Le Coran autorise clairement les musulmans à manger non halal, pourquoi nous emmerder ?

Concernant la nourriture, la réponse qui est faite aux revendications des musulmans ne me semble jamais être la bonne. En effet, la seule réponse qui doit les faire taire est dans le Coran lui-même. Dans trois sourates différentes il y est explicitement écrit que, s’ils n’ont pas le choix, les musulmans peuvent – sans pécher – manger de la nourriture qui n’est pas licite

« Ô les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que nous vous avons attribuées. Et remerciez Allah, si c’est lui que vous adorez. Certes, il vous est interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (2:172-173).

« Dis : « Dans ce qui m’a été révélé, je ne trouve d’interdit, à aucun mangeur d’en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu’on a fait couler, ou la chair de porc – car c’est une souillure – ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à un autre qu’Allah. Mais quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux. » (6:145).

« Il vous a, en effet, interdit (la chair) de la bête morte, le sang, la chair de porc, et la bête sur laquelle un autre nom que celui du Dieu Allah a été invoqué. Mais quiconque en mange sous contrainte, et n’est ni rebelle ni transgresseur, alors Allah est Pardonneur et Miséricordieux.  » (16:115).

Ainsi, selon le texte coranique lui-même, il est clair que, s’il peut être « légitime » pour les musulmans de revendiquer que leur soient servis des repas « halal », il n’y a aucune raison pour que les « mécréants » accèdent à leur demande, puisque selon leur doctrine même, les musulmans sont autorisés à manger du porc et d’autres nourritures non « hallal », s’ils n’ont pas la possibilité de manger autre chose.

Accéder à leur demande c’est donc, à la fois, empêcher les musulmans de pouvoir transgresser la règle sans culpabilité, et pour ceux y répondent favorablement mais qu’ils considèrent comme « impurs » et « mécréants », c’est s’humilier et se soumettre.

Aux demandes de nourriture particulière, répondre seulement par le texte des sourates.

 2,607 total views,  17 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


26 Commentaires

  1. Non ! les musulmans ne doivent pas manger mon jambon de Bayonne ni mon jambon Serrano Espagnol ! Mes sociflars de Provence où mes côtelettes de porc à la sauce à la moutarde !!! C’est pour mon vilain gosier ! Allez bouffer votre couscous et étouffez vous ! Les musulmans ne doivent pas manger de porc ! C’est trop bon !!!

  2. Faut que les muzz arrêtent de dissiper leurs recettes de cuisines pour déficients mentaux!

    – Avant 1979 (révolution des mollahs), les iraniennes bien que musulmanes NE PORTAIENT PAS LE VOILE! Ce n’a donc rien à voir avec une obligation religieuse, c’est l’inique drapeau supranational anti-occidental: une provocation à la haine!

    – Les téléphones portables, les voitures ne sont pas halal non plus mais là bizarrement aucun problème…Les menus halals ne sont donc bien qu’une basse attaque anti-occidentale de la part de gens qui n’ont rien à faire en occident!

    Lisez « Comment lutter efficacement contre l’idéologie islamique » de Chahdortt Djavann

  3. Scène banale de supermarché vécue la semaine dernière (puisque raconter ça permet d’obtenir un prix Nobel, voir le cas Annie Ernaux).
    Une jolie jeune femme, tirée à quatre épingles, talon aiguilles mais voilée et masquée covid (donc on ne voyait plus que ses yeux très maquillés et qui seuls, laissaient entrevoir son teint hâlé), se dirige vers le rayon halal et en ressort, victorieuse, quelques morceaux de viande apprêtés pour être dégustés dans le mépris des kouffars…
    Cela m’a choqué, comme si elle pétait éhontément dans le magasin, ou comme si elle sortait un couteau en digne représentante des adeptes de Mohamed.
    La contradiction totale : adopter des moeurs occidentales, un « look » mondialisé, et rester ancré dans le Moyen-âge oriental pour avoir le droit de se faire baiser par un musulman.

  4. Demandez à un musulman pourquoi il lui est interdit de manger du porc ? Il ne saura pas répondre. Certes ils vous diront car le porc est impur. Oui, sauf que ceci est une interprétation du quidam. Je défi n’importe quel musulman de me donner une réponse consignée dans le coran, les « hadith ou tafãsirs ». Il n’existe aucune explication à cela. La seule explication est que leur pseudo-prophète a voulu imiter les juifs pour se donner du crédit.

  5. Dans l’islam la contradiction théologique règne en maître car en ce qui concerne leur revendication alimentaire les MUZZ nous emmerde avec le Hallal mais dans le Coran ils ont le droit de manger du cochon , du boeuf , du veau , du poulet et autres alors pourquoi faire du chantage au Hallal ?

  6. Pourquoi, mais justement pour nous emmerder, bien sûr.

    Praud évoque un club de football (français ?) passé au 100% halal. Argument avancé : “Nous ne pouvons pas manger ce qui n’est pas halal, alors que les catholiques peuvent manger ce qui est halal”.

    https://www.fdesouche.com/2022/11/14/pascal-praud-evoque-le-100-halal-instaure-dans-un-club-de-football-presume-pro-francais-argument-avance-les-joueurs-musulmans-ne-peuvent-pas-manger-ce-qui-nest-pas-halal-alors-que-les-cathol/

    • @Joël Pas seulement les catholiques, mais les chrétiens : Jésus nous a dit que la souillure n’était pas dans ce que nous mangeons, mais dans ce qui sort de notre bouche – paroles venimeuses, des mensonges… -. Il nous a donné le libre-arbitre .Ce que l’islam -la « soumission »- refuse évidemment.

