Vous connaissez le salaire moyen du salarié Total ? Vous savez qu’il a automatiquement des actions gratuites ?

On est les meilleurs , on est les meilleurs

Hier c’était la journée de la misère, et aujourd’hui la journée de la grèvé, Quel rapport ?

D’abord relisons les paroles de la chanson de Coluche de 1970 , rien n’a changé , au contraire

Misère, misère !
C’est toujours sur les pauvres gens
Que tu t’acharnes obstinément
Misère, misère
!

ça sera donc toujours les salauds qui nous boufferont

 

Oui encore une fois ce sont des salauds qui essaient de  »bouffer » sur la misère des autres,

La CGT de Total emmerde depuis 20 jours les travailleurs Français qui ont un salaire moyen net de 2424 euros et médian de 1871 euros dans le privé selon les derniers chiffres de l’INSEE, Ce qui signifie qu’en 2019 la moitié des salariés du secteur privé ont perçu moins de 1 841 euros nets par mois

Les gréviculteurs cégétistes ont une nouvelle fois montré leurs pouvoirs de nuisances contre d’autres salariés au nom de la lutte contre le méchant patron exploiteur de la misère du monde,

Et bien parlons-en de la misère des cégétiste de totalenrgie» L’ouvrier en 3/8 en raffinerie TotalEnergies en Normandie a un salaire brut annuel de 40.000 euros bruts, auxquels s’ajoutent des primes de poste et d’ancienneté ainsi que d’autres éléments variables. Sans oublier l’intéressement et la participation. Le total on est plus près de 70.000 euros bruts par an que de 60.000,

En 2015 cette profession était déjà la mieux payée sur 16 secteurs d’activité, Le salaire dans le raffinage était de 3732 E , devant les activités financières et assurance 3383 E et l’information et communication 3221 E,

Paralyser le pays est un sport où nous sommes les meilleurs, surtout avec le minimum de grévistes. Incroyable, le gouvernement vient d’annoncer qu’en réquisitionnant 3 salariés une raffinerie se remettait à raffiner. Donc, quelques dizaines de nuisibles ont pu ralentir l’économie de la France, pendant 20 jours et sont déterminés à continuer. Au moins les raffineurs nous ont appris qu’ils étaient plus efficaces que les 42 ministres et secrétaires d’état encore mieux payés pour mettre la pagaille en France, et aussi nuisibles.

Ces Misérables exploités ont réussi à entraîner dans leur lutte contre la misère, d’autres damnés de la terre , les prolétaires de l’état, dont le salaire médian dans cette branche s’élevait à 2.406 euros mensuels nets, en 2019, (INSEE) C’est 535 euros de plus que le salaire médian du secteur privé (1871 euros net )

Sur les 27 pays de l’Europe, sur une base de 100, le pouvoir d’achat des Français est classé huitième avec 104 point ( Allemagne 119, Belgique 122 ) et 17 pays sont sous la barre des 100 points,https://www.touteleurope.eu/economie-et-social/le-pouvoir-d-achat-des-europeens/

Mais nous sommes les meilleurs des meilleurs, les champions du monde  de la grève du secteur privé. Alors imaginez dans les secteurs protégés  de l’administration encore plus grévistes comme aujourd’hui. https://fr.statista.com/infographie/4953/nombre-de-jours-de-travail-perdus-pour-fait-de-greve-pour-1000-salaries-par-pays/

On peut se demander si les grèves à répétitions, nous maintiennent pas au seuil de la misère en travaillant moins pour dépenser plus,

Cette misère pourrait nous tomber dessus à force de vivre au-dessus de moyens, en ne travaillant pas assez, et grévésistant le plus possible,

Cette année 2022 le budget de l’état initial était de 297,6 milliards qui a été révisé en septembre à 311 milliards ( dont un emprunt record de 260 milliards)

Comme d’habitude pour 2023 le budget a été minimisé à 305 milliards , avec un nouveau record d’emprunts à 270 milliards (+10 milliards) et en cour d’année comme d’habitude le budget sera à nouveau révisé en hausse.   La dette de l’état en 2022 s’établit à 2 901,8 Md€, soit 114,5 % du PIB.

