Pas de Chichi à Lyon, c’est l’écolo-dingo Mohamed qui fait la loi!

Mais arrêtez de sans cesse critiquer les gentils gauchistes, à propos de leurs décisions fleurant pourtant toujours une émouvante humanité, désireuse de bien séparer « le bon grain de l’ivraie »… en l’occurrence débarrasser la France de ces affreux fascistes qui ne peuvent être que d’extrême droite, c’est bien connu !

D’ailleurs, ne vous avaient-ils pas prévenus du danger que représentait cette extrême (ou ultra, selon les jours) droite, pour la paix dans notre si beau pays ?

Nous y avons échappé de justesse en ne succombant pas aux beaux discours de « l’extrême-ultra-fasciste Éric Zemmour », grâce au « système » ayant réussi le tour de force de retourner les esprits dans le bon sens (celui voulu par « les sages » qui savent mieux que nous ce qui est bon pour la France…).

C’est donc grâce à cette mobilisation de tous les braves gauchistes et associés du pays, que le très aimé et estimé Emmanuel Macron a pu affronter une représentante de la mouvance « fasciste » de moins en moins dangereuse… et la terrasser en lui assénant d’un ton sans réplique, la litanie de toutes ses réussites dans tous les domaines.

D’ailleurs c’est bien simple, on aurait pu faire l’économie de temps et d’argent en sautant l’épisode « campagne électorale », pour attribuer d’autorité un second mandat à ce brillant chef d’état sachant si bien mener la barque France vers la réussite (du moins celle attendue par ses donneurs d’ordre, mais ceci est un autre sujet), au point de s’accorder à lui et son équipe, des satisfecit dans tous les domaines… sa modestie naturelle dût-elle en souffrir.

En revanche, l’Italie vient de souligner magistralement qu’elle n’a rien compris des leçons du passé, en élisant une bête féroce, au point d’inquiéter la terrible teutonne qui dirige la commission européenne (que nous n’avons pas choisie, mais que nous devons supporter… et obéir à ses ukases… mais c’est pour notre bien, paraît-il).

Heureusement en France nous avons bon nombre de gens respectueux des personnes, et véritablement soucieux de leur bien-être… au point de parfois (souvent) prendre des décisions qui pourraient passer pour brutales et incomprises, tant l’entier dévouement, jusqu’à la dévotion, peut se faire discret chez ces gens si dévoués au bien public (ce sont eux qui le disent…).

Ainsi à Lyon, qui a déjà la chance d’avoir Gregory Doucet EELV (et supporter de la NUPES) comme maire, une autre personnalité influente est au service de la ville, dans le but de la débarrasser de ce « sentiment d’insécurité » qui paraît-il y règnerait, tout comme à Paris (billevesées !) : Mohamed Chihi, ci-devant responsable de la Sécurité depuis 2020.

Avec lui, pas de chichi, il annonce la couleur immédiatement :

Car il n’a pas fallu longtemps au brave homme pour comprendre que les faits de violence et de troubles à l’ordre public, venaient toujours, à n’en pas douter, des zigotos de Reconquête, RN, Les Patriotes, Debout la France, voire même ceux de RL et RR… et autres patriotes, toujours en quête d’un mauvais coup à faire, comme par exemple, tendre un piège à des représentants du peuple qui ne sont pas les bienvenus dans une ville où ils viennent « assommer les esprits » avec leurs mensonges…

Ah non, zut, on me dit que là, ce n’est pas un bon exemple…

https://ripostelaique.com/jordan-bardella-attaque-par-des-milices-neo-fascistes.html

Peu importe, pour l’adjoint au maire, en charge précisément de la sécurité, la fermeture des locaux des groupuscules d’extrême droite à Lyon n’est pas la seule réponse à apporter. Des groupes qui malgré des dissolutions occupent pour certains encore leurs locaux et sont toujours actifs. Si Mohamed Chihi partage l’objectif de fermeture de leurs locaux, elle n’est selon lui qu’une partie de la réponse. Il s’inquiète des soutiens dont bénéficient ces groupuscules. (NDLR Nous aussi Coco, mais pas des mêmes !).

[…] Je suis la politique française depuis plus de 30 ans, donc non, ce portefeuille n’est pas une patate chaude du tout ! Je me sens légitime sur ces sujets-là, la sécurité n’est pas une découverte… et je suis toujours motivé, lance l’adjoint qui constate tout de même que sa position n’est pas toujours simple.

https://www.rue89lyon.fr/2021/07/16/mohamed-chihi-extreme-droite-lyon-fermeture-locaux-fascistes/

https://tribunedelyon.fr/societe/securite-a-lyon-mohamed-chihi-est-il-vraiment-lhomme-de-la-situation/

Et dans ce gros dossier qu’est la sécurité (avec parfois en marge un « sentiment d’insécurité »), Mohamed pourra compter sur le total soutien de son maire, qui d’ailleurs vient d’avoir une entrevue avec la « première sinistre » Elisabeth Borne qui, si l’on en croit les commentaires de l’édile, a été fructueuse à tous points de vue :

Au-delà du sujet de la sécurité, Grégory Doucet souhaitait évoquer avec la locataire de Matignon l’engagement de la cité au rang des “100 villes climatiquement neutres” en Europe et poser le territoire comme “pilote de la transition écologique” en France.

