Un djihadiste ouvre le feu à Jérusalem : huit blessés, deux grièvement dont une femme enceinte

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d’une fusillade à l’extérieur de la vieille ville de Jérusalem, le 14 août 2022.

Sommaire :

A Jérusalem,  un djihadiste ouvre le feu sur un bus, une femme enceinte et des Américains sont blessés

Australie : un musulman tire cinq coups de feu sur des fenêtres près du comptoir d’enregistrement de l’aéroport de Canberra.

Royaume-Uni  : un musulman poignarde sa femme au cou à 27 reprises devant leurs enfants

coran

Un djihadiste ouvre le feu sur un bus à Jérusalem, une femme enceinte et des Américains sont blessés

Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a salué une « opération héroïque »

News reports

« La nuit dernière (du 14 au 15 août), un terroriste a tiré sur un bus à Jérusalem blessant 8 personnes, dont une femme enceinte de 30 ans et un homme de 60 ans qui sont en soins critiques. Nous prions pour leur rétablissement complet », a annoncé le ministère israélien des Affaires étrangères.

Selon les médias, le bébé a été mis au monde par césarienne d’urgence tandis que la mère est dans « un état grave mais stable – dans une attaque par balles visant un bus près du Tombeau du Roi David, près du Mur occidental, samedi soir ».

Selon le rapport, quatre des blessés appartiennent à la même famille et font partie de la secte hassidique Satmar. Ils étaient en visite en Israël depuis Williamsburg, New York.

Un porte-parole de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem a confirmé que des citoyens américains figuraient parmi les victimes de l’attaque terroriste, mais n’a pas fait d’autre commentaire à ce sujet.

Yosef Chaim HaCohen, un secouriste de United Hatzalah qui vit près du lieu de l’attentat, a déclaré : « J’ai garé la voiture près de la maison et j’ai entendu des coups de feu et des cris. Les voisins ont couru vers moi et ont crié ‘attaque terroriste' ».

L’ambulancier de MDA, Shimi Grossman, a déclaré : « Il s’agissait d’un bus qui avait quitté le Mur occidental avec des fidèles en direction de la ville. Selon un passant, un terroriste a commencé à tirer sans discernement en direction du bus. Quand je suis arrivé, il y avait une grande agitation, les gens couraient en panique, les équipes MDA ont traité et évacué un homme de 30 ans et un homme de 45 ans dans un état grave, une femme de 30 ans dans un état grave, un jeune homme d’environ 20 ans dans un état modéré et 4 blessés dans un état léger. »

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a salué l’attaque comme un acte de résistance courageux.

Le terroriste islamique, qui serait un homme nommé Amir Sidawi, a été arrêté.

Parmi les blessés de l’attaque figure une femme enceinte de 35 ans qui a été touchée alors qu’elle était assise dans une voiture à proximité, ont rapporté les médias hébraïques. Sa blessure abdominale a été décrite par les médecins comme « complexe » et sa vie serait en danger. L’hôpital Shaare Zedek a déclaré qu’elle avait subi un accouchement d’urgence et que le nouveau-né était dans un état grave mais stable.

Le père de la famille serait dans un état grave, sous sédatif et sous respirateur.

« C’était une scène très difficile, les tzitzit trempés de sang et la poussette de bébé abandonnée resteront dans ma mémoire pendant de nombreuses années », a déclaré Moshe Levy de l’organisation d’urgence United Hatzalah, en référence aux franges rituelles nouées portées par les Juifs pratiquants.

L’auteur présumé des faits aurait attendu l’arrivée du bus et tiré les coups de feu pendant que les passagers montaient à bord, puis se serait enfui à pied vers Silwan.

« Le bus était plein, plein à craquer. Je me suis arrêté à un arrêt de bus au niveau de la tombe du roi David et j’ai entendu des coups de feu, les gens ont commencé à crier, des gens ont été blessés à l’intérieur du bus », a déclaré le chauffeur du bus, Daniel Kanievsky.

Le chauffeur a déclaré qu’il voulait s’éloigner mais qu’il ne pouvait pas le faire parce que des passagers aidaient une femme en fauteuil roulant à monter dans le bus, la rampe abaissée empêchant la porte de se fermer.

Encore un acte héroïque et « courageux » de terrorisme islamique.

 

Australie : un musulman tire cinq coups de feu sur des fenêtres près du comptoir d’enregistrement de l’aéroport de Canberra.

Le tireur Ali Rachid Ammoun, 63 ans

« Contre eux, préparez vos forces au maximum, y compris les destriers de guerre, pour frapper de terreur les cœurs des ennemis d’Allah et de vos ennemis… » (Coran 8:60).

Dans la presse française : « un homme » et surtout  aucun nom, encore moins la photo du « brave » homme qui ressemble à ceux que l’on croise dans la rue…

NCA NewsWire

L’homme de Nouvelle-Galles du Sud n’a pas demandé à être libéré sous caution et n’a pas plaidé lorsqu’il a comparu par liaison vidéo devant le tribunal de première instance de l’ACT lundi.

Vêtu d’une chemise blanche boutonnée ornée de palmiers verts, Ali Rachid Ammoun, 63 ans, semblait calme lorsqu’il a déclaré au tribunal qu’il comprenait les accusations portées contre lui…..

Selon les informations de l’accusé figurant sur les réseaux sociaux, il vit à Sydney et a travaillé comme professeur de gymnastique…..

Ammoun doit répondre de trois chefs d’accusation liés aux armes à feu après avoir  tiré avec un revolver sur les vitres de l’aéroport dimanche.

Il serait arrivé à l’aéroport peu après 13h20 et après un court moment dans la zone des départs, il aurait tiré cinq balles dans les vitres près des comptoirs d’enregistrement.