À cela il faut ajouter une dette territoriale (2021) de 245 Md€, soit 9,9 points de PIB .

À cela s’ajoute la dette masquée, hors bilan qui s’élève à plus de 5.000 milliards d’euros en 2020 (217,20% du PIB) et s’accroît tous les ans d’environ 360 milliards d’euros. La variation entre 2019 et 2020 est de 651 milliards d’euros, en grande partie due au prêt garanti par l’État (PGE). La dette hors bilan regroupe une myriade de postes : les engagements des retraites de l’État, les engagements découlant de la mise en jeu de la responsabilité de l’État

La dette publique et la dette hors bilan est à 332,9% du PIb

Pour les PGE, la bombe à retardement va finir par exploser : 148 Mds€ de prêts ont été accordés aux entreprises. Avec la crise à venir, nous évaluons à au moins 6% le taux de défaillance de remboursement, soit près de 9Mds€. Lorsque nous constatons la performance internationale de nos PME, le déficit record de notre balance commerciale en atteste (cette année, nous devrions franchir la barre des 100 milliards d’euros), l’heure n’est pas venue de tirer sur les forces vives de notre nation. Au contraire, nous avons le devoir de sauver notre tissu entrepreneurial. https://www.entreprendre.fr/pge-la-bombe-a-retardement-va-finir-par-exploser/

Depuis la sortie de la crise sanitaire, les taux de marge ont baissé.  Pour les entreprises, cela va s’ajouter au problème de la transition énergétique qui va leur imposer des investissements assez peu rentables. En Europe, la rentabilité des entreprises devrait encore s’affaiblir

https://investir.lesechos.fr/actionnaires/interview/un-nouveau-choc-de-taux-d-interet-est-a-venir-dans-la-zone-euro-2036659.php

ET c’est le moment où les plus protégés avec la sécurité de l’emploi ont décidé de s’acharner obstinément contre les pauvres gens, misère, misère…

Cerise sur le gâteau ce sont les mêmes qui votent pour l’ouverture des frontières et l’accueil d’étrangers qui viennent concurrencer le salaire, et bouffer le pain des Français,

Le grand effondrement a commencé , on vous le cache à coups de milliards empruntés et de mensonges répétés. Pour vous donner un exemple demain je vous parlerai de la médecine en France depuis que Macron a été élu en 2017,

Misère, misère !
C’est toujours sur les pauvres gens
Que tu t’acharnes obstinément
Misère, misère
!

ça sera donc toujours les salauds qui nous boufferont

 1,049 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Misère misère!!c’est toujours sur le dos des p’tits que les gros font leur appetit
    Coluche

  2. L’essentiel est de savoir si cette grève met le gouvernement en difficulté.
    En toute impartialité, je dois un blâme et deux plaintes sans suite à la CGT.

  3. Les gros têtards pétrolifères de la CGT ne me font pas pleurer mais m’emmerdent. J’ai vu les piquets de grèves, tous en train de bouffer comme des porcs et de picoler du rouge dès potron-minet. Une belle bande de soiffards. Martinez n’a pas cessé de souffler sur les braises. Les personnels de nettoyage, les smicards et bien d’autres,ont plus de légitimité à manifester leur mécontentement que ces guignols. Quand je vois Ruffin en train de bouffer un sandwich aux rillettes sous une tente cégétiste et exciter les grévistes, ça me fiche en colère. Je suis resté deux mois syndiqué chez ces guignols. Quand j’ai vu la mentalité de ces arriérés, qui se croit encore à la période du Front populaire et l’intellect bas- de -plafond de leurs responsables, je suis parti. Je me suis fait traiter de réac.