De même, le maire de Lyon avait prévu d’évoquer la politique de la ville ou, plus largement, la façon dont Ville et État pouvaient avancer ensemble dans une forme de partenariat.

Pas de Chichi à Lyon, c’est l’écolo-dingo Mohamed qui fait la loi!

Mais arrêtez de sans cesse critiquer les gentils gauchistes, à propos de leurs décisions fleurant pourtant toujours une émouvante humanité, désireuse de bien séparer « le bon grain de l’ivraie »… en l’occurrence débarrasser la France de ces affreux fascistes qui ne peuvent être que d’extrême droite, c’est bien connu !

D’ailleurs, ne vous avaient-ils pas prévenus du danger que représentait cette extrême (ou ultra, selon les jours) droite, pour la paix dans notre si beau pays ?

Nous y avons échappé de justesse en ne succombant pas aux beaux discours de « l’extrême-ultra-fasciste Éric Zemmour », grâce au « système » ayant réussi le tour de force de retourner les esprits dans le bon sens (celui voulu par « les sages » qui savent mieux que nous ce qui est bon pour la France…).

C’est donc grâce à cette mobilisation de tous les braves gauchistes et associés du pays, que le très aimé et estimé Emmanuel Macron a pu affronter une représentante de la mouvance « fasciste » de moins en moins dangereuse… et la terrasser en lui assénant d’un ton sans réplique, la litanie de toutes ses réussites dans tous les domaines.

D’ailleurs c’est bien simple, on aurait pu faire l’économie de temps et d’argent en sautant l’épisode « campagne électorale », pour attribuer d’autorité un second mandat à ce brillant chef d’état sachant si bien mener la barque France vers la réussite (du moins celle attendue par ses donneurs d’ordre, mais ceci est un autre sujet), au point de s’accorder à lui et son équipe, des satisfecit dans tous les domaines… sa modestie naturelle dût-elle en souffrir.

En revanche, l’Italie vient de souligner magistralement qu’elle n’a rien compris des leçons du passé, en élisant une bête féroce, au point d’inquiéter la terrible teutonne qui dirige la commission européenne (que nous n’avons pas choisie, mais que nous devons supporter… et obéir à ses ukases… mais c’est pour notre bien, paraît-il).

Heureusement en France nous avons bon nombre de gens respectueux des personnes, et véritablement soucieux de leur bien-être… au point de parfois (souvent) prendre des décisions qui pourraient passer pour brutales et incomprises, tant l’entier dévouement, jusqu’à la dévotion, peut se faire discret chez ces gens si dévoués au bien public (ce sont eux qui le disent…).

Ainsi à Lyon, qui a déjà la chance d’avoir Gregory Doucet EELV (et supporter de la NUPES) comme maire, une autre personnalité influente est au service de la ville, dans le but de la débarrasser de ce « sentiment d’insécurité » qui paraît-il y règnerait, tout comme à Paris (billevesées !) : Mohamed Chihi, ci-devant responsable de la Sécurité depuis 2020.

Avec lui, pas de chichi, il annonce la couleur immédiatement :

Car il n’a pas fallu longtemps au brave homme pour comprendre que les faits de violence et de troubles à l’ordre public, venaient toujours, à n’en pas douter, des zigotos de Reconquête, RN, Les Patriotes, Debout la France, voire même ceux de RL et RR… et autres patriotes, toujours en quête d’un mauvais coup à faire, comme par exemple, tendre un piège à des représentants du peuple qui ne sont pas les bienvenus dans une ville où ils viennent « assommer les esprits » avec leurs mensonges…

Ah non, zut, on me dit que là, ce n’est pas un bon exemple…

https://ripostelaique.com/jordan-bardella-attaque-par-des-milices-neo-fascistes.html

Peu importe, pour l’adjoint au maire, en charge précisément de la sécurité, la fermeture des locaux des groupuscules d’extrême droite à Lyon n’est pas la seule réponse à apporter. Des groupes qui malgré des dissolutions occupent pour certains encore leurs locaux et sont toujours actifs. Si Mohamed Chihi partage l’objectif de fermeture de leurs locaux, elle n’est selon lui qu’une partie de la réponse. Il s’inquiète des soutiens dont bénéficient ces groupuscules. (NDLR Nous aussi Coco, mais pas des mêmes !).

