Vaxxins Covid : ça barde en Suisse pour Swiss medic et médecins vaccineurs

Vaccination Covid-19: plainte en Suisse alémanique

Non-respect de la loi sur les produits thérapeutiques, lésions corporelles, mise en danger de la vie d’autrui: un avocat anti vaccin a déposé une plainte contre Swissmedic pour six clients.

Lors d’une conférence de presse tenue lundi, l’avocat Philipp Kruse a présenté la plainte qu’il a déposée en juillet dernier devant la justice bernoise au nom de six personnes qui ont subi des effets secondaires importants après avoir été vaccinées contre le Covid-19. Selon la SRF, qui relate l’affaire, la plainte de 300 pages est dirigée contre trois représentants de l’Autorité suisse d’autorisation et de surveillance des médicaments (Swissmedic) et cinq médecins de l’Inselspital de Berne.

Jusqu’au meurtre

Philipp Kruse est un avocat connu pour ses positions contre la politique de vaccination de la Confédération et les mesures prises dans le cadre de la pandémie. Sa plainte conclut à une violation grave et durable des obligations fondamentales de diligence en matière de droit des produits thérapeutiques en approuvant l’administration des vaccins ARNm contre le Covid-19. D’autres chefs d’accusation sont également évoqués comme des lésions corporelles intentionnelles ou par négligence, la mise en danger de la vie d’autrui et le meurtre.

Effets secondaires

Parmi les six parties plaignantes, les dommages subis sont de diverse gravité: perte de cheveux, déraillement du cycle menstruel, polyarthrite, myocardite, faiblesse musculaire, épuisement chronique et enfin décès d’une personne de 20 ans. Selon l’avocat alémanique, le lien avec la vaccination contre le Covid 19 a été confirmé par des experts dans cinq des cas qu’il défend. Concernant le défunt, le lien de causalité doit encore être prouvé sur la base d’examens pathologiques.

6006 cas graves sur 6,1 millions

Pour rappel, les deux principaux vaccins en Suisse, Moderna et Pfizer/BioNTech sont tous deux basés sur la technologie ARNm. Selon les chiffres d’août 2022, 15 781 déclarations d’effets indésirables présumés de vaccins avaient été évaluées en Suisse. 9775 (61,9%) faisaient état d’effets présumés «non graves» et 6006 (38,1%) portaient sur des effets présumés «graves». Rappelons qu’à fin juin 2022, 6 120 101 personnes avaient été vaccinées en Suisse.

https://www.lematin.ch/story/vaccination-covid-19-plainte-en-suisse-alemanique-327189188420

Voir aussi : 
Plainte pénale contre Swissmedic : La RTS parle pour la première fois des dommages causés par les vaccins 

01.12.2022www.kla.tv/24273

Le lundi 14 novembre 2022, a eu lieu en Suisse une conférence de presse qui devait être le point de départ d’un bilan de ce qui s’est passé lors de la crise du Covid.

L’avocat Philipp Kruse a annoncé que lui et ses collaborateurs juridiques avaient déposé le 14 juillet 2022 une plainte pénale de 300 pages contre Swissmedic, l’autorité suisse d’autorisation et de surveillance des produits thérapeutiques, et contre cinq médecins vaccinateurs.

Cette plainte pénale a été présentée au public lors de la conférence de presse. A cette occasion, des victimes de la vaccination ont fait part de leurs souffrances et des experts internationaux ont évoqué les problèmes et questions en suspens concernant la « vaccination ».

Le soir du 14 novembre, même la radiotélévision suisse RTS a rendu compte de la conférence de presse de manière étonnamment objective dans l’édition principale du journal télévisé. Les personnes concernées et les avocats qui les représentaient ont pu s’exprimer en détail à la télévision suisse, sans que rien ne soit immédiatement objecté à leurs déclarations.

