L’escalade dans les livraisons d’armes à Kiev va mal finir

L’escalade dans les livraisons d’armes de l’Otan va mal finir

Je me suis toujours demandé pourquoi les Russes acceptaient l’escalade orchestrée par l’Otan, qui livre des armes de plus en plus sophistiquées aux Ukrainiens, tout en prétendant ne pas vouloir s’impliquer directement dans le conflit.

Chacun sait que les Occidentaux soutiennent l’Ukraine à bouts de bras, parce que les faucons américains en ont décidé ainsi, quel qu’en soit le prix pour le peuple ukrainien, saigné à blanc, ou pour l’économie européenne, au bord de l’effondrement avec les coûts démentiels de l’énergie.

Je n’ai évidemment aucune leçon à donner aux Russes, mais quand on dispose d’une écrasante supériorité technologique sur l’Otan et que les Occidentaux ont clairement annoncé, dès le début des hostilités, qu’ils n’enverraient pas de troupes au sol en Ukraine, on est en position de force pour fixer une ligne rouge aux cobelligérants. Or, ces derniers ne cessent de tirer sur la corde, vu le manque de réaction du Kremlin.

Fort du soutien indéfectible des États-Unis, Zelensky s’est empressé, avant le basculement de majorité à la Chambre, d’aller faire l’aumône auprès de Biden et du Congrès. Il va bien entendu faire passer les récents replis tactiques russes pour des grandes victoires ukrainiennes, alors que Kiev perd 500 soldats par jour en s’acharnant sur Bakhmut. Et on nous parle encore d’une armée russe aux abois, d’un irrésistible élan ukrainien pouvant pousser jusqu’en Crimée. Un pur délire otanien entretenu par des médias aussi ignares que menteurs. Mais plus dur sera le réveil de ces illuminés qui croient au Père Noël.

https://reseauinternational.net/une-strategie-epoustouflante/

Cette armée russe aux abois bénéficie de tous les crédits nécessaires. Elle sera portée dans le futur de 1,1 million d’hommes actuellement, à 1,5 million. La Russie désemparée déploie ses bases dans le Grand Nord, l’Arctique devenant l’enjeu stratégique majeur des prochaines décennies.

https://up-magazine.info/vies-dailleurs/85811-apocalypse-nord-les-russes-deploient-leurs-armes-en-arctique/

Et en réponse à ceux qui prétendent que Xi Jinping prend ses distances avec Moscou, de grandes manœuvres russo-chinoises sont prévues en Mer de Chine méridionale.

https://reseauinternational.net/la-russie-et-la-chine-partagent-des-strategies-pour-saper-lotan-selon-un-haut-diplomate-americain/

Zelensky est donc allé apitoyer l’Amérique pour réclamer toujours plus d’armes offensives et d’argent. Avec des trémolos dans la voix, l’acteur va encore comparer la légitime offensive russe actuelle à la lâche agression japonaise contre Pearl Harbor.

Au 300e jour du conflit, alors que les Russes en pleine débandade occupent toujours 20 % du territoire ukrainien, tenant tête aux quarante nations qui soutiennent Kiev, Zelensky veut des missiles portant à 300 km, afin de frapper la Crimée et les arrières de l’armée russe en profondeur. C’est ce que fait actuellement l’armée ukrainienne contre les populations du Donbass, tirant inlassablement des salves de missiles et d’obus sur les civils avec les Himars et les canons Caesar, généreusement fournis par Biden et Macron.

Ovationné par le Congrès américain, le dirigeant mafieux et corrompu de l’Ukraine, cité par les Panama Papers, demeure la superstar incontestée des États-Unis. C’est dire combien l’Occident se complaît dans la décadence morale la plus ignoble. Plus les armes occidentales sont détournées et se retrouvent en vente sur le Darknet, plus les milliards donnés à Kiev sans aucun contrôle sont détournés vers les paradis fiscaux, et plus les Occidentaux idolâtrent le saltimbanque, qui dansait à poil sur les planches avant de prendre le pouvoir.

