Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 Commentaires

  1. Une Victoire de Poutine pourrait rabattre le caquet de tous ces gauchiottes qui se gargarisent sur les plateaux tv, je ne les supporte plus.
    Le N.O.M a bien compris que Poutine n’acceptait pas ses diktats , et pour cela tout a été concocté depuis 2014 pour provoquer cette guerre sanglante et sordide.

    Sordide , car ce sont les mêmes fumiers qui essaient de nous attendrir sur les malheurs de Momo le migrant, alors qu’ils se réjouissent des genoux éclatés des soldats russes par les néonazis ukrainiens.
    La propagande de plus en plus cousue de fil blanc, ne trompe plus grand monde, mis à part les petits vieux biberonnés à TVMacron.

  2. Les Gauchos sont les principaux responsables de la guerre civile en France car ils sont immigrationnistes , pro Vaccin , anti localisme et pro mondialisation , Ecolo Nazis , pro Ukraine avec l’allégeance des Gauchistes des médias dominants et de leurs représentants comme Sophia Haram , Sahlia Brakhlia , Maryse Burgot Me Les Cheminées Russes , Hala Salamé et consort aiment lécher les testicules des UkroNazis par Russophobie mais les UkroNazis n’aiment pas les Basanés du Maghreb comme Haram et Brakhlia tandis que chez les Patriotes ils défendent la France contre l’invasion migratoire , l’islamisation du pays par les Barbus et la folie Ecolo Gauchiste qui sert du Réchauffement Climatique pour faire du chantage à l’écologie Punitive . Les Gauchos diabolisent les Identitaires, L’Alvarium de Mr Jean Eude Ganat comme étant qu’ils ne sont pas racistes mais les Gauchos sont racistes .

  3. Ce sera la guerre civile entre l’Islam et les FDS. Entre les occupants et les autochtones. Mais vu le niveau des péteux qui composent notre peuple, la situation sera désespérée. En plus les collabos…

  4. vivement que ça arrive,,, les différentes gauches se sont entretuées , ce qui a laissé la place a Franco. Les troupes communistes envoyées par Staline ont toutes été fusillées de retour dans leur paradis soviétique