L’écrivain Rouart voit un « George Floyd » dans le Martiniquais au couteau abattu à Roissy

 

L’écrivain Jean-Marie Rouart  a des états d’âmes et voit un George Floyd dans le Martiniquais au couteau abattu à Roissy !

Les policiers « ne devraient pas utiliser leur arme à feu ».

Le jour où les forcenés se comporteront comme de gentilles peluches, on pourra peut-être y réfléchir. En attendant, la police est là pour les neutraliser, voire les éliminer. 

Le 10 août dernier, un SDF martiniquais, armé d’un couteau a été abattu par les forces de l’ordre. Etait-ce proportionné ? Il serait grave que de telles pratiques se multiplient en France, dénonce l’écrivain Jean-Marie Rouart.

Sa tribune pleurnicharde est à lire dans Libé. 

“Requiem pour le George Floyd de Roissy” : selon l’académicien Jean-Marie Rouart, face à des individus menaçants armés de couteau, les policiers ne devraient pas utiliser leur arme à feu.

FDS en donne un extrait :

https://www.fdesouche.com/2022/08/16/requiem-pour-le-george-floyd-de-roissy-selon-lacademicien-jean-marie-rouart-face-a-des-individus-menacants-armes-de-couteau-les-policiers-ne-devraient-pas-utiliser-leur-arme-a-feu/

Rappel de la scène de Roissy : 

 

France et Allemagne : les gauchistes voient des « George Floyd » partout !

Il est remarquable qu’au même moment en Allemagne, un Sénégalais au couteau tué par la police concentre toute la pitié des gauchistes du pays. 

Lundi dernier, Mouhamed D., un Sénégalais musulman soi-disant âgé de 16 ans, a été tué de cinq balles par la police de Dortmund après l’avoir menacée avec un couteau.

Depuis, l’opinion publique allemande est sens dessus dessous ; les médias et les activistes de gauche tentent de construire un deuxième cas George Floyd et attaquent les policiers qui auraient eu la gâchette facile en les qualifiant d’incompétents, d’imprudents ou même de racistes.

Puis, les politiciens ont également poignardé leurs propres fonctionnaires dans le dos – et participé au culte pour l’auteur de l’attentat au couteau.

Dans le cas présent, la police avait été alertée par un employé de l’institution d’aide à la jeunesse dans laquelle vivait le « mineur non accompagné » (dont l’âge exact n’était apparemment pas connu, comme c’est souvent le cas) – parce que celui-ci maniait un couteau de 15 à 20 cm.

Après avoir tenté sans succès de faire abandonner D. (ils savaient que le Sénégalais suivait un traitement psychiatrique), la police – qui avait bien commencé par faire de la désescalade, ayant reçu une formation psychologique – a tenté de le désarmer avec un spray au poivre et un taser.

Sans crier gare, le jeune s’est alors précipité vers l’un des agents, couteau à la main. Par réflexe – et de manière tout à fait appropriée à la situation – l’un des policiers assurant la sécurité de l’intervention a alors tiré des coups de feu avec son pistolet-mitrailleur – sorti conformément à la réglementation – pour protéger son collègue. Tragique, mais absolument pas répréhensible – et surtout pas inhabituel ou surprenant.

Voilà les faits connus jusqu’à présent. Depuis lors, l’Africain est considéré comme un martyr, la dernière victime innocente d’un « Etat policier inhumain », un adolescent inoffensif, aimable et pacifique qui avait toute la vie devant lui, mais qui n’a fait que jouer avec un canif et qui a été abattu par une douzaine de policiers qui n’ont pas voulu ou pu le désarmer « pacifiquement ».

On n’a d’ailleurs jamais vu un tel tapage sous une forme comparable pour les innombrables victimes de la violence des migrants, surtout depuis l’ouverture des frontières par Angela Merkel en 2015.

Lire la suite sur ansage.org

 

 707 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. Rouard à atteint sa DLC. Son copain attali préconise l’euthanasie.
    Qu’il l’écoute. Et s’il allait un peu se promener dans ces quartiers. Peut être qu’on serrait débarrassé de lui !!

  2. Oui, pour clore le chapitre du nullissime rouart, on lui souhaite de rencontrer le plus vite possible, sa destinée sous l’aspect d’un Georges Floyd francaoui, bien de chez nous, comme il y en a des tonnes en banlieue.

