Idriss Aberkane : comment des honnêtes gens ont pu défendre Pfizer

Driss Aberkane, biologiste et chercheur touche-à-tout brillant et controversé car ne versant pas dans le politiquement correct présente un long  CV  ici  que les medias subventionnés et ses ennemis s’attachent à remettre en cause. Quoi qu’il en soit, c’est vraiment autre chose que  ceux de Véran, Byzyn et toute la clique macroniste qui, eux, n’ont pas été abusés, mais savaient ce qu’ils faisaient et nous ont délibérément enfermés, manipulés, tués. Et en tout cas, sur le Covid il a dès le début parfaitement vu clair et dénoncé la monstrueuse manipulation. C’est pour cela qu’il est évidemment traité de complotiste.

Et le voici qui tente de nous faire comprendre que tous les pro-vaccin ne sont pas à mettre dans le même sac, il y en a eu d’honnêtes, abusés comme des millions de Français qui croyaient encore naïvement que leurs dirigeants que pouvaient que vouloir leur bien… Chemin faisant, il revient sur les éléments majeurs de l’affaire Covid.

Christine  Tasin

 

Le scandale des abus de pouvoir et des confiscations de libertés massives durant les trois dernières années a pris une telle ampleur que le magazine américain The Atlantic vient de plaider pour une amnistie générale des enfermistes et autres forceurs de produits expérimentaux. Dans cette vidéo cependant, je voudrais faire la part des choses entre les cyniques et les simples citoyens qui auront été massivement trompés, en prenant comme référence le dernier échange entre les directeurs des rédactions de Valeurs Actuelles et du Journal Du Dimanche sur le plateau de Cnews. Une majorité de défenseurs involontaires des gravissimes abus de pouvoir que les peuples ont subis ne sont pas à ranger dans la catégorie des cyniques et des propagandistes sans scrupules. Non, ils n’auront, hélas, été que des citoyens abusés par ces derniers. Montage Tilou Martin lesmicroproductions.com

 1,210 total views,  4 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. J’ai l’impression qu’il essaie d’exonérer Béglé.
    Je ne supporte pas ce type, il me fait l’effet d’un psychorigide très dangereux.

  2. Coercition , chantage vaccinale et mensonge d’Etat à propos de la crise du COCO 19 dont les protagonistes comme Veran , Buzyn , Von Der Leyen , Bourla l’amant de Von Der Leyen , Thierry Moreau , Jérôme Béglé , Julien Pain et les autres journalistes d’extrême gauche ainsi que les médecins de plateau comme De Rey , Mégarbane , Lacombe , Kansau , Mengele Marty et cie vont devoir rendrent des comptes .

  3. La coercition suffit pour faire peur à beaucoup et cette majorité pour ne pas dire qu’elle agit avec lâcheté car un lâche est méprisable dira se ranger derrière les mesures du gouvernement. Le problème c’est que le gouvernement met d’abord le pied dans la porte (par exemple la suppression de liberté de circulation) si personne ne dit rien alors il continu d’entrer encore et encore, un peu comme avec la Russie sauf que la Russie à le muscle pour dire niet.

  4. L’état a utilisé le pouvoir de coercition sur les citoyens et avait supprimé l’état de droit, malheureusement ils ont fait confiance au système de santé ,les conflits d’intérêts et la corruption omni présentes , n’auraient fait qu’amplifier ,confirmer la crédibilité des labos pharmas, en tout cas, à tort ou à raison ,je le pense ,Je réside en Afrique , ils ont essayés , ce qui nous a épargné ,c’est la pauvreté des états Africains qui n’avaient pas les moyens d’acheter et de conserver les stocks en quantité massive pour la population, mise à part certains dons notamment des lots périmés , en référence les dates, ils pouvaient selon eux , être inoculés ,bref le taux d’injectés est très faible ,moralité et c’est un comble de l’écrire c’est la pauvreté qui nous auraient épargnés !!!

  5. Pourtant, pourtant, parmi les cobayes volontaires les plus acharnés et les plus intransigeants, j’ai souvent rencontré ceux qui se prétendaient les plus « instruits », les plus au fait des « progrès » de la « SCIENCE » … et assez curieusement, ce sont eux qui refusent même d’en parler maintenant et de se dire qu’il y a peut-être un schmilblic

  6. Tout de même… comment peut-on continuer à être abusé à ce point ? Il y a bien un moment où la réflexion, le discernrment doivent prévaloir, ne serait-ce que l’excès des interdits soudains de médicaments éprouvés, des contradictions manifestes, des mesures liberticides grotesques, incohérentes, les « vaccins » miraculeusrment arrivés sur le marché, l’insistance suspecte des autorités â vous faire injecter cette thérapie génique, présentée comme LA solution, les égrènements répétés télévisés du nombre de cas Covid 19, de morts, les interventions de médeckns de plateaux n’ayant aucune spécialité se rapprochant de près ou de loin l’infectiologie, l’épidémiologie… tout ceci aurait dû interpeller. Je peux comprendre la peur des débuts. Mais après ? Je me suis fait traiter comme la plupart de nous ici, de complotiste, de facho parce que je voulais convaincre – et non vaincre – par des arguments de logique. En vain. Hélas ! On ne peut pas mener â boire knáne sui n’a pas soif.

    • bravo! mais ceux qui ont tant « prêché  » le faux vaccin y croyaient probablement (pas tous bien sur) pour moi même cancéreuse et dialysée j ai refusé (même à l hopital) leur merdouille de faux vaccin .me suis même prise un peu de bec avec une autre patiente qui trouvait que micron avait raison d emmerder les non vaccinés assassins.

Les commentaires sont fermés.