La CEDH oblige la France à réexaminer les demandes de « retour » des familles de djihadistes présentes en Syrie

Photo ci-dessus, voir article FDS :

« Tant que vous continuerez à offenser l’islam, vous serez des cibles potentielles » : Kahina, l’épouse de Samy Amimour, l’un des terroristes islamistes du Bataclan, a été rapatriée le 5 juillet dernier avec ses trois enfants

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a rendu ce mercredi 14 septembre un arrêt très attendu sur le « rapatriement » de familles de djihadistes

Même si cela n’est pas explicite, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) oblige la France à « rapatrier » les familles de djihadistes ! Il faut leur donner une seconde chance (et les victimes?) au nom des « Droits de l’Homme »…

En adhérant à ce « machin », la France a clairement abandonné sa souveraineté et se voit imposer d’accueillir des familles de djihadistes !

Le vocabulaire des médias est toujours abusif : ni les personnes qui ont brûlé leurs papiers pour aller faire le djihad, ni leur progéniture née sur place ne sont des « Français ». Par conséquent il est abusif et manipulateur de parler de « rapatriement ».

La CEDH a estimé, à une large majorité, que la France avait enfreint certains points de la Convention européenne des droits de l’homme et lui a demandé de réexaminer les demandes de rapatriement de familles de djihadistes présentes en Syrie.

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a condamné la France pour ne pas avoir étudié de manière appropriée les demandes de rapatriement de familles de djihadistes en Syrie, des requêtes que Paris va devoir réexaminer au plus vite.

«En exécution de son arrêt, la Cour précise qu‘il incombe au gouvernement français de reprendre l’examen des demandes des requérants dans les plus brefs délais en l’entourant des garanties appropriées contre l’arbitraire», a indiqué la Grande chambre de la CEDH, sa plus haute instance. Celle-ci avait été saisie par les parents de deux jeunes Françaises bloquées dans des camps en Syrie avec leurs enfants. RT

La Cour avait été saisie par deux couples de Français qui avaient demandé aux autorités françaises le rapatriement de leurs deux filles, compagnes de djihadistes, et de leurs trois petits-enfants.

 

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a rendu ce mercredi 14 septembre un arrêt très attendu sur le rapatriement de familles de djihadistes français, deux mois après que Paris, longtemps très réticent à faire revenir ses ressortissants partis faire le djihad en Syrie, a ramené 35 mineurs et 16 mères.

La Grande chambre, formation suprême de la juridiction européenne, a rendu sa décision à 11H00 (09H00 GMT), un an après l’audience qui s’était tenue fin septembre 2021.

La Cour avait été saisie par deux couples de Français qui avaient demandé en vain aux autorités françaises le rapatriement de leurs filles, deux jeunes femmes compagnes de djihadistes, et de leurs trois enfants.

Les quatre requérants soutiennent que ce refus viole plusieurs articles de la Convention européenne des droits de l’Homme, texte que la CEDH est chargée de faire respecter, en exposant notamment leurs filles et petits-enfants à des «traitements inhumains et dégradants».

Les deux femmes avaient quitté la France en 2014 et 2015 pour rejoindre la Syrie où elles ont donné naissance à deux enfants pour l’une, à un pour l’autre. Désormais âgées de 31 et 33 ans, elles sont retenues avec eux depuis début 2019 dans les camps d’Al-Hol et de Roj, dans le nord-est de la Syrie.

La décision du bras judiciaire du Conseil de l’Europe sera scrutée bien au-delà de la France car elle concerne également les centaines de ressortissants européens actuellement détenus en Syrie. Sept États membres du Conseil (Norvège, Danemark, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Espagne et Suède) sont ainsi intervenus dans la procédure. Cet arrêt «dépasse le cadre franco-français» et «va marquer la jurisprudence de la Cour», a-t-on estimé auprès de la Défenseure des droits, l’ombudsman français chargé de la défense des droits, notamment ceux des enfants.

Autorité administrative indépendante, la Défenseure est intervenue dans la procédure devant la CEDH et avait déjà interpellé à plusieurs reprises depuis 2019 le gouvernement français sur ce sujet, estimant déjà qu’il ne prenait pas en compte l’intérêt supérieur de l’enfant. En février, Paris a même été épinglé par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU, qui a estimé que la France avait «violé les droits des enfants français détenus en Syrie en omettant de les rapatrier».

Mais début juillet, après les présidentielles et les législatives, Macron a fait « revenir » 35 mineurs et 16 mères, premier rapatriement massif depuis la chute en 2019 du «califat» du groupe État islamique (EI). Jusqu’alors, seuls quelques enfants avaient été ramenés.

Le Figaro 14 sept. 2022

 

 

 683 total views,  2 views today

image_pdf

34 Commentaires

  1. Fallait voter ZEMMOUR
    maintenant l ‘on va raquer pour ces putes et leurs chiars
    à l ‘école … profession du père …? terroriste !

  2. Ils faut dissoudre la CEDH, où ils doivent les loger chez eux, chez ces juges qui prennent des décisions nuisibles aux personnes voulant vivre selon les droits de l’Homme. En France personne ne voudra avoir ces tueurs comme voisin…

    MAcron grand défenseur de l’Europe doit les loger à l’Elysée au lieu de les imposer à ceux qui travaillent pour payer son salaire

  3. Je l’ai répété maintes fois, si dès leur départ pour la Syrie ou ailleurs, tout ce qui les lient à l’état français était supprimé (carte d’identité, passeport, nationalité, N° de sécu, comptes en banque, carte vitale, allocs, etc), la CEDH ne pourrait rien condamner puisqu’ils ne seraient plus que des étrangers.
    Vous vous prétendez français ? Prouvez-le.

  4. Ok pour que ce sac poubelle rejoigne sa famille et une fois qu’ils sont tous réunis, ce sera le moment d’embarquer toute cette daube familiale dans un bateau percé et renvoyer tout ce merdier à poil en syrie chez la vermine !

  5. Dans rapatrier il y a le mot Patrie et pour autant que je sache ces connasses ont renoncé a la patrie Française , la plupart ont d’ailleurs déchiré leur carte d’identité ou passeport pour aller combattre notre civilisation et tout ce qui peut nous ressembler . Ces sacs a merde n’ont donc rien a foutre ici et la meilleure solution c’est de zigouiller tout ça , on emmerde l’europe et tous les branleurs composant toutes les commissions diverses de mes deux , si ces connards sont amateurs de sacs poubelle ils faut les envoyer là bas !

  6. ‘Retour’ ??? Ces tueurs et leurs descendants ont clairement choisi de ne plus être ce que nous sommes… Qu’ils restent où ils se sont mis. Qu’ils soient une bonne fois pour toute déchus de notre nationalité. Qu’on ne les revoit jamais près de nous !!!

  7. C’est irresponsable d’être juge du CEDH, car avec cette décision ils privent les français de leurs droits fondamentaux de vivre dans un pays des droits de l’Homme, car cette décision conditionne chaque français à devoir se méfier de l’autre, devant se méfier de chaque femme voilée en France pouvant sortir à tout moment une kalashnikov ou un couteau pour vous tuer… Ces juges sont irresponsables, ne comprennent rien aux humains et aux fanatiques religieux décidant qui a le doit de vivre ou non… Ces fanatiques religieux doivent rester là où ils/elles sont, à leur vraie place. Le CEDH met chacun d’entre nous en danger pour sa vie.. Le CEDH est complètement à coté sa fonction..

  8. Qui sont ces sal….ards de la cour européenne ?
    Où sont nos députés européens sur lesquels on pourrait compter pour faire entendre nos voix ?
    Et tout ça parce que le nabot zarkosy nous l’a mis à l’envers, le fu…ier !

  9. Il est tant d’opposer la raison d’état à la cedh, autrement dit « circulez y’a rien à voir ». On pourrait même décider des expulsions en « conseil de défense » comme ça les juges n’auraient plus du tout leur mot à dire.

  10. Ces gens là sont des apatrides et certainement pas des français ; ils ont brûlé leurs passeports , craché sur notre drapeau et sur la France , assassiné nos jeunes au Bataclan , tué nos soldats au Mali et ailleurs , ils ne connaissent que le jihad .
    Qu’ils crèvent dans le désert avec leurs progénitures c’est tout ce qu’ils méritent ! DE L’AIR !!!!!!!!

  11. Ça donne envie! Hâte de pouvoir croiser cette grande patriote française à la caisse, à l’école des gosses ou au coin de la rue ! Vive la france à manu et les autres!!!!

  12. Pour quelle raison ne restent-elles pas en Syrie ?C’est un beau pays ,non ? Et en tous points conforme à la charia.

  13. L’emploi de ce terme pour ces familles d’égorgeurs est une INSULTE pour les rapatriés d’Afrique du Nord. On en a rien à faire de ces familles de djihadistes, ils n’ont qu’à s’en remettre à allah. Pourquoi la récupération de ces saloperies s’est-elle effectuée en catimini, sans avis au Parlement, aucun écho côté AFP (agence france-pute..) Les français étaient-ils d’accord? Comme prla fermeture de nos centrales??!!.. Avec les + 8000 étudiants algériens, nous arrivons à + 400000 étudiants étrangers en France! Principalement africains/maghrébins!!…

  14. Je demande au Cercle algérianiste et aux associations de rapatriés d’Afrique du nord de contester officiellement le qualificatif de « rapatriés » utilisé tant par l’Etat français que par l’UE pour évoquer ce rammassis d’égorgeurs anti-français et anti-occident ! A prévoir également condamnation judiciaire à propos de l’emploi de ce terme à l’égard de tout ennemi de notre pays!
    Quand je pense que la France avait refusé de rapatrier plus de 100.000 Harkis qui nous avaient aidé à gagner la guerre d’Algérie…

  15. Réexaminer ne signifie pas accepter, surtout si ces familles de djihadistes constituent non pas un mais des dangers potentiels encourus par la population de France. Et l’argument complémentaire est le fait incontestable que ces hommes et ces femmes, ayant formé des familles hors sol français, avaient renoncé explicitement et définitivement à la France en déchirant et/ou brûlant leurs passeports. Au surplus justiciables devant les pays qui les ont fait prisonnières cela ne nous concerne en rien.
    Le peuple français a aussi le droit de se protéger et l’État français a le devoir de le protéger par principe de précaution contre ceux qui sont devenus volontairement ennemis de l’Occident et à la France en particulier par leur renoncement en pleine conscience.
    Sauf si macron se couche.

    • d’autre part, puisque les merdes nées en france sont françaises, alors les merdes nées en syrie sont syriennes donc pas françaises et nul besoin de les rapatrier.

  16. Qui a élu la CEDH ? Personne. Organe totalitaire commode pour les tyrans élus, eux. Quels hypocrites, ces tyrans élus (mais il faut voir dans quelles conditions…).

  17. Récupérer les Djihadistes ainsi que leur famille en Syrie ? Pas question ils ont trahi la France ils ne méritent pas de revenir au pays . La CEDH c’est le temple du Mondialisme .

  18. On croit rêver mais non, je pense que la France est contrainte par la CEDH tout simplement car notre charte citoyenne est très claire là-dessus.

  19. ET DEVINEZ QUI ? Sans-gêne à ce point ; sensible oui ! Mais uniquement à tout ce qui concerne sa communauté. Pour le reste, le respect est perdu de vue.

    À Banneux, cette femme vole les pièces de monnaie dans la fontaine de la Vierge Marie et personne ne lui dit d’arrêter cette profanation !
    https://myjournal.fr/wp-content/uploads/2021/01/Profanation-Une-femme-profane-une-fontaine-de-la-Vierge-Marie-en-volant-les-pieces-de-monnaie.mp4

  20. Bref, comment islamiser la France encore plus vite en faisant venir encore et encore plus de salopards pour nous envahir le plus vite possible. Ce que je ne comprend pas c’est pourquoi l’armée reste l’arme au pied en laissant envahir son pays par des envahisseurs plein de haine qui à terme se retourneront contre elle et bien sur contre nous, alors qu’il faudrait faire un coup d’état et sortir ce clown de l’élisée a coup de pied au cul.

  21. Il n’y a pas si longtemps ledit ministère des affaires étrangères sous Le Drian et de la Défense sous F.Parly annonçaient que c’étaient des prisonniers de guerre, justiciables dans le pays, qu’ils en n’avaient rien à faire et considérés comme traitre envers la Nation , qu’il y est des femmes, des enfants nés là bas, issues de combattants c’est en pleine conscience de leur décisions ?, c’étaient bien aussi pour bâtir les fondations du califat ? En quoi le CEDH se mêle t’elle, quand ces individus ont contribués aux exactions sur place

  22. Oui c’est vrai que les enfants ont des traitements inhumains, donc il faut changer SUR PLACE cet état de fait ! je me dis que les traitements des enfants qui n’ont plus ni père ni mère en France de par des bombes déposées, et des enfants qui sont passés sous les roues d’un camion sont des traitements bien plus inhumains , et qu’on ne dise pas que ses meurtriers sont minoritaires, ils sont autour de nous, et opéreront quand ils le pourrons !

  23. Par conséquent il faut quitter la CEDH , l’UE et l’OTAN , la France doit reprendre sa liberté , mais le gens votent mondialistes, covidistes, islamo collabos ….

  24. Et ce qui est encore plus révoltant c’est que dernièrement -j’ai perdu un article que j’avais relevé)- hé bien ! sachez qu’il était alarmiste puisque certaines autorités, -je ne parle pas de la frence qui s’en contrefout et qui a l’air plutôt de souhaiter çà et a déjà dans ses projets droit de vote, accessoirement naturalistion. -donc ces autorités S’INQUIÉTAIENT DU FAIT DE LA PLUS HAUTE DANGEROSITÉ, supérieure à celle de daesh, des « réfugiés des camps de Syrie ».
    On nous force à accueillir des bombes ; des sabres fous et à compter les têtes égarées au sol, …. Voilà ce que va confirmer être la frence : « un coupe gorges ».
    Voici un article qui n’est pas celui auquel je faisais référence :
    LES NOUVEUX DAESHITES EN MARCHE VERS L’OCCIDENT ≎≎≎≎≎
    ○ « réfugiés syriens » tentent de former un grand groupe pour se rendre clandestinement en Europe via la Turquie | 11/09/2022
    ◙ FdSouche.com : https://tinyurl.com/4c9d6bd4
    MAIS : ○ Syrie : des experts de l’ONU exhortent 57 pays à rapatrier des femmes et enfants bloqués dans les camps | •►08/02/2021◄•
    ◙ NATIONS UNIES : https://news.un.org/fr/story/2021/02/1088882

      • Bonjour @Jules Ferry ;

        Il y a çà aussi :
        L’UE prête à accueillir plus de 500 millions d’Africains grâce à une nouvelle loi fraichement votée !
        PAR MYJOURNAL.FR · PUBLIÉ 2 JUIN 2020 · MIS À JOUR 18 JUIN 2020
        https://myjournal.fr/la-france-va-accueillir-plus-de-500-millions-dafricains-grace-a-une-nouvelle-loi-fraichement-votee-par-le-gouvernement-macron/
        ►«Le Gouvernement Macron vient de voter une loi élargissant l’accueil des migrants « mineurs » jusqu’à 21 ans ouvrant ainsi la voix à la venue de plusieurs millions d’Africains en Europe et surtout, en France !»

        ET QUE FOUTENT LES PARLEMENTAIRES ? Il ne faut plus parlementer, il faut agir et couper l’herbe sous les pieds du dictateur !

        NOUS A-T-ON DEMANDÉ NOTRE AVIS ? NOUS A-T-ON AVERTIS ? ; je croyais que l’U€, la France menait une guerre féroce à la Russie au nom de la démoratie ! Pourtant personne ne sait que les Européens autochtones vont être supplantés par des africains sansleur concertation et à leurs dépens et à leurs frais et au prix de beaucoup de leurs vies.

  25. JE fais faire le djihad et je vais aller exterminer tous les membres de la CEDH et on va voir après ce qu’ils vont en penser, si j’ai une seconde chance.
    Il faut sortir de cette merde de toute urgence.
    Une chose est certaine, si un des obligés de rapatriement exécute un crime sur le territoire, pour le coup tous les membres votant sont morts

Les commentaires sont fermés.