Thi Mai-Trang Jost est une victime de la vaccination et elle est représentée par la plainte pénale. Elle est aujourd’hui en fauteuil roulant et se plaint de fortes conséquences qu’elle attribue à la « vaccination » : « Avant, j’étais vivante, je pouvais marcher, peindre. Aujourd’hui, j’ai besoin d’aide. » Elle ne peut plus marcher ni se tenir debout correctement, ses articulations sont enflées et tout son corps lui fait mal. Elle souhaite maintenant sensibiliser le public aux effets secondaires des vaccins et le réveiller. Concernant la plainte pénale, Mme Jost déclare que son objectif est que Swissmedic assume sa responsabilité. Elle reproche à l’autorité d’avoir sciemment mis des personnes dans cette situation. Au journal télévisé, on pose alors à Daniel Theis, rédacteur scientifique de la RTS, la question légitime de savoir ce que la vaccination a apporté et si les avantages justifient les effets secondaires. Il a répondu que les données avaient montré que la vaccination Covid était la solution pour sortir de la crise, mais qu’il manquait des données pour tirer d’autres conclusions, notamment sur l’utilité des rappels pour les plus jeunes.

Au vu des centaines de milliers de déclarations de dommages liés à la vaccination dans le monde, cette réponse semble quelque peu étrange. On peut également se demander pourquoi la RTS n’a pas posé bien plus tôt de telles questions critiques au Conseil fédéral suisse et à ses offices compétents, ainsi qu’à la Task Force Covid-19. Au lieu de cela, la RTS a toujours été, avec la plupart des médias de masse, le porte-parole de la politique du Covid avec ses mesures disproportionnées et sa propagande en faveur de la vaccination. On attend avec impatience de voir comment le paysage médiatique va évoluer et se résoudre à s’excuser auprès de la population pour les dommages causés.

Le lien suivant vous permet de visionner la conférence de presse d’environ deux heures dans son intégralité 

Et le lien suivant permet de télécharger la plainte pénale complète et d’autres documents à ce sujet : 

https://plaintecorona.ch/plainte-penale/

 

 1,105 total views,  4 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. les crapules telles que le nouveau nommé « sinistre de la santé » F.Brauwn ne reculent devant rien pour se miroiter dans les yeux de le McRon. Cet non-vacciné veut que tout le monde soit vacciné pour mériter sa place de salaud. Alors je lui ai fait parvenir cette vidéo.
    ATTENTION VIDÉO DÉCONSEILLÉE AUX ÂMES SENSIBLES
    https://odysee.com/@Vivresainement:f/morts-subitement:3

    • C’est pas sûr qu’il regarde, mais son staff va peut-être s’y intéresser et c’est toujours ça de pris, au moins certains seront informés.

  2. Enfin ! les procès vont démarrer, tout doucement au début. Ces six victimes font l’ouverture.
    Par la suite ce sera une déferlante, quand les gens vont comprendre à quel point ils ont été bernés.

  3. Ce chirurgien parle même de dangerosité du masque…

    « Qu’en plus, ce dispositif pouvait facilement menacer la sécurité de ses porteurs. »

  4. Le port du masque…. pour ceux qui sont convaincus (encore…) même si cet attribut n’a pas arrêté le soit-disant « Covid » qu’il serait « nécessaire ».

    Ce médecin doit savoir qu’il dit non ? Il est chirurgien….

    « Après la sanction révoltante infligée par la Chambre disciplinaire de l’Ordre des Médecins du Grand Est contre l’ancienne Députée et médecin psychiatre Martine Wonner (*), c’est au tour du Dr Éric Loridan de se confronter à ses pairs vendredi 2 décembre. Son crime ? Il a eu le malheur de démontrer de manière parfaitement scientifique que le simple port d’un masque facial en polypropylène ne représentait absolument aucune protection contre la pénétration-expulsion respiratoire des virus. »

    https://www.aimsib.org/2022/11/27/lordre-des-medecins-va-juger-le-docteur-loridan-parce-quil-a-entierement-raison-sur-les-masques/

  5. Pourtant, malgré les échecs graves que nous vivons, il y en a qui ne tirent pas de leçons de l’expérience, ont les chevilles qui enflent au point de n’avoir plus de « limites » et sont dans la « Toute-Puissance » : « ils savent tout » et seraient des sauveurs… La Science n’est pas loin d’une logique psychiatrique ?

