Ukraine : les Juifs et les Ukrainiens fuient ce « beau pays » depuis l’indépendance

FranceSoir

TRIBUNE – Sommes-nous complices d’un négationnisme ou d’un révisionnisme concernant le destin des Juifs d’Ukraine ? À lire les grands médias, le doute est grand. Pourtant, les faits démographiques sont bien là.

Les Juifs ukrainiens fuient ce pays depuis l’indépendance

Les Juifs n’ont cessé de fuir l’Ukraine. C’est un fait historique lié à leur persécution permanente. Nous allons y revenir. Mais rien n’a changé depuis l’indépendance en 1991. Ils étaient un peu moins de 500 000 en 1989. En 2002, ils n’étaient plus que 100 000 soit un effondrement de près de 80%. Le recensement de l’État ukrainien dénombrait 106 600 Juifs en 2001. En 2014, ils sont environ 70 000. Israël a parallèlement enregistré la migration de plus de 260 000 Juifs ukrainiens dans les années 1990. La fuite s’est accentuée après les élections de 2012 par peur des nationalistes. Le parti Svoboda y recueille plus de 10% des voix.  Ce parti : Union panukrainienne nationaliste, fondé en 1991, a été répertorié en 2013 comme néo-nazi par le Congrès juif mondial et identifié par le Centre Simon Wiesenthal parmi les organisations antisémites, voire terroristes notoires (cf: Jerusalem Post). L’appréciation de ces plus grandes organisations juives internationales ne compteraient donc pas ? Information visiblement oubliée depuis !

Comme disait Bertrand Russell, le mathématicien, l’intelligence commence par l’examen des faits : « Just facts ». Alors, cessons de tergiverser. Les faits sont là et bien là, féroces, têtus et terribles. Même si certains gesticulent pour dire que non, mais oui, peut-être et encore…, pourquoi diable l’Ukraine se vide-t-elle de ses derniers ressortissants juifs ? Il suffit pourtant de lire les inspirateurs du parti Svoboda, ces racistes qui veulent détruire les Russes à leurs yeux trop asiatiques, ce que les nazis leur reprochaient aussi. Ils veulent renouveler la race blanche, comme les nazis, et ils veulent purifier l’Ukraine des populations marginales dont les Juifs ou les roms du sud, comme les nazis. Il faut étudier et lire leurs fondateurs dont Andriy Parubiy, Oleh Tyahnybok et le psychiatre Jaroslav Andrushkiw qui prend la tête du parti. « Just facts again ». Lire, juste lire. Lire comme on aurait dû lire Mein Kampf et y croire, ce que nous n’avons pas fait. La désinformation commence dans l’ignorance volontaire et coupable.

Les Juifs ukrainiens persécutés tout au long du 20ème siècle par les fascistes et les nazis

Cette période récente confirme la triste tradition ancestrale antisémite de cette région. Rappelons très brièvement quelques moments de ce génocide permanent des Juifs ukrainiens. Les pogroms ont été nombreux. En restant au 20ème siècle, durant la période trouble de la République populaire ukrainienne de 1917 à 1921, les archives ouvertes en 1991 témoignent de près de 100 000 tués dans les pogroms. Les pratiques sont édifiantes dont l’incendie de synagogue par les troupes cosaques à Tétiev, ces juifs décapités à Dubovo, etc. Rappelons qu’en 1926, les grandes villes ukrainiennes comportaient de grandes communautés juives : 150 000 à Odessa ; 140 000 à Kiev, 80 000 à Karkhov et près de 100 000 à Lviv dans l’Ouest. Combien sont-ils aujourd’hui ? Le martyr des Juifs d’Odessa a été estimé à 44 000 morts dont le sang coulait sur les escaliers du port rougeoyant la mer Noire, massacré en une semaine entre le 22 octobre et le 1er novembre 1941. Ce sont cette fois les fascistes roumains de l’époque qui étaient à l’action, les frères de Stepan Bandera au service du Reich. Oubli là encore !  En tout, lors de la Seconde Guerre mondiale, les estimations varient entre 900 000 et 1,2 million, voire un peu plus. Entre 1941 et 1959, la population juive en Ukraine a baissé de près de 70%. Et les persécuteurs furent bien les nazis et leurs complices et supplétifs locaux du parti de Stepan Bandera, le héros nationaliste. « Just a fact again ».