Il est vrai que l’armée américaine n’est pas ma référence. Je me demande quand cette armée ira au combat en jupe et talons hauts. Ça ne devrait tarder, à en juger par cette photo. Quel progrès ! Les Russes en tremblent.

https://lincorrect.org/representants-americains-transgenres-a-lambassade-de-france-vice-de-forme-lincorrect/

En attendant, Zelensky aura ses systèmes Patriot pour se protéger des missiles russes. Ce qui ne changera pas le cours de la guerre. Les nuées de drones kamikazes russes auront toujours le dernier mot.

Cela dit, jusqu’où ira l’escalade dans les livraisons d’armes ?

Poutine n’ayant fixé aucune ligne rouge, les Occidentaux tirent sans cesse sur la corde devant la passivité du Kremlin. N’est-il pas temps de dire « stop » ?

Je viens de lire sur le blog  Telegram de Boris Karpov, l’avis de Andrey Kormukhin.

https://t.me/s/boriskarpovblog

Pour ce Russe, Moscou doit fixer des lignes rouges concernant l’envoi d’armes occidentales et de mercenaires.

Sans s’embarrasser d’états d’âme superflus, voici sa « réponse graduée » en cas de franchissement de ligne.

 Des frappes nucléaires tactiques seront lancées sur des centres logistiques.

 Si cela n’arrête pas l’approvisionnement en armes et l’envoi de mercenaires, des frappes d’avertissement nucléaire pourraient être menées sur des îles inhabitées aux États-Unis et au Royaume-Uni.

 Si cela n’empêche pas les néoconservateurs d’aider les terroristes, alors des frappes peuvent être menées sur les centres de décision.

« Oui, c’est une guerre nucléaire, mais l’alternative à cela est la honte de la défaite, la destruction et le démembrement de la Russie, l’établissement du pouvoir des sodomites et des pervers sur notre terre, qui transformeront nos enfants en transgenres, comme ils font déjà dans leur propre pays. »

Chacun jugera du bien fondé ou pas de cette stratégie envisagée par Kormukhin.

Mais il est clair que l’Administration américaine joue avec le feu nucléaire en acculant l’Ours russe.

N’oublions pas que si Poutine a lancé son offensive, c’est parce que Washington a refusé d’écouter ses légitimes inquiétudes concernant la sécurité de la Russie. Et c’est aussi parce que Kiev, aidé par les États-Unis, avait planifié une attaque du Donbass pour mars 2022. Vérités évacuées par les Occidentaux qui falsifient l’Histoire.

Si des armes permettant d’attaquer le territoire russe, bien au delà du Donbass, sont fournies à Kiev, il est clair que ce sont les civils russes qui seront visés, comme les Ukrainiens l’ont toujours fait depuis huit ans contre les républiques séparatistes.

Quand Poutine estimera que la Russie est gravement menacée, il ne faudra pas s’étonner que la réponse soit à la hauteur des enjeux, donc violente. Et ce sont encore les Ukrainiens qui paieront pour Biden. 200 000 ou 300 000 supplétifs ukrainiens ont été mis hors de combat pour satisfaire la politique antirusse des États-Unis. Et le saltimbanque en redemande. C’est du jamais vu.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/lescalade-dans-les-livraisons-darmes-a-kiev-va-mal-finir.html

 803 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. La chose la plus intelligente qui a été dite au sujet de ce conflit est que les Américains sont des joueurs de poker tandis que les Russes sont des joueurs d’échecs. J’ajoute que nous, les fabricants de montres chrono, nous sommes hystériques . Patience mes amis ! Patience ! Quand on parle du général Hiver on pense à la guerre dans les steppes enneigées de Russie. Cette année, pensez à ce qui va se passer quand le général Hiver sera en Europe avec le froid, les boulangeries qui font faillite, le prix de l’énergie multiplié par 10, les soignants expulsés alors que les hôpitaux croulent… etc… Bien sûr la guerre en Ukraine, mais que va-t-il se passer en Europe ? Ce n’est pas pour rien que le p’tit nerveux de l’Elysée fait rendre les armes et achète des grenades.

