Inde : elle meurt, brûlée à l’essence par un musulman car elle refusait mariage et islam

 

En islam, les meurtriers et les violeurs sont fiers de leurs actes : ils se sont simplement conformés aux textes. Illustration en trois histoires rapportées par la presse internationale.

Inde : une adolescente indienne meurt après avoir été incendiée par un musulman car elle refusait de l’épouser et de se convertir à l’islam

Nigeria : un musulman tue ses parents pour avoir blasphémé Mahomet, dit qu’il n’a pas de regrets et mérite une médaille.

Pakistan : Khaled le musulman promet de la nourriture à une jeune fille hindoue dans une région ravagée par les inondations, mais l’enlève et la viole avec un autre musulman, Dilsher.

 

La nature de l’islam illustrée par l’actualité.

Une jeune Hindoue refuse l’islam et la marrige : brûlée à l’essence !

Inde : une adolescente indienne meurt après avoir été incendiée par un musulman car elle refusait de l’épouser et de se convertir à l’islam

Le « djihad de l’amour ». 

Ankita Singh, 19 ans, a succombé à ses brûlures gravissimes et est décédée dimanche dans un hôpital de Jharkhand, cinq jours après que son harceleur musulman, Shahrukh Hussain, a jeté de l’essence sur elle depuis sa fenêtre alors qu’elle dormait chez elle, puis a jeté une allumette allumée sur elle, provoquant son embrasement. Selon son père : « Shahrukh lui disait – épouse-moi, accepte l’islam, ou sinon je ferai de ta vie un enfer ».

Daily Mail 

Sa mort a suscité des protestations dans l’État après que Shahrukh, un musulman, a prétendu vouloir commettre un « djihad de l’amour » en épousant Ankita et en la forçant à se convertir de l’hindouisme à l’islam.

Lorsqu’Ankita a rejeté les avances de Shahrukh, il l’a harcelée au téléphone pendant des jours et, la nuit précédant l’incendie, il lui aurait dit qu’il la tuerait si elle ne le rencontrait pas.

Aux premières heures du 23 août, alors qu’Ankita dormait près d’une fenêtre, Shahrukh a versé de l’essence sur elle et jeté une allumette allumée sur elle. Elle a subi de graves brûlures sur 45 % de son corps et a succombé à ses blessures dimanche, a déclaré un médecin à la BBC Hindi.

La police a arrêté Shahrukh et un autre homme qui aurait fourni au harceleur présumé l’essence utilisée lors de l’attaque.

Shahrukh Hussain a été filmé en train de sourire lors de son arrestation.

Sanjeev, le père d’Ankita, a affirmé que Shahrukh harcelait sa fille depuis plus d’un an et qu’il la suivait lorsqu’elle se rendait à l’école. Sa fille, qui voulait devenir officier de police, avait commencé à manquer l’école pour éviter Shahrukh, mais il l’appelait constamment sur son portable.

Des manifestations ont éclaté dans le Jharkhand à la suite des allégations selon lesquelles Shahrukh aurait tenté de commettre un « djihad d’amour » en forçant Ankita à se convertir à l’islam et à l’épouser. Le terme « love-djihad » est un terme utilisé par les groupes hindous pour accuser les hommes musulmans de tenter de convertir les femmes hindoues par le mariage.

La famille dévastée.

 

La tragédie de Singh est est loin d’être un incident isolé. Selon une étude de 2020, un cas de harcèlement est signalé aux autorités indiennes toutes les 55 minutes. Des milliers de femmes et de jeunes filles sont harcelées par des musulmans chaque année en Inde, selon les données du gouvernement, et des dizaines de cas de harceleurs attaquant des femmes qui les ont rejetés ont été recensés.

Ankita a réussi à faire une déclaration aux policiers depuis son lit d’hôpital et leur a dit que Shahrukh avait menacé de la tuer si elle ne le rencontrait pas la veille de sa mort.

« Il m’a rappelé vers 20 heures le lundi et m’a dit qu’il me tuerait si je ne lui parlais pas. J’ai informé mon père de la menace et il m’a assuré qu’il parlerait à la famille de l’homme le mardi. Après avoir pris notre dîner, nous sommes allés nous coucher. Je dormais dans une autre pièce.

Le mardi matin, j’ai ressenti une douleur dans le dos et j’ai senti une odeur de brûlé.

‘Je l’ai trouvé en train de s’enfuir quand j’ai ouvert les yeux. J’ai commencé à crier de douleur et je suis allée dans la chambre de mon père. Mes parents ont éteint le feu et m’ont emmené à l’hôpital ».