  3. Espérons que cet écrivain de mes 2 goûte le plus vite possible à un
    « George Floyd » ! 😁

    • Avant de mourir sous les coups de couteaux, il aura la force de s’écrier : « Aahh… je te pardonne mon ami, mon frère… »

  4. Rouart, c’est quoi ? Wikipédia nous l’apprend : scolarité difficile, obtient un 1er BAC à la 3è tentative à l’oral de rattrapage et un 2è à la seconde tentative puis échoue en 1ère année de droit et en 1ère année de lettres. Son 1er livre est refusé 13 fois. Il est franc-maçon et publie un livre sur l’affaire Omar qui lui vaut une condamnation pour diffamation. Il entre à l’Académie Française après s’être présenté 5 fois. C’est donc un spécialiste du ratage. Évidemment, en colifichets, il a l’eau chaude et l’eau froide. Vieux con sans intérêt.

  5. le jour ou ce monsieur se fera saigné comme un porc par un Muzz fanatique et sanguinaire
    et que sa tête sera suspendue à un poteau comme celle d’un porc
    alors là certainement que ce monsieur changera d’avis mais ce sera trop tard pour lui

  6. Il faut arrêter de pleurer sur les policiers, il ne faut pas oublier que ce sont eux qui nous mettraient en garde à vue si nous avions sur nous les moyens de nous défendre
    On va me répondre qu’ils appliquent la loi et l’intelligence ils ont le droit de l’appliquer aussi ?, et la solidarité avec leur peuple ils connaissent ?
    Eux ont les moyens de se protéger les utiliser ou pas c’est leur choix, nous le peuple n’avons droit à rien ou à pas grand chose
    Une bombe lacrymogène de 100ml maxi c’est valable pour 1 agresseur pas plusieurs, les flics ont droit à beaucoup plus
    La loi dit :
    Le fait de justifier le port d’arme par une peur de se faire agresser ou de pouvoir réagir en cas d’agression n’est pas un motif légitime, autrement dit vous faire égorger est légal vous défendre non !
    Et qui est habilité à estimer que ce que vous avez est légal ou non, la police et elle vous fera pas de cadeau
    Les flics ne sont pas de notre côté, ils sont du côté des politiques pas du peuple

  7. Si ce Rouart venait à rencontrer un couteau déséquilibré, je parie qu’il chierait dans son froc.
    A ce moment là, il appellerait la police à son secours, et serait tellement content d’être sauvé par les FDO.
    Je l’entends crier au policier qui arrive « tirez, tirez, plus vite ! »

  8. George Floyd est mort d’un arrêt cardiaque (selon le médecin légiste), et il semblerait que ce soit consécutivement à la prise du stock d’amphétamine, qu’il a ingurgité, et qu’il avait sur lui au moment de l’arrestation.
    Mais ça, ce n’est pas le roman médiatique, et ça ne fait même pas un roman ! C’est juste une histoire de la misère ordinaire…
    En tout cas ce n’est pas très raisonnable d’avaler toute la boite d’amphétamine.

  9. Jamais entendu parler de cet écrivaillon. Qui est ce guignol ?

  10. Pour moi, cela devrait être systématique, un individu qui sort son couteau devant la police devrait être abattu sans somations et pour deux bonnes raisons, éviter la récidive et décourager toute résistance aux FDO.

  11. C’est une pute intégrale ce pseudo écrivain inconnu, mais surtout « macadamicien »

    saloperie d arpenteuse !!!!

    • Machinchose : ABSOLUMENT !!! mais j’espère bien que ce genre d’ordures « goûtera » très bientôt » à la si « belle » diversité !!!

      Un peu comme le tapie, en quelque sorte sa médaille pour « services rendus » (aux mondialistes) !!

      Le retour de bâton est une chienne, comme disent les amerloques !!!
       » Payback is a bitch !!  » – ces connards de politiques commencent à s’apercevoir qu’ils peuvent être touchés à leur tour !!! et c’est tant mieux !!!

  12. ce n’est pas la première fois que cet écrivain qui devrait être à l’HP à ce genre de déclaration totalement déconnectée du réel : à croire qu’il vit dans un monde parallèle en voulant que les policiers ressemblent à des assistantes sociales – on souhaiterait lui voir la même attention pour les victimes innocentes de l’immigration qui tue qu quotidien ou pour les policiers tués par la racaille

  13. Ceux qui défendent et plaignent ce genre d’individus menaçant d’un passage à l’acte mortel, sont peut-être tout simplement dans un registre de « violence inversée » et l’on peut s’interroger sur l’éventuelle projection de leur propre désir sur cet agresseur dangereux. Un « miroir » auquel il s’identifie ?

