Esclavage : Don Lemon, présentateur vedette de CNN se fait moucher de belle manière !

Tel est pris qui croyait prendre !

Don Lemon présentateur vedette de CNN, se fait laminer par Hilary Fordwic, une spécialiste de la famille royale après qu’il eut exprimé comme légitimes les demandes de réparations pour le colonialisme et l’esclavage à la famille royale (en milliards de $)…

Goûtons notre plaisir !

 

Complètement scié à la fin, le Lemon !

En conclusion, aurons-nous la suite de la discussion ???

Dans la même veine, devant l’ignorance CRASSE de nos étudiants biberonnés à la bien-pensance et au gauchisme, Abnousse Shalmani met les choses au point…

 

Et si on parlait aussi de la traite des hindous toute aussi meurtrière que celle des Noirs africains !

 

 661 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


14 Commentaires

  1. Hey! This post couldn’t be written any better! Reading this post reminds me of my good old room mate! He always kept talking about this. I will forward this write-up to him. Fairly certain he will have a good read. Thank you for sharing!

    Traduction :
    Hé! Ce post ne pourrait pas être mieux écrit ! La lecture de ce post me rappelle mon bon vieux colocataire ! Il était toujours en train de parler de ça. Je lui transmettrai cet article. Pratiquement certain qu’il va apprécier sa lecture. Merci pour le partage!

  2. Tous ces pseudos étudiants sont des incultes biberonnés à l’inculture et des construction à la mode gauchiasse , ce sont des crétins finit à la pisse!

  3. Ben oui on charge à mort les méchants Blancs coupables de tous les maux, de l’histoire, et avec la bénédiction de l’Education nationale.
    J’ai appris, dans un livre le tabou des tabous, la traite des Noirs entre eux, qui aurait fait 14 millions de victimes. Ca il ne faut pas le dire.

  4. Je vais demander réparation au gouvernement italien car on m’a dit ( donc c’est vrai ) que l’un de mes ancêtres nommé Entubix avait été l’esclave de Jules César , l’association  » Egalité justice et pognon  » me guide dans mes démarches et en contrepartie on fade 50/50 .

  5. Moi j’aurais répondu aussi par l’esclavage CONTEMPORAIN : Yemen, Lybie, Arabie saoudite, Mauritanie…Pour ceux-là, pas la moindre mobilisation , à part celles de Blancs comme Comité contre l’esclavage moderne (CCEM) De plus, ceux qui réclament réparations financières sont forcément ceux dont les ancêtres s’en sont sortis, ou dont les ancêtres n’ont pas été esclaves du tout, ou , ce sont les descendants de ceux qui appartenaient à des ethnies dominant les autres, pratiquant même encore l’esclavage en Afrique (Assa Traoré, Danielle Obono…). Ces ethnies qui sont le haut du panier dans leurs pays peuvent caser leur progéniture dans le monde politique en France, pays où leurs enfants jouissent de l’argent et de l’entregent nécessaires. Et, bien entendu , de la discrimination « positive » (Pape N’Diaye et sa soeur).

    https://www.lumni.fr/video/qu-est-ce-que-l-esclavage-moderne

  6. Mon arrière arrière grand père a écrasé un piéton avec sa calèche dois -je dédommager son hypothétique arrière arrière petit fils ?

  7. Non, nous ne devons rien aux victimes de l’esclavage bien au contraire car c’est bien l’occident qui a aboli la traite négrière, c’est un peu comme si vous décidiez d’apporter de la nourriture à quelqu’un qui meurt de faim et qu’il vous attaquait pour lui avoir apporté de la nourriture non halal ou que cette nourriture ne lui plaisait pas, on a constaté ce genre de problème avec des migrants qui exigeaient une nourriture spécifique. J’en arrive à me poser des questions sur l’abolition de la traite car nous avons en quelque sorte mis le pied dans une boîte de Pandore en reconnaissant que nous étions des bourreaux, cette reconnaissance de nos fautes est depuis exploitée contre nous et nous en payons le prix fort. Non, la plus grosse bêtise des occidentaux et d’avoir reconnu que toutes les populations et civilisations se plaçaient sur le même niveau en tuant les civilisations avancées.

  8. Hilay Fordwic est vraiment épatante.
    Elle explique noir sur blanc les origines de l’esclavage.
    Et le gars Lemon a tout l’air du bon métis, qui a bien de la chance d’être né dans un pays de blancs.

  9. Abnousse Shalmani a remis les choses au point en ce qui concerne l’esclavage intra Africaine et surtout Arabo Musulmane et les Barbaresques dont la traite avait durée plus longtemps montre très clairement que la France ne fait pas son travail pour ouvrir les yeux des minorités ethniques sur ces réalités historique que la Gauche Bien Pensante a refusé de leur montrer cette vérité. Quand à l’Affreux Américain Don Lemon il y a été sérieusement remis à sa place par Hillary Fordwic la spécialiste de la Famille Royale au sujet du chantage au réparation voulu par les Affreux Américains et les Noirs britanniques parce qu’ils veulent culpabiliser les blancs et qu’ils sont dans la victimisation racial à outrance.

  10. Une petite remarque en passant : 99,99 % des idéologues gauchistes ont, outre d’autres tares, la très vilaine habitude d’interrompre leurs interlocuteurs dès lors que ces derniers vont à l’encontre de leurs opinions. L’intolérance dont fait preuve cet étudiant me fait soupçonner son esprit progressif dans la veine des gauchiasses avec tout ce que cela comporte d’absurde et de déni permanent de ce qui va à l’encontre de ses croyances. À croire qu’ils n’lbt aucun argument valable face aux vérités et réalités historiques, même face à ceux dont l’origine ethnique est manifestement la même que celle qui est dénoncée, comme ici. Jusqu’où va le négationisme de gauche ?

    • « 99,99 % des idéologues gauchistes ont, outre d’autres tares, la très vilaine habitude d’interrompre leurs interlocuteurs dès lors que ces derniers vont à l’encontre de leurs opinions »

      Constat vérifié le plus souvent effectivement.

      En fait, ils apparaissent ressentir vital de ne pas laisser filtrer une seule brèche dans l’armure idéologique qu’ils se sont construite…

      Qu’y-a-t-il en dessous ? On se le demande pour être à ce point incapables de supporter psychologiquement un échange d’idées digne de ce nom.