Et les Ukrainiens fuient ce beau pays depuis son indépendance

Et ce beau pays suscite la plus grande fuite de population jamais enregistrée en Europe en temps de paix.  De 1991, année de l’indépendance à 2022, la population est passée de 52 millions d’habitants à 41 millions, soit un effondrement de 20%.

Croissance de la population en Ukraine (donneesmondiales.com)

Qui a enquêté sur cette hémorragie de population ? Les dirigeants ukrainiens n’ont-ils donc aucune responsabilité ? En interrogeant des Ukrainiens présents en France, on entend parler de corruption, de violence physique, de prostitutions et d’esclavages sexuels, de chantages et de persécutions, d’une société minée par les exactions, sans espérance et sans droit où il faut se soumettre à des oligarques féodaux. Pur fantasme sans aucun doute, partagé par quelques millions d’Ukrainiens, sans oublier le désarroi économique d’un pays incapable de répartir la richesse alors qu’il en regorge : mines, agricultures, etc. que nous redécouvrons aujourd’hui.

Questions à nos élites de l’OTAN et de l’UE (suite sur France soir).

 721 total views,  1 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. Article remarquable sur la persécution des juifs en UKRAINE dont nos chers médias se gardent bien de nous parler….Et pour cause

  2. Pourquoi le G7 demande-t-il que la centrale nucléaire de Zaporozhye soit transférée sous le contrôle des terroristes de Kyiv || Irina Gousseva | 11/08/2022
    https://tinyurl.com/4a85ky2t
    Il est inutile de s’attendre à ce que l’ONU fasse pression sur l’Ukraine – la direction de l’ONU est tombée sous l’égide de l’Amérique

  3. -« En 2014, ils sont environ 70 000. Israël a parallèlement enregistré la migration de plus de 260 000 Juifs ukrainiens dans les années 1990. La fuite s’est accentuée après les élections de 2012 par peur des nationalistes. Le parti Svoboda y recueille plus de 10% des voix. Ce parti : Union panukrainienne nationaliste, fondé en 1991, a été répertorié en 2013 comme néo-nazi par le Congrès juif mondial et identifié par le Centre Simon Wiesenthal parmi les organisations antisémites, voire terroristes notoires (cf: Jerusalem Post). « – Que faisait BHL à Maïdan en 2014 à fomenter la révolte des nazis ? Et, en quelque sorte permettre cette guerre à laquelle nous assistons aujourd’hui qui engage déjà plusieurs nations. -> Je ne m’explique toujours pas pourquoi cet homme qui a sur les mains, je ne dis pas la conscience à dessein, mais bien, les mains de l’anéantissement de plusieurs nations ; la morts de millions de personnes et autant de blessés ; de morts d’enfants ; d’orphelins… Et ça se permet de dresser les Français, en France, contre les nationalistes FN, RBM, RN qui n’ont jamais rien fait, ni même le mllième de ses crimes à lui.

    • BHL a MAIDAN qui fomente la révolte des nazis ? Quelle époque !! un juif nazi à MAIDAN décidément BHL nous aura rien épargné ….une information à mettre au four pour la garder (pas BHL)bien au chaud et la ressortir le cas échéant !….merci Marcher sur des oeufs . Avec BHL le kosovar et son acolyte FABIUS le terroriste qui trouvait qu’AL NOSRA faisait du bon boulot en SYRIE nous voila en présence de nouveaux spécimen de juifs à étudier . ZELINSKY le comique troupier est toujours très bien inspiré dans le choix de ses alliances…..Remarquable !

      • L’expression « Al Nosra fait du bon boulot » que Fabius a citée n’est pas de lui. Elle a été dite par des potentats arabes sur lesquels on ne peut pas compter pour lutter contre le terrorisme musulman. C’est ce que Fabius a rappelé.

        PS: Rétablir la vérité ne signifie pas que j’approuve Fabius dans ses décisions.

