Le monastère d’Ananda Matha : les premières sœurs trappistines en Inde

Le monastère d’Ananda Matha vu depuis le jardin des sœurs © Monastère d’Ananda Matha

Aujourd’hui, on vous emmène en Inde, à la découverte du monastère d’Ananda Matha, fondé en 1995. C’est le tout premier monastère trappiste d’Inde, fondé par l’abbaye de Soleilmont en Belgique. Sept sœurs trappistines occupent aujourd’hui les lieux et vivent au rythme des sept offices quotidiens et selon la règle de saint-Benoît « ora et labora » ( ​​« prière et travail » en latin). C’est parti, Divine Box vous emmène à la découverte du monastère, sa communauté et son savoir-faire !

L’histoire (récente) du monastère d’Ananda Matha

 

En 1995, la communauté belge de l’abbaye de Soleilmont, située à Fleurus, en Belgique, fonde le monastère d’Ananda Matha à Makkiyad, dans la province du Kerala en Inde. Son nom complet « Ananda Matha Ashram » signifie « Mère de la Joie ». D’ailleurs, si l’abbaye de Soleilmont choisit d’établir le monastère dans la province du Kerala ce n’est pas un hasard ! En effet, c’est la province indienne ayant le plus grand nombre de chrétiens, avec plus six millions de pratiquants. Une occasion à ne pas manquer ! En 2009, le monastère d’Ananda Matha déménage et s’installe à Kunnambetta, toujours dans la province du Kerala.

 

Cisterciennes ? Trappistines ?

 

Les sœurs  appartiennent à l’ “ordre cistercien de la stricte observance”. Cet ordre existe depuis la réforme au XVIIe siècle, initiée par l’abbé de Rancé à l’abbaye de la Trappe de Soligny. D’où le surnom de “trappistes” (ou “trappistines” pour des soeurs) !

 

Pour rappel, l’ordre cistercien est né en France en 1098 avec la création de l’abbaye de Cîteaux, avec pour objectif une vie plus sobre, et davantage nourrie de travail manuel. Cela est une grande réforme car, à l’époque, les monastères bénédictins étaient très érudits et portés principalement sur la prière et la liturgie.

Café, thé et graines de poivre !

 

Malgré sa petite taille, la communauté d’Ananda Matha est très active et produit artisanalement du poivre et du café cultivés dans leur jardin. Les sœurs conditionnent de nombreuses épices venant de différents producteurs voisins (cannelle, cardamome, clou de girofle, gingembre, curcuma, muscade et même des noix de cajou !) et sélectionnent puis mettent en sachet du thé vert et du thé noir cultivés dans la région. Cela participe à dynamiser l’économie locale ! Les terres sont cultivées dans le respect de la nature, de façon raisonnée c’est-à-dire avec un impact limité sur l’environnement. Aucun pesticide n’est utilisé !

 

Aujourd’hui, la diffusion de leur artisanat monastique en Europe est assurée par l’abbaye de Soleilmont, qui est encore l’abbaye mère du monastère.

La vie à l’abbaye aujourd’hui

 

Les sept sœurs trappistines du monastère d’Ananda Matha suivent la règle de saint-Benoît, « ora et labora » qui signifie « prière et travail ». Ainsi, entre leurs sept offices quotidiens (le premier à 4h du matin !), elles travaillent de leurs mains. Entre leur petite plantation de café et de poivre, ou leur sélection d’incroyables thés locaux (noir, vert, aux épices etc…), il y en a pour tous les goûts ! Avec ça, et tout au long de l’année, elles tiennent une auberge pour accueillir des personnes souhaitant faire une retraite, vivre un temps dans le calme et la prière pour quelques jours ou même plusieurs semaines !

 

Le monastère est un véritable lieu de rencontre et de rassemblement pour les habitants des villages alentours à l’occasion de temps forts de prières, ou simplement de fêtes autour d’un bon repas. Les sœurs accueillent des familles et partagent avec elles un repas préparé par leurs soins.

Comment retrouver leurs produits ?

 

Vous pouvez bien sûr vous rendre directement à l’abbaye en Inde ! Voici l’adresse : Ananda Matha Ashram (Our Lady of Joy monastery), Cistercian Sisters, Kunnambetta P.O.673 123, Wayanad District, Kerala, INDIA. Sur place, la communauté propose de vous accueillir pour une retraite (faite de repos et de prière), que ce soit pour quelques jours ou plusieurs semaines. Mais si c’est trop loin pour vous, vous pouvez découvrir les produits du monastère d’Ananda Matha directement sur la boutique monastique en ligne de Divine Box !

 

 657 total views,  2 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Ah l’Inde, son poivre, ses épices, ses encens. L’Inde et ses mystères, ses castes. Bon je m’égare, merci pour ces images.

Les commentaires sont fermés.