Dans le film « Athena », le multi-condamné Ladj Ly donne le beau rôle aux racailles

Tout va bien en France, dormez braves gens. Le Grand remplacement n’existe pas…

 

Romain Gavras présente son nouveau film « Athena », dont la sortie prévue pour septembre prochain sur Netflix. 

Ce projet, coécrit avec le repris de justice  Ladj Ly (Les Misérables), raconte la mort tragique d’un homme, frère cadet d’une famille, dans des circonstances troubles. Cette disparition va, en quelques heures, faire basculer la vie de la fratrie, celle de la cité et plus généralement l’équilibre d’un pays au bord de l’explosion.

Quand le travail n’est plus une obligation, pour se nourrir, grâce à la mondialisation, voilà ce que cela donne. 

 

Un film copié sur  le livre « Guérilla » de Laurent OBERTONE.

Vous connaissez Guérilla, le roman de Laurent Obertone ? Voici la version de l’autre point de vue. Mais quand c’est Obertone qui en parle,  on dit que c’est un facho qui déraille et là on va réussir à nous expliquer que c’est une poésie des temps modernes

Encore un film ordurier , subventionné, qui est une incitation à la violence et à la destruction de la démocratie française . Le masochisme français n’a pas de limite. 

Découvrez les extraits :

 

 

 2,554 total views,  2 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Le wokisme gagne toutes les productions cinématographiques.
    Je suivais une saga familiale suédoise, assez classique et reposante car 100% européenne, quand je suis arrivé à la saison 3.
    Alors là, catastrophe, j’entre de plain-pied dans le monde immigrationniste, mondialiste, LGBT.
    Ils ont réussi dans la dernière saison, à introduire un toubib arabe, un flic noir qui est bien entendu le flic incorruptible face au flic blanc ripoux, et cerise sur le gâteau, deux mignonnes petites gouinasses, soutenues par leur gentille maman qui a tout compris aux chagrins de ces petits cœurs, la TOTALE !!
    Quelle déception !

  2. Qui ira voir des, daubes pareilles ,comme le précédent ,les misérables ,et l’autre qui a fait un film sur les rodéos, et bien en tous cas ca sera sans moi .

    • Ohhh… ! mais vous savez ce genre de merde attire pas mal de clients et pas que ceux que l’on croit , mais aussi des bien français pendus a netflix et autres conneries et amateurs de shit vendu par les copains de ladj ly et la famille adama . Cinéma poubelle a censurer !

  3. On n’a pas besoin de ses films pour comprendre la situation, la banlieue je l’ai connu bien avant lui et c’est de pire en pire, toujours les mêmes, c’est ça l’incompatibilité, il est inutile de chercher autre chose, ce n’est pas nous qui les rejetons dès le départ mais ce sont eux par leur éducation chaotique, celle de leurs parents et par les restes d’une sous-culture Africaine qui refuse l’assimilation républicaine qu’est le problème.

  4. Apologie de la racaille, romantisme gauchiasse à deux balles.
    Cette propagande ne résiste pas à la réalité.

  5. C’est un bon exemple de réinsertion après la prison. Ils sortent avec appart, diplôme ( même faux soit-il) et place de travail (ce n’est pas important que les autre vont faire leur travail et eux vont avoir le salaire). Pour certains plu chanceux un petit capital pour démarrer. Elle est belle la France et ses performance d’intégration. Et en tout ça , on amène des jeunes des cités pour voir les avantages de la prison!

  6. Ce ne sont pas ces films de racailles qui me feront revenir au cinéma ! Déjà, va savoir qui se trouvera dans la salle pour regarder ça genre de film ?
    Le cinéma français est vraiment en chute libre, une chute vertigineuse, sur absolument tous les plans. Et ce ne sont pas les acteurs dont beaucoup se sont montrés sous un jour détestable, arrogants, méprisants, qui redresseront la barre. Pour ma part, il y en a certains dont je ne supporte plus la vue.

  7. Tous ceux qui ont netflix doivent boycotter ce film afin qu’il ne soit pas en tête des visionnages , boycotter, boycotter ce film tourné par une racaille muzz.

    • Faut surtout boycotter Netflix, qui est le porte-drapeau de la woke américaine.
      Bourrage de crâne garanti, ne pas offrir cet abonnement à vos gosses.

  8. La victimisation habituelle, la racaille est l’ange, le Gaulois, la bête. Il n’y a que les cons pour y croire, mais les cons, il y en a!

  9. Les Racailles étrangères sont à l’honneur avec le soutien des acteurs et actrices Woke, antiracistes identitaire victimaire et merdique grâce à ce film de propagande où les Racailles étrangères jouent les victimes alors que ce sont les bourreaux des français.

  10. il ne connait que çà « la racaille »…avec le soutien béat et soumis des pseudos actrices woke!!!

Les commentaires sont fermés.