La France est dans un état déplorable, pire que celui de nos voisins, pourquoi ?

La génération Mitterrand et suivantes n’ont pas connu l’âge d’or des Trente Glorieuses et ignorent qu’en 1975, la France était la cinquième puissance économique mondiale, derrière les États-Unis, l’URSS, le Japon, l’Allemagne…

La France était à la pointe de toutes les technologies, avec son nucléaire civil et militaire, son TGV, ses paquebots géants, ses sous-marins nucléaires, ses Mirage vainqueurs de la “guerre des Six Jours”, Ariane, la Caravelle (avant Concorde produit d’une entente entre deux nations indépendantes)…

Avec une croissance de 5 à 6 % pendant trente ans, elle ne connaissait ni chômage, ni insécurité. Jamais la France n’avait connu une telle explosion du niveau de vie.

Son immigration européenne ne demandait qu’à s’intégrer, les Italiens, les Espagnols et les Portugais épousant des Françaises et donnant des prénoms français à leurs enfants.

Les jeunes ne savent pas non plus qu’en 1980, les Français avaient le cinquième niveau de vie au monde, derrière les USA, et trois petits pays privilégiés, la Suisse, le Luxembourg et la Suède.

Bref, la France des Trente Glorieuses était un véritable paradis et le pitoyable épisode de mai 68, éminemment politisé, avait été effacé en quelques mois. La croissance repartait de plus belle, au grand étonnement du monde.

Mais en quelques décennies, tout cela a été balayé, tout l’héritage du général de Gaulle a été dilapidé par des équipes de fossoyeurs de la nation, de droite comme de gauche.

Tous, sans aucune exception, ont participé à cette gigantesque entreprise de démolition, faisant de la France un pays ruiné, désintégré, islamisé et parmi les plus dangereux du monde occidental.

De cette époque bénie il ne reste qu’un champ de ruines. Mondialisation, immigration, gabegie, incompétence, trahisons et lâchetés des uns et des autres, ont tout emporté.

L’école est en plein naufrage.

Celle-ci, qui faisait notre fierté depuis Jules Ferry, n’est plus un sanctuaire de la transmission du savoir, mais un espace de plus en plus islamisé, où règne l’insécurité et où se propage la haine de la France.

En 2004, le rapport Obin tirait la sonnette d’alarme sur la dangereuse islamisation de l’école républicaine. Mais le frileux François Fillon, alors ministre de l’Éducation nationale, s’est empressé de l’enterrer. “Nous avons perdu 20 ans”, dit aujourd’hui l’ex-inspecteur général Jean-Pierre Obin.

Au classement Pisa, nous reculons dramatiquement à chaque nouvelle étude. L’Éducation nationale devient une usine à cancres, où un bachelier ne maîtrise même plus la langue de Molière.

Notre industrie est laminée .

Hautement performante en 1975, elle a perdu 3,5 millions d’emplois, passant d’un effectif de 6,2 millions à 2,7.

Et la part de l’industrie dans le PIB a chuté de 25 % à 10 %. La France détient ainsi le bonnet d’âne de l’UE.

Nous avons tout vendu ou délocalisé, comme l’a prouvé la crise sanitaire.

https://www.contrepoints.org/2018/10/19/328062-la-descente-aux-enfers-de-lindustrie-francaise

La mondialisation n’explique pas tout, car nos voisins ont tous fait mieux que nous.

Le secteur agricole est en alerte rouge !

Troisième exportateur mondial en 2005, la France a été rétrogradée au sixième rang, derrière les États-Unis, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Brésil et la Chine !

La part de l’agriculture dans le PIB est passée de 6 % à 3 % depuis 1980.

En 2023, la France risque de devenir importatrice de produits agricoles !!

Les incapables aux commandes ont écrasé nos paysans de charges, de taxes, de règlements, de normes environnementales et sanitaires qui ont tué le monde agricole.

Notre agriculture, mondialement reconnue, n’est plus compétitive.

Et nos paysans vivent avec 350 euros par mois , pendant qu’un seul mineur isolé coûte 50 000 euros par an au contribuable (4166€ par mois) !

https://www.leparisien.fr/economie/exportations-l-agriculture-francaise-en-alerte-rouge-10-06-2019-8089995.php

Le secteur de la santé est au bord de l’implosion

Plus besoin de faire un dessin pour parler de l’effondrement du modèle sanitaire français, qui faisait notre fierté depuis des décennies.

On a vu où menait la fermeture des hôpitaux, la suppression de lits par dizaines de milliers, la baisse des effectifs.

