Evolution du coût de l’électricité en France…

 

Un fort intéressant article sur RL concernant le coût de la production électrique en France. Il y est fait remarquer que les énergies fossiles n’occupent qu’une part minime dans la production de l’électricité, le nucléaire étant largement majoritaire.

Pour faire le point :
En 2019, la production d’électricité en France métropolitaine a encore reposé à 70,6% sur l’énergie nucléaire, elle était de 71,7% en 2018. En 2021 elle n’était plus que de 69% sur le parc nucléaire, une décrue due à une maintenance plus difficile et à la fermeture de Fessenheim (avec ses deux réacteurs qui affichaient une puissance de 1,8 GW, soit un peu moins 3% du parc nucléaire et 2% de la production totale).
A noter qu’en 2015,  76,3% des 546 TWh d’électricité produite était d’origine nucléaire !
En bon état d’entretien, au même niveau, notre parc nucléaire aurait produit 79,6% de notre électricité en 2021 !

Quelques précisions :
En ce qui concerne les renouvelables, le parc solaire français a vu en 2021 une hausse de ses installations (+ 2,7 GW) et de sa production (+ 13% par rapport à 2020 : 2,4% du total en 2020). Les productions éolienne et hydraulique ont respectivement baissé de 7% et 5% en raison de conditions météorologiques défavorables. A noter qu’éolien et solaire ne sont pas des meilleurs marchés, les aides de ces secteurs goinfrant des installateurs privés genre fonds de pensions notoirement US qui ne trouvent pas les mêmes avantages chez eux.
L’utilisation du charbon a été réactivée en fin 2021 du fait du coût élevé du gaz…

On conclut du schéma précédent que les énergies fossiles, soumises aux variations du marché, représentent 7,4% de la production d’électricité… Quelle est donc l’influence du renchérissement du gaz et des énergies sur le prix de l’électricité entre 2019 et 2022 ?

Pour connaître le cours du gaz en Europe, il faut chercher l’indice PEG (Point d’Échange de Gaz).

Pour simplifier, jusqu’en 2019 le prix du MWh tournait autour de 20 €, sur les 10 premiers mois de 2022 (autre source) la moyenne a été 112 €, soit une multiplication par environ 5,6 ou augmentation de l’ordre de 460%.
Ces 460% portant sur le supposé de 7,4% de l’électricité produite, on devait avoir une augmentation de l’électricité de 34% par rapport à 2019.

En 2019, l’option de base EDF pour des puissances de particuliers ordinaires, 3 et 6 kVA, le prix du kWh était de 0,1450€ pour le tarif réglementé.
En 2022, ce même kWh est de 0,1740€ au tarif réglementé, soit une augmentation QUE de 20%.
Vive le tarif règlementé et d’autant la loi ayant assuré le bouclier tarifaire.
Sans le bouclier tarifaire, EDF serait en droit de nous vendre le kWH au moins 0,1943€ !
Conséquence, ces (34 – 20 = 14)% sont pris en charge par EDF et continuent de creuser son déficit…

Par contre on comprend la déconvenue de ceux qui ont choisi le marché libre et concurrentiel… basé sur le coût de l’énergie la plus chère ! Ils peuvent dire merci à l’UE… 460% d’augmentation…
Ce qui vaut pour les abonnés au gaz…

Disons nous que le bouclier tarifaire appliqué au gaz, lui, va coûter très cher, fort peu de production de gaz autre que le gaz fossile*…
* : Un éleveur de 400 vaches de ma région, effectue la méthanisation de ses lisiers, le gaz produit lui rapporte plus que le lait de ses vaches… 

Et combien d’entreprises ont été prise dans le jeu du marché libre avec les conséquences que l’on connait aujourd’hui… ?
Et l’Etat en assurant des aides ne fait pas de bonnes affaires…

Pour une fois, je ne tape pas totalement sur notre gouvernement de minables… mais il serait temps de sortir de la loi NOME (Nouvelle organisation du marché de l’électricité) du 7 décembre 2010.

Le lien pour plus d’informations !

Alors, où sont les bonnes affaires ?

Clair, pour ces entreprises qui revendent l’électricité achetée à EDF à bas coût, je ne sais exactement lequel, et qui la revendent au coût du marché libre et concurrentiel !