  7. J’ai l’impression que vous êtes islmamo-grandement-sceptique, madame Jade. On dit nourriture casher compatible avec nourriture halal, mais si on a invoqué Jahvé et non Allah, y-a-il argutie religieuse? Je me doute que dans ce domaine risible, la réponse est non. Mais si ces hypocrites reconnaissent que le dieu est le même, ça leur demande des contorsions supplémentaires pour une nourriture bénie au nom de Dieu (chrétien).

    • J ai déjà posé la question à un muz très pratiquant de mon travail et qui passait son temps libre à étudier l’islam : as tu le droit de manger casher et sa réponse est oui car pour lui juifs et musulmans adorent le même Dieu il m à d ailleurs appris qu apparement dans chaque prière quotidienne Abraham et sa famille sont mentionnés en tant qu homme béni de Dieu et chose nouvelle j ai déjà vu des juifs musulmans acheter leur viande dans une boutique halal … après ce qui est indéniable c est que Jesus mangeait halal et ne consommait pas de porc non plus mais dans le christianisme c est Pierre qui à travers ces paroles l a implicitement autorisé mais j ai des amis à moi qui sont chrétiens unitaires et qui comme les juifs et musulmans mangent halal/casher et ne mangent pas de porc ; c est compliqué tout ça !

      • D’où ça sort ça que Jésus mangeait hallal ? Tu as lu ça dans les Evangiles ?
        Où bien tu étais là-bas en Galilée pour voir ce qu’il mangeait ?
        Jésus a vécu 700 ans avant l’islam, la chronologie des évènements a beau être abolie dans l’enseignement , il faut se renseigner avant de parler.

        • Hallal ou Kasher c’est kif kif.
          Jésus était juif, les juifs ne mangent pas le cochon comme prévu par la torah, donc Jesus ne mangeait pas de porc. CQFD.
          L’islam n’est qu’une mauvaise copie des religions qui l’ont précèdé.

  8. Y aurait’ il deux religion d’amour de tolérance et de paix ? .
    Ce n’est pas moi qui m’interroge mais un convaincu ( converti ).
    Après tout il y a bien le bon et le mauvais chasseur .
    Délectez vous de ses commentaires c’est comment dire … lunaire.
    https://www.fdesouche.com/2022/11/15/vincent-souleymane-predicateur-denonce-lagression-dun-imam-pakistanais-par-trois-maghrebins-nouvellement-arrives-et-evoque-des-parasites-et-du-tribalisme/

    • 1) la Shahada (la profession de foi) ;
      2) la Zakât (aumône légale : aux seuls musulmans, il ne faut pas déconner) ;
      3) le pèlerinage à La Mecque ;
      4) le jeûne (du mois de Ramadan) ;
      5) la prière (qui doit être faite cinq fois par jour).

  9. Petite remarque, les adorateurs d’Allah veulent manger halal mais achètent des confiseries à leurs « enfants », confiseries qui contiennent entre autres ingrédients de la gélatine de porc non halal. J’ai vérifié. Comme quoi…

    • ma fille mariée à un turc regardait la composition de tout même des gateaux patissiers et des bonbons. haribo fait mnt des bonbons sans gélatine animale des « spéciaux « ptits muzs

      • Oui c’est vrai…le hallal est devenu un business agro alimentaire de premier plan. Il y a un marché qui a ses lois offre et demande…donc tous les producteurs s’y engoufrent.

  10. C’est la meilleure solution, au paradis musulman le vin et le miel coulent dans les ruisseaux…
    Utiliser les armes de l’ennemi est le meilleur appoint. Ainsi, j’invite à exposer la déclaration de l’ONu sur les peuples autochtones quand nos cultures sont attaquées. A lire aussi la constitution européenne quand la Commission de Bruxxxelles s’égare, s’arroge, joue au nazis etc…et questionner, par exemple, salut Borrell, que dirais-tu d’aller expliquer aux Indiens d’Amérique ou aux Aborigènes d’Océanie ton histoire d’hiver démographique à combler par l’arrivée de conquérents qui vont selon toi parer le déficit
    des naissances ? Tu pars quand ?

  11.  » Le Coran autorise clairement les musulmans à manger non halal, pourquoi nous emmerder ?  »
    La réponse est simple chère Madame Jade le NOMBRE .
    « Il vous a, en effet, interdit (la chair) de la bête morte, le sang, la chair de porc, et la bête sur laquelle un autre nom que celui du Dieu Allah a été invoqué. Mais quiconque en mange sous contrainte, et n’est ni rebelle ni transgresseur, alors Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (16:115).
    Encore une fois la réponse est simple le nombre .

    • Au cas où
      » Le Coran autorise clairement les musulmans à manger non halal, pourquoi nous emmerder ? »
      La réponse est simple chère Madame Jade le NOMBRE .( signe + )
      « Il vous a, en effet, interdit (la chair) de la bête morte, le sang, la chair de porc, et la bête sur laquelle un autre nom que celui du Dieu Allah a été invoqué. Mais quiconque en mange sous contrainte, et n’est ni rebelle ni transgresseur, alors Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (16:115).
      Encore une fois la réponse est simple le nombre . ( signe – )