Selon la police, l’homme de 63 ans a agi seul.

Personne n’a été blessé lors de l’attaque, mais l’aéroport a été évacué et les vols n’ont pas repris pendant plusieurs heures par la suite…..

 

Royaume-Uni  : un musulman poignarde sa femme au cou à 27 reprises devant leurs enfants


La femme d’Adil Butt lui avait probablement désobéi, ou il pensait qu’elle l’avait fait, et cela faisait d’elle une mécréante, car l’islam ordonne à une femme d’obéir à son mari, et quiconque désobéit à un ordre d’Allah a quitté la foi. « Et il n’est pas convenable pour un homme ou une femme croyants, lorsque Allah et son messager ont réglé une affaire, qu’ils prétendent avoir leur mot à dire dans cette affaire, et quiconque est rebelle à Allah et à son messager, s’égare en effet dans un égarement évident. » (Coran 33:36)

Pourquoi l’aurait-il poignardée dans le cou ?

« Quand vous rencontrez les infidèles, frappez leurs cous… » (Coran 47:4)

« Un homme au couteau a poignardé sa femme 27 fois dans le cou devant leurs jeunes enfants horrifiés », par Kit Vickery, Manchester Evening News, 12 août 2022 :

Un homme armé d’un couteau a poignardé sa femme 27 fois dans le cou devant leurs jeunes enfants dans le nord de Manchester. Adil Butt, 34 ans, a mené une attaque « frénétique et vicieuse » contre sa femme depuis 12 ans, dans leur maison familiale de Crumpsall.

Il l’a poignardée alors qu’elle était en train de réparer un aspirateur en haut des escaliers, à côté de leurs enfants, âgés de trois et quatre ans. Butt s’est emparé d’un grand couteau de cuisine qu’elle utilisait et lui a infligé 27 blessures distinctes à l’avant du cou, plusieurs autres sur les côtés du cou, la tête, le dos et des blessures défensives sur les mains alors qu’elle se battait pour l’arrêter.

L’agresseur a ensuite menti aux services d’urgence après que sa femme a appelé une ambulance, en disant à la salle de contrôle qu’elle s’était poignardée et qu’il avait essayé de l’empêcher de mettre fin à ses jours après l’attaque du 27 janvier 2020 à 13 heures.

Butt a plaidé coupable de blessures illégales, mais après un procès de cinq jours à la Minshull Street Crown Court de Manchester, le jury l’a déclaré coupable de tentative de meurtre en octobre 2021. Hier, il a été condamné à être hospitalisé en vertu de la loi sur la santé mentale…..

Kim Irving, du Crown Prosecution Service, a déclaré : « Adil Butt a attaqué sa femme de manière brutale et frénétique avec un grand couteau de cuisine après l’avoir approchée par derrière.

« Il a fait cela sous les yeux de leurs deux jeunes enfants, dont les vêtements étaient couverts du sang de leur mère. Malgré ses vaillantes tentatives pour se défendre, elle a reçu de nombreuses blessures et c’est par chance seulement qu’aucune de ces blessures ne s’est avérée fatale. Au moment où il entame cette sentence, j’espère qu’elle peut maintenant commencer à reconstruire sa vie ».

 

 

 

 

 87,013 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Chaque jour, les actes violents, sanguinaires, inhumains des adeptes de l’islam, prouvent que l’islam n’est pas une religion.
    L’islam est un condensé de haine, une arme tueuse et aveugle, une incitation au meurtre.

    Ces adeptes perdent la tête dans un désir obsessionnel de tuer et de faire couler le sang des non musulmans, mais parfois aussi d’autres musulmans.
    Pour avoir un peu de paix sur la planète, une disparition de cette folie du 7ème siècle parait nécessaire.

  2. Bref c’est une habitude ,force est de reconnaitre que nombre de musulmans ont une santé défaillante au niveau de cerveau ne serais ce pas l’islam qui leur attaquerait le cerveau et par voie de conséquence seraient tous irresponsables ?Mais interdiction de faire un rapprochement avec la religion ,au contraire en les envoyant en PSY l’on blanchit la responsabilité de cause principale ,le lavage de cerveau de cette secte tueuse!

    • Bonjour,

      Le psychiatre Berger dans « Causeur », de ce mois, met en cause le taux de consanguinité, très élevé, chez les musulmans d’Afrique du Nord, comme explication de ces désordres psychiques.

      Si on met le Coran par-dessus alors le résultat est ce que nous constatons.

  3. Joli weekend d’Assomption, sous le signe de la religion d’amouret de paix.
    Les muzz attaquent partout, toutes les religions sont visées et les non-religieux également.
    Tout le monde hors-islam est leur ennemi à abattre.

  4. La police est trop laxiste, ainsi que la justice. Moi, je ne ferais pas de prisonnier. Abattus sur le champ, les assassins islamiques!

    • Je pense aussi qu’à ce niveau de violence on ne peut pas simplement arrêter l’individu sous prétexte d’être un pays civilisé, eux ne le sont pas et profitent justement de cette faiblesse en commettant toutes sortes d’horreurs, la police doit s’adapter à ces nouvelles populations et utiliser au maximum la légitime défense, voire même être plus expéditive d’une part comme moyen de dissuasion, d’autre part pour éviter la récidive.

      • Et ne PAS oublier de lui mettre un saucisson pur-porc dans le fion, et le mettre ensuite dans des peaux de porcs !!! Et filmer la scène, afin que les autres puissent le voir dans ces peaux de porcs !!!

1 Rétrolien / Ping

  1. Un djihadiste ouvre le feu à Jérusalem : huit blessés, deux grièvement dont une femme enceinte | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.