Il n’en reste pas moins, que ces déficits cumulés, GRDF et Etat, un jour, il va falloir les payer !!!

 

Et rions un peu tant que nous le pouvons !

On est sauvés…

 980 total views,  5 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


10 Commentaires

  1. Comme le disait ma grand mère chaque fois que les socialistes ont pris le pouvoir il a fallu une génération pour s’en remettre.La deux Miterrandiennes puis une Hollandouillenne cela fait trois générations auxquelles se rajoutent les années du quoi qu’il en coute pour une épidémie qui a occupé 2% des lits a l’hopital!Je préfère ne pas calculer car se rajoute a ce fléau l’invasion du tiers monde! nous ne sommes plus au bord du gouffre ,nous sommes en plein dedans!Heureusement le charia va bientot remplacer nos pauvres lois républicaines .Bref nous sommes déjà a quatre pattes et en Russie ils sont comment?Ben il parait que le rouble est la monnaie la plus forte sur les marchés !étonnant NON pour un pays soit disant au bord du gouffre! Dormez vous bien en cette période de confinements récession,et inflation galopante!Ce n’est pas nous qui serions au bord du gouffre?

  2. « …Un éleveur de 400 vaches de ma région, effectue la méthanisation de ses lisiers, le gaz produit lui rapporte plus que le lait de ses vaches… » La méthanisation était au départ une manière de valoriser les déchets de la ferme mais demande un investissement conséquent pour une production NON RENTABLE SAUF…. Sauf si on gave le méthaniseur d’ensilage de maïs. Les agriculteurs méthaniseurs cultivent donc le maïs à outrance soit disant pour nourrir leurs vaches (qui naturellement ne mangent que de l’herbe et dont le système digestif n’est pas du tout adapté pour consommer du maïs) mais en réalité pour rentabiliser leurs méthaniseurs. C’est vraiment de l’écologie comme l’éolien, le photovoltaïque, l’hydrolien, la voiture électrique, etc…

  3. ce matin sur sud radio un ingénieur EDF est intervenu et a expliqué qu’en 2012, on avait eu un hiver rude mais avec une capacité de 120000 alors que cet hiver on est à 70000, merci à l’europe et aux sbires qui l’ont suivi d’en être arrivé la ; l’électricité ne se stocke pas et ne peut pas être une valeur marchande. on est gouverné par des têtes de con intelligentes

  4. Il y a peu : les écolos voulaient couper le courant aux Citoyens qui refusaient les grands « producteurs » de laideur que sont les éoliennes ! A présent, en tout logique, retour du bâton : donc pas de courant pour les salauds d’écolos qui étaient contre le nucléaire ! Votre facture énergétique est impayable, envoyez là aux salauds d’écolos… car c’est à eux de payer les conséquences de leurs saloperies de « politique » ! Faites payer les salauds = faites payer la gauche !

    • ce sont ces mêmes écolos qui voulaient supprimer les remboursements de l’assurance maladie aux « non-vaccinés » dont les cotisations payaient pourtant les millions de « farfouille naseaux » et autre « pfizerité ». La justice sociale c’est eux!!! « Rends » ta montre au parti et il te dira l’heure.

  5. Et les taxes (50 % au bas mot) qui gonflent la facture ?

    Bois rendu aussi très cher, qui profite ? Pas que l’Etat….

  6. La facture d’électricité va être salé cette année et Macronor Terminator Merdator et sa bande de cons ont notre souveraineté énergétique et industriel avec la fermeture des centrales nucléaires alors que ces cons veulent imposer à tous le monde la voiture électrique qui est une escroquerie écologique imposer par les Gauchistes d’extrême gauche et Bruxelles puis on a suivi comme des moutons les Boches qui ont choisi de se détacher du gaz russe pour soutenir l’Ukraine qui manipule les Occidentaux pro Ukraine depuis bien longtemps et qui a foutu leur économie dans la merde. On est entrain de payer les sanctions injustifiés vis à vis de la Russie à cause de Macronor qui s’était ridiculisé en Algérie chez Tebboune pour obtenir du gaz Algérien mais le Tebboune a vendu son gaz aux Italiens. Moralité on est des cons !