    • Deuxième vague de froid en Amérique, des températures de MOINS 40° ont été enregistrées hier avec tempête et blizzard.
      La première vague glaciale avait recouvert les villes de 2 mètres de neige.
      Oui, l’offensive de l’Hiver a bien commencé.

  2. Les Amerloques , les Ukrainiens et leur gesticulateur en chef Zelenski et les Euros Atlantistes = Game Over . A force de livrer des armes à l’Ukraine sachant que le régime de Kiev va perdre la guerre par procuration voulu par les Amerloques et que les Occidentaux dans leur ensemble vont ressortir perdant de cette confrontation face à la Russie , l’épisode des missiles Patriotes livré à Zelenski et à sa bande est en fait la première étape d’une escalade qui déboucher sur une nouvelle déculottée Amerloque .

  3. Je crois que les Russes laissent se vider les arsenaux des armées occidentales. Et l’Occident se ruiner économiquement. Plus ou moins ce qui leur avait été fait avec la course aux armements sous la Guerre Froide, et qui a causé l’effondrement de l’URSS … à l »économie communiste. Ils la leur font « à l’envers » en quelque sorte, comme disent les déficients du lexique actuels. En attendant, j’aimerais voir atterrir des parachutistes russes dans les Landes, comme la carte alléchante de Boris Karpov me l’avait laissé imaginer.

  4. Mais il est clair que l’Administration américaine joue avec le feu nucléaire en acculant l’Ours russe. Je penserai aussi son contraire ,en dévoilant ouvertement leur décision , il permettrait de préparer ou d’optimiser leurs défenses et contres offensives, quant à leur éventuel déploiement de leur système d’interception anti missile balistique sol air, que vaut il, face aux missiles hypersoniques nouvelles générations quasiment indictables qui n’aurait pour l’instant pas d’équivalent ? D’après quelques bribes d’infos le département de défense US, n’en serait pas favorable, Je penserai seulement que se ne serait que de la politique , devant autant de risques réels

  5. Je crois que les mondialistes aux commandes de l’Occident n’ont aucun scrupule à précipiter le monde dans la guerre mondiale. Ils veulent réduire la population et s’accrocher au pouvoir. La guerre leur permet les deux. Le consentement des peuples leur importe guère (cf. Covid et Cie). Ils hésitent à un engagement direct car ils espèrent l’emporter par la sournoiserie et la veulerie. Ils hésitent car ils veulent gagner sur tous les tableaux et ne prendre aucun risque. Ce ne sont pas des courageux mais un ramassis de lâches, de pleutres, de couards et d’étrangleurs. C’est la seule raison qui retient le monde au bord du gouffre.

  6. Que va-t-il se passer ?
    Comment cela va-t-il finir ?
    Ne pourrait-on pas en profiter pour quitter l’OTAN et l’UE ?
    Les missiles patriots vont faire monter la tension et les destructions en Russie.
    Ne serait-il pas préférable que Poutine s’efforce d’atteindre Zelensky uniquement ?

  7. Excellent article clair, précis, rappelle l’histoire récente de ce conflit, et les questions que l’on se pose. Bravo.
    Depuis de nombreuses semaines, j’ai la même réflexion que cet article : pourquoi Poutine ne fixe-t-il pas les limites de l’aide américaine suivie par les moutons européens sachant que son absence de réaction augmentera sans cesse l’aide militaire américaine.
    Poutine sait très bien qu’il n’y aura jamais de soldats américains et européens en Ukraine. Les populations de l’accepteraient pas. S’il met une ligne rouge aux livraisons d’armes, elle sera respectée.
    Merci de rappeler que nous en sommes arrivés là car l’Occident a, à de très nombreuses reprises, envoyer balader Poutine pour ses demandes de dialogue concernant la sécurité de son pays.
    Et merci, hélas, de rappeler à quel niveau le déclin de l’Occident est important et rapide. Tout cela dû par les gauchistes et les écologistes qui, avec la haine de leur propre pays, veulent le détruire le plus possible et le plus rapidement possible.

Les commentaires sont fermés.