Deux vidéos de Singh à l’hôpital sont depuis devenues virales en ligne, provoquant un tollé en Inde. Elle a subi des brûlures sur 45 % de son corps.

Papa et maman tués au pillon au nom d’Allah.

Nigeria : un musulman tue ses parents pour avoir blasphémé sur Mahomet, il  dit qu’il n’a pas de regrets et mérite une médaille.

« Ô vous qui croyez, ne choisissez pas vos pères ou vos frères pour amis s’ils prennent plaisir à la mécréance plutôt qu’à la foi. Quiconque parmi vous les prend pour amis, ces gens-là sont des malfaiteurs.  » (Coran 9:23)

« Je n’ai aucun regret d’avoir tué mes parents, ils méritent la mort pour avoir blasphémé le prophète Mahomet », par Emma Ogbuehi, The Niche , 3 septembre 2022 :

…Plutôt que de montrer des remords pour le meurtre de sang-froid de ses propres parents, Munkaila Ahmadu, qui a tué ses parents à Gagarawa LGA dans l’État de Jigawa, a déclaré qu’il méritait d’être décoré pour avoir exécuté le souhait d’Allah.

Ahmadu, qui a déclaré avoir commis ce crime parce que ses parents avaient tenu des propos blasphématoires à l’encontre du prophète Mahomet, a insisté sur le fait qu' »il n’y a pas de repentir pour toute personne qui a abusé du prophète ».

Ahmadu, un chanteur membre de la secte islamique Tijjaniyya, a déclaré que ses parents se moquaient de lui, le traitaient de fou et s’opposaient à ce qu’il soit un chanteur de louanges pour le prophète…..

Il a utilisé un pilon pour matraquer à mort son père, Ahmad Muhammad, 70 ans, qui est le chef de la communauté de Zarada, dans la zone du conseil municipal de Gagarawa, et sa mère, Ahmad Hauwa’u, 60 ans.

Dans une vidéo enregistrée en possession de la police, Ahmadu a déclaré qu’il ne regrettait pas ce qu’il avait fait car on lui avait ordonné de le faire.

« Je les ai tués parce qu’ils refusaient d’accepter la vérité concernant le prophète Muhammad (S.W.A). Je les ai tués parce qu’ils ont insulté du prophète et leur punition est la mort, il n’y a aucun repentir pour toute personne qui a abusé du prophète.

« Je suis un chanteur de louanges pour le prophète, cette année j’ai l’intention de faire une vidéo pour ma chanson et si Dieu le veut, je le ferai, je serai libre parce que Dieu est avec la personne juste, c’est pourquoi je ne m’inquiète pas de mon action », a déclaré Ahmadu dans la vidéo enregistrée par la police.

« Mes parents n’aimaient pas le prophète Mahomet parce que je l’adore, ils m’ont traité de fou, j’ai supplié mon père de soutenir mon travail (chant de louange), et je lui ai dit que je ne me prostituais pas, que je ne jouais pas, que je ne me droguais pas et que je ne volais pas, mais il a refusé.

« Ma mère allait dans les villes voisines pour me faire chanter, disant aux gens de me rejeter chaque fois que je venais chanter les louanges du prophète parce que je suis fou et que je refusais de travailler à la ferme.

« Je suis maintenant en garde à vue parce que, selon la pensée humaine, j’ai fait une mauvaise chose, mais aux yeux de Dieu et du prophète, ce que j’ai fait est la bonne chose », a déclaré Ahmadu.

Ahmadu, père de cinq enfants, a déclaré qu’il soupçonnait son père d’avoir une liaison avec sa femme.

Violée pendant 2 jours par deux musulmans parce qu’Hindoue.

Pakistan : Khaled le musulman promet de la nourriture à une jeune fille hindoue dans une région ravagée par les inondations, mais l’enlève et la viole avec une autre musulman, Dilsher.

Bien qu’un tiers du pays soit sous l’eau, certains hommes musulmans du Pakistan n’ont pas pu faire de pause. Ils continuent à exploiter au maximum cette calamité naturelle et à molester les femmes hindoues dès qu’ils peuvent en attraper une. Une jeune fille hindoue a été victime d’un viol collectif pendant deux jours d’affilée à Shahdadpur, dans le district de Sanghar de la province de Sindh, au Pakistan.

