Eau secours, qui nous a volé notre flotte ?

Au temps de notre insouciante France, avant que Pierre Bourdieu n’invente la fabrique de crétins, à l’école on apprenait le cycle de l’eau, c’était le temps où il n’y avait pas besoin d’apprendre le vivre ensemble. Le cycle de l’eau , ça coule de source, c’est tout simple, plus il fait chaud , plus l’eau de la mer s’évapore et l’eau transformée en nuages transportés par le vents  retombe sur terre,

Les voleurs d’eau ne sont pas les mêmes que d’habitude ils ne sont pas assez malins pour un tel hold-up

Tout s’écroule, le ciel qui tombait sur la tête des gaulois ne veux plus tomber, Vengeance du ciel qui ne reconnaît plus la Gaule ?,

Cet été le monde bat tous les records de chaleur, donc d’évaporation, et l’eau ne retombe plus qu’exceptionnellement

Décidément nous accumulons une cascade d’emmerdes. On a eu la guerre contre le covid, la guerre dans l’Europe de la paix, maintenant on nous prédit la guerre de l’eau, manquerait plus que la guerre contre les Sarrasins,

Cet été le monde bat tous les records de chaleur, donc d’évaporation, donc en toute logique les journaleux télés devraient nous abreuver d’inondations catastrophiques Et bien non ils pleurent toutes les eaux de leur corps  sur la catastrophique  sécheresse,

L’ouest américain fait face à un record de sécheresse millénaire. La Chine arrête la distribution d’électricité, le débit d’eau de leurs barrages hydro-électriques est réduit de 50 %. Malgré la mousson, l’Inde manque aussi d’eau, L’Afrique aussi est en pénurie d’eau, ce qui n’est pas trop grave, ils s’y sont habitués, voilà déjà des millénaires qu’ils boivent l’urine de chameau

Des écolos dingos  ont envisagé que l’eau s’ échapperait par le trou de la couche d’ozone, d’autant que Mais Qing-Bin Lu, un chercheur de l’université de Waterloo, annonce aujourd’hui avoir observé un autre trou dans la couche d’ozone au-dessus des régions tropicales. Depuis ils cherchent un bouchon pour boucher le trou

Il y a peut-être une autre explication : des savants fous avaient inventé l’eau lourde, d’autres aujourd’hui ont inventé l’eau sèche, qui peut absorber le CO2.  Est-ce-qu’une organisation mondiale ne ce serait pas mise à fabriquer secrètement de grandes quantités d’eau sèche pour lutter contre le réchauffement climatique ?

L’eau sèche ressemble à s’y méprendre à du sucre en poudre. « Chaque particule d’eau sèche contient une goutte d’eau enfermée dans un enrobage de silicium. Et environ 95% de l’eau sèche est constituée d’eau ‘mouillée’ « Les scientifiques estiment que l’eau sèche pourrait être utilisée pour lutter contre le réchauffement climatique en absorbant et en piégeant le dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. En effet, les tests ont montré que la matière absorbait trois fois plus de dioxyde de carbone que l’eau ordinaire

[…]

Le revêtement de silice empêche les gouttelettes d’eau de se recombiner et de revenir à l’état liquide. Le résultat est une fine poudre capable d’emprisonner des gaz qui associée chimiquement avec des molécules d’eau forment ce que les chimistes appellent des hydrates.

[…]

La technologie d’enrobage permettant la fabrication de l’eau sèche pourra de la même façon assécher des liquides polluants ou jugées dangereux dans le but de les transporter ou les stocker, minimisant ainsi les risques.

D’une manière visible, la substance ressemble à s’y méprendre à du sucre en poudre. « Chaque particule d’eau sèche contient une goutte d’eau enfermée dans un enrobage de silice. Et environ 95% de l’eau sèche est constituée d’eau ‘mouillée’ « , précise le quotidien britannique Telegraph.

