Pourquoi le Préfet de l’Hérault a-t-il effacé son tweet dénonçant l’immigration ?

Etonnant, non ? Tweet posté dans un accès de désespoir, de révolte, de colère … avant qu’un instant de lucidité de fasse comprendre à Hugues Moutouh que ses jours comme Préfet sont comptés, sauf à faire un zèle pro-migrants extraordinaire pour se faire pardonner ?

Réponse dans le Figaro, avec l’habituelle danse des dhimmis, dégénérés et autres wokistes qui côtoient les adeptes de la soumission et de l’enculage de mouches.

«Ils ne sont pas les bienvenus»: un tweet du préfet de l’Hérault sur les SDF étrangers fait polémique

Hugues Moutouh a affirmé vouloir «en finir avec la délinquance des SDF étrangers». Face à une vague de réactions indignées, le préfet a rapidement supprimé son tweet

Aussitôt publié, aussitôt supprimé. Le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh, a déclenché de vives réactions avec un éphémère tweet sur la «délinquance des SDF étrangers», ce jeudi 29 septembre. «Nous serons intraitables […] ils ne sont pas les bienvenues», avait-il écrit. Face à l’indignation d’une partie de la classe politique et d’associations, le représentant de l’État a rapidement supprimé son post.

Hugues Moutouh réagissait à un article de Midi Libre relatant l’arrestation d’un homme soupçonné d’avoir tenté de poignarder des passagers d’un TER avec un couteau. Depuis son arrivée à Montpellier en juillet 2021, le préfet s’est donné la mission de lutter contre la délinquance. Une image qui lui vaut depuis le surnom de «préfet bulldozer».

Dans son tweet, Hugues Moutouh évoquait notamment «104 gardes à vue» de «SDF étrangers» en deux mois. Cependant il pointait directement du doigt des ressortissants en provenance de deux pays en particulier : le Maroc et l’Algérie. Des propos relevant de la stigmatisation, selon plusieurs associations et personnalités politiques.

Indignation à gauche, approbation à droite

Interrogée par France 3 , Sophie Mazas, l’avocate de la Ligue des Droits de l’Homme de Montpellier, a affirmé que «ces propos sont à la limite de l’indignité». «Ce qui est choquant, c’est qu’il arrive à déshumaniser, en si peu de mots, des réfugiés et des personnes sans domicile fixe. C’est vraiment choisir le bouc émissaire, celui qui est à la rue et qui a une gueule de métèque», a-t-elle poursuivi.

La députée FLI de Montpellier Nathalie Oziol a elle aussi réagi en dénonçant la «darmanisation du préfet». Dans un post Twitter, elle a tenu à rappeler qu’Hugues Moutouh «est celui qui veut envoyer des Golgoths faire la guerre aux délinquants et aux étrangers. Ce ne sont ni des propos ni des actes qu’on attend d’un préfet».

 

 731 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Courageux à demi seulement. Il aurait dû laisser son tweet. Pourquoi l’a t’il enlevé ? Sous la pression médiatique, pour faire plaisir à ses adversaires ? Et cela veut-il dire qu’il poussera sa démission jusqu’à ne pas aller au bout de ses déclarations et intentions, à savoir arrêter les fauteurs de troubles et à les renvoyer dans leur pays ?

  2. La gueule de métèque, c’est périmé, ça date du siècle dernier.

    La brave dame n’a pas compris qu’on a affaire maintenant à des tueurs patentés, en mode djihad islamique.

  3. Il faut avant tout interdire la charia dans la loi, puis déclarer les mahométans « persona non grata » et les faire « traiter » comme on traite les diplomates russes « persona non grata »

  4. excellent préfet et courageux par les temps qui courent : si seulement d’autres pouvaient suivre – rappelons à la décérébrée députée LFI que c’est justement ce que l’on attend d’un préfet : la reconnaissance de la réalité de ce qui se passe sur son territoire, et non la politique de l’autruche

  5. Ce qu’on attend d’un préfet c’est la vérité mais évidemment c’est aussi un représentant de l’Etat et là forcément ça ne passe pas car il se retrouve en contradiction avec la politique de ce gouvernement. Nous voyons bien que de plus en plus de fonctionnaires osent dire des vérités qu’ils auraient été difficiles de dire il y a quelques années, c’est donc encourageant même s’il faudra encore du temps pour délier toutes les langues ?

  6. alors là ça a été immédiat
    sitôt publié sitôt effacé
    je pense qu un petit coup de fil de mac rondelle l a immédiatement ramené à la raison
    stigmatiser de cette façon de telles richesses pour la france mériterait une mise au placard instantanée
    il n a plus qu à retourner flasher les automobilistes qui roulent à 52 km h c’est beaucoup plus utile

  7. Pourquoi ? Ben on a dû lui promettre la LH pour la promo du nouvel an.
    Ou alors on l’a menacé de le muter aux Kerguelen.

  8. J’aime bien ces gauchiasses qui emploient des mots comme « déshumanisation des étrangers ». Ou l’autre connard qui dit qu’il ne faut pas traiter les terroristes de monstres. Et les Français qui se font massacrer dans LEUR pays, ils s’en foutent totalement. Vendus.

Les commentaires sont fermés.