Callac : 400 Patriotes face à 400 gauchistes, 400 Résistants face à 400 collabos

Les choses se sont passées comme prévu, à Callac, ce samedi 17 septembre.

J’y étais. Il y avait une énorme présence de gendarmes et de policiers, qui avaient organisé des passages différents pour éviter que les manifestants (qui avaient déclaré leur rassemblement) et les contre-manifestants, (dont le maire Jean-Yves Rolland côtoyant l’extrême gauche sans complexe) qui n’avaient pas déclaré la leur, mais comptaient parmi eux tout le conseil municipal de Callac, et des élus locaux, sénateurs en tête.

Donc, sans vergogne, les élus de gauche participent à une manifestation non déclarée. Imaginons le contraire, songeons à ce que seraient la réaction de ces corrompus, s’ils organisaient une manifestation, et que nous organisions, sans la déclarer, une contre-manifestation ! Nous aurions droit aux grands tremolos sur les valeurs de la République. Là, non seulement rien, mais encore pire !

Les gendarmes fouillèrent tous les coffres des voitures se situant sur le cortège patriote. Résultat, une queue de près de 2 kilomètres, et, exaspérés et découragés, des centaines des nôtres firent demi-tour, convaincus de ne jamais arriver dans les délais.

Malgré tout cela, il y avait 400 patriotes, venus simplement en répondant à l’appel du collectif regroupant Reconquête, Riposte Laïque, Résistance républicaine, le Parti de la France, les Patriotes et le collectif de Callac. Les drapeaux bretons et les drapeaux français se côtoyaient, dans une joyeuse ambiance.

Jean-Charles mit une joyeuse ambiance en jouant de la cornemuse. Puis Pierre Cassen, qui jouait le rôle d’animateur, entraîna les manifestants à reprendre les slogans qui devaient ponctuer les discours de chaque intervenant. Parmi les mots d’ordre les plus repris, « On est chez nous », « Si tu aimes Callas tape dans tes mains, si tu aimes la Bretagne tape dans tes mains, si tu aimes la France, tape dans tes mains », « Rolland-Cohen, votre horizon, on n’en veut pas », « Ensemble, ensemble, on va gagner », « Callac référendum » « Aujourd’hui dans la rue, demain on continue », et quelques autres qui eurent beaucoup de succès.

C’est Catherine Blein qui jouait la Madame Loyal, donnant la parole à chacun. Bernard Germain, porte-parole du collectif, intervint le premier. Il expliqua la nature du projet, les enjeux nationaux du cas Callac, et réaffirma la farouche opposition qui était la sienne, et celle du collectif, à ce projet qui illustre le Grand Remplacement que dénonça Eric Zemmour tout au long de sa campagne.

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2022/09/17/callac-22-le-discours-de-bernard-germain-prononce-samedi-mat-6401701.html

Danielle Le Men, habitante de Callac, descendante d’une vieille famille de la ville, expliqua les méthodes du maire pour intimider la population, la désinformation qui sévit dans sa ville, la difficulté d’aborder la question, mais témoigna également que nombre d’habitants, terrorisés à l’idée d’être vu par le maire, étaient de notre côté, et lui avaient envoyé de discrets messages de soutien.

Christine Tasin expliqua ce que serait la réalité du quotidien de Callac avec des dizaines de musulmans installés dans le centre-ville. Elle évoqua les réalité de conquête de l’islam, ce que serait le statut des dhimmis, la volonté de construire des mosquées, des boucheries halal, d’imposer le voile islamique, le réalité du regroupement familial, et surtout la fin du mode de vie à la Française que serait la concrétisation du projet Horizon.

Le représentant des Patriotes des Côtes d’Armor eut quelques difficultés, au début de son discours, faisant un cours d’antiracisme et d’intégration qui ne passa pas très bien auprès des manifestants les plus déterminés. Il termina mieux son discours en évoquant la nécessaire reconquête, par les Français, de leur souveraineté, et le retour à une vraie démocratie. Bien sûr, il expliqua que le projet Horizon devait, en l’état, être abrogé.