[…]

https://www.enerzine.com/leau-seche-nouvelle-arme-contre-le-rechauffement/11737-2010-08

Ce ne serait pas la première fois que nos gouvernements participent à un plan secret mondialiste foireux avec effets contraires au résultat attendu, 

 

Donc pour faire de l’eau sèche il faut beaucoup de silice, Et pour faire de la silice ? C’est là que ça a foiré,

On obtient de la silice en chauffant le quartz avec des carburants contenant du carbone comme la houille par exemple. Ces houilles carbonées sous l’effet de la chaleur vont se combiner avec l’oxygène du quartz pour former du monoxyde de carbone (CO) puis du dioxyde de carbone (CO2). La chaleur nécessaire à la réaction est fournie par les arcs électriques est entre 1800 et 2100 °

Il fallait l’inventer, pour piéger du CO2 on fabrique du CO2 en consommant de l’électricité en pénurie,

C’est une connerie ? Eh bien oui, des conneries ça fait 40 ans que les cerveaux élus en inventent de plus en plus, on dirait qu’ils participent à la compétition, qui sera le plus con, C’est la seule discipline ou ils progressent sans effort, ils sont naturellement doués,

Macron et consort  ont décidé que toutes les voitures seront électrique en 2050,

Macron a décidé de réindustrialiser la France  ce qui n’est pas une mauvaise idée mais pour seulement ces 2 idées il va falloir énormément d’énergie électrique,

La consommation actuelle de 471TW h en 2019 devrait passer à plus de 840 TWh selon les experts, ce qui sera impossible à tenir si la pluviométrie reste identique à celle de cette année. Nucléaire et hydraulique représentent 81,8 % de la production Les 7,9 % de thermique devant être supprimés ils devront renforcer les 10,3% d’électricité verte. IL sera difficile, voire impossible d’aller au-delà, ces technologies n’étant pas pilotables, c’est-à-dire disponibles à la demande et ne dépendant pas des conditions météo.

Le coût de production du MWh nucléaire actuel est à 50€. Selon la cour des comptes, avec les EPR de nouvelle génération le prix devrait se maintenir à 50 € , et pour EDF entre 45 et 60 €

Le coût de production du MWh de l’éolien terrestre est d’environ 90 € et 200 pour l’éolien off-shore, et 142 € le MWh photovoltaïque

Pour que la facture électrique des Français n’augmente pas considérablement, il n’y a pas d’autre choix que le nucléaire, et il n’y a qu’une seule condition, que le ciel nous tombe sur la tête pour faire fonctionner les réacteurs.

L’étude de l’IFRAPS dédiée à l’analyse des politique publiques est arrivée à cette conclusion :

Il faut décider dès à présent la construction de 5 à 7 réacteurs EPR nouveaux pour 2035 et préparer un horizon 2050 avec plus d’une vingtaine, voire une quarantaine d’EPR nouveaux, un véritable défi de construction. Mais pour qu’un EPR soit opérationnel, il faut 10 ans dans le meilleur des cas entre la décision et les premiers KWh fournis, dont 5 ans de démarches administratives (choix du site, enquête préliminaire et autorisations de toutes natures). Cela nécessitera aussi de trouver des sources d’électricité complémentaires pour passer le déficit de la période 2025-2030 et la question reste de savoir si des importations seront possibles…

C’est 27 à 47 EPR qu’il faut construire avant 2050. Voilà pourquoi nous en sommes là.  Tous les cabinets de conseil, depuis 40 ans, abreuvent les gouvernement successifs de chiffres et solutions farfelues ou contradictoires, au doigt mouillé. Les grands enfants qui nous gouvernent aiment bien croire au père noël et optent toujours pour les solutions les plus optimistes susceptibles de ne pas affoler l’électeur.

On vient de parler de la construction de centrales dont on n’a ni le premier sou, ni les ingénieurs, de par la faute des ingénieux incapables passés par l’ENA ou Science PO, les crétins qui ont perfectionné la fabrique a crétins.

 

Parlons maintenant de la voiture électrique,

La voiture électrique si chère à nos écolo bobos, tous issus de la fabrique à crétins, sont persuadés de détenir la vérité révélée, la religion verte,

Pour faire rouler une voiture électrique il faut une batterie. Pour fabriquer une batterie il faut de l’eau bénite, pour transformer par miracle 200 tonnes de terres en carburant écolos.

Pour une seule batterie, il faut traiter 10 tonnes de sel de lithium, 15 tonnes de minerais pour le cobalt, 2 tonnes de minerai pour le nickel :

Pour une voiture électrique il faut 82 à 85 kg de cuivre, il faut remuer selon les mines de 8 à 15 tonnes de terre par kg de cuivre.

Par exemple au Pérou la mine d’Antamina, située à 4 300 m d’altitude est exploitée, à ciel ouvert, depuis 2001. En 2020, la production a été de 366 600 t de cuivre, 360 400 t de zinc, 7 590 t de plomb, 3 580 t de molybdène et 454 t d’argent. Les réserves prouvées et probables sont de 383 millions de t de minerai contenant, en moyenne, 0,91 % de cuivre, 0,91 % de zinc, il a fallu donc remuer 73 millions de tonnes de terre et utiliser de nombreux produits chimiques pour transformer, épurer ce cuivre… et des millions de litres d’eau,

De nombreuses études scientifiques ont été menées ces dernières années au sujet de l’impact environnemental des voitures électriques. Si certaines se contredisent, toutes sont d’accord pour souligner que la fabrication d’une voiture électrique est plus énergivore et émet 2 fois plus de gaz à effet de serre que la fabrication d’une voiture thermique.