Nos soignants ont affronté le Covid-19 sans masques, sans blouses, sans gants, sans respirateurs, sans tests, sans médicaments. Beaucoup ont payé de leur vie l’incurie et l’imprévoyance du pouvoir.

Et on apprend aujourd’hui qu’ils devront payer leurs masques !!

Le modèle de santé qui se croyait le meilleur du monde a dû euthanasier ses vieux faute de moyens et faire appel aux voisins étrangers pour soigner les patients. Une médecine de guerre inhumaine.

Le réseau SNCF est en lambeaux

Sans entretien, avec des retards et des pannes multiples, ce service public, ex-fierté nationale, cumule une dette colossale de 47 milliards, dont 35 repris par l’État.

30 % du réseau sont à remettre en état, après des années de “tout TGV”

La défense est en déclin depuis 60 ans

Avec un budget égal à 1,35 % du PIB, nos soldats font la guerre avec des matériels vieux de 40 ans. Derrière la vitrine diplomatique du porte-avions Charles-de-Gaulle, il y a la misère.

En 1960, avec la guerre d’Algérie, les effectifs atteignaient 1 million de soldats avec un budget porté à 5,44 % du PIB.

En 1964, les effectifs chutaient à 675 000 hommes et en 2020 on tombe à 270 000 personnels dans les armées.

https://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/le-budget-de-la-defense-en-declin-depuis-soixante-ans-14-03-2013-1640131_53.php

La police est à l’abandon

Avec des locaux vétustes, des guimbardes affichant 300 000 km au compteur et en sous-effectif permanent, nos policiers doivent s’équiper à leurs frais.

Abandonnés par le pouvoir et persécutés par la hiérarchie et la justice, ils sont au bord de l’implosion eux aussi.

https://rmc.bfmtv.com/emission/manque-de-moyens-dans-la-police-certains-doivent-acheter-leurs-propres-menottes-1362859.html

Insécurité. Là c’est le pompon !

Celle-ci a été multipliée par 5 depuis les années soixante. Cette insécurité, nous en avons importé la majeure partie et l’avons cultivée par le laxisme judiciaire.

La France est le seul pays au monde où les commissariats sont attaqués et où les policiers, toujours présumés coupables, ont peur de tirer pour sauver leur peau !

Et 120 attaques au couteau par jour, la plupart passées sous silence, par une presse aux ordres, indigne d’une démocratie.

Quant à la justice du “mur des cons” , inutile de compter sur elle. Elle privilégie une réinsertion improbable à une sanction certaine. Avec Dupond-Moretti, c’est l’apothéose !

Jacques Guillemain

Source https://ripostelaique.com/adieu-ma-france-avec-macron-tout-le-pays-est-en-train-de-couler.html

 943 total views,  10 views today

image_pdf

39 Commentaires

  1. Des ignares, des décideurs à courte vue, des bureaucrates qui pensent que l’argent pousse sur les pavés.
    Mais quel bordel, tu diou !!

  2. Pour les agriculteurs, l’UE a décidé que les produits agricoles viendraient d’Espagne et qu’on pouvait sacrifier nos agriculteurs.
    Et une fois de plus nos députés européens ont baissé les bras.
    Les Français se désintéressent des élections européennes, pourtant c’est là bas que tout se décide.
    Envoyer des députes LR ou UMP à Bruxelles , c’est donner la corde pour se pendre.
    Ils ne font que vendre la France, comme ils l’ont vendue depuis 50 ans.

  3. Dans l’UE, nous avons eu des députés qui baissaient automatiquement les bras, laissant l’Allemagne diriger et prendre des décisions qui bien souvent nous pénalisaient.
    Pour l’industrie, nos intellectuels bureaucrates ont décidé de brader ce secteur pour favoriser le tertiaire : tourisme, aide à la personne, ..
    Ils pensaient qu’on était tellement riches qu’on pouvait tout se permettre, sans savoir que notre richesse venait justement de ce secteur florissant et créatif.

  4. C’est tellement vrai! Excellent rappel, merci JPSM. Que nous est-il donc arrivé pour en être rendu là? Une IMMIGRATION massive et incontrôlée qui a induit le parasitage de notre économie comme jamais vu, accompagné d’une fraude sociale gigantesque. S’y conjugue l’action absurde de la commission de Bruxelles qui a plutôt handicapé notre agriculture et poussé nos industriels à délocaliser, ainsi que notre docilité à nous faire imposer des mesures contraires à nos intérêts comme le prix composite de l’électricité pour complaire à l’Allemagne et j’en passe faute de place…

    • Et à propos de l’immigration, ce ne sont même pas de vrais réfugiés que nous accueillons mais d’innombrables nouveaux allocataires qui déferlent à flot continu depuis 50 ans… accompagnés de quantités d’escrocs qui, bien qu’analphabètes, parviennent à soutirer des centaines de milliers d’euros à l’Etat, comme par exemple la famille de théo luhaka…Le « pognon dingue » il est là irresponsable foutriquet!