Dans une vidéo devenue virale, une jeune fille hindoue nommée Bhagwati raconte que le conducteur de pousse-pousse Khaled lui a promis des rations alimentaires, l’a enlevée et l’a maintenue droguée pendant deux jours. Un autre musulman, Dilsher, a rejoint Khaled et tous deux ont violé Bhagwati à plusieurs reprises.

Bien que cet acte puisse paraître dégoûtant et honteux, il ne va pas à l’encontre des codes moraux de certains musulmans. Bhagwati est une « femme koufar », et certains musulmans respectent en fait tout homme de la communauté qui humilie ou viole une telle femme.

Le Pakistan, comme le monde entier le sait, est très bien placé pour maltraiter les minorités religieuses. Maltraiter les non-musulmans est une activité récréative populaire tout au long de l’année dans ce pays malheureux. Cette maltraitance gagne en intensité lors des calamités naturelles telles que les inondations, les tremblements de terre et les pandémies. Les hindous deviennent des punching-balls pour de nombreux musulmans, qui peuvent ainsi évacuer les frustrations qu’ils ont accumulées suite à des problèmes administratifs, à la pauvreté et au manque de nourriture, d’eau, de divertissement et de sexe. Par conséquent, les jeunes filles hindoues, comme Bhagwati, deviennent leurs cibles faciles.

 

 625 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Elle est toute mignonne, pauvre petite !
    Les féministes gauchiasses vous n’avez pas de cœur.

  2. On est toujours étonné des atrocités que peuvent commettre des musulmans au nom de leur religion et de leur Dieu, ça ressemble beaucoup à de la manipulation mentale, il y a en effet énormément de faibles d’esprit dans cette communauté ce qui fait qu’il n’y a pas de limite à l’horreur. Règle numéro 1, ne jamais fréquenter un musulman où l’éviter le plus possible car malheureusement il y en a de plus en plus en France.

    • @ Pascal ALEVEK , vous avez tout a fait raison c’est de la manipulation mentale et comme il n’y a pas grand chose a manipuler ça marche ! De plus ils ne risquent rien pour Alzeimer vu que ça s’attaque au cerveau !

  3. J’emm. Allah et le prophète de long en large et en diagonale. Une religion qui produit de tels actes est une religion de malades mentaux, de dégénérés, de lobotomisés, une religion qui devrait être éradiquée de la surface de la Terre.

  4. Tous des dégénérés au QI de moule irradiée fabriqué par l’islam. Le seul moyen de s’en débarrasser c’est de l’éradiquer pour toujours et tous les moyens sont bon.

  5. C’est la faute au traumatisme….
    C’est la faute au traumatisme de la colonisation….
    C’est la faute au traumatisme de la colonisation FRANÇAISE !

    C’est pas la faute à la colonisation islamique.

  6. Le centre corporel de la spiritualité varierait-il selon l’ethnie et la religion ?

  7. Alors qu’il suffirait d’interdire ce torchon qu’est le coran, un torchon qui prêche la haine, la violence, qui justifie des meurtres sadiques, et on laisse entrer les adeptes de cette daube qui appliquent allah lettre tout ce qui est écrit sur le torchon avec le laisser faire, la bénédiction des gvts de traîtres !

  8. Voilà la vérité sur l’islam illustré par les faits divers commis par des fanatiques qui obéi à Allah qui est en fait le diable en personne parce que cette religion c’est pas l’amour et la paix mais la violence, la barbarie. La jeune fille Indienne incendiée par un musulman Parce qu’elle refuse de l’épouser et de sa convertir à sa religion diabolique rejoint la longue liste des victimes de la barbarie islamique.

    • en France, c est aussi souvent dans les faits divers, fille ou garçon et pas toujours dits ouvertement par les journalistes : à cause de la famille musulmane !
      et si ton voisin ou ami d un ami….veut le mariage avec ta fille ( à partir de 12 ans) les parents n ont réellement qu une solution :déménager discretement loin…car les filles n ont rien à dire, c est l homme qui décide et les mécréants sont des inférieurs
      Dans mon quartier, c est déjà arrivé !comme aussi, tournantes ( = esclaves sexuelles) viols d handicapées,( ou d assistantes sociales ou de benevoles d associations,séquestrées )escroqueries sentimentales, prostitutions forcées etc et bien sur conquete « amoureuse » et conversion à l islam puis mariage…Toutes kouffars..
      Les femmes sont la récompense promise par mahomet à ses soldats

    • En effet ces gens-là sont tous satanisés. Il n’y a qu’à voir leur assurance et leur aplomb pour se rendre compte qu’il sont tous sous emprise.

Les commentaires sont fermés.