Pour les juges du tribunal administratif, Macron aurait le droit de créer des marques tout en anglais !

Quand les juges de la Macronie piétinent autant que leur maître la loi Toubon… des juges du tribunal administratif lui donnent l’absolution.

L’Etat, sous l’impulsion de l’anglophile francophobe Macron a  lancé -et utilise donc- des marques à connotation anglaise,  “Choose France”, “French Impact” , “La French Tech”, “Next 40”, “Health Data Hub”

Une association de défense de la francophonie a déposé plainte au nom de la loi Toubon qui interdit aux personnes morales de droit public d’utiliser un terme ou une expression étrangers dans une marque ou une appellation qu’elles créent dès lors qu’un mot équivalent existe en français.

Cette association,  l’Association Francophonie-Avenir (A.FR.AV) vient d’être déboutée pour 4  des expressions qu’elle contestait, sous prétexte que Choose, French, et Next, pourtant lumineux pour un débutant en apprentissage de l’anglais, n’auraient pas d’équivalent dans le « registre terminologique de la Commission d’enrichissement de la langue française » !

Bref, si on suit cette décision, cela signifie qu’il suffirait que des millions, des dizaines de millions de mots anglais  ne soient pas répertoriés dans le « registre terminologique de la Commission d’enrichissement de la langue française pour qu’ils puissent être utilisés dans une marque créée par une autorité publique

L’association va donc faire appel de ces jugements, on croise les doigts pour qu’elle gagne !

Par contre,  le Tribunal administratif de Paris, a quand même condamné l’Etat à retirer de l’espace public l’expression “Health data hub”, ainsi que son sigle “HDH”.

 

Par contre, le 20 octobre 2022, le Tribunal administratif de Paris, au motif que les mots anglais  “health”,  “data” et  “hub” ont un équivalent français dans le registre terminologique de la Commission d’enrichissement de la langue française, a condamné l’État à retirer de l’espace public l’expression “Health data hub”, ainsi que son sigle “HDH”.

On peut voir dans la capture d’écran ci-dessous, faite le 25 novembre 2022 avec quelle efficacité la décision du Tribunal administratif du 20 octobre dernier a été appliquée… Faut-il en déduire que Macron a fait appel de la décision le condamnant ?

https://www.health-data-hub.fr/

Tout cela est très normal, n’est-ce pas ? Il faut que la France disparaisse et la langue de Molière avec.

Pour cela, l’Etat donne l’exemple.

 

 

 

 

 882 total views,  3 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Et « Casse-toi, connard ! » c’était Sarkozy qui disait ça ??
    il avait dû voir son image en reflet, ça lui avait fait peur.

    macron, c’est macron-la frime, macron le frimeur, il adore.
    Haaaa!, j’adoooore mon lapinou ! I speak english waouh !

  2. Tout part en couilles dans cette France gouvernée par des abrutis !
    La langue de la République française est le ? Français et non pas cette espèce de soupe anglo-française ! Ce créole (dans le sens de mélange de mots) immonde !
    Sur les chaînes publiques la grande majorité des journalistes ne peuvent plus ouvrir leur clapet sans utiliser des mots anglais. Sur la 5, dans le magazine de la santé, il y a une rubrique : « le vrai du Fake » (à la place du faux) !
    On a l’impression que notre vocabulaire français n’est pas assez riche !
    Sans compter tous ces abrutis, la gueule enfarinée, qui disent moi, je fais du running…Et moi Ducon je suis français, je parle français, et je fais de la « course à pied » Ducon !

  3. Il faut protéger la langue Française contre la langue de l’Empire progressiste l’Anglais mais avec Macronor Terminator Merdator l’Anglais et sa soumission à l’Union Européenne le pousse à détruire notre belle langue qui t’a méprisé son héritage linguistique et culturel puisque Macronor n’aime pas la culture Française .

  4. Personnellement, même si je comprends la question qu’un étranger me pose en anglais, je réponds en français, tranquillement et en souriant. Et si cette personne fait un petit effort pour aligner quelques mots en français, je deviens plus « conciliante ». Sans ce petit effort, je parle en français en souriant et je continue ma route en haussant les épaules ….. Ceci dit, pour vraiment connaître son ennemi, il vaut mieux comprendre sa langue, ou l’anglais écorché, exemple la tortue Schwab et son âme damnée harari …

  5. Moi quand on me parle avec des mots Anglais, idem pour les pénibles sigles (chers à l’Education Nationale même si pas que), je demande la traduction en Français car je dis que « je ne comprends pas ».

  6. Et dire que dans les relations diplomatiques de jadis le français était la langue d’usage. On comprend pourquoi le Général De Gaulle ne s’exprimait qu’en français car le faire en anglais c’était se soumettre. Bravo un grand homme qui est resté debout jusqu’à la fin un bel exemple.

  7. J’ai quelques idées pour des marques à l’usage de Macron, Go homme, go away,etc.

Les commentaires sont fermés.