  5. et à cette époque heureuse, pas d’immigration invasive couteuse, pas d’assistanat et pas de gauchistes au pouvoir : le déclin ayant commencé quand ces derniers sont arrivés

    • Bonjour.Les gauchistes n’ont eu un pouvoir de circonstance que durant mai 68,puis la jeunesse passée, ils sont rentrés dans leur 16em pour reprendre l’affaire de papa,ainsi que le leur a malignement clamé Jouhandeau un jour de manif :
      « rentrez chez vous dans dix ans vous serez tous notaires! »
      Ou politiciens.

      • Les gauchistes n’ont eu un pouvoir de circonstance que durant mai 69 ??????

        Les gauchistes ont gouverné la France depuis 1946. ça n’a rien à voir avec les étiquettes « giscardien », « chiraquien », « RPR », « UMP », « LR » ou que sais-je encore.

        Ce sont les idées de la franc-maçonnerie, autrement dit des idées de gauche, qui ont constitué le fil directeur de toute la politique suivie depuis l’après-guerre.

        Quant aux conséquences de mai 68, elles se font encore sentir aujourd’hui.

  6. « Les incapables aux commandes ». Ou les assassins bien mieux informés que nous qui exécutent leur mission, gouvernement après gouvernement, bord politique après bord politique ? Vivement les Russes sur les Champs Elysées, comme suggère Christine Tasin…

  7. Les accords d’Evian prévoyaient la libre circulation des ressortissants algériens.Ils ne s’en sont pas privés. Ce n’est pas le patronat, mais les dits accords qui ont favorisé l’invasion. Et le Général était chef de l’Etat. 70000 migrants algériens par semaine au dernier trimestre de 1962.

    • Argo, êtes-vous bien sûr de cela ? 70.000 par semaine pendant un trismestre, ça fait 840.000 immigrés. Mais surtout, De Gaulle a lâché l’algérie (en s’y prenant comme un manche) pour deux raisons : justement il craignait que la démographie algérienne ne submerge la France (et la suite devait lui donner raison), mais il a voulu aussi se débarrasser des colonies parce qu’il – comme il l’a dit lui-même et ce sont ses propres termes – « devait faire l’Europe ». Et ce dernier point a été une véritable connerie de sa part. Et « connerie », c’est même peu dire…

  8. Oui mais le clown maléfique qui hante les couloirs de l’élisé avec sa maman a été réélu pour 5 ans de plus. Cherchez l’erreur. Les français ont se qu’ils méritent. (sauf bien sur les patriotes qui eux subissent les conneries des gauchos et des verts tous des salopards aux cerveaux vérolé par le vivre ensemble).

  9. Le problème majeur de notre pays, c’est le déficit démocratique chronique.

    Les oligarques, les élites dévoyées, les partis, nos traîtres de politiciens, et des lobbies de toutes sortes, s’en sont donnés en coeur joie pour verrouiller notre démocratie de toutes les manières possibles et imaginables.

    Même l’élection présidentielle a été hackée : il faut 500 signatures (et non 100 comme Charles de Gaulle l’avait institué), puis il y a une présélection des candidats par la caste avec décrédibilisation et/ou invisibilisation de certains par les médias (le cas François Asselineau est de ce point de vue tout à fait emblématique), et enfin les promesses de parrainage ont été rendues publiques pour décourager les maires de donner leur voix à des gens que certains iniques totalitaires veulent absolument écarter du débat démocratique. Ce n’est donc plus des candidats face au peuple, mais un scrutin imposé au peuple de candidats voulus par la caste.

  10. En 1960 la France avait (en 2ème position) le PIB le plus important par habitant au niveau mondial, nous étions probablement à l’apogée de notre civilisation dans le monde, le niveau de vie était incroyablement élevé, je me rappelle qu’en 74 mon beau-père avait acheté sa première BMW comptant, pourtant il était simple sergent dans une unité en Allemagne, nous avons voulu faire de l’humanisme mais surtout de l’humanitaire, on a voulu montrer que la France était le meilleur pays du monde par ses valeurs d’accueil et de partage, de générosité aussi mais c’est justement ce qui nous a perdu car ce qui marchait bien dans une Europe d’après-guerre ne pouvait pas marcher en particulier avec l’islam et l’Afrique malheureusement. Nous avons mis le pied dans l’universalisme en cherchant à devenir un exemple planétaire mais là nous nous sommes bien trompés, notre mode de vie n’est pas compris ni accepté par les islamo Africains et autres peuples primitifs qui vivent sous la charia ou affectionnent l’animisme. Ainsi nous avons perdu notre rang mais aussi le respect que toutes ces populations avaient pour nous car nous étions devenus faibles.