    Un exemple inquiétant mais pas que :

    « Vaccins contagieux (II): risques d’impacts irréversibles

    Face aux chercheurs enthousiastes qui pensent pouvoir prévenir ainsi de nouvelles pandémies, d’autres scientifiques demandent des règles et un débat critique. »

    https://www.covidhub.ch/vaccins-contagieuxii/

    On peut s’interroger sur cette « fixation » sur les virus, il est pourtant reconnu scientifiquement que des virus classés comme « pathogènes » auraient aussi un versant protecteur pour d’autres, question d’équilibre savamment et subtilement orchestré donc (merci Dame Nature !) mais certains, un peu mégalo, jouent à la roulette Russe avec la vie des Autres.

    Finalement, l’illusion d’un pouvoir monte à la tête de certains ! Et quand l’éthique devient élastique et classée « dérangeante » il y a de quoi s’inquiéter.

  6. Les tenants du tout vaccin Anti COCO19 sont dans la tourmente puisque Philippe Kruse un avocat suisse envoie devant les tribunaux l’autorité de santé Swissmedic qui gérent les commercialisations des produits médicaux et de la gestion de la vaccination ains que cinq médecins pour meurtre car les patients qui ont été vaccinés subissent des effets secondaires du vaccin ARN Messager avec thrombose à la clé et autres maladies liés au vaccin . Ça sent le roussi pour les pro Vaccins !

  7. La RTS, c’est un peu comme la RTBF, ou ce qu’était l’ORTF.

    Mais parfois une lueur illumine l’écran le temps de manger la pizza/bière…jusqu’à ce que, en baillant, le plus courageux appuie sur la touche « arrêt ».

  8. Il faudra traduire les responsables devant un tribunal d’exception, saisir tous leurs biens, et leur faire subir le sort des nazis à Nuremberg. Pas de pitié, notre survie en dépend !

    • D’abord, reprendre le pouvoir pour !
      Même reprenant le pouvoir, cela n’aura pas lieu : après la libération, il y eut bien des exécutions sommaires, mais pas si nombreuses que cela*… Les jugements après la guerre ont été souvent modérés (un peu plus de 10 000 exécutions, exécutions hors tribunal comprises). Pourtant, durant la guerre, les exécutions par les nazis et les vichistes doivent atteindre les 200 000 !
      * : grosse différence avec l’Algérie qui a massacré les européens et surtout les harkis et leurs familles.

      • Éradiquer ces responsables, et tant pis s’ils sont nombreux. Il y a un début à tout. L’épuration a été faite avec un tamis à citrouilles, ne nous étonnons pas d’en être arrivés là. Se montrer humain avec des gens qui n’ont aucune humanité est un acte de faiblesse!

  9. Gonflé le daniel theis rédacteur scientifique de la RTS. Il dit « vu les données qu’on avait », MAIS il n’y avait aucune donnée prouvant que cette thérapie génique était éfficace, pire les recherches ont été faites sur 28 femmes enceintes et 27 ont perdu leur bébés, et malgré cela ils ont lancé leur saloperie sur le marché avec obligation de se faire injecter. Gonflé le theis car ça il ne pouvait pas l’ignorer. Tous des salopards et des criminels pour du fric. A pendre.

    • Bonjour Christian Jour , entièrement d’accord avec toi , ces ordures doivent être juger et exécuter par la justice populaire , ce sont de assassins !Nous avons les même en France.

Les commentaires sont fermés.