À ne pas négliger la recharge sur borne rapide sur réseau public revient plus cher, et parfois beaucoup plus cher que l’équivalent en essence, De plus à 0° la voiture perd 20 % d’autonomie et 40% a moins 10°

 

Comme il n’est pas possible de faire rouler la flotte de 600 000 camions et 100 000 bus et cars à l’électrique, écolos et énarques ont imaginé de les faire rouler à l’hydrogène.

Pour l’exemple une voiture à l’hydrogène coûte aujourd’hui 100 000 euros, 4 fois plus que la même en diesel,

Des camions vendus 4 fois plus cher ? Imaginez le prix de revient des légumes et marchandises, transportés.

Actuellement rouler à l’hydrogène coûte le même prix qu’en diesel, parce que l’hydrogène routier n’est pas taxé, mais une fois taxé, ce qui viendra , ce sera plus du double,

Actuellement 99% de la production d’hydrogène repose sur les énergies fossiles  gaz 69 %, charbon 27% , pétrole, émettant beaucoup de CO2 a la fabrication

Par contre il y a la possibilité encore peu exploitée de la fabrication d’un hydrogène  »vert  » par électrolyse, c’est génial, il fallait y penser, les Verts l’ont fait, c’est simple : pour électroniser l’eau avec au départ 100 kW d’électricité, voilà  un hydrogène ne renfermant plus que 75 kW d’électricité (perte de rendement) et maintenant la pile à hydrogène va  transformer ces 75 kW en électricité pour le moteur et  cette fois ci la perte est de  50% de rendement.

selon l’ADEME, le rendement global d’une voiture à pile à combustible à hydrogène, de la production jusqu’au moteur, est d’environ 25%. (75 % de perte)

https://www.fiches-auto.fr/articles-auto/hydrogene/s-2361-la-voiture-a-hydrogene-est-elle-viable-.php

Le prix de l’hydrogène vert pourrait tomber à 5 €/kg d’ici à 2025

https://www.pv-magazine.fr/2022/06/01/le-prix-de-lhydrogene-vert-pourrait-tomber-a-5-e-kg-dici-a-2025/

Je résume : avec une voiture à 100 000 euros, rouler 100 km en hydrogène à 12 euro le kg (non taxé) revient au même prix qu’avec 6 litres de diesel à 2 euros.

Rouler 50 000 km en hydrogène + prix du véhicule = 102 500 euros

Rouler 650 000 km en diesel + prix Renault capture diesel = 103 000 euros

Rapportez ça à un camion, vous pouvez imaginer la répercussion sur le prix des transports…

 

 923 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Le climat se détraque pour une bonne raison, on le manipule, les changements climatiques sont une conséquence de la manipulation du climat par les grandes puissances, la Chine par exemple utilise des technologies d’ensemencement de nuages ​​pour forcer les pluies dans les zones sèches et augmenter la production agricole ou pour dégager le ciel avant les Jeux olympiques de Pékin en 2008, les impacts de ces manipulations sont ignorés et on préfère accuser le CO2 pour les records de chaleur, la sécheresse, les rivières.

  2. Je ne suis pas un expert, pas du tout.
    Il me semble cependant que l’hydrogène pourrait être couplé à une production d’électricité solaire et permettre son stockage.
    Je suppose qu’il y a des problèmes de perméabilité des réservoirs, mais si c’était résolu ça pourrait être très efficace.
    Sur les coûts, on ne peut pas juger avec comme seul but de diminuer la dépense , sinon c’est la misère automatique pour tous.
    Sur le nucléaire je ne suis pas du tout convaincu et je retrouve la même attitude chez les fans du nucléaire que chez les fans du vent, le déni des dangers d’un côté, le déni de l’inefficacité de l’autre.