  11. Le titre de l’article : Les responsables sont connus même très connus qu’attend-tons pour les amener devant un tribunal pour haute trahison et réclamer la confiscation total de leurs biens et patrimoines , il me semble que la justice fonctionne mieux pour ceux qui défendent la France ! par contre pour la clique qui la mise par terre personne ne les emmerde .

  12. Je vais me faire traiter de facho, mais je le dis et je le répète, les sommes colossales consacrées à l’immigration, depuis Tonton le curiste, ont manqué à la France pour se maintenir au rang des nations développées. Disons aussi que le piètre accordéoniste et diamantaire de Chamalières avait déjà bien flingué notre pauvre pays. Pour De Gaulle, j’émets quelques réserves avec l’Algérie, De Gaulle qui a importé des travailleurs algériens sur notre sol après les accords d’Évian et notre départ de ce que je n’ose pas nommer un pays.

    • Argo : Erreur De Gaulle ne voulait pas d’Algériens en France c’est pour ça qu’il laisser crever les harkis , souvenez vous de sa phrase pas de colombey le deux mosquées , le responsable des Algériens en France c’est le Patronat aidé des centristes et de la gauche comme actuellement avec l’immigration .

      • Bonjour,

        Non, Argo a raison : ce n’est pas si simple.

        J’ai entendu le géopolitologue Yves Lacoste (politiquement de Gauche) expliquer que, dès l’été 62, de Gaulle a accepté qu’une bonne partie de l’état-major FLN s’installe en France.

        • @Antiislam,

          Oui enfin… un homme de « Gauche », comme ceux de Gauche (communistes) qui ont parlé dans le documentaire que je viens de voir où les « combattants » FLN étaient présentés comme des « héros » libérateurs du joug « terrible » de la France et des méchants Français….. discours appuyé bien sûr par d’anciens du FLN de l’époque. A vomir….

          A la fin, on a quand eu le droit à un ancien officier Français qui a révélé une miette de la terreur utilisée pour asseoir le pouvoir, enfin, il ne fallait pas le rater sous peine de dévier complètement le sens.

          Comme quoi, quand on décontextualise on se perd….

          Comme vous le dites fort justement, « ce n’est pas si simple », on est obligé de creuser pour trouver la pépite la plus proche de la Vérité….. et encore… tout le monde a raison à les croire ! Mais quand on voit plus loin, ce n’est plus tout à fait la même chanson vue dans un contexte élargi et surtout « objectif ».

          • Bonjour,

            Merci Amélie de votre commentaire.

            Je vais être cynique : si au moins, les Algériens (dirigeants et peuple) nous avaient fait la démonstration qu’ils pouvaient faire aussi bien, voire mieux, que la France …

            Non seulement, ils ont ruiné ce pays, en quelques années, mais ils immigrent en masse en France, comme un droit.

            Et pompon du pompon : beaucoup, une fois bien au chaud chez nous, nous crachent à la figure, nous menacent, façon Bouteldja.

            Sans réaction aucune de « nos » dirigeants !

            Cela commence à faire beaucoup trop d’épisodes au film, je trouve …

          • Oui Antiislam, ce n’est pas du cynisme, c’est du réalisme ! Révoltant !

            J’ai eu du mal à regarder le documentaire jusqu’à la fin… Heureusement que je l’ai fait, l’officier m’a remonté un peu le moral !

      • @Alexcendre62

        Sauf que dans la famille de proches, un suicide d’un homme après « désespoir » car l’emploi promis dans une administration française de la Défense avait été donné en dernière décision à un harki : ils étaient « emplois réservés » à cette époque (donc décision « gouvernementale »)… donc prioritaires.

        Les paroles « rapportées » (sens déformé car en fait décontextualisées) voulaient dire qu’il n’en fallait pas « trop » car la France risquait de perdre son identité.

        Prévision vérifiée comme on le sait…

      • Exact,les patrons à qui ça profite les paie avec une part de couscous et un coup de pied au cul et bien sûr ils ne font jamais grève.Quand ça n’est plus assez rentable le boss démonte les machines et installent son bisness chez les crève la faim faisant même trimer des mômes.
        « L’internationale »des patrons mafieux s’intèresse au genre humain à sa façon.

