Européisme : du nazisme au gauchisme

 

Il est un fait frappant : pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’européisme était synonyme de Collaboration, de pro-nazisme.

L’européisme était le fait des Collaborateurs parisiens, Collaborateurs les  plus fanatiques : les Brasillach, les Doriot …

Il est un cas particulièrement significatif, c’est celui de Benoist-Méchin, technocrate, lui,  à Vichy.

Certes, on ne peut relever aucune trace, à ma connaissance, d’antisémitisme, chez lui.

Mais c’est un pro-nazi fanatique (il a rencontré Hitler qu’il admire) par … européisme.

C’est le technocrate, indifférent aux  extrêmes souffrances du peuple français, uniquement préoccupé par son but  de « Grande Europe » …

Il n’est pas, dans cette perspective, sans rappeler nos énarques européistes actuels, nos technocrates  français, nombreux, qui peuplent les organismes européistes.

A l’inverse total, qui sont ceux des Français,  qui s’opposèrent au nazisme ?

Des patriotes !!

Des d’Estienne d’Orves …

Ou un Pierre Brossolette  dont l’antinazisme a pris corps, en même temps que la répudiation de son européisme.

Des héros valeureux  du passé que la meute médiatique actuelle gauchisante  qualifierait, s’ils vivaient aujourd’hui,  avec mépris de « souverainistes ».

Mais la Libération, à peine acquise : tout s’est rapidement inversé.

L’européisme exalté, le patriotisme dévalué comme responsable de la guerre.

L’idée européenne, le couple franco-allemand  a été mis à la mode, souvent poussé par d’ex hauts fonctionnaires nazis du côte allemand.

Il est donc piquant de constater que les gauchistes de 2022, eux,  qui, justement, qualifient  ainsi, de « souverainistes » donc,  les défenseurs de la France, se soient ralliés à l’européisme, synonyme de nazisme pendant l’Occupation.

L’Europe est devenue la dernière frontière des gauchistes de toutes tendances, Cohn-Bendit et les écologistes illustrent,  parfaitement,  ce fanatisme européiste.

Jamais, autre  exemple de gauchiste, un Plenel, si prompt à chercher des poux à la France, ne dira un mot contre l’Union dite européenne,  y compris si celle-ci  mène une politique  économique de libre-concurrence fanatique.

Au moment où de plus en plus de craquements se font sentir dans l’Union dite européenne (la Grande-Bretagne s’en est émancipée, l’Allemagne ne lui compte plus  son mépris, Macron injurie l’Italie de Meloni  etc), on ne se lasse pas de s’étonner qu’une idée venue de la Collaboration et du nazisme, soit fanatiquement défendue par les gauchistes de 2022.

Et que l’idée patriotique française, rempart contre le nazisme  en son temps,  soit, du même mouvement, conspuée par lesdits gauchistes…

 931 total views,  5 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


31 Commentaires

  1. et parmi les nombreuse têtes de cet hydre monstrueux qu’est l’UE
    il y a aussi le mondialisme, le maçonnisme et le macronisme

  2. l’Européisme c’est un monstre hybride à plusieurs têtes
    (africanisme, islamisme, terrorisme et anti-patriotisme)

  3. Ces gauchistes qui injurient sans cesse l’extrême droite, ne réalisent pas qu’ils sont les descendants politiques des nazis qui voulaient réaliser la Grande Europe.
    Ce n’est pas le nationalisme qui a provoqué la deuxième guerre mondiale, mais les désirs de l’artiste raté, Hitler, qui voulait réunir les pays sous la coupe de l’Allemagne, c’est un peu ce qui s’est passé aujourd’hui dans l’UE, ne sommes-nous pas sous la coupe de la hyène allemande, après avoir été à la traine de Merkel durant plusieurs quinquennats ??

  4. Ces européiste de merde sont des primates décérébrés qui vont subir à terme la loi islamique par la poursuite d’une politique migratoire débridée;et seront des dhimmis contraint de se convertir s’ils ne veulent pas se faire égorger. Albert ENSTEIN disait : deux choses sont infinies: l’univers et la connerie ;mais pour l’univers on n’est pas sûr !!!

  5. Après Bismarck, Guillaume 2, Hitler, les allemands nous font un nouveau cadeau : Claus Schwab .
    On sait comment cela va se terminer !

  6. Alors même que les rois avaient des volontés d’extension du royaume pour constituer un empire, seule façon de constituer des richesses, la nation avec des frontières hermétiques serait plutôt une idée de gauche. La citoyenneté, la patrie, le nationalisme est issu de la révolution citoyenne. Inversion des valeurs sous idéologie humaniste d’aujourd’hui, abolition des frontières. Et la boucle est bouclée. Je vois plutôt se dessiner l’empire occidental, Europe, États-Unis contre les empires de l’Est, Chine, Russie, Perse. Les prochaines guerres seront des guerres d’Empires, même en pire (j’ai pas pu m’empêcher).

