Ne faites jamais confiance à un communiste,  ça ment comme ça respire !

Le parti communiste, un parti d’assassins ? Les Chinois qui offrent aide et soutien à Poutine  A sa place je me méfierais !

Ne faites jamais confiance à un communiste chinois,  ça ment comme ça respire ! Mais, d’une façon générale, et on le voit en France, c’est la gauche actuelle tout entière qui est la forme moderne du parti communiste, chinois ou pas.

Hier à l’ONU le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a déclaré . « La souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées (…) et tous les efforts propices à une résolution pacifique des crises doivent être soutenus« 

Chiche, que Pékin commence par retirer ses troupes coloniales au Tibet, occupé militairement depuis 70 ans. Poutine aurait dû avoir plus peur des Chinois que de l’OTAN, Les droits de l’Homme et les traités internationaux ne sont jamais respectés par un communiste.

Poutine a perdu le soutien de la Chine ? Oui, parce que la Chine à l’étroit et en manque de matières premières profiterait de l’affaiblissement ou mieux de l’effondrement de la Russie pour s’étendre dans l’extrême Sibérien.

L’Empire du milieu investit depuis plus d’une dizaine d’années sur un territoire relativement délaissé par l’État russe mais particulièrement riche en ressources.

À la frontière entre Chine et Russie aujourd’hui, de réelles tensions existent entre les populations sur fond de xénophobie ambiante. Un flux migratoire provenant de Chine, impulsé par l’État chinois, fournit une main-d’œuvre nouvelle sur le territoire russe. En parallèle, la présence croissante et les investissements de la Chine en Sibérie provoquent des réticences auprès des populations locales, par peur des pratiques chinoises – économiques, culturelles, démographiques – que connaît ce vaste ensemble géographique et politique. Comment expliquer, au vu des relations entre les deux pays, cette situation qualifiée sur place de « péril jaune » ?

[…]

S’intéresser à la Sibérie semble aujourd’hui absolument évident,  pendant que Poutine sera en guerre le plus longtemps possible, la Chine peut envahir, pour le moment pacifiquement, la Russie.  Poutine avait annoncé en 2012 à la première conférence de l’APEC, l’Asia-Pacific Economic Cooperation, vouloir s’occuper de la Sibérie  Or, Poutine embarqué peut être pour longtemps dans de entreprises de reconquête territoriale autrefois Russe. Le contrecoup est l’abandon du grand dessein sibérien de 2012. Car pendant la guerre en Ukraine, la Chine affine  sa stratégie sur la Sibérie.

Lire la suite ici :

« Pendant la guerre en Ukraine, la Chine met la main sur la Sibérie »

 

Les Chinois sont en train de conquérir pacifiquement les confins orientaux de la Russie. » Ce qui faisait dire à un haut responsable russe de l’Immigration : « Nous devons résister à l’expansionnisme chinois. »https://www.sudouest.fr/economie/agriculture/face-au-trop-plein-chinois-le-grand-vide-de-la-siberie-9889570.php

Ça commence pacifiquement et ça finit avec des chars,  pendant 70 ans, vous allez le voir.

Une prière peut tuer au Tibet 

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-tibetain-tue-en-garde-a-vue-243954   le 2022 : 24 aout,  5 résistants sont arrêtés, ils avaient été appelés par les villageois locaux pour organiser des activités religieuses telles que des rituels, l’allumage d’encens et des offrandes de prière. La source, qui a choisi de rester anonyme, a déclaré à Tibet Watchi que Chugdar est mort après avoir été battu et torturé pendant sa détention et que Chugdar n’avait aucune maladie préexistante avant son arrestation. Les quatre autres détenus ont été transférés dans un centre de détention de Kardzé le 31 août, où ils sont toujours détenus.

2015,  «Aujourd’hui, le Tibet ressemble à une zone de guerre»

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20150314-aujourd%E2%80%99hui-tibet-ressemble-zone-guerre-dalai-lama-lobsang-sangay

Quelle est la vision de l’avenir pour le Tibet, sachant les pressions exercées par Pékin et le peu de soutien de l’étranger ?