    Cela n’a rien d’innocent en tous cas. A creuser….‌

  14. Donc si un individu se jette sur lui ou sur son collègue, un couteau à la main, un policier ne doit pas réagir et se laisser assassiner – ou laisser lâchement assassiner son collègue – si le forcené est noir ?
    Les bras nous en tombent devant des raisonnements aussi dingues où le prédateur devient la victime aux yeux de certains, juste en raison de la couleur de sa peau. Nul doute que si le forcené était blanc, personne n’aurait rien trouvé à redire sur le policier qui n’a fait que défendre son collègue..

  15. Bonjour,

    Rouart est d’un ridicule achevé …

    Il est affolé par l’idée d’être un nouveau Zola.

    Il s’était déjà signalé dans l’affaire Omar Raddad en hurlant au racisme.

    • Bonjour Antiislam. Il est l’auteur d’un ouvrage, dont le titre est : Adieu à la France qui s’en va. C’est sûr qu’avec des individus comme lui, la France ne peut que partir… à la dérive! Au passage, George Floyd était une crapule.

  16. On ne sait pas si c’est un muzz mais au vu de son acte nous pouvons le penser .J’emmerde les connards de gauchiasses , j’invite les forces de l’ordre d’appeler les bons gauchiasses adepte du vivre ensemble lorsqu’un de ces dégénérés du bulbe bouffé à la sauce islam voudra zigouillé quelques kouffars , que ces bons gauchiasses viennent raisonné le  » disiquilibri » « .Suis-je bête ils ne bougeront pas ces couilles molles pro -immigrationnistes , ils auraient peur de se faire planter par une chance pour la France .

    • Duranddurand, nous pensons tous les deux de la même manière !!!

      C’est pour ça que, même dans ma propre famille, ou celle de ma femme, je ne lèverai pas le petit doigt pour les défendre ; le risque d’être entraîné avec eux est certain !!

      Je « harcèle » par moment ma femme, qui, même si elle est consciente qu’il y a un « problème » avec le NAZISLAM, et aussi le µ, n’aime pas en parler …
      ll y a une raison, et je suis, de par ma personnalité, très très insistant …

  17. Se souvenir du petit garçon blanc US abattu par un Noir, dans son bac à sable…Ou de la jeune suédoise découpée en morceaux par un « camion fou »…Leurs noms sont faciles à retrouver.

  18. Vous faites référence à Libé , le journal des dégénérés et des pedophiles ! Quelle référence !
    Vous n’avez rien de mieux ?

    • Bonjour,

      Si, le fait que Rouart est (a été) un pilier du « Figaro » …

    • Un pistolet à bouchon – avec une ficelle de 1,20 m.C’est une arme de catégorie D .Si la ficelle est plus longue, elle passe alors en catégorie B. Si le bouchon est blindé alors c’est la catégorie A

    • Abruti, donne nous la solution quand un agresseur au couteau égorge un honnête citoyen !

    • Dis-moi, Laurent P ( « P » je n’ose écrire un mot déplaisant, mais qui semble bien approprié cependant) , as-tu déjà été devant une ou plusieurs raclures qui veulent te défoncer, te tuer ?

      Alors, non seulement la police a raison d’abattre ces déchets, mais, quand la France va s’effondrer, plus d' »espèce protégée » !!!

      Et là, ça va leur faire tout drôle ; plus de police, plus de lois, plus de
      juges-traîtres pour les « défendre » !!!

      Au vu de la HAINE que toutes ces merdes, muzzs la majorité du temps, racailles TOUT le temps, suscite, à laquelle s’ajoute une injustice qui est maintenant VISIBLE par tous, sauf ceux qui ne veulent pas voir, crois-moi, nous sommes nombreux à vouloir les exterminer comme les surmulots qu’ils sont !!!

      C’est juste une question de temps avant que le scénario du roman « GUERILLA » ne se déroule !!!

    • Et, au fait, tu préfères que ce déchet soit gardé en vie, aux frais des CONS-tribuables français ?

      J’arrête là, je vais devenir très très désagréable …

Les commentaires sont fermés.