  7. L’Europe – la vraie, l’Europe grecque et judéo – chrétienne – est morte à Auschwitz. Et le poison spirituel mortel venait d’où…? d’Allemagne ??? Vous avez dit bizarre… Un pays qui a produit parmi les plus grands musiciens, les plus grands philosophes, les plus grands scientifiques. Qui a généré la Réforme.
    Je reprends le commentaire de Pascal ALEVEK: « Toujours ce problème de l’Allemagne qui réapparaît, sa soif de domination, son complexe de supériorité mais surtout son côté excessif dans tout ».
    Tout comme le brave Adolf le 30 avril 1945, l’Europe ne s’est pas tiré une balle dans le pied, mais dans la tête. Paradoxalement, l’Allemagne a perdu la guerre mais a gagné la paix.
    L’Europe est désormais un cadavre en décomposition.

    • L’Europe de BRUXELLES est une invention des US(Monet , cofondateur avec Schumann; était un agent de la CIA et le premier président de l’Europe un ancien nazi). On est sous domination d’une oligarchie européiste aux ordres de Washington ; championne toutes catégories de la corruption avec les multinationales et l’ensemble de l’oligarchie mondialiste étasunienne. Cette entreprise poste guerre froide a pour principal objectif d’empêcher la formation d’un bloc avec la RUSSIE mais aussi d’affaiblir les économies des états européens. L’Europe occidentale comme les US sont dirigés par une mafia dont les membres infiltrés des diverses ramifications suivent la même feuille de route.

  8. Avec les Gauchistes Mondialistes de Bruxelles l’Europe est condamnée parce que ces Gauchos détruisent le patriotisme des nations Européennes dans le but de satisfaire leur lubie immigrationniste, Wokiste et cie mais ils contribuent à la dissolution de l’Union Européenne qui ne sert strictement à rien à part engraisser les Amerloques .

  9. Toujours ce problème de l’Allemagne qui réapparait, sa soif de domination, son complexe de supériorité mais surtout son côté excessif dans tout.

  10. L’européïsme va nous tuer. A cause des lois européennes et de leurs connivences avec les labos, nous sommes mis en danger dès le plus jeune âge. Demain, je dois amener mon cadet chez la pédiatre pour ses premiers vaccins. On doit lui injecter le Prévenar (polio pneumocoque) et le Hexyon (officiellement, le DT coqueluche, mais aussi hépatite B, polio et un autre bactérie). En une injection. Impossible de trouver les vaccins d’antan sans adjuvant à l’aluminium. Je comptais ne faire que le Prévenar demain, mais il a de l’alu dedans. Je ne sais pas quoi faire.

    • J’imagine votre angoisse. Je ne ferais rien ou le minimum. J’en ai voulu longtemps à mes parents pour les vaccins qui m’ont laissé des séquelles.

  11. Et du gauchisme à soros :

    Le Parlement européen adopte une résolution contre le racisme qui condamne la “prétendue théorie” du Grand remplacement (MàJ : Les ONG antiracistes Equinox, subventionnée par l’Open Society de G. Soros, ERGO et ENAR saluent son adoption)

    https://www.fdesouche.com/2022/11/16/une-etude-pour-le-parlement-europeen-contre-le-racisme-preconise-de-creer-un-equivalent-du-black-history-month-pour-liberer-la-societe-des-vestiges-de-limperialisme-et-du-colonialisme-afin-de/

  12. En août 44, eut lieu cette réunion secrète dans cet hôtel de Strasbourg, sous la Présidence du Dr. Scheid, un Obergruppenführer SS; lui même briefé par son supérieur SS, l’avocat et économiste très instruit, intelligent mais un affreux criminel sur le Front est Otto Ohlendorf dont le conseiller fut son protégé l’économiste Ludwig Erhard, celui qui succéda comme Chancelier à un autre ancien nazi le Chancelier Adenauer. Des responsables nazis ordonnèrent à un groupe d’élite d’industriels allemands de planifier la vie de l’Allemagne après la guerre et sa reprise économique pour préparer le retour au pouvoir de l’Allemagne et œuvrer pour un « puissant empire allemand », en d’autres termes: le quatrième Reich. Le rapport des Services de renseignements militaires américains, soit le EW-Pa 128 au sujet de ce Red House Report peut être consulté sous: https://www.cuttingthroughthematrix.com/articles/Intelligence_Report_EW-Pa_128.html. Son contenu reste aussi effrayant que le jour où ce US Military Intelligence report EW-Pa 128 fut rédigé en novembre 1944.