Ce qui frappe dans un premier temps, c’est la répression accrue, les souffrances. L’exploitation des ressources,. Quand la Chine a envahi le Tibet, elle nous a promis de l’argent, elle nous a promis le développement. Les Chinois ont construit des routes, mais plus tard nous avons vu que ces routes étaient empruntées par des tanks de l’armée pour exploiter nos ressources naturelles au profit de l’armée.

 JO-2022 : des Tibétains manifestent contre les « Jeux de la honte » devant le siège du CIO

https://www.france24.com/fr/sports/20220204-jo-2022-des-tib%C3%A9tains-manifestent-contre-les-jeux-de-la-honte-devant-le-si%C3%A8ge-du-cio

À la veille de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver à Pékin, des centaines de Tibétains ont protesté, jeudi, devant le Comité international olympique à Lausanne, en Suisse. Ils ont réclamé l’arrêt des violations des droits de l’homme au Tibet. Un demi-millier de Tibétains ont manifesté, jeudi 3 février, devant le siège du Comité international olympique (CIO) à Lausanne (Suisse), pour protester contre l’organisation des JO

Vous allez voir comment la Chine respecte la souveraineté et l’intégrité d’un voisin : quelques extraits de l’historique d’invasion du Tibet

http://www.irenees.net/bdf_fiche-analyse-646_fr.html

1949, peu après la prise de pouvoir par Mao, ordre est donné à l’armée chinoise de « libérer » le Tibet. Avant 1949, le Tibet est considéré comme un état souverain : autonome et indépendant.

A leur arrivée, les représentants chinois exposent au dalaï-lama les raisons de l’invasion. L’armée chinoise est venue pour aider le Tibet à se développer ainsi qu’à se protéger des complots impérialistes ourdis par les étrangers (il semble important de rappeler qu’à cette époque, il n’y avait que cinq Européens résidents au Tibet). De plus, elle affirme que, une fois cette tâche menée à bien, l’armée se retirera. La suite des événements montrera que cela n’a pas du tout été le cas.

07/10/1950 : 84 000 soldats de l’armée de libération chinoise pénètrent au Tibet. 26/10/1951 : L’armée populaire de libération entre à Lhassa : la Tibet est entièrement envahi.

17/03/1959 : Les Tibétains encerclent le Potala pour empêcher la sortie du dalaï-lama. Les Chinois tirent sur la foule.

-22/03/1959 : Violentes émeutes à Lhassa, répression sanglante des autorités chinoise. 1966-76 : Révolution culturelle (dévastation de 6000 monastères, incendie de bibliothèques, pillage des temples et des trésors religieux, répression sans merci, exécutions sommaires). 01/10/1987 : Révolte des Tibétains, réprimée violemment par les Chinois. Les troubles persistent pendant plusieurs jours.

05/03/1989 : Dernière émeute à Lhassa.

1992 : Pékin déclare le Tibet : « Zone économique spéciale ».Destruction accélérée de Lhassa.Transfert massif de colons chinois pour siniser le Tibet. Multiplication des manifestations de protestation et durcissement de la répression.

De 1966 à 1976, c’est la « Grande révolution culturelle prolétarienne » de Mao, toute la chine est balayée par un ouragan destructeur mais, au Tibet, elle a pris la forme d’une guerre totale menée contre un peuple et une civilisation : les gardes rouges envahissent le pays et les exactions sont plus nombreuses que jamais. Plus de 6000 monastères et sanctuaires sont dévastés, des bibliothèques incendiées, des reliques sacrées détruites, les pratiques religieuses sont interdites, comme tout ce qui a trait à la culture traditionnelle tibétaine, des milliers de Tibétains, laïques mais surtout religieux, sont déportés dans des camps de travail chinois, des centaines d’autres sont torturés et exécutés, d’autres encore sont soumis à des séances d’humiliation publiques, des enfants tibétains sont enlevés pour être éduqués en chine, des femmes sont stérilisées de force,… la liste des exactions et des crimes perpétrés par les Chinois ne semble jamais complète.