[…] Je suis la politique française depuis plus de 30 ans, donc non, ce portefeuille n’est pas une patate chaude du tout ! Je me sens légitime sur ces sujets-là, la sécurité n’est pas une découverte… et je suis toujours motivé, lance l’adjoint qui constate tout de même que sa position n’est pas toujours simple.

https://www.rue89lyon.fr/2021/07/16/mohamed-chihi-extreme-droite-lyon-fermeture-locaux-fascistes/

https://tribunedelyon.fr/societe/securite-a-lyon-mohamed-chihi-est-il-vraiment-lhomme-de-la-situation/

Et dans ce gros dossier qu’est la sécurité (avec parfois en marge un « sentiment d’insécurité »), Mohamed pourra compter sur le total soutien de son maire, qui d’ailleurs vient d’avoir une entrevue avec la « première sinistre » Elisabeth Borne qui, si l’on en croit les commentaires de l’édile, a été fructueuse à tous points de vue :

Au-delà du sujet de la sécurité, Grégory Doucet souhaitait évoquer avec la locataire de Matignon l’engagement de la cité au rang des “100 villes climatiquement neutres” en Europe et poser le territoire comme “pilote de la transition écologique” en France.

De même, le maire de Lyon avait prévu d’évoquer la politique de la ville ou, plus largement, la façon dont Ville et État pouvaient avancer ensemble dans une forme de partenariat.

https://tribunedelyon.fr/politique/gregory-doucet-a-parle-de-securite-avec-elisabeth-borne/

On voit donc bien qu’à Lyon, les rodéos et agressions sont sous haute surveillance, puisque les hauts responsables de la sécurité, Doucet et Chihi, sont au taquet pour épier les fascistes d’extrême droite…

Ils en ont du bol quand même à Lyon…

Quant à ceux d’extrême gauche, si discrets que jamais les médias n’ont à souligner leurs méfaits (? !), ils pourront continuer « tranquillou » leurs captivantes et enrichissantes activités, pendant que les autorités regarderont ailleurs avec application… comme partout finalement en Macronie !

En réalité, il semblerait que tout le monde soit d’accord sur les débordements, violences, méfaits… en cause, notamment les rodéos, tant diurnes que nocturnes… le seul désaccord étant sur les destinataires de l’étiquette de « fascistes », « nazis » ou autre amabilités… précisément responsables des désordres…

Ce pauvre Mohamed Chihi me fait de la peine, tant il semble englué dans les toiles écolo-gauchisantes, ultra déformantes ; aussi dans le souci de lui venir en aide, je lui recommanderai de lire avec application, la précieuse « remise à niveau » que Raphaël Delpard vient d’offrir à Manon Aubry ; et tant pis pour eux s’ils ne savent pas en tirer profit… avant que la vilaine extrême droite française n’arrive enfin à ouvrir définitivement les yeux des citoyens aveugles-naïfs-sourds, ayant succombé depuis trop longtemps aux sirènes de la désinformation chronique en provenance des forces du mal, réunies dans ce qui autrefois s’appelait « la gauche ».

https://ripostelaique.com/rappels-cinglants-a-manon-aubry-qui-qualifie-giorgia-meloni-de-fasciste.html

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

P.S. Certains commentaires semblant parfois totalement inaccessibles au second degré, il ne me semble pas inutile de préciser ici que justement ce texte en est truffé, et qu’il serait donc peut-être dangereux pour la santé de quelques lecteurs hypersensibles de tout prendre de ce qui précède au premier degré.

https://ripostelaique.com/pas-de-chichi-a-lyon-cest-lecolo-dingo-mohamed-qui-fait-la-loi.html

 726 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Les Chinois vont nous montrer comment ne plus être assailli par la secte et ne plus jamais avoir des attentats islamistes ! La France est trop macron tête de con pour se sortir de l’islamerde, il faut que des gens qui savent se faire respecter viennent nous expliquer la procédure à suivre.

    • les chinois ont un régime communiste totalitaire, mieux pour les libertés individuelles qu un califat musulman sous la charia ou un régime nazi ? Idem

  2. Le fascisme c’est purement et simplement l’islame qu’il faudra combattre tôt ou tard l’éradiquer définitivement il y va de la survie du peuple francais et des générations futures de plus il faudra enclencher une vaste chasse aux sorcières de tous ces collabos traitres et vendus a cette entité qu’est l’islam qui n’est pas une religion mais un pouvoir politique

    • Le Mohamed Chie oublie la connivence de Mussolini avec l’islam .Il devrait faire un peu d’histoire, s’il sait lire, et s’il comprend ce qu’il lit.

  3. Mohamed fait du chichi ? Il doit comprendre qu’il nous fait Chihi.er.
    Quand va -t- on se débarrasser de tous ces guignols toxiques et malfaisants qui nous coûtent un « pognon de dingue », comme disait le beau-frère de Jean Michel T.

  4. Un écolo !! j’ai failli m’étouffer de rire , le sale type lui par contre ne s’étouffe pas a mentir !

  5. Mohamed Chihi, c’est pas un nom d’origine Auvergnato-limousine? Entre Clermont-Ferrand et Limoges? Suis-je bête, c’est un patronyme purement lyonnais, un Chihi a inventé la rosette de Lyon, le saucisson brioche,l’Andouillette, le cervelas truffé à la pistache, et a célébré les vertus du beaujolais nouveau.

Les commentaires sont fermés.