Catherine Blein lui un message de soutien de Renaud Camus, qui sut trouver les mots pour toucher les manifestants, en leur expliquant que le Grand Remplacement qu’on impose aux Français était un crime contre l’humanité.

Pierre-Yves Thomas, responsable fédéral Reconquête du 22, fit un bref discours avant de lire le message de soutien d’Eric Zemmour, qui fut très apprécié des manifestants, qui applaudirent longuement la conclusion de l’ancien candidat à la présidentielle 2022.

Pierre Couedelo et Aube évoquèrent ensuite leur combat victorieux, à Arzano, contre l’implantation d’une quarantaine de clandestins, dans l’ancienne gendarmerie, désaffectée, de la ville.

Pierre Cassen fut chargé de la conclusion. Il remercia tous ceux qui avaient activement participé à ce superbe rassemblement, commençant par Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh Info, Edwige Vinceneux, qui, la première, eut l’idée de cette manifestation, et bien sûr tous les membres du collectif. Il expliqua que le maire (qui se fit copieusement huer) était en difficulté, et qu’il voulait passer en force. Il conclut en expliquant qu’un combat était engagé entre les Résistants, qui voulaient que Callac reste Callac, la Bretagne reste la Bretagne, et la France reste la France, et les collabos, qui militent ouvertement pour le remplacement des Bretons par les Africains. Il expliqua, lisant un message de soutien de la Ligue du Midi et de personnalités comme Gilbert Collard, que dans toute la France, les patriotes refuseraient tous les projets Callac que Macron et ses complices voudraient imposer aux habitants locaux.

Puis Bernard Germain et Catherine Blein appelèrent à la dispersion, qui se passa très bien.

Bien évidemment, ce premier rassemblement sera forcément suivi d’autres initiatives, si l’équipe municipale voulait persévérer dans son mortifère projet Horizon.

Il fut cocasse, ensuite, d’écouter comment les médias traduisirent cet événement. BFM, égal à lui-même, fit des images au début du rassemblement, quand de nombreux manifestants étaient encore bloqués, ce qui donna l’impression d’une petite participation. La plupart des autres chaînes de télévision, s’ils parlèrent de l’événement, le présentèrent de manière caricaturale et déformée. Ils ne virent dans la manifestation de Callac qu’un rassemblement d’extrême droite venu d’ailleurs, sous l’impulsion de Reconquête, tandis qu’ils décrivirent la contre-manifestation, non déclarée, comme un mouvement spontané de la population locale contre la haine des partisans d’Eric Zemmour.

https://francais.rt.com/france/101004-horizon-on-n-veut-pas-manifestation-callac-contre-projet-village-multiculturel

Ouest-France, qui soutient le projet Horizon depuis le début, ne vit que 250 manifestants.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/callac-22160/video-a-callac-environ-250-opposants-au-projet-horizon-bed15c1b-c130-4a26-a762-ec7788900055

Nos amis de Breizh Infos virent des forces équivalentes dans les deux rassemblements.

https://www.breizh-info.com/2022/09/17/208066/callac-300-manifestants-contre-le-projet-horizon-daccueil-de-migrants-300-contre-manifestants/

Nos amis de Synthèse nationale firent un remarquable travail de réactivité, et virent, eux, davantage de manifestants du côté patriote que du côté des collabos.

http://synthesenationale.hautetfort.com/

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2022/09/17/victoire-des-patriotes-a-callac-6401616.html

Martine Chapouton

Autres articles :

https://www.bfmtv.com/societe/a-callac-en-bretagne-deux-manifestations-se-font-face-sur-l-accueil-des-refugies_VN-202209170221.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/guingamp/a-callac-opposants-et-partisans-au-projet-d-accueil-de-refugies-affichent-leur-convictions-contradictoires-dans-deux-manifestations-2615944.html

https://www.europe1.fr/societe/a-callac-les-habitants-divises-sur-linstallation-dun-centre-daccueil-pour-refugies-4134776

