Prix de l’eau : Montpellier laboratoire de la dictature écolo-punitive

C’est parti ! A Montpellier c’est pour l’eau, à Lyon ça va être l’électricité et sans doute à Bordeaux, Strasbourg et compagnie, on va faire payer aux « gens normaux », appelés « gros consommateurs égoïstes », le prix fort,  pour offrir pratiquement gratuitement aux autres des choses essentielles comme eau, électricité et gaz.

Je m’explique. La logique, jusqu’à présent, c’est que chacun paye, au même prix du mètre cube et du mégawatt, au prorata de ce qu’il consomme. Une famille de 5 personnes payant donc plus cher a priori qu’une personne vivant seule le mètre cube d’eau ; un sportif se douchant 2 fois par jour payant plus cher eau et gaz ou chauffe-eau que le retraité paisible se douchant une fois par jour (et je ne vous pas parle pas des préconisations de certains ministres allemands disant qu’une douche toutes les 3 semaines ça suffit. Mais c’est une autre problème).

https://resistancerepublicaine.com/2022/04/21/les-allemands-interdits-de-douches-pour-ecraser-poutine-et-preserver-le-climat/

Ma foi personne, jusqu’à présent, n’y a vu malice. Tu payes au prorata de ce que tu consommes (sauf les cas sociaux qui se débrouillent pour faire payer par l’assistante sociale la collectivité leurs factures impayées, mais c’est là aussi un autre problème).

Sauf que les écolos-dingos qui ont la haine de tous ceux qui ne sont pas comme eux veulent nous punir, nous étrangler, nous obliger à vivre comme eux. Ils ont donc inventé de faire payer les premiers  15 mètres cube très peu cher, voire de les rendre gratuits … et de se rattraper sur la bête, traduisez augmenter le prix du mètre cube pour ceux qui consomment beaucoup trop selon leurs critères de dégénérés austères.

J’entends déjà certains Français moyens dire « mais c’est normal que celui qui consomme plus paye plus ». Ben non cocotte, ça c’est le principe républicain où chacun paye, équitablement, en fonction de ce qu’il consomme. Là, il s’agit de PUNIR celui qui, selon des critères qui n’ont rien de cohérent, se lave ou lave plus souvent ses vêtements que son voisin qui pue. Parce que je ne sais pas si vous avez remarqué mais les écolos-dingos, ça renifle souvent, c’est des crados, en plus du reste.

C’est un scandale. Et j’ai vu passer ici ou là des projets du même genre pour électricité et gaz. Tant les premiers mètres cube… et ensuite augmentation progressive pour vous taper sur le doigts et vous empêcher, tout simplement de vous laver, de vous chauffer… Rien que ça. C’est toute notre civilisation qui est en train de basculer. Et qui va basculer, c’est très dans l’air du temps. Il y a beau temps que nombre de cantines scolaires font payer le repas au prorata du revenu des parents, 1 € voire rien pour les cas sociaux et 6 euros pour les Français moyens, bien que les aides sociales, les allocations diverses et variées, les impôts etc se chargent déjà des inégalités… 

À partir de janvier 2023, 13 communes de la métropole de Montpellier pourraient bénéficier de 15.000 litres d’eau gratuite par an. La mesure doit être débattue début décembre.

L’eau du robinet bientôt gratuite pour les Montpelliérains ? C’est le projet porté par René Revol, le vice-président de la Métropole en charge de l’eau. Comme le relate France Bleu Hérault, si cette mesure est votée par le conseil de métropole et le conseil administratif de la régie des eaux, l’objectif sera de fournir 15.000 litres d’eau par an à tous les foyers de 13 communes (Montpellier, Grabels, Juvignac, Montferrier-sur-Lez, Jacou, Vendargues, Le Crès, Villeneuve-lès-Maguelone, Pérols, Lattes, Sussargues, Saint-Brès, Prades-le-Lez et Murviel-lès-Montpellier). La proposition sera débattue le 5 décembre prochain, pour une entrée en vigueur en janvier 2023.