Devant la détermination obstinée de tout un peuple, les Chinois, pour imposer leur idéologie, n’ont trouvé d’autres solutions qu’une répression particulièrement brutale et violente, par ne pas dire sanglante et presque génocidaire.

Les arguments de Pékin sur les progrès économiques que le Tibet est censé avoir réalisés sont inchangés dans leur formulation depuis les années 50. Cependant, si l’on regarde d’un peu plus près, tout esprit libre ne peut qu’être saisi de stupeur. Car, si les Chinois figurent parmi les êtres humains les plus pauvres du monde, les Tibétains sont, dans ce cas, les derniers des oubliés du développement, le « quart monde du tiers monde ».

Mao ne s’est pas attaqué au Tibet par hasard : en plus d’une situation géographique particulièrement appropriée, le Tibet est une région spécialement riche que les Chinois ne se privent pas de piller. Le sous-sol tibétain est également extrêmement riche en minéraux, dont le cuivre, l’uranium, le chrome, le tungstène, l’or, l’argent, le plomb, le lithium, le borax ou encore le soufre.Récemment, en 1999, après 8 années de recherche, les Chinois ont même découvert un premier gisement important de pétrole et de gaz dans le bassin de Luenpela, à 6000 m d’altitude qui constitue une véritable manne pour les autorités de Pékin. Quelques-unes des plus grandes forêts vierges du monde sont situées au Tibet, les seules forêts du Tibet central s’étendent sur 6 320 000 hectares. Mais, selon les autorités tibétaines en exil, leur exploitation par les Chinois en aurait déjà détruit 40 %.

Le Tibet s’est métamorphosé en une vaste province chinoise.

Les derniers chiffres font état de 7,5 millions de Chinois pour 6 millions de Tibétains. Ceux-ci se retrouvent donc en minorité dans leur propre pays. Et cette dynamique s’accélère : tous les jours, de nouveaux colons (main d’œuvre, soldats, dirigeants ou industriels) arrivent en territoire tibétain, parfois avec femmes et enfants

Là je pense aux gauchistes et écologistes et communistes Français qui ne ratent pas une occasion d’exiger repentance àa la France pour avoir apporté la civilisation en Algérie,

Un véritable génocide, reconnu par les instances internationales, a été perpétré au Tibet et plus d’un million deux cent mille Tibétains ont péri en conséquence directe ou indirecte de leur propre « libération ».

Aujourd’hui, le véritable problème au Tibet est celui de la sauvegarde de traits culturels face à une politique d’assimilation et d’acculturation forcée à laquelle les Tibétains, de toutes leurs forces et de toutes leurs âmes, s’opposent avec détermination.

Si on observe un peu l’Histoire humaine, en particulier celle du colonialisme, on s’aperçoit que toutes les peuples et civilisations colonisés sont aujourd’hui libérés du joug des pays conquérants. La décolonisation a partout succédé à la colonisation  sauf en pays communiste.

Dans la Chine communiste, la politique au Tibet est l’assimilation et l’acculturation forcée des Tibétains,

Dans la France de gauche,  c’est pareil, l’assimilation est une violence faite à une culture étrangère et c’est l’autochtone qui doit s’assimiler au migrant  et renoncer à sa culture.

  Les Tibétains on fait l’expérience sanglante de la colonisation. Nous, avec 30 % de colons issus de l’immigration, nous souffrons de la violence et de la conquête culturelle, attendez qu’ils soient plus de  50 %, encouragés par les communistes.

N’oubliez jamais qu’en Algérie ce sont les communistes qui ont poussé à l’insurrection.

 793 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Le Tibet n’intéresse plus personne, ni l’Amérique qui ne pense qu’à détruire la Russie, ni la France pour qui les DROITS DE L HOMME ne veulent plus rien dire, en fonction du pays.
    Nos célèbres VALEURS DE LA REPUBLIQUE sont du vent, ou plutôt du pet de polichinelle, droite et gauche confondues.

