Le Danemark fait baisser le coût de l’immigration non européenne !

Image extraite d’un média contestataire mais reconnaissant un coût…

Le Danemark n’a plus, réalisme expérience aidant, les pudeurs de la bien-pensance pour traiter de l’immigration invasive non européenne (essentiellement musulmane). L’analyse ci-dessous est celle du gouvernement danois.

Pour rappel, ce petit pays a 5,7 millions d’habitants, n’a pas lésiné en aides de toutes sortes à de prétendus réfugiés… Mal lui en a pris, mais il en a tiré les conséquences…

 

Les immigrants et descendants de pays non occidentaux coûtent 31 milliards de DKK

15-10-2021

Les dépenses publiques nettes pour les immigrés et les descendants de pays non occidentaux en 2018 sont de 31 milliards de DKK (soit 4 milliards d’€.). Il s’agit d’une baisse de 2 milliards de DKK (– 260 millions d’€) par rapport à l’année précédente (Sachant 1DKK = 0,13€). C’est ce que montre un nouveau rapport du ministère des Finances*.
* : au moins au Danemark, l’Etat calcule la participation de chaque groupe aux produits et aux dépenses.

Le rapport du ministère des Finances sur la contribution nette des immigrés aux finances publiques est publié aujourd’hui (le 15/10/2021).

Il montre que les dépenses publiques nettes consacrées aux immigrés et descendants non occidentaux continuent de baisser*.
* : résultat des efforts entrepris !

Les dépenses nettes pour les immigrants et descendants non occidentaux sont de 31 milliards de couronnes en 2018. L’année précédente, elles étaient supérieures de deux milliards de couronnes, alors qu’en 2015, elles étaient de 42 milliards de couronnes (5,4 milliards d’€)*.
* : reste les 3/4 du chemin à faire !

La contribution nette est une expression du montant que les habitants du Danemark, d’une part, paient en impôts et taxes et, d’autre part, reçoivent des services et des transferts de revenus du secteur public.

Comme quelque chose de nouveau, les immigrants et descendants non occidentaux sont divisés en origine des pays MENAPT (Moyen Orient, Afrique du Nord, Pakistan et Turquie*) et origine d’autres pays non occidentaux. Le rapport montre que les premiers constituent la majorité des dépenses nettes pour les immigrants et descendants non occidentaux. Sur les dépenses nettes de 31 milliards de NOK (Autre formulation de couronnes danoises) pour les immigrés et descendants non occidentaux, les personnes originaires des pays MENAPT représentent 24 milliards de NOK (3,1 milliards d’€).
* : La Turquie, le premier pays d’origine des immigrés devant la Pologne, 7,5% des 850 000 immigrés en 2022 !

Les personnes originaires des pays du MENAPT représentaient 55 pour cent. de tous les immigrés et descendants non occidentaux en 2018. Les grandes différences de contribution nette entre les immigrés non occidentaux doivent être considérées à la lumière de grandes différences, par ex. base de résidence. Comme de nombreux immigrants des pays MENAPT ont obtenu une base de résidence au titre de l’asile ou du regroupement familial, davantage d’immigrants d’autres pays non occidentaux (Inde, Vietnam, Chine, Thaïlande, Philippines, USA, etc…) sont venus au Danemark en vue de travailler.

Si vous ne regardez que les immigrés, la dépense nette moyenne pour un immigré d’un pays MENAPT est de 85 000 DKK (11000€). Les immigrés d’autres pays non occidentaux représentent également une dépense nette, mais seulement de 4 000 DKK (520€, soit 21 fois moins !) en moyenne. Tant les immigrés des pays occidentaux que les personnes d’origine danoise ont une contribution nette positive.

Le ministre de l’Immigration et de l’Intégration Mattias Tesfaye déclare :

« Le rapport confirme les problèmes que nous connaissons. Il y a encore un retard important en matière d’intégration. Mais je suis heureux qu’il montre que les coûts nets des immigrés et descendants non occidentaux continuent de baisser. C’est une bonne nouvelle. Le resserrement de l’immigration Nous pouvons tout aussi tranquillement commencer à rembourser l’énorme dette d’intégration qui s’est produite après des décennies d’afflux beaucoup trop importants au Danemark.

Mais bien sûr nous sommes loin du but. C’est le cas, par exemple, dans le domaine de l’emploi, où en particulier beaucoup trop de femmes des pays MENAPT sont en dehors du marché du travail. Le gouvernement veut donc introduire une obligation de travail de 37 heures, où il doit y avoir un lien étroit entre l’effort et la performance des citoyens. Nous remplacerons la logique de bien-être existante par une logique de travail. »

Lire la publication « Contribution nette des immigrés aux finances publiques en 2018 » sur le site du ministère des Finances

Certains contestent les chiffres mais reconnaissent un coût, entre 6 et 33 milliards de DKK…

Pour faire une extrapolation avec la France.
(vu les comportements différents, elle ne peut être que favorable par rapport à la réalité)

Coût équivalent pour la France : 31 milliards DKK X 0,13 €/DKK X 67 / 5,7 = 47 milliards d’€ !

 

 691 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. EH Bien ! ce n’est pas en France qu’on nous détaillerait le coût exorbitant des immigrés.
    C’est ce que les socialistes appellent la transparence.

  2. Ces Danois sont bien cons car il fallait juste se pencher sur le bordel de l’immigration en Francistan pour se rendre compte qu’il ne fallait pas en faire venir 1 seul chez eux !

  3. J’ai vu le film sur Anders Behring Breivik qui a perpétré et revendiqué les attentats d’Oslo et d’Utøya Dans celui-ci, il indique son soutien au « conservatisme culturel », à l’ultranationalisme, au populisme de droite, à l’islamophobie, au sionisme, à l’antiféminisme, et au nationalisme blanc. Il considère l’islam, le « marxisme culturel » et la plupart des partis politiques européens comme des ennemis des Lumières. Je penserai qu’il aurait raison, bien entendu à tort ou à raison ? le film Un 22 Juillet est à voir il est je pense dans le contexte actuel

    • Breivik est un visionnaire qui a reçu une sorte de révélation pré-apocalyptique, un type très intelligent mais en avance sur son temps, l’avenir lui donnera raison certainement, il s’est sacrifié par générosité par contre sa cible je ne l’ai pas vraiment comprise ou alors il n’a rien trouvé d’autre que le communisme ?

  4. Bravo aux Danois qui ont réussi à baisser le coût de l’immigration extra Européenne et d’avoir serré la vis à l’immigration incontrôlée ! La Droite Nationale Danoise l’a initié et la Gauche Danoise avec Mette Frederickssen a renforcer voir concrétiser avec le souci de la souveraineté du pays.

    • Certes, mais gouverner c’est prévoir et, en regardant les pays alentours, ils auraient dû se rendre compte que l’immigration africaine est nauséabonde et ne sert à rien à part ruiner son propre pays.

  5. Et encore, tenons compte aussi des dégâts qu’ils occasionnent : frais de justice, hébergements en prison, brûlerie de voitures, dégradations diverses.

Les commentaires sont fermés.