Les fachos de l’ordre des médecins veulent interdire Doctolib aux naturopathes !

La norme, la norme, vous dis-je. La main sur le képi, au garde-à vous, les toubibs. Et les autres, pas toubibs, qui prétendent nous aider à vivre mieux, à être moins malades, à résister…

Les gardiens du temple, qui veulent une médecine covidiste, une médecine vouée corps et âme à Big Pharma et… au pouvoir politique, de continuer leur travail de sape.

Ils ont commencé en refusant le remboursement des traitements homéopathiques, s’érigeant en gardiens d’une prétendue science limitée, encadrée par des médiocres à la Lacombe, au Marty…prétendant SAVOIR, eux, et traitant de charlatans ceux qui usent d’autres connaissances médicales que celles qui sont enseignées et estampillées officiellement.

Ils ont continué en poursuivant les médecins qui, refusant d’injecter 11 vaccins à des bébés qui n’ont pas encore fait leur propres anticorps, ont été dénoncés pour avoir fait de faux certificats vaccinaux.

Ils ont poursuivi en poursuivant les médecins qui ont refusé de laisser crever seuls, sans soin, sans oxygène, sans hydroxychloroquine, sans Ivermectine les malades du Covid. Ce sont les mêmes qui ont poursuivi les plus grands médecins de France, Raoult, Perronne…

A présent, il s’agit d’éliminer tous ceux qui prétendent, à tort ou à raison, atténuer des malaises, des maladies, psychosomatiques ou pas, liées ou pas à l’alimentation, au mal être ou pas. Tous ceux qui n’ont pas suivi le cursus officiel des études de médecine et sont devenus qui naturopathes, qui sophrologues, qui étiopathe, qui….

Il est vrai que les médecines parallèles foisonnent, signe sans doute et d’un malaise sociétal, et d’une inefficacité ahurissante de la médecine dite classique, bouffée et pourrie par les « protocoles » imposés aux patients et aux médecins de famille, une honte, un scandale. Mais surtout une pompe à fric pour les professeurs chefs de service hospitaliers.

Cf le compte-rendu d’une conférence du docteur Gérard Delépine devant des adhérents de Résistance républicaine en 2016

[…]

Quelques points incontournables :

Préférer les anciens médicaments, les anciens traitements… qui ont été utilisés depuis 10 ou 15 ans. Au moins on sait, pas de mauvaises surprises. Or les labos ont intérêt à couler la vieille molécule et comme par hasard ils « découvrent » des complications liées à son emploi au moment où ils veulent commercialiser de nouvelles molécules, qui vont leur rapporter des sommes astronomiques.  Pensez à l’exemple de l’aspirine, accusée de tous les maux depuis que l’on vend à tour de bras des produits censés la remplacer, alors que le paracétamol serait plus dangereux que l’aspirine pour le foie…

En effet, le Conseil de l’ordre des médecins ( celui qui  a appelé à voter contre Marine… ) a clairement pour but d’éliminer les donneurs d’alerte. Il a fait entériner un protocole ahurissant pour le traitement du cancer.  Les médecins n’ont plus le droit de choisir ces traitements, ils sont surveillés, et ne sont plus libres de leurs prescriptions. Les traitements qu’ils ont décidés sont soumis à une réunion de concertation multidisciplinaire et il faut obéir aux ordres de l’INCa (Institut National du Cancer ).

Or l’INCa n’est pas indépendant des labos, c’est peu de le dire…

Les laboratoires ont obtenu que les 3 phases d’essais avant la mise sur le marché  d’un médicament soient réduites à  1 seule, le nouveau médicament contre un placebo. Les anciennes phases d’essais duraient 7 à 8 ans, trop long quand on veut gagner beaucoup d’argent, et vite…

D’abord cela signifie que le patient et la sécurité sociale payent le prix fort, très fort… pour un produit sans effets actifs, de l’eau ou de la mie de pain.