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/callac/projet-horizon-a-callac-environ-700-personnes-ont-manifeste-17-09-2022-13180884.php

https://www.lepoint.fr/societe/projet-d-accueil-de-refugies-bataille-rangee-dans-une-commune-bretonne-17-09-2022-2490302_23.php

 

https://ripostelaique.com/callac-400-patriotes-face-a-400-gauchistes-400-resistants-face-a-400-collabos.html

 774 total views,  16 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


16 Commentaires

  1. Soit arriver plus tôt pour court-circuiter la flicaille, soit arriver la veille et faire un camping dans le coin, ça pourrait être sympa, soit laisser sa voiture et continuer à pied.

  2. A ce stade-là, il n’y a plus d’hésitation à avoir: il faut combattre ces collabos avec leurs propres armes, les utiliser contre eux. Comme me l’avait si bien dit un Asiatique il y a quelques années: « Pour attraper un serpent, il faut penser comme un serpent »…

  3. Il y aura d’autres Callac. Le fou furieux de l’Elysée va s’accrocher à cette mesure de fixation d’immigrés dans la ruralité et multiplier les opérations de ce genre.

    Cette Première est néanmoins un succès. Moi qui me méfiais des Bretons, j’en viens à constater qu’ils commencent à se rendre compte du péril qui nous menace.

    Ceci dit, pour les prochaines fois, les contestataires ne devront pas oublier de se pointer très très à l’avance, et surtout, si la comédie du blocage par des flics trop zélés était mise en place, de laisser sur place leur véhicule et de « monter » à pied.

    Bon courage à tous pour les autres fois.

  4. 400 collabos plus un maire collabo, le grand remplacement est en bonne voie de conquérir la France. Quand ces cons comprendrons qu’ils se sont fait baiser par l’islam et qu’il n’est que mensonge, manipulation et conquête et que les chrétiens risquent tout simplement leur vies, ben là il sera trop tard. Malheureusement en France c’est quand on a chié aux culottes qu’on serre les fesses. Collabos, gauchos de merde, vous avez ma haine.

  5. contrôle des voitures patriotes, protection du manif gauchiste non déclarée ( celle des gilets jaunes 134 arrestations) dans un de mes derniers articles j’ai dis que je ne faisais plus confiance a la police.Ils obéiront comme en 40

    • Ils obéissent déjà comme en 40, et même plus qu’en 40.

      En 40, vu la situation dans laquelle se trouvait le pays, ça pouvait encore à la rigueur se comprendre. Aujourd’hui, nous ne sommes plus en 40, et pourtant ils n’ont pas besoin de se faire prier pour ouvrir les coffres de nos voitures et nous tirer dessus au LBD40.

  6. le maire et ses sbires ne comprennent pas qu’ils font du misérabilisme, du bon sentiment mais n’en voient pas les conséquences ..ces nouveaux venus vont « s’étendre  » d’une manière ou d’une autre, surtout en faisant des mômes, soignés et bichonnés gratuitement, puis appelleront la famille puisque c’est dans les textes de MAcron et il faudra les loger dans les communes environnantes ..au bout du bout : où sera la France ? comment s’appellera t elle, où seront nos propres enfants ? où sera la Bretagne sur la carte ?
    nous avons vu le bâtiment en ruine qui tout d’un coup va retrouver la lumière ! c’est curieux qu’il n’ai pas pu la retrouver pour les nôtres !