« Les quinze premiers mètres cubes d’eau seront gratuits pour tous, pour tous les compteurs individuels », précise René Revol. Quant aux foyers qui consomment de l’eau de manière dispendieuse, « ils paieront plus cher le mètre cube et le tarif sera progressif« , précise le vice-président de la métropole en charge de l’eau.

https://www.capital.fr/economie-politique/montpellier-veut-rendre-leau-du-robinet-en-partie-gratuite-pour-les-usagers-1451551

On appréciera l’objectivité de « capital » qui met en avant… la gratuité des premiers mètres cube en n’ayant pas un mot ni dans le titre ni dans l’article pour dénoncer cet abus de pouvoir, cette iniquité, cette dictature : le prix de l’eau et de l’énergie à la tête du client !

Pas un mot pour s’étonner du mot « dispendieux ». On n’est pas dans le constat d’une consommation supérieure à un certain stade on est dans un jugement « moral ». Et toc un coup de règle sur les doigts !

Je sais pas vous, mais ça me donne non seulement de l’urticaire mais l’envie de devenir « terroriste » et de m’attaquer, comme eux, à nos ennemis, les foutre dans des tonneaux de goudron et les rouler dans les plumes !

 2,379 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Toute la merde dictatoriale s’accélère et quels que soient les niveaux ( régions, état etc… ) !
    il faut s’attendre au pire maintenant mais que faire ?

    • Je vous rejoins Raskasse, je trouve aussi que l’étau se ressère dangereusement et de plus en plus vite.
      Que faire, je ne cesse de me poser cette question.
      Il est de plus en plus insupportable voire frustrant de ne parvenir à agir face à tout ce que le peuple français subit.
      La colère gronde…

  2. Les escrolos nous culpabilisent car nous avons de l’eau en abondance et que les africains en manque.
    Mais economiser l’eau chez nous n’augmentera pas les ressources là-bas !
    Si on les laisse faire, ces gens qui sont les héritiers des soixanthuitards ( interdit d’interdire) vont instaurer une dictature!

    • D’autant que je dois être très con, je croyais que l’on récupérait l’eau des égoûts, que l’eau des nuages se tranformait en pluie et que donc, rien ne se perd, tout se transforme !

      • Oui, je me souviens de l’image sur un livre scolaire à l’école primaire : évaporation, nuage, pluie. Et hop on recommence !

        L’image était simpliste mais parfaitement explicite pour un môme.

    • Oui mais les français ont revoter pour ça .
      Il fallait pleurer avant.
      Mais ce sera de pire en pire,
      En plus de pas avoir de chauffage ils veulent notre peau.
      Sauf pour les autres et tous les ennemis qu’ils nous envoient de grès ou de force.
      Ça ne pourra que mal finir.

  3. Dans mon village champenois j’ai beaucoup de chance, depuis l’arrivée de l’eau courante il y’a 60 ans les 10 premiers mètres sont gratuits et les suivants sont à in prix très modéré, la question que je me pose est « Jusqu’à quand ? « 

  4. La folie Ecolo Nazis n’a pas de limite avec ce nouveau chantage au tour de l’eau avec la mairie de Montpellier qui obligent les habitants à payer leur facture d’eau beaucoup plus cher sous prétexte de prétendu réchauffement climatique ce qui est vraiment du n’importe quoi! Les Ecolo Dingo une espèce à éradiquer de toute urgence !

  5. J’ai connu Montpellier dans ma jeunesse quand, pendant les vacances, nous empruntions le p’tit train de Dubout pour aller à Palavas.
    Je suis retourné dans cette ville plusieurs fois 60 ans plus tard pour raisons professionnelles.
    Ce qui fut une grosse bourgade se prend pour une métropole à cause de la folie de Georges Frêche.
    Donc rien ne m’étonne de ce qui se décide dans cette ville bigarée-métissée-batardisée.

    • Je confirme ; c’est l’enfer à tous les niveaux et je n’y vais plus jamais sauf si ultra obligation. Je vis à 17kms et nous sommes encore bien dans ce gros village de 6100 âmes mais, car il y a des nuages gris qui se profilent à l’horizon été 2023, ils construisent 500 logements à l’entrée de cet ancien havre de paix ( oui j’anticipe pour la paix ) et ils construisent une ligne de tram-bus de Montpellier à Castries( voilà j’ai craché le nom de mon joli village )!!! Autant vous dire que cela ne vas pas être très long avant que notre quiétude soit mise à mal…

      • 500 logements pour un village de 6000 âmes, c’est une catastrophe !! cela fera au moins 1000 personnes de plus. Vous imaginez qui va débarquer ?
        Fuyez plus loin et vendez avant que ça ne vaille plus rien.