        • PS: et surtout que Fabuis est du PS
          une Pute de Salope ou/et Socialope-Pute

  4. À QUI(s) PROFITE LE CRIME !

    ◘ La Russie aurait pu conquérir l’Ukraine en trois jours et sans effusion de sang, mais Zelensky aurait alors perdu 7 milliards de dollars || Alexandre Sitnikov | 17/08/2022
    •► Le lien entre l’exportation de l’industrie de Kharkov à Lviv et l’ultimatum du Kremlin est devenu clair avant même le 24 février
    ◙ SVPRESSA.ru : https://tinyurl.com/5dp2ener
    ↪ Le New York Times a publié deux articles sur Nenko à la fois. Le premier rapporte qu’un grand nombre de plantes ont déjà été transportées de la région de Kharkov, ainsi que de Kyiv et de Tchernigov, vers la Galice, principalement vers la région de Lvov. « La région est en train de devenir rapidement la nouvelle puissance économique de l’Ukraine avec plus de 200 entreprises délocalisées qui fabriquent à peu près tout, y compris la peinture, les matériaux de construction et les pièces de véhicules électriques », soulignent Liz Alderman et Erika Solomon , contributeurs du NYT .
    …/…

  5. ◘ I.- Le politologue a révélé les véritables raisons des plaintes de Zaluzhny concernant l’état déplorable des Forces armées ukrainiennes
    → Nemensky a commenté la déclaration de Zaluzhny sur l’état « déplorable » des forces armées ukrainiennes ◙ SVPRESSA.ru : https://tinyurl.com/4azctyps

    BON P’TIT SOLDAT ZELENSKY, le mercenaire de l’Oncle Sam ! Vous parlez d’un patriote !
    ◘ II.- Zelensky a rassemblé une armée d’un million d’hommes près de Kharkov pour envahir la Russie || Alexandre Sitnikov | 08/08/2022
    •► Arestovich s’est personnellement porté volontaire pour lancer l’offensive.
    https://tinyurl.com/muzsj9ym
    _________________________________
    Zelensky envoie des bombes partout, dans les localités, les centrales nucléaires, les dépôts de munitions… C’est un fou, ou un minus au service des rapaces de l’OTAN, soit des Yankees.

  6. Combien de juifs ont quitté la Russie depuis l’effondrement de l’URSS ?

    Ce serait intéressant de le savoir, pour ce beau pays qui n’a jamais élu un président juif.

    • Bonsoir Irna ;
      Bien que je pense que vous le savez, voici quelques réponses qui profiteront au moins à d’autres lecteurs.

      1°).- Les juifs d’ex-URSS en Israël: Chronique d’une décennie d’immigration. || William Berthomiere ◙ https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00097442/document

      2°).- L’immigration des Juifs d’ex-URSS : un nouveau défi pour Israël ? [article]
      sem-linkWilliam Berthomière ◙ https://www.persee.fr/doc/remi_0765-0752_1995_num_11_3_1476

      3°).- Les russes d’Israël, une minorité influente | Anne de Tinguy
      https://www.sciencespo.fr/ceri/sites/sciencespo.fr.ceri/files/etude48.pdf

      4°).- Histoire des Juifs en Russie
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_Russie

      5°).- Histoire des Juifs en URSS
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_URSS

      • Il me semble qu’Irina a parlé des juifs de Russie APRES l’effondrement de l’URSS. Vous ne répondez pas à sa question.

        • Rien ne vous empêche d’écrire à votre tour, ce sera plus constructif

          • Bonjour @Jules Ferry ;

            Merci pour la bonne idée.

            En fait, je crois que @Montalenvers, je dis bien « il me semble », n’a pas consulté les références que je donne parce qu’elles donnent justement des chiffres sur les flux migratoires des Juifs de l’ex-URSS. POUR LE SEUL CAS de l’immigration de cette population vers Israël, elle est détaillée et donne une idée de l’ampleur de cette immigration pour l’ensemble de l’exil des Juifs russes dans le reste du monde.

            J’ai trouvé très intéressantes les explications concernant l’immigration des Juifs Russes vers Israël et de leur statut particulier ; à découvrir ! Je ne m’étends pas, chaque phrase me coûte pas mal d’efforts en ce moment ; -la galère-.