    • cherchez sur le net. c’est l’objectif des verts Allemands. une espérance qui a raté , maintenant ils se chauffent au charbon.l’hydrogène pour stoker l’électricité verte?. L’électricité verte coute au mieux le double du nucléaire, qui transformée en hydrogène a perdu 25% de rendement. en transformant cet hydrogène électricité vous reperdez 50 %. beau résultat. Mon exemple de la fin c’est avec un hydrogène a 5eurs, impossible aujourd’hui , il est a 12 E. Votre salade (légère) transportée sur 500 Km coutera 4ou 5 fois plus chère.les transport 5 fois plus lourds couterons 10 fois plus cher.LE poids a une une incidence sur la consommation

      • je vais vous répondre sans beaucoup d’espoir, votre réponse correspond à ce que je dis à la fin de mon message. Vous devez connaitre le proverbe « qui veut tuer l’hydrogène l’accuse de la rage » je parie que vous n’ignorez pas non plus « qui veut défendre le nucléaire le pare de toutes les qualités »
        Vous appliquez les deux avec un peu d’aveuglement.
        Comme moi vous n’avez aucun pouvoir donc…

        • les écolos viennent se perdre chez les résistants , faites gaffe on est dangereusement contaminant, et il n’y a pas de vaccin.Si les écolos étaient intelligents ils n’auraient pas fait rentrer les millions d’immigrés.Google c’est bien pour apprendre une vérité différente de la télé.c’est comme pour le Pfizer il faut vouloir s’informer ,mais ça demande un effort. Je veux bien toutes les solutions technologiques du moment que les pauvres peuvent se le payer.surtout que les pauvres sont en constante augmentation.Nucléaire.qualité ou pas c’est la seule solution, ou allé vivre en allemagne , qui brûle du charbon maintenant.Sns électricité ils vont les faire tourner comment leurs machines outil?

    • nucléaire ? pas d’autre solution avec 8 milliards d’habitants. Une seule solution pour s’en passer retourner au mode de vie 1970, y compris sans changement de population.La consommation d’électricité par ménage a doublé depuis et je ne crois pas que les français sont plus heureux. VOUS voulez de l’électricité verte ? accepteriez vous de la payer 2 a 3 fois plus cher comme les allemands , et payer plus cher tout ce qui est fabriquer , transporté a l’électricité. avec des coupures de courant fréquentes a cause de l’intermittence ? les contes de fée c’est pour les enfants, mais au réveil ça fait mal.demandez aux allemands

      • M.Faguet je vous remercie de vos remarques. Elles m’attristent un peu cependant , je n’ai pas parlé d’électricité verte, je n’ai pas parlé d’écologie , je n’ai pas parlé du bonheur des Français, donc cette partie-là de vos remarques est hors de propos.
        Pour ce qui concerne « il n’y a pas d’autre solution » , c’est ce qui se disait il y a 150 ans à propos du travail des enfants (je devrais dire de « certains » enfants, je peux citer Thatcher et son TINA bien connu.
        Quant au prix il est secondaire puisqu’artificiellement fixé (mais ça serait un peu long).
        Vous vous flattez d’être un résistant c’est votre droit et c’est sûrement vrai mais pour qu’un mouvement réussisse il ne faut pas qu’il exprime un sectarisme étroit.
        Vous le savez surement et pourtant vous le faites, erreur 404.
        Sur les contes de fées si vous n’avez pas encore compris qu’ils sont à l’image de notre monde vous ratez quelque chose.
        Bonne résistance donc!

  3. Tout ces salopards jouent sur la peur des personnes , on va manquer d’eau , il va y avoir des pénuries d’eau , ouin ,ouin , sur la terre il y a 70% d’eau ,ben oui les océans , et ils veulent nous faire croire que l’on va crever de soif ! La désalinisation de l’eau de mer , c’est pourtant une réalité , ha oui ils prétextent que ça coutent cher , quand on voit les montagnes de pognon injecter dans des projets dont plus de 90 % ne verront pas le jour , je me dis il y a des pains dans la gueule qui se perdent !

  4. Votre article un peu long poursuit en fait plusieurs objectifs (trop).
    Le premier objectif paraissant nouveau mais intéressant, a déjà été magnifiquement abordé par un génial précurseur un certain Pierre Dac, qui a déjà parlé de « l’eau deshydratée en poudre ».
    Pendant toute la lecture j’ai mentalement recherché dans quel article de l’Os à moelle » il en était question.
    Merci à ceux qui s’en souviennent.

  5. Merci pour cette mise au point qui permettra de re-informer( peut-etre) ceux qui acceptent de croire Les pires bobards comme Celui de la voiture electrique ecologique!

  6. Un marabout africain se propose de faire pleuvoir, il veut être rémunéré en liquide, ça coule de source. Et les sourciers sont de retour…

Les commentaires sont fermés.