  4. ils empêchent le salarié à 1300 euros nets par mois de travailler, alors qu’à leurs salaires mirobolants pour un secteur privé s’ajoutent des avantages sociaux innombrables qu’ils cachent soigneusement : les mêmes qui sont immigrationnistes à tout crin

  5. Moi la question du jour c’est :
    si 3 clampins suffisent à remettre en route une raffinerie, mais alors que branlent tous les autres vu le salaire de cadre sup qu’ils touchent…???

  6. Et je ne parle pas des syndicalistes CGT mais du personnel des raffineries.

    Il suffit d’aller sur le site de l’UFIP (Union Francaise des Industries Pétrolières) pour trouver le barème des salaires des travailleurs.
    Ouvriers Spécialisés
    Coeff. de 170 à 200 : 1860 à 2047 €
    Tecniciens et Agents de Maitrise
    Coeff. de 215 à 340 : 2140 à 3266 €
    De plus ils travaillent sur des sites classés Seveso – sites et produits dangereux –
    Ils travaillent en 3/8 et 7/7: horaires de nuit, horaires décalés, week-end et jours fériés : toutes ses heures sont donc majorées en toute logique.
    Quant à l’ancienneté : il n’est quand même pas aberrant de gagner plus au bout de 15 ans d’activité…
    Quant aux actions gratuites … si elles sont données vous ne pouvez pas en disposer à votre convenance. Elles sont déjà bloquées d’office 5 ans.

  7. Ce qui signifie qu’en 2019 la moitié des salariés du secteur privé ont perçu moins de 1 841 euros nets par mois ,,, oui moins de 1841 , ce qui peut être 1329 E le smic net et il y en a de plus plus avec l’approvissement de la France

  8. Tout est biaisé on nous parle de salaire moyen de 1800 euros net environ dans le privé , je ne savais pas que tous les salariés du secteur privé gagnaient autant que ça , mis à part que c’est en parti faux , ceux et celles qui travaillent comme aides à domicile ou femme de ménage pour le compte de ccas , beaucoup d’entre eux ne les atteignent pas ces 1800 balles ,c’est plus entre 600 et 900 euros nets par mois , comme certains salariés dans de petite entreprises qui ne gagnent entre 1200 et 1500 net ils sont bien loin des 1800 balles net .de cette classe de bas salaires personnes n’en parle , et pourtant il faut bien qu’ils vivent et paie comme tout le monde !

  9. Je travaille dans un bureau d’études dans le bâtiment depuis 2004, mon salaire est de 1891€ net. Mon patron n’est cependant pas vache sur le salaire, il aimerait bien me payer plus, mais nous sommes une TPE, et vous savez comme moi les charges patronales. Si l’état ne se gavait pas comme un porc, les salaires seraient plus élevés.

  10. Le salarié n’a rien à faire du « brut », ce qui compte pour lui c’est le « net » inscrit en bas à droite de la feuille de paye.
    L’accord a été signé par des syndicats de cadres ou réformateurs. Ils sont tous cadres dans les raffineries?

    Ne surtout pas en déduire que je soutiens ces put’ de cégétistes, je les ai combattus toute ma vie!!!

    Mais quand on me dit que le souci principal des Français cette semaine c’est de savoir s’ils pourront aller en vacances de la Toussaint…. je me dis que tout va bien…

    • Exactement ! Et je suis toujours révolté contre ces médias (autre genre de put’) qui s’obstinent à parler en brut pour gonfler les chiffres alors que tout le monde connaît les prélèvements obligatoires.

      • C’est qu’ils ont tellement honte par rapport à leur insolent salaire . Cela représente un jour de paie pour eux, parfois moins.

    • Je n’ai pas pu entrer chez Marionnaud rue Paradis a Marseille tant il y avait de monde , les terrasses des cafés sont pleines , il faut réserver pour les restaurants , les magasins sont pleins et il y a autant de voitures que d’habitude sur la route ..et beaucoup de neuves !les baraques poussent comme des champignons . je dois être le seul fauché de France ! Qué GRÊVE Qué smic Qué difficultés ????

Les commentaires sont fermés.