  2. Pour ma part, je ne comprends même pas qu’avec tout le mal que ce Parti a fait aux Français et à la France ce parti soit encore autorisé dans notre pays, même si parmi eux il y a eu des figures patriotiques comme Jean Moulin (on se demande d’ailleurs comment il pouvait se revendiquer d’un tel parti ?).

    • Bonjour,

      A ma connaissance, Moulin n’était pas communiste.

      En tous les cas, il ne s’est jamais revendiqué comme tel.

      On l’a accusé d’être un agent soviétique, mais je crois que ce n’est pas très sérieux.

      • Bonjour Antiislam,

        Merci pour cette précision, cela me rassure !

        Bon, apparemment je me suis renseignée sur le net, il était de gauche « socialiste engagé » qui est, dans le fond, un communisme déguisé à mon sens (il est dit que ce serait en réaction à son père, possible comme beaucoup de gauche, on le constate….).

  3. Les dirigeants communistes …
    – Au peuple :  » Prospérité pour tous . »
    – Entre eux :  » Nous d’abord . »

  4. Mon grand-père maternel (né en 1889), dont la parole était d’or, disait : donne des sous à un communiste et i’sra pus communiste.

  5. les bridés ne se limitent pas au Tibet, ni à la Sibérie , même en Europe ils achètent des milliers d’hectares de terres cultivables en rachetant des exploitations agricoles en difficulté financières ,ou en investissant dans des entreprises qui ont une certaine importance stratégique et technologique , et surtout ils ouvrent par des partenariats des instituts Confucius dans des universités ou il y a des bases militaires tout proche . Et la macronie ne pipe mot et laisse faire , n’a t’on pas vu de jeunes chinoises se baladaient et essayant de séduire des officiers pour ensuite leurs soutirer des renseignements .La maison France prend l’eau de toute part , allons-nous laisser notre Patrie sombrer et nous avec elle ?

  6. Il y en a encore qui pensent qu’il suffit qu’un communiste mange une entrecôte avec un bon verre de rouge pour être « un gars bien »…

  7. Excellentissime! Merci Daniel!
    J’apprécie de réviser ( et découvrir parfois, même souvent) mon Histoire à la lecture d’article tel que celui-ci!
    Mais je ne m’inquiète pas trop pour Poutine et son successeur, car il a déjà préparé son « après « . Il ne commettra pas les mêmes bourdes que nos capos de l’ouest, son cerveau à lui est bien branché au réel, et connecté aux intérêts nationaux.

  8. Le communisme, la paix? L’Holodomor, les camps de concentration, le Tibet, le crasseux Che Guevara, chez nous les porteurs de valise pour le compte du FLN, les sabotages dans les usines d’armements qui tuèrent nombre de soldats en Indochine. Cent-sept millions de morts de par le monde. Remarquez que le mondialisme ne vaut pas plus cher! J’ai un beauf communiste, la pire ordure qui soit. Un type aigri, qui attend le grand soir. À 83 ans, il paie encore ses cotisations. La seule manière de traiter les cocos, c’est de les (censuré).

    • Attention, ce qui compris comme une menace de mort peut valoir un procès à Christine

      • Je j’évoquais pas le cas des cocos ordinaires mais des agresseurs du Tibet, et autres criminels, qui eux n’hésitent pas à assassiner des innocents. Les communistes des pays en paix ne me dérangent nullement car ils n’ont aucune chance d’exercer une quelconque responsabilité. Ils se punissent eux-mêmes en vivant dans l’espoir d’un grand soir qui n’arrivera jamais, pour eux, ce grand soir est leur crépuscule!

    • Argo, pour ne pas attirer d’ennui à Christine, tu peux écrire que les cocos, il faut les traiter comme eux-mêmes ont traité les autres !!! il suffit de lire l’article pour comprendre :-)))

      C’est là où tu te rends compte des dégâts qu’une propagande peut causer sur certains cerveaux …

Les commentaires sont fermés.