          • Bonjour, mais bien sûr, je suis allé voir vos références et tout y est !!! Ne vous mettez pas la rate au court bouillon, comme on dit : Montalenver, , c’est celui qui a écrit comme commentaire sur les cabanes russes (article isbas) Un petit reportage sur la samagonka ukrainienne, après ça ? ☺.
            Conclusion : qui cherche trouve.

        • Bonjour @Montalenvers ;

          La réponse n’est peut-être pas évidente DANS LES TITRES ; cependant ce sont des ouvrages qui y répondent dans le détail ; détails chiffrés.
          Merci de m’avoir donné l’opportuité de cette précision.

      • Sauf le lien de Persée.

        Dommage que les illustrations soient interdites de diffusion…

        • Rebonjour @Montalenvers ;

          J’ai omis de vous préciser que le document déposé sur Persée n’ai qu’une synthèse d’ouvrages du même auteur, William Berthomiere, également cités dans mon commentaire en réponse à celui de @Irna.
          Quant à la disponibilité des illustrtion, les pages wiki en regorgent et elles peuvent être citées en référence.
          Par ailleurs, puisque vous semblez connaître le thème, certainement mieux que moi, ce qui ne fait aucun doute pour moi, il vous sera aisé de trouver, sr Internet, ce que vous cherchez précisément. Ce que j’aurais fait avc plaisir, mais actuellement c’est un peu compliqué pour moi.

          • Non justement je ne connais pas bien le thème, c’est pour ça que ça m’intéresse d’en savoir plus et que j’ai téléchargé le document de Persée, que je vais lire attentivement.

            Et pour répondre à Jules Ferry, je trouve assez ridicule de faire un article sur les isbas pendant qu’un pays en massacre un autre. Tant qu’à parler de culture, il serait plus judicieux de parler de la chasse aux cobzars sous Staline. Il y a d’ailleurs un monument à leur mémoire près de Kharkiv avec un « î ».

          • Et je ne peux que constater que ce pays que vous dites nazi et antisémite a élu un président juif.

            C’est tout de même étonnant, et ça n’est jamais arrivé en Russie.

  7. Merci pour ce très instructif article. Très honnêtement, je viens de découvrir ce passé honteux! Concernant la présente situation, il est inadmissible que l’UE et la France se placent en situation de co-belligérants alors que la Russie est intervenue pour défendre ses partisans qui étaient bombardés par l’Ukraine depuis 2014 au mépris des accords de Minsk que nous n’avons pas su -ou voulu-faire respecter…Nous prenons le risque de nous priver d’énergie, de détruire notre économie et de déclencher une guerre mondiale en prenant parti dans un différend qui ne nous concerne nullement. Parallèlement, nous devons aider les barbares du monde entiert qui s’infiltrent chez nous par millions!!!..

  8. L’Ukraine est dirigée par des gens corrompus. La guerre est arrivée à point nommé pour faire oublier cela. Zelensky a tout intérêt à ce qu’elle dure.

  9. Personnellement je ne connais absolument rien de l’histoire de l’Ukraine, un pays lointain et qui aurait dû le rester.
    Se mêler de son conflit avec la Russie est une manœuvre dictée par l’impérialisme américain.

    • Bonsoir @frejusien ;

      Un p’tit coup d’oeil rapide sur l’histoire de l’Ukraine, par un de là-bas, Oleg Babkin, juste pour comprendre un peu ce qu’il s’est passé et le dénouement aujourd’hui.

      ◘ Ukraine : triste histoire et triste modernité •► Questions et réponses sur le 27e anniversaire de l’indépendance de « l’indépendance »
      ◙ SVPRESSA.ru : https://tinyurl.com/yc7hhk7u

      D’autres articles de : Oleg Babkin
      ◙ sur SVPRESSA.ru : https://tinyurl.com/yd3f4w3c

      • Mouture ukrainienne ; c’est bien comme çà on a la chanson en « canon » ! Chaque camp sa tonalité, sontempo, sa partition -(de territoire)-. ☺

        Ça permet de connaître la partition ukrainienne.

Les commentaires sont fermés.