35 voitures de flics dégradées par un Guinéen sous OQTF… il a été remis en liberté

Chronique de la folie ordinaire en Macronie.

Il suffit de ne pas être français et de ne pas avoir de titre de séjour pour que vous jouissiez d’une impunité presque absolue… on vous donne un petit papier marqué OQTF, vous vous torchez le derrière avec, vous vous rendez -ou pas- à une convocation pour jugement où vous écoperez d’un rappel à la loi ou d’une peine avec sursis (il n’y a plus de place dans les prisons, c’est pas la faute à Dupond-Moretti et encore moins à Macron qui se garde bien de tenir ses promesses de constructions).

Vous recevrez une autre OQTF pour votre caca du lendemain et hop ! La vie est belle à Marseille pour les Guinéens clandestins qui n’aiment pas les flics.

 

Un homme a été interpellé ce lundi matin à proximité de l’Hôtel de police de l’Évêché à Marseille (2e) a-t-on appris. Il venait de dégrader pas moins de 35 voitures appartenant à des policiers du commissariat, stationnées sur la place de la Major située à quelques pas de là. Les véhicules ont tous été rayés avec un objet métallique.

Ce ressortissant guinéen, qui fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire (OQTF), a été interpellé en flagrant délit par deux policiers affectés au centre d’information et de commandement (CIC) du commissariat. « Les deux fonctionnaires sont tombés nez à nez avec lui vers 6 heures alors qu’ils venaient récupérer leur voiture à la fin de leur service » indique une source policière.

Cet homme a été placé en garde à vue. Il a déclaré être âgé de 16 ans mais est bien majeur. Les 35 policiers dont la voiture a été abîmée ont déposé plainte.

Déféré, le suspect a été remis en liberté avec une convocation par officier de police judiciaire (COPJ). Il sera jugé en mars prochain au tribunal.

https://actu17.fr/faits-divers/marseille-un-homme-degrade-35-voitures-de-policiers-pres-du-commissariat-de-leveche.html

 719 total views,  3 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Un kit sera offert après le jugement : porte-clé avec clé en titane et gants pour ne pas laisser d’empreintes; made in France : qualité des matériaux assurée.

  2. Notre FDS Damien TAREL n’a pas eu la chance d’être guinéen.
    Comparution immédiate et prison le jour même, pour celui a souffleté sa majesté.
    C’est que s’en prendre à sa majesté, c’est du lourd pour les juges inféodés à Minus, le petit sataniste.

  3. En fait, les juges font tout pour qu’il puisse rester six mois de plus, sinon ils le feraient passer en comparution immédiate et expulsion, heu… désolé, OQTF.
    Il va falloir renverser la table.

  4. Je lui ferais la même chose sur sa gueule moi. Les 2 flics sont des cons. Ils auraient dû le dérouiller. J’espère qu’ils ont voté Macron.

  5. Mais qu’est-ce qu’il va bien pouvoir faire jusqu’en mars prochain ???
    Il faudra qu’il s’occupe, peuchère !! un large éventail de passetemps s’offre à lui :
    brûler des poubelles, ou des voitures, voler dans les magasins, agresser les passants pour leur prendre leur portable, ou leur porte-monnaie, tabasser des petites mémés qui rentrent des courses, il pourrait aussi s’exercer au couteau, sur les gorges des Français qui trainent dans les rues, ou bien alors, tenter de violer une blanche, ça c’est excitant.
    Et plus sérieusement, s’il seringuait une gentille personne qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment ???
    Merci les juges merdiques, merci le Morpion sataniste !

  6. Après avoir dégradé 35 voitures de police dans le quartier de l’Evêché à Marseille et arrêté par les policiers ce Guinéen est remis en liberté par la justice française qui s’illustre dans un laxisme incroyable envers les criminels car la plupart des juges sont des Gauchistes et des sans frontièristes qui trouvent toujours des excuses pour ces Racailles . Et en plus il est sous OQTF ( Obligation de Quitter le Territoire Français ) sans que cette mesure soit exécutée . Ils lui ont donné le permis de tuer des Français.

  7. Ils auraient tord de se gêner, vu qu’ils ne risquent rien. les juges trouvent toujours une excuse pour relâcher les parasites. « recommence pas hein, c’est pas bien. tu me promet de ne pas recommencer, d’accord » Bon si il ne dit rien c’est que le pauvre petit est intimidé, alors on le relâche. Et puis les flics il faut être moins racistes. menfin quoi quand même. Vous voulez les stigmatiser.

  8. C’est les voitures des juges qu’il faut pourrir, pas celle des keufs.
    Malheureusement les juges sont plus cachés, pour le moment.

  9. Donc il sera jugé en mars alors qu’il a une OQTF ! bien sûr! puisque le fait d’être en attente d’une décision de justice empêche les autorités de le renvoyer en Afrique et donc on peut considérer que lui et tous ces autres font « souvent » , un acte délictueux, quand ils ne tuent pas, comme le rwandais à la cathédrale de Nantes, pour le feu, puis le meurtre du prélat ! , afin de rester sur le territoire ! le congolais qui étranglait une femme, chez elle, avant que son mari intervienne, a été remis en liberté !

  10. Exiger le paiement complet et immédiat des réparations sur ces véhicules (que nous avons payés) en attendant l’expulsion de ce parasite

Les commentaires sont fermés.