  7. Aujourd’hui à Nice, une marche blanche des immigrés est organisée pour la mort de Zied qui circulait dans une voiture volée et a été tué par un policier à la suite d’un refus d’obtempérer à Nice; le Préfet aurait dû interdire la manifestation mais il a sans doute eu peur de toutes ces racailles qui auraient pu faire des dégâts dans la ville. https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/une-deputee-nicoise-denonce-avoir-ete-menacee-de-mort-pour-avoir-reclame-l-annulation-de-la-marche-blanche-pour-zied-2616208.html

  8. Meriaux rédacteurs de RR qui ont participé à cette manifestation et développé avec brio les arguments en défaveur de ces accueils de migrants. Vu récemment : à Strasbourg, il y a en plein centre ville des migrants sous des tentes et la maire écologiste ne veut pas les évacuer, elle veut réquisitionner des logements ou priver les Strasbourgeois de leurs salles de sport ou autres infrastructures pour les loger. A Strasbourg 2316 étrangers sont logés dans des hôtels, et c’est payé par l’Etat ! Ainsi que dans d’autres villes. Macron ne veut pas stopper l’immigration.

  9. Le pire, 400 collabos! 50/50. Donc 5o% de collabos en France! À pleurer et à vomir! Quand quelqu’un se fera trucider à l’arme blanche, même si c’est un Français, se renseigner si c’est un collabo ou pas. Dans un cas, c’est un francocide, dans l’autre un collabocide, ce qui n’est pas la même chose. Je n’irai pas pleurer pour les collabocides, ils n’auront eu que ce qu’ils méritaient!

  10. Comme quoi manifester en règle et pacifiquement ne sert plus à rien !
    Les collabos gauchiasses eux l’ont compris depuis longtemps, les flics collabos ce sont bien organisés (fouiller les véhicules des résistants pour les retarder tout simplement), parce qu’ils savaient très bien que les patriotes étaient venus pour manifester sans violence et que pour éviter un trop grand nombre, fallait juste empêcher par des contrôles le cortège de progresser vers sa destination, pendant ce temps les gauchiasses eux ont pu avancer sans encombres ! À part RR et RL, aucun merdias n’a diffusé les manifs de callac et philippot à paris, y en a marre des coups d’épée dans l’eau des résistants trop beaucoup trop pacifiques, on arrivera jamais à rien, alors que la gauchiasserie elle fait entièrement ce qu’elle veut, mais ça a l’air de convenir à beaucoup de patriotes résistants ! Pendant ce temps, macron tête de con en rit à gorge déployée !!!

    • En effet, il serait temps de comprendre que nos scrupules de conscience (rester dans la légalité, ne pas être violent, etc) non seulement ne servent à rien, mais rendent service à nos ennemis. Ce n’est pas comme ça que nous sauverons la France. Faire ce que nous faisons, je n’appelle pas ça de la « résistance ».

  11. Les arabes du 7 ème siècle sont encore en train de vouloir conquérir tous les territoires qu’ils peuvent faire, et ne s’arrêteront pas, en plus aujourd’hui tout leur est facilité… là où ils s’installent et plus ils seront en nombre et plus vite ils prendront le pouvoir sur les gens qui y résident, car ils prient au sol, se prosternent sur le sol dans lequel ils induisent l’esprit de conquête et la doctrine de leur mentor du 7 ème siècle… Donc là où ils s’installent ils prennent pouvoir sur le sol où ils prieront et sur tout ce qui s’y déroule… Nos dirigeants qui sont des gens limités par le dieu du fric ne comprenant pas grand-chose à ce qu’est un humain, pensant et voulant que ce soient que des consommateurs, et n’ont aucune conscience du mal qu’ils font par le déni de la réalité. Laisser installer des migrants dans nos campagnes c’est les islamiser, même le lait des vaches le sera, car elles brouteront de l’herbe imprégnée par l’esprit du militaire dictateur du 7 ème siècle induite dans le sol par les migrants suivant les préceptes de l’islam

    • Page 25, le projet Horizon, imaginé par le fond de dotation (combien de pognon de dingue ???), parle de « réfugiés », de talents et de compétences, toujours la même daube pour cacher la sinistre réalité de l’islamisation et du Grand Remplacement.