  13. En réalité, l’UE a commencé en 1944 dans la ville de Strasbourg occupée par les nazis. Les trois pages dactylographiées du rapport dit de la Maison Rouge, suite à la réunion du 10 août 1944 dans cet hôtel de Strasbourg, est le pont entre la funeste germanisation de l’Europe par les nazis et la création de l’UE par l’oligarchie financière germanisée, la gauche européenne et les USA. Le visionnaire Joseph Goebbels, chef de la propagande de Hitler, avait déclaré en anticipant l’UE supra-nationaliste: « Dans 50 ans, personne ne pensera aux États-nations ». L’UE est inexorablement enchevêtrée dans le plan Maison Rouge des industriels SS et allemands pour un futur empire désormais économique et non plus militaire. Pour l’instant, quelques États-nations européens luttent encore pour leur souveraineté alors que les autres se sont soumis dès le supra-nationaliste European Coal and Steel Community (ECSC) signé par six pays déjà en 1951, un traité précurseur de l’UE germanisée.

    • Bonjour,

      Merci pour ces précisions.

      Les USA, voulant faire pièce à l’URSS, étaient prêts à tout pour relever l’Allemagne.

  14. En fait les nazis ont toujours était là, il leur fallait juste un coup de pouce et on leur a fourni. Et ça dure depuis plus de 50 ans. Et la preuve est que le clown manipulateur et menteur à été réélu, malgré son bilan plus que catastrophique et le fait qu’il ait fait tirer sur les GJ et qu’il crache sur la France en permanence n’a rien changé. Une majorité de français son des veaux et comme des poissons rouge on leur fait gober n’importe quoi. Le clown le sait et il s’en sert.

  15. Benoist – Méchain est un islamo-fasciste ,ce qui va bien avec l’arabo-fascisme des « palestinistes » d’aujourd’hui.

    • Bonjour,

      Parfaitement juste.

      Il a été, après sa libération de prison pour Collaboration, très lié au monde musulman.

  16. « Nous sommes socialistes, ennemis mortels du capitalisme. Nous sommes engagés à détruire ce système qoiqu’il advienne ». Adolf Hitler 1927.
    « Le national-socialisme est la gauche allemande ». Joseph Goebbels 1931.
    NSDAP : NationalSozialistische Deutsche ArbeiterPartei..
    On ne cite qu’un nom concernant Vichy : Petain, mais il a ete mis en place par le vote de la gauche. On nous fait oublier intentionnellement son 1er ministre Pierre Laval SFIO que Petain a viré mais remis en place par les nazis tout comme Daladier Divers Gauche qui a signé les accords de Munich.
    Sans compter Mussolini, père fondateur du fascisme qui était un membre influent du parti socialiste italien.
    Ca explique les circonvolutions de la gauche francaise et son acharnement à traiter de nazis ou de fascistes ses ennemis politiques.

    • Le terme « national-socialisme » est déjà une tromperie, une manipulation gauchiste pour induire en erreur et faire passer le nazisme pour une idéologie « d’extrême-droite » et en exonérer l’idéologie gauchiste. Or en allemand, à l’instar de l’anglais, l’adjectif se place avant le nom qu’il qualifie, à l’inverse du français.

      La traduction correcte est donc « socialisme national » (ou socialisme allemand), c’est-à-dire un projet de construction d’un système socialiste circonscrit à la nation allemande (incluant tous les peuples allemands ethniquement et linguistiquement), et non transnational comme le concevaient les marxistes adeptes des Internationales Ouvrières.

  17. Et « en même temps » mon petit doigt me dit que le slogan « en marche » fut en son temps utilisé par Pétain… les communiquant de E.M seraient ils incultes ou incompétents ?

    • en fait il s’agissait de « la France en marche  » c’était le nom d’un magazine documentaire diffusé par le régime de Vichy et son ministère de l’information. tout un programme remis au gout du jour … avec  » renaissance » hasard ? nécessité?

  18. juste un rappel :
    le parti nazi n’était-il pas le parti « national-socialiste » ?
    il y a bien socialiste dans le nom ?
    ou je rêve.

  19. Il y avait des socialistes à Vichy, et un certain Tonton jarnaque. Tout vient de là. Collabo un jour, collabo toujours.

    • @ Argo / Une majorité de socialistes, si ma mémoire est bonne :14 socialistes sur 18 ministres .Les jeunes et moins jeunes incultes l’ignorent, en général.