF en pleine période de Noël, n’est que le reflet de notre effondrement moral et civique. Il n’y a plus aucun sens de l’intérêt commun.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/greve-sncf-lagonie-dune-nation-livree-aux-associations-et-aux-syndicats.html

 2,552 total views

image_pdf

15 Commentaires

  1. Vous avez déjà oublié que les ‘syndicats’ ne vivent que de votre argent distribué à ces mafias bolchéviques par nos (si) chers dirigeants ? Et vous laissez faire ! Bien fait !!!

  2. Honnêtement, si les syndicats et les grèves étaient le seul problème de la France, nous n’en serions pas où nous en sommes : c’est-à-dire au bord de la disparition de notre patrie – qui n’est plus qu’une question de temps désormais (quelques décennies).

    Encore une fois, ne nous trompons pas de problèmes. Mais traitons-les dans l’ordre.

    • Bonjour@regard lucide,
      Ces gens de la CGT qui font grève au moment de la grande fête catholique des Français, font partie du problème.
      Tout est lié, ils détruisent la Nation, ruinent la cohésion nationale, crachent sur nos traditions et veulent introduire le CHAOS partout.
      En cela, ils aident grandement le fou qui commande, et c’est pour cela qu’ON les laisse faire.
      MACRON vise le CHAOS total, et il va rapidement y arriver.

  3. Tout a fait je le répète sans relâche.
    Nous sommes devenus une société de CONSOMMATION et non une PATRIE. Chacun ne pense qu’à sa gueule.

  4. Attention syndicat que pour le public et si la SNCF était entreprise privée elle aurait déposée le bilan dépuis bien longtemps ses que je ne comprends pas pourquoi le gouvernement ne demande pas à la SNCF de la rentabilité comme pour les hôpitaux !

  5. Syndicat et macronescu, main dans la main pour emmerder les français. Comme d’hab, ça continu, on ne change pas une équipe qui perd. On est en macroni.

  6. Les syndicalistes d’extrême gauche comme la CGT de Philippe Martinez, Force Ouvrière et cie sont les champions du monde des grèves à gogo qui pourront la vie des français dans cette période de fête de Noël et la Macronie se spécialise dans le chao avec cette grève à la SNCF sans oublier le bordel énergétique et industriel avec les futurs coupures d’électricité nous sommes devenus un pays en pleine désintégration. Le 49.3 aurait pu être utilisée pour arrêter ces genres de grève. Bref bienvenue à Macron Land !

  7. La perte d’exploitation , surtout pour les grandes migrations et celle des fêtes de fin d’année ,qui va la renflouer ?

  8. Dans l’urgence, j’utiliserais le 49.3 à bon escient.
    Soit vous reprenez le travail soit je DISSOUS la CGT.
    Allez macron, montre-nous ton courage !
    Si tu ne vois pas le très grand désordre public, c’est que tu es aveugle,
    atteinte à l’ordre public, dissolution de ce syndicat fouteur de troubles.

  9. Il paraitrait que le salaire moyen de ces gauchistes de la SNCF est de 3000 €, plus du double du SMIC.
    Des milliers d’étudiants qui voudraient rejoindre leur famille pour Noel, et macron, borne, bulot Lemaire s’en contrefichent.

    Avec MACRON , le CHAOS est garanti.
    Votez macron, vous avez tout bon !!

    • Tellement riches les employés SNCF que la boite peine à recruter…
      Un peu de sérieux.

      • Bonsoir Mantalo , vous voulez parler des cheminots qui travaillent au service électrique et ceux de l’entretien des voies ?

  10. Cela doit dater de l’époque Mitterrand, les employés de la SNCF profitent des congés des Français, pour s’engranger des sous supplémentaires en primes et salaire.
    Ces égoïstes de gauche, qui ne pensent qu’à leur pomme, sont intouchables.
    Ils peuvent s’essuyer les pieds sur le SERVICE PUBLIC, lequel service est en passe de devenir leur possession.
    L’Etat OBESE qui se gave d’impôts n’est pas capable d’assurer un service continu aux transports publics.
    J’espère que parmi les emmerdés, il y a une majorité d’électeurs macronistes, ce serait un juste retour des choses.

  11. Grèves justement à Noël, comme par hasard ?!
    Ces grévistes(déjà bien payés) qui font chier les Français le jour de Noël ne sont sûrement pas de confession chrétienne…

  12. Prochaine grève de la SNCF à prévoir pour les prochaines vacances scolaires de 2023 !

Les commentaires sont fermés.