    • Les « accords déviants « ont entériné le divorce de la France et de l’Algérie. C’est la France qui a obtenu la garde des enfants.

  13. Je voudrais vous rappeler que ce qui se passe, sur un plan économique, a failli se produire à la fin des années 90 :

    Article à lire :
    http://ultraliberalisme.online.fr/AMI.htm
    Explications :
    https://www.senat.fr/questions/base/1998/qSEQ980306647.html

    L’AMI ou Accord Multilatéral sur l’Investissement donnaient à toute société étrangère un droit d’ingérence, et de mépris des lois du pays dans lequel ils « investissaient », tels, que cela a été dénoncé à l’époque !!

    Rappel : il n’y avait pas d’internet à la fin des années 90, j’entends pas dans la forme aboutie que nous connaissons tous à l’heure où j’écris ce commentaire …

    Je vous renvoie à l’article écrit par Julien MARTEL le 08 11 2019 :
    https://resistancerepublicaine.com/2019/11/08/un-complot-secret-pour-faire-entrer-50-millions-de-travailleurs-africains-dans-lue/

    Les commentaires sont aussi très intéressants à lire :-)))

  14. « En 2023, la France risque de devenir importatrice de produits agricoles !! »
    Ça me rappelle curieusement l’Algérie après 62.

    • la FIN du Pays a débuté une Dimanche de MAI 81…Un seule solution pour remettre en place: Ressortir Les »b » et ouvrir les soutes

  15. Le Z est entrain de se faire niquer par Praud.
    Ce connard insiste sur la le terme français en banlieue.
    Il sait que ces saloperies d’associations vont porter plainte.

  16. La France est sur le déclin car la mondialisation lui fait plus de mal que de bien provoquant la chute de compétitivité de nos entreprises, la désindustrialisation de notre pays et la vente de nos fleurons industrielle à des étrangers.

    • Térence, les effets de la mondialisation ont commencé à se faire sentir de manière concrète à partir du début des années 80, mais tout était en germe bien avant, et le déclin français a commencé (même si ça ne se voyait pas encore) dès les années 20.
      C’est dommage que, faute de place, je ne puisse pas développer. D’ailleurs, c’est un bouquin qu’on écrirait s’il fallait expliquer tout cela.

  17. je suis en train d’écouter le Z sur CNEWS et je suis malheureux d’entendre son discours sur la guerre Otan Russie.
    Rien à faire, il n’assume pas sa préférence pour poutine sous peine d’être disqualifié.
    Décevant !

    • C’est plus facile de s’opposer à l’islam qu’aux vrais pouvoirs qui n’ont aucun sens de l’humour.
      S’il ne faisait pas cela il n’aurait aucune invitation chez le traître PP.

    • concernant Zemmour et sur le sujet Poutine il est obligé de pratiquer
      la Taquiyya médiatique sous peine de subir le lynchage médiatique
      de la part de tous ces journalopes et de ces journaputes à solde de leurs Boss
      mondialistes-immigrationnistes et esclavagistes et qui eux-mêmes sont à la solde
      de leur Big-Boss SATAN

      • Il n’est pas obligé
        C’est faux
        Il se laisse contraindre et il a absolument tort
        Cela ne présagerait rien de bon s’il arrivait au pouvoir
        Sur Poutine
        Sur les vaccins
        Sur l’économie
        Malheureusement dans son discours il n’y a que sur l’immigration et peut être le culturel qui a mon avis sont valables
        C’est beaucoup et c’est peu

        • Oui une sorte de sarko. peut être en plus malin mais pas plus. Au delà des paroles séduisantes sur l’immigration et le culturel on le découvre bien peu « révolutionnaire » pour ne pas dire complètement Soumis.

        • Exact, Hum… Tous ceux qui ont soutenu le Z l’ont fait parce qu’ils en avaient marre du discours édulcoré de MLP. Or, on s’aperçoit que le Z est finalement tout aussi « confirmiste » que MLP…

          Le Z a construit sa campagne en tentant de déborder MLP sur sa droite, mais qu’aurait-il fait s’il avait été élu ?

          D’autre part, sachant que ce discours avait peu de chances d’être entendu par des français qui ne veulent pas que ça change et qu’il n’avait donc guère de chances d’être élu, apourquoi avoir été candidat, et pourquoi avoir fait cette campagne ? C’est ça la question qu’il faudrait se poser…

Les commentaires sont fermés.