Ensuite cela signifie que le patient « soigné « avec un placebo est clairement sacrifié, sans le savoir, puisqu’il n’est pas traité ! Il ne sert qu’à permettre à l’autre patient soigné, lui, avec un véritable traitement, bon ou mauvais, de démontrer que le dit traitement peut être proposé à l’ensemble des patients.

Enfin, cela signifie que l’on regarde si la tumeur est bloquée un temps donné, pendant 3 mois par exemple… Et seulement cela. On ignore si la tumeur aurait été bloquée 3 mois supplémentaires…

Or il semble que les nouvelles drogues endorment la tumeur, elles ne la tuent pas…

 

Quelques chiffres 

Les chiffres des labos sont colossaux…

La mise au point d’un nouveau médicament coûte à peu près 100 millions d’euros.

7 labos possèdent 90% des médicaments du monde

La recherche, c’est seulement 5% du chiffre d’affaire

Le reste est dévolu aux actionnaires et au développement ( traduisez la publicité ) avec les revues médicales…

Dans le développement sont compris les conférences de professeurs reconnus, payés quatre à cinq mille euros de l’heure pour « vendre » les nouveaux médicaments.

Les laboratoires achètent aussi les associations de malades…

Il arrive aussi que le médecin soit payé pour amener des malades dans les essais… S’il réussit, il deviendra co-auteur d’article, il pourra être nommé professeur. S’il réussit, avec ses malades à démontrer que le médecin est efficace, il peut recevoir deux cents ou trois cent mille dollars…

100 professeurs touchent plus de 500000 euros par an des labos…

 

Quelques exemples en vrac de ce qu’est devenue la médecine...

-Le générique ? Il y a 20 pour cent d’erreur sur le médicament princeps et, surtout, on ne connaît pas les excipients utilisés.

-Mais à présent, on n’est sûr de rien, même avec le médicament originel, dont on ignore s’il vient de Chine, d’Asie…

—————————-

Un Ministre de la santé italien a reçu des millions pour rendre obligatoires les vaccins contre l’hépatite.

Les mafias ont conquis le pouvoir politique et on y arrive en France.

[…]

Lire l’ensemble du compte-rendu ici :

https://resistancerepublicaine.com/2017/06/16/docteur-gerard-delepine-le-systeme-mafieux-de-la-sante-est-vraiment-dramatique/

.

On peut comprendre que nombre de gens se posent des questions, aient de moins en moins confiance en leur médecin et l’épisode Covid aura aggravé la chose. Forcément.

Par ailleurs, les connaissances sur l’homme évoluent elles aussi et la notion de placebo aboutit forcément au développement de médecines alternatives. On sait depuis toujours que de la mie de pain dans un comprimé ou de l’eau pure dans une ampoule peuvent aider à guérir, peuvent guérir. Tant est fort l’esprit humain. Alors pourquoi s’étonner qu’un régime alimentaire, des massages, des vitamines etc. puissent modifier le terrain, voire guérir, même de maladies graves ? On ne sait pas tout. Certes, il y a des charlatans partout. La preuve c’est que Macron distribue même à certains estampillés médecins la légion d’honneur, et qu’ils ont pignon sur rue ! Il y a donc d’excellents naturopathes, il en est de médiocres, pareil pour tout l’arsenal des médecines parallèles. C’est au patient de tester, de savoir et de démontrer la valeur ou la nullité du professionnel qu’il consulte, librement, sans être remboursé. Ce qui ne gêne donc personne…

Ce qui ne gêne personne, sauf… l’Ordre des médecins, sauf Big Pharma, sauf Macron.

Pensez donc, de non médecins qui auraient plus de succès que ceux que l’Ordre des médecins reconnaît ??? Un scandale, une honte, une peur terrible…

Alors la chasse est lancée via Doctolib… Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes :

Naturopathes sur Doctolib : l’Ordre des médecins demande au site de renforcer ses règles d’inscription

Depuis plusieurs jours, la plate-forme de rendez-vous est la cible de critiques car elle héberge de nombreux profils de praticiens de médecines non reconnues.

