Fallait-il déposer plainte contre le recteur de la Mosquée de Paris ?

 

Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, a donc rendu public le fait qu’elle déposait plainte, au nom de son association, contre le recteur de la Mosquée de Paris, Hafiz Chems-Eddine, pour apologie du terrorisme.

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/16/resistance-republicaine-porte-plainte-contre-le-recteur-de-la-mosquee-de-paris-pour-apologie-du-terrorisme/

De nombreux sceptiques estimeront que c’est perdre son temps et son argent, et que cela ne sert à rien, avec la justice partisane, certains disent « pourrie », que nous avons. Ils pourront s’appuyer sur le fait que la dernière plainte déposée contre le rappeur raciste Nick Conrad, qui incitait juste à pendre les blancs et à tuer leurs enfants, n’a pas abouti.

Pourtant, comme le fait courageusement l’Agrif depuis des années, contre le racisme anti-français, les actions en justice sont indispensables pour montrer à nos ennemis qu’ils ne peuvent pas tout se permettre et surtout démasquer le deux poids deux mesures d’une justice qui, depuis longtemps, n’agit plus au nom du peuple français.

https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/France/L-Agrif-perd-proces-contre-Femen-2016-02-17-1200740757

Le combat est inégal, les associations musulmanes et antiracistes sont très riches, alors que Résistance républicaine ne peut compter que sur l’aide de ses lecteurs pour mener à bien sa méritoire action judiciaire.

Alors, aidons-les…

Merci à tous ceux qui le peuvent de nous donner un petit coup de main via paypal ou par chèque envoyé à Résistance républicaine 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Merci d’avance à tous ceux qui pourront apporter leur obole à cette procédure ô combien importante pour nous, pour nos enfants, pour la liberté, pour la France. Si mille personnes donnaient chacun 5 euros, on pourrait financer au moins caution, frais d’huissier pour convocation pour la procédure de « citation directe », frais d’avocat… pour la première instance.

 638 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Il y a juges et juges nous disait dans une conférence datant de août 21, J.Y.Le Gallou, dans POLEMIA . Depuis la crise covid, il nous dit que les médias sont de plus en plus critiqués et également parle de la FAILLITE DES JUGES ! Il ne parle pas forcément des juges judiciaires mais des juges constitutionnels et ceux du Conseil d’ETAT;
    C’est l’ETAT de DROIT, ils défendent les libertés. A ce titre, aucune LOI sur l’immigration ou sécuritaire n’a pu passer parce qu’elles étaient censurées par ces juges.
    Par contre, ils ont validé la quasi totalité des mesures liberticides du gouvernement .
    Sauf une : le Co,seil d censuré une mesure qui visait à limiter le regroupement familial, AU MOMENT DU CONFINEMENT, et alors que VOUS, NOUS, n’avions pas le droit de sortir de chez nous, un immigré pouvait faire venir quelqu’un d’un pays étranger ! Ces juges ne peuvent plus prétendre défendre les libertés, cela les délégitime . IL FAUT DONC REVOIR LEUR POUVOIR …suite ..

    • …C’est ça le critère déterminant, ce ne sont pas les paroles en l’air de tel ou tel candidat à des élections ! le vrai critère clivant, c’est de savoir qui veut briser le pouvoir du Conseil constitutionnel et celui du Conseil d’ ETAT ! car quelqu’un qui vous dira « je veux réduire l’immigration », ne fera rien ! cet état de droit est une dictature judiciaire, qui vous convoque en correctionnelle pour délit d’opinion notamment !
      L’attitude des juges dans la crise sanitaire a permis d’éclairer les choses et de les priver de leur argument essentiel de leur pouvoir . Comme quoi, dit J.Y Le Gallou, le diable peut aussi porter pierre. Tout est grâce !
      Je suis bien d’accord avec cela, mais c’est laborieux tout de même !! Alors bonne chance à Christine .

  2. Bonjour Christine, je viens de faire un petit don , je ne suis pas très riche, mais tu as raison il faut faire bouger les choses .

  3. Pour montrer que nous sommes encore bel et bien vivants. Je suis d’accord avec cette plainte déposée. hafif et mamoud dans la même journée. Une belle brochette d’ordures patentées…

  4. L’action n’est pas inutile car ça permet de démontrer que nous continuons à nous battre contre la peste verte. Que le résultat soit connu d’avance toujours en faveur des muzz, c’est une autre histoire.

  5. La procédure aboutira-t-elle, vu la collusion qui règne entre les institutions de l’État et cette prétendue religion?

    • Il faudrait d’abord que la plainte soit acceptée, et ça, c’est pas garanti.
      Il y en a qui gardent confiance en la « justice » de ce pays, est-ce bien raisonnable ?

      • J’ai bien pensé à cela, il faudrait déjà que cette plainte soit instruite; remarquez que si il y a deux associations , il y a peut être une chance . Ce n’est pas perdre son temps ni son argent, les plaintes déposées par L’Agrif, que je suis depuis longtemps, étaient plus que justifiées : celle de Boutelja et son livre : Nique la France, et celles que vous avez évoquées ; il faut dire que lors du procès, et comme l’a souligné B Anthony, il n’y avait personne pour le soutenir, par contre il y avait pour la partie adverse, celle qui crache sur le pays sans que le gouvernement de l’époque ne s’en offusque, ( et ils nous dirons qu’ils luttent contre la partition ..voir G.Keppel ) beaucoup d’associations..voilà voilà! NON , ce n’est pas, en ce qui me concerne, ni l’argent ni l’INUTILITE, sinon on ne ferait rien, c’est tout autre chose et je lui’ai dit directement, C’est s’attaquer à fort, quand un Iqioussen, pas français, n’est pas expulsé !
        A toutes fins utiles, il y a 1800 imams en France, 20% sont français ! ce recteur est il français ?

        • Bonjour,

          Oui, la justice est bien corrompue.

          La musulmane qui a dit « il faudrait gazer les Blancs, cette sous-race » a-t-elle été condamnée ?

        • Je rajouterais, que je serais curieuse de savoir combien de personnes sont au courant de tout cela, car nous en parlons entre nous, les patriotes.. tant que les affaires ne sont pas médiatisées, elles n’existent pas ; un exemple parmi tant d’autres : hier un responsable de plateau sur CNews disait que à part CNews, qui, des autres médias parlent des rodéos ? personne ! mais que maintenant ils se sentent obligés de le faire tellement il y en a et que d’autres médias en parlent

      • @frejusien,

        Comme vous, la justice est trop politisée, normalement le Judiciaire devait selon la Constitution, être indépendant du pouvoir politique.

Les commentaires sont fermés.