  6. « ça c’est le principe républicain où chacun paye, équitablement, en fonction de ce qu’il consomme »

    Oui j’allais le dire justement quand j’ai vu la mention plus bas concernant les cantines qui appliquent déjà la discrimination violant honteusement les principes d’égalité.

    Dur de garder le moral avec cette ambiance…

    C’est fou, ce sont des ennemis du plaisir, de la joie, du bien-être (un bon bain cela est relaxant et remonte le moral !), de la beauté aussi, car quand on voit l’état des villes et des cimetières avec leurs mesures écolo-dingos même pas interrogées sur leur pertinence. Ce sont des frustrés et des jaloux au bout du compte(celui qui a une « grande » maison consomme plus d’électricité CQFD ainsi que celui qui a une famille nombreuse sans allocations car il gagnerait « trop » – là aussi discrimination….).

    Pas envie de ressembler à ces croque-morts (ne pas douter du respect que j’ai pour cette profession, c’est une image) mais, de plus en plus, on se rend compte que l’on ne peut même plus vivre normalement dans l’élémentaire de la vie et des besoins.

  7. J’ai deux problèmes de santé qui font que j’utilise plus d’eau que la moyenne en lessives, douches et lavage des mains. D’autre part je pollue très peu. Je m’interroge sur la prise en otage des choses essentielles pour l’humain comme l’eau, l’énergie, la viande pendant que les élites mondialistes nous inondent de propagande immorales, de chaos social hyper destructeur matériellement et humainement, de malbouffe, d’obsolescence programmée. La mascarade des masques jetables hyper polluants. Toutes les seringues et fioles des injections poisons.

  8. Je suis rentré dans un jardin public à Montpellier, à proximité de Prés-Arènes pour ceux qui connaissent. J’ai été surpris de voir un jardin laissé à l’abandon avec des mauvaises herbes qui poussent anarchiquement et complètement desséché. Evidemment, la mairie n’arrose plus. Etonné, je vais vers un petit panonceau qui expliquait que cet état de fait, c’était pour le respect de la biodiversité, pour le bien-être des fourmis et autres bestioles. Je croyais, naïvement, qu’un jardin public, c’était pour l’agrément des citoyens de Montpellier. Que nenni. Les fourmis et les coccinelles passent avant. Cela dit, un jardin entretenu et arrosé, n’empêche pas les fourmis d’y venir. J’en ai même dans ma cuisine. Pas de fleurs non plus, il faut arroser. Ces fleurs auraient fait le bonheur des abeilles, mais apparemment le maire de Montpellier s’en fout des abeilles ; le vilain. Monsieur le maire, qui est de la région, ne sait certainement pas qu’il y a des lieux sauvages où la biodiversité est naturellement respectée sans aucune intervention humaine sauf pour débroussailler pour éviter des incendies; cela s’appelle une garrigue.

  9. Rien n’est gratuit dans le monde et quand ca le devient alors il y aura une grosse facture ailleurs dans le futur, comme avec covid, le gouvernement à dépensé « quoi qu’il en coûte » et maintenant c’est 10% d’inflation, les écolo, gauchistes, wokes doivent être éliminés sinon ils finiront par détruire le monde.

  10. Il y a des années de ça, j’avais comme client un type qui consommait deux mètres cubes d’eau par an et qui râlait à cause des taxes afférentes à sa facture. Je vous dis pas l’odeur qui émanait de sa personne, l’odeur des écolos, quoi. Quand il venait à nos guichets, les guichetières devenaient toute pâles et filaient aux toilettes. Celle qui se devouait, la malheureuse, en tombait presque dans les pommes. Un jour, il n’est plus venu, mort d’une septicémie à ce qu’il paraît. On a tous eu une pensée émue pour les croque-morts. Je l’aurais cramé direct, si j’avais été eux.

1 Rétrolien / Ping

  1. Prix de l’eau : Montpellier laboratoire de la dictature écolo-punitive – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.