 […]
Naturopathes sur Doctolib : l’Ordre des médecins demande au site de renforcer ses règles d’inscription
Depuis plusieurs jours, la plate-forme de rendez-vous est la cible de critiques car elle héberge de nombreux profils de praticiens de médecines non reconnues.
 […]

Le président du premier syndicat de médecins libéraux (CSMF), Franck Devulder, est allé plus loin, en demandant « à l’État de clarifier les pratiques de certains professionnels qui relèvent parfois du charlatanisme » et au ministre de la Santé « de réglementer l’accès aux médecines alternatives et d’en interdire toute publicité ».

La médecine « doit être exercée au sein d’un parcours de soins dont le pilote est le médecin généraliste. L’usage de thérapies alternatives peut être envisagé mais dans le cadre de ce parcours et avec la rigueur nécessaire à des soins de qualité », a-t-il ajouté dans un communiqué diffusé mardi.

Lire tout l’article ici

https://www.leparisien.fr/societe/sante/naturopathes-sur-doctolib-lordre-des-medecins-demande-au-site-de-renforcer-ses-regles-dinscription-23-08-2022-AQKQ7YISXRGSTA6YTVPO3XO27Y.php

S’il n’y avait que Doctolib… mais il est évident qu' »ils  » vont pourrir la vie des praticiens en médecine alternative… Augmentation des charges, exigence de formations… pour conserver leur pré carré mais, surtout, pratique encadrée, sous surveillance… L’horreur. Nous ré-éduquer c’est aussi pour eux choisir pour nous notre façon de nous soigner… pour mieux vous surveiller mon enfant !

A nous de continuer à chercher et fréquenter l’oiseau rare, le résistant à la doxa dominante… Ne nous laissons pas assassiner par Macron et ses pareils !

 

 

 

 809 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Irène Grosjean, 92 ans accusee de dérives sectaires et pédophilie. Des tarés

  2. « Il est est vrai que les médecines parallèles foisonnent, signe sans doute et d’un malaise sociétal, et d’une inefficacité ahurissante de la médecine dite classique ». L’argument qui tue. La médecine officielle est souvent complètement inefficace.

  3. Pas de doctolib?? moi soignant en retraite je me propose gratuitement de prendre leurs rendez vous.et..merde au poudré et les labos infâmes 🤮😖

  4. RAPPEL = AU NIVEAU MONDIAL, LA MORTALITE REPRESENTE 0,0794 %
    L’INJECTION EST URGENTISSIME….

  5. Mais bon sang de bon sang qu’attendons-nous pour foutre en l’air tous ces pseudos organismes totalitaires ordres des toubibs , ars etc. etc. et dans la même foulée destituer foutriquet l’assassin qui va envoyer pour plus de 2 milliards d’euros d’armement munitions missiles anti chars etc. sans passer par l’assemblée nationale c’est à dire d’avoir l’aval de tous les députés , (sachant bien que ces députailles corrompus voteront pour ), je sais certain vont me dire que je mélange plusieurs sujets , mais à un moment donné faut les arrêter dans leurs conneries et dire STOP !

  6. L’être humain est un tout et les médecins ne savent « qu’une » partie de ce savoir mais les sociétés les ont idéalisés et donné une place de pouvoir facile à constater et cela donne des ailes à certains complexés qui compensent. On en paie le prix en France et ce qui se passe, aura eu au moins l’avantage de faire que les gens auront compris qu’ils ne sont pas des dieux.

    Ne pas oublier non plus que Macron est fils de médecin, donc dans le milieu via sa famille et dans ce domaine, ça compte !

  7. « traitant de charlatans ceux qui usent d’autres connaissances médicales que celles qui sont enseignées et estampillées officiellement. »

    Les médecins homéopathes avaient une formation de 3 ans à la fac de médecine au titre d’une spécialité. Le comble, ils ont arrêté le remboursement car ce serait « inefficace » (tant de preuves du contraire pourtant !) mais c’est toujours indiqué qu’il s’agit d’un médicament qui peut avoir des effets secondaires…

    Je me souviens d’une médecin homéopathe qui m’avait dit qu’il y avait beaucoup de potentialités dans les recherches au niveau de ce domaine mais que cela était empêché. Aussi qu’il y avait des recherches mais que les médecins détracteurs les ignoraient sciemment en disant qu’il n’y aurait jamais eu de preuves d’efficacité.

  8.  » ils  » ont décidé d’interdire du moins limiter fortement la produt de la lavande ,,et oui cela peut soigner naturellement et non pas chimiquement beaucoup de maux alors cela emmerde les labos pharmaceutiques

    • « Ils » c’est l’oligarchie de l’union européenne. Faites des provisions d’essrnce de lavande et/ou de lavadin. Les producteurs de lavande ne se laisseront pas faire à ce que j’ai entendu dire. S’il y a des manifestations dans mon coin de Provence, je ferai tout pour m’y joindre. Frexit !

  9. La médecine, dont le but est de soulager la souffrance humaine, est devenue une institution mortifère, dont je pense qu’elle doit travailler en symbiose avec les pompes funèbres. Le vétérinaire qui s’occupe de mes chats est dix mille fois plus compétent que ces Diafoirus. Un de nos médecins avait raté ses examens pour devenir véto. Il est devenu toubib ensuite.

  10. Mais c’est une bonne nouvelle, si Doctolib pouvait dégager. Doctolib, cette merde sans non mais avec que des conséquences négatives sur vos vies privée et médicale :
    – Captation des données personnelles (privée et médicale)
    – Rétention, analyse, revente, accès donné auxdites données

  11. Le 14 juillet 2021, Doctolib reçoit le « Big Brother Award », décerné aux structures qui attentent à la vie privée, pour plusieurs problèmes identifiés :

    – Lorsque des professionnels de santé demandent à utiliser Doctolib, ce service leur demande à accéder aux données de santé de toute leur patientèle, sans que celle-ci en soit informée, et ce même si cette patientèle ne dispose d’aucun compte Doctolib ;
    – Le manque de transparence de la politique de confidentialité de Doctolib, multipliant les documents qui précisent les conditions d’exploitation des données collectées ;
    – Lorsque des personnels de santé utilisent Doctolib, ce service accède à la liste complète de leur patientèle alors que les créneaux libres suffiraient ;
    – L’usage de cookies publicitaires permet à de nombreuses entreprises telles que Google, Twitter, Instagram, Facebook, LinkedIn, Medium et YouTube d’être informées quand un rendez-vous est pris par un patient ;
    – La fusion de données de santé sur des patients et patientes transmises par plusieurs personnels de santé, sans aucune suppression une fois que les données ne sont plus utiles pour la prise de rendez-vous.

    • Bonjour,

      Oui, j’ai un médecin qui m’a mis d’office sur Doctolib.

      Un systéme géré par la Sec Soc, oui …

      Doctolib, non !

  12. Ne plus dire « médecins » pour ces saloperies, mais « MENGELE » !

    Ce sont des mengele !!!

  13. Une merde à la sauce USA (pléonasme) qui ne fait qu’accroitre la perte de vie privée de l’humain enrôlé dans ces sociétés.
    Et regardez qui furent et sont les actionnaires de « Doctopalibre », que de belles personnes qui ne vous veulent que du bien (Politiques, investisseurs, »médecins », bref, une belle brochette de malades mentaux.

  14. Non non non non non, comme aurait dit David Suchet (Poirot): normal qu’il y ait encadrement, sinon c la dérive vers toutes les déviances. Les techniques non validées doivent donc être encadrées ! Mais s’ils le font pour naturopathic et homéopathie (remboursement), ils auraient du le faire pour « bien autre chose » … les pignoufs du conseil de l’Ordre !T

1 Rétrolien / Ping

  1. Les fachos de l’Ordre des médecins veulent interdire Doctolib aux naturopathes ! – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.