Iran : un père tue sa fille de 16 ans parce qu’elle « voulait vivre sans restriction »

Sommaire de cette revue de presse sur les horreurs de l’islam :

Crime d’honneur en Iran : un père tue sa fille de 16 ans parce qu’elle « voulait vivre sans restriction »

Nigