Pourquoi donc le sang des vaxxinés est-il si différent de celui des non vaxxinés ?

Regardez juste la figure une de cette étude récente et sa légende.
Figure 1. Ces photos sont agrandies 40x. Sur le côté gauche, (a) montre l’état sanguin du patient avant l’inoculation. L’image de droite, (b) montre le sang de la même personne un mois après la première dose de « vaccin » à ARNm de Pfizer. Des particules peuvent être observées parmi les globules rouges qui sont fortement conglobées autour des particules exogènes ; on pense que l’agglomération reflète une réduction du potentiel zêta affectant négativement la distribution colloïdale normale des érythrocytes, comme on le voit à gauche. Les globules rouges à droite (b) ne sont plus sphériques et s’agglutinent comme dans la coagulation et la coagulation. (traduction google)
Il n’y a pas besoin d’être médecin pour conclure qu’une dose de ce vaxin est mauvaise pour l’être humain si les globules rouges sont déformés et agglutinés juste après une dose et qu’en plus  des particules métalliques soient apparues.
Les fabricants de ces vaccins et les autorités qui ont donné l’autorisation mentent quand ils affirment qu’ils n’ont pas su de tels effets secondaires. 
CAS numéro 1  Cet individu est un homme de 33 ans, qui était auparavant un athlète, apparemment en bonne santé avant l’inoculation avec une injection d’ARNm Pfizer. Un mois après avoir reçu la première dose du « vaccin » Pfizer, il a montré une asthénie marquée, une céphalée gravitationnelle constante (c’est-à-dire une céphalée sensible à la position et aux mouvements de la tête et du corps de sorte que la douleur était augmentée par le mouvement de la tête vers le haut ou vers le bas). Les maux de tête ne répondaient pas aux analgésiques courants. Des arthralgies rhumatismales diffuses avec dyspnée à l’effort ont été notées. Dans (a) et (b) à un grossissement de 40x, nous voyons ce qui semble être une liaison laminaire. En (c), à un grossissement de 120x (grossissement 3x produit numériquement), il y a un composite d’une longueur de 166,54 μm (DeltaPix Software).
Traduction google du début de l’article (voir tout l’article en anglais et toutes les illustrations ici)
Analyse microscopique en champ sombre sur le sang de 1 006 personnes symptomatiques après des injections d’ARNm anti-COVID de Pfizer/BioNtech ou ModernaFranco Giovannini
[…]
RÉSUMÉ
L’utilisation de l’analyse microscopique à fond noir du sang périphérique frais sur lame était autrefois largement répandue en médecine, permettant une première et immédiate évaluation de l’état de santé des composants corpusculaires du sang.
Dans la présente étude, nous avons analysé au microscope optique à fond noir la goutte de sang périphérique de 1 006 sujets symptomatiques après inoculation avec une injection d’ARNm (Pfizer/BioNTech ou Moderna), à partir de mars 2021.
Il y avait 948 sujets (94 % du total échantillon) dont le sang a montré une agrégation d’érythrocytes et la présence de particules de différentes formes et tailles d’origine incertaine un mois après l’inoculation de l’ARNm. Chez 12 sujets, le sang a été examiné avec la même méthode avant la vaccination, montrant une distribution hématologique parfaitement normale. Les altérations trouvées après l’inoculation des injections d’ARNm renforcent encore la suspicion que les modifications étaient dues aux soi-disant « vaccins » eux-mêmes.
Nous rapportons 4 cas cliniques, choisis comme représentatifs de l’ensemble de la série de cas.
D’autres études sont nécessaires pour définir la nature exacte des particules trouvées dans le sang et pour identifier les solutions possibles aux problèmes qu’elles causent évidemment, injections expérimentales, matières étrangères dans les injections COVID-19
Introduction
L’analyse microscopique en champ noir de sang frais sur une lame était autrefois largement utilisée en médecine. Il a permis une évaluation immédiate de l’état de santé des composants corpusculaires du sang. L’analyse traditionnelle se terminerait par la mesure de l’acidité par rapport à l’alcalinité (pH), de l’hydrogène relatif (rH2) et du taux de libération d’oxygène (rO2). Ces mesures (non présentées dans cet article) permettraient de définir précocement toute altération sanguine nocive avant même qu’elle ne puisse être révélée par des mesures de coagulation des D-dimères (DD), du temps de prothrombine (PT), du temps de thromboplastine partielle (PTT), du fibrinogène ( Fg), numération plaquettaire,
Journal international de la théorie, de la pratique et de la recherche sur les vaccins2(2), 12 août 2022 Page | 386et ainsi de suite (Long et al., 2020 ; Giovannini & Pisano, sous presse).
La présente étude présente les résultats de l’analyse microscopique à fond noir du sang de 1 006 patients référés au « Centre de biodiagnostic Giovannini » pour divers troubles après inoculation avec des injections d’ARNm (Pfizer/BioNTech ou Moderna). Sur un total de 1 006 sujets, des gouttes de sang de 12 d’entre eux effectuées, avant toute injection d’ARNm, en utilisant les mêmes méthodes microscopiques à fond noir. Sur ces 12 sujets, 4 ont été choisis comme représentatifs de l’ensemble de l’échantillon de 1 006 cas et sont rapportés en détail comme illustré avec les images photographiques correspondantes. sujets symptomatiques après au moins une injection d’ARNm (Pfizer ou Moderna), à partir de mars 2021.
[…]
Journal international de la théorie, de la pratique et de la recherche sur les vaccins2(2), 12 août 2022 Page | Sur les 1 006 sujets, 426 étaient des hommes et 580 étaient des femmes et 141 d’entre eux n’ont reçu qu’une seule dose de l’injection expérimentale d’ARNm, 453 ont reçu une deuxième dose et 412 ont reçu une troisième dose. L’âge moyen des 1 006 sujets était de 49 ans et leur âge variait de 15 à 85 ans. En moyenne, 5,77 % des 1 006 individus avaient des échantillons de sang normaux malgré leurs symptômes de la COVID-19. Les 94,23% restants avaient des échantillons de sang anormaux comme illustré dans les 4 cas que nous avons sélectionnés sur les 12 qui étaient normaux
[…]

https://ijvtpr.com/index.php/IJVTPR/article/view/47/86

 940 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Quand un grand monsieur appelé bill gates raconte qu’il faudrait réduire absolument la population mondiale et qu’ensuite vous propose un « vaccin » pour votre santé , posez-vous la question !

  2. Il faut relire « L’avenir de la vie » 1981, de Michel SALOMON.
    Attali explique , il y a 40 ans, ce qui nous arrive aujourd’hui.
    C’est à peine croyable, tout est raconté en détail, il a réussi à mettre son plan d’extermination à exécution.
    Ce qui me chagrine, c’est qu’il aurait dû s’euthanasier depuis longtemps.

  3. 2
    Car là est LA RAISON de cette pandémie et de la vaccination tout aussi pandémique qui s’en est suivie : FAIRE DIMINUER LES COURBES DE LA DEMOGRAPHIE MONDIALE. Tel était le dessein poursuivi depuis longtemps par les MONDIALISTES, qui ont malheureusement réussi à donner vie à leur rêve, le transformant en cauchemar pour l’humanité.

    Et le trait de génie a peut-être consisté à diffuser des doses non létales de vaccin. Là, c’est moi qui le dis, je n’en ai aucune preuve, mais voyant que certaines personnes n’ont apparemment pas souffert du « vaccin » (du moins pas encore), on peut se demander si ce n’était pas justement voulu afin de pouvoir jeter le doute sur les critiques qui ne manqueraient pas de venir contre le vaccin, ou pour éviter l’écueil de dégâts trop visibles qui auraient immédiatement effrayé la population.

  4. 1
    Nous le savons, ce virus, le covid, n’est pas apparu par hasard ou par accident, mais son élaboration a été VOULUE, de même que sa DIFFUSION PLANETAIRE.

    Associée à une campagne merdiatique inédite et une campagne politique curieusement à l’unisson d’un bout à l’autre de la planète, cette diffusion a été LE MOYEN d’imposer des vaccins ARN qu’on qualifie à tort « d’expérimnentaux » puisque leur concepteurs VOULAIENT faire des « vaccins » qui tueraient les personnes les plus fragiles (les personnes âgées) et rendraient stériles quantité de personnes valides, hommes ou femmes et SAVAIENT comment le faire.

  5. JE REFUSE CE POISON…………………ON OSE ME FAIRE CROIRE QU IL S AGIT D UN VACCIN…….SOIT IL NE PROTEGE PAS DU COVID SOIT IL TUE .NON MERCI

  6. Pour ceux qui craignent une transfusion sanguine contaminée, vous avez la possibilité de demander à ce qu’on prélève votre sang avant l’opération, au cas où vous en auriez besoin durant votre séjour à l’hôpital.

  7. J’espère ne jamais avoir à subir de transfusion pour récupérer du sang pourri, non merci, parce que personne ne sait ce que peut faire comme dégâts un sang pourri d’injectés dans le corps des non-injectés !!!

    • Très bonne remarque. Se faire injecter les « vaccins » ARN hyper-toxiques était déjà très dangereux, et nous allons devoir faire face maintenant à la menace que représente la transfusion du sang d’un « vacciné ».
      Bonjour l’angoisse !

  8. Une personne vaccinée covid donne son sang.
    Ce sang est il transfusable sans dégats à une personne non vaccinée ?

    • Bonjour, victor.

      Ni sang, ni lait maternel, ni sperme… ni mucus quelconque, en fait. C’est le seul moyen pour un non « vacciné » d’être sûr de rester sain des éléments toxiques des « vaccins »…

      Le simple fait de respirer le même air qu’un « vacciné » met les non « vaccinés » en danger, si l’on en croit le « VAERS » ainsi que divers médecins…
      …je me souviens avoir lu le rapport « VAERS » d’une dame non « vaccinée », qui avait pourtant perdu son bébé ET développé des problèmes neurologiques PARCE QU’elle avait pris sa voisine quelques minutes en voiture…
      (Sans compter tous ces cas de cancers récidivant chez des non « vaccinés » – observations rapportées par des médecins/spécialistes -, très étrangement SUITE à la « vaccination » d’un conjoint ou d’un membre de la famille avec qui ils vivent…)

      Faire attention : on n’est jamais trop prudent.

    • Je suis passé à l’hôpital pour un examen coronaire il y a quelques jours et j’avais cette question dans la tête à cause des documents qu’ils nous font remplir sur la transfusion sanguine possible (si quelque chose se passait mal), la réponse est simplement que l’hôpital garanti que le sang utilisé est saint et dépourvu de tout risque de transmission de maladies mais on ne sait pas si le sang utilisé est chargé par le vaccin anti-covid, je n’ai pas posé la question mais j’ai un doute ?

      • Si vous avez bien lu l’article du Dr Dominique Schwander, Pascal, eh bien vous avez la réponse à la question que vous vous posez !

  9. Que le peuple juge tout les membres du gouvernement passé et présent et avec les sénateurs et députailles ainsi que les dirigeants de ces putains de labo Big Pharma et les condamne à la peine capitale pour génocide . des génocidaires ont les éliminent pour qu’ils ne puisent pas recommencer !

    • Macron avait promis la réforme des pensions,pour la première fois il tient sa promesse, les modifications génétiques du sang vont pousser les plus vieux vers une fin de vie précoce.

      • Exact ! Traduit en bon français, le mot « réforme des pensions » dans la bouche de cette ordure de macron, ça donne : « élimination physique des vieux ».
        Il est de plus de nouveau question en ce moment, comme par hasard, de « débattre » à nouveau sur « la fin de vie » (traduction : l’euthanasie). Demandez-vous pourquoi.

  10. Je ne sais pas quoi en penser, mais j’ai entendu dire qu’on pouvait nettoyer le corps des métaux lourds en faisant des bains de pied avec du « Sel d’Epsom »?
    Je ne sais pas si c’est vrai, par contre… mais rien n’empêcherait les « vaccinés » Covid inquiets d’essayer, non?
    (Attention, par contre : je me rappelle avoir lu quelque part que le Sel d’Epsom était dangereux – ou que sais-je – pour certains diabétiques…! Mais renseignez-vous!)

    Sinon, pour désactiver – juste désactiver! – le graphène, il y a une thérapeute « vaccinée » qui préconise un bain de pied avec du bicarbonate de sodium : https://cogiito.com/a-la-une/courrier-des-lecteurs-desactivation-du-grafene/

  11. L’explication est simple : la cause de tout cela est la fameuse protéine « spike », dont la bonne traduction en français est celle qui n’est JAMAIS utilisée car trop imagée et permettant immédiatement de comprendre : protéine barbelée (= protéine hérissée de pointes). Quand vous avez des filaments de barbelés dans le sang, ils accrochent tout sur leur passage et s’accrochent entre eux, sans compter qu’ils endommagent tout ce qu’ils accrochent. Ne cherchez pas plus loin la cause de augmentation des AVC : l’intérieur des vaisseaux sanguins est rayé. Ni la cause des thromboses : bouchon formé par les filaments de barbelés. Etc.

    • Vous avez raison, s’imaginer cette protéine barbelée est excellent.
      De plus n’oublions pas que cette traduction protéine de pointe c’est une manipulation mensongère pour nous faire croire que cette protéine est un bienfait et un magnifique progrès scientifique de pointe!

  12. Bref, tous ces labos qui nous injectent cette saloperie expérimentale par la force qui provoque plein d’anomalies dans le sang, handicape et tue ne sont que des criminels et nos gouvernements tous complices aussi. Ils s’enrichissent en détruisant des familles. Tous des mengelé, tous des nazis.

  13. Plus que jamais :

    « Parle-moi de ta formule sanguine ; je de dirai qui tu es ! »

  14. SUGGÉRONS À NOS COMPATRIOTES VACCINÉS :
    – De RÉCLAMER gratuitement (ou pas), LE DROIT à une analyse de formule sanguine (bilan sanguin…) et dorénavant AVANT et APRÈS vaccination ET RAPPELS

    SUGGÉRONS À NOS COMPTRIOTES NON VACCINÉS, par solidarité avec les vaccinés et prouver ainsi que cette vaccination ARNm dite contre le COVID est DANGEREUSE :
    – De RÉCLAMER le DROIT à cette même analyse sanguine.

    SUGGÉRONS À NOS COMPATRIOTES :
    – •►LEUR DROIT◄• à RÉCLAMER LA DIVULGATION DE LA SANGUINE DE TOUS LES POLITIQUES, DÉCIDEURS, JOURNALEUX, CHRONIQUEURS TÉLÉ qui ONT FAIT PRESSION sur la population pour une obligation à cette vaccination.
    → CETTE ANALYSE EXIGÉE FITE SOUS CONTRÖLE.

  15. Bonjour @Docteur Dominique Schwander ;

    Merci pour cet article AUX PREUVES INCONTESTABLES ; PREUVES IRRÉFUTABLES que, pour ma part, j’attendais depuis longtemps.

    Vous nous les donnez, c’est tristement formidable ; mais au moins nous les avons.

    Que chacun d’entre nous, à présent, propage cet article et ait sur soi une photocopie au moins des illustrations (figures) qu’il comporte. À montrer massivement et peu à peu, même pour ceux qui ne sont pas très portés sur la lecture, cela aura tout de même une incidence qui les mèneraera à réfléchir et à s’informer.

    C’EST TRÈS PARLANT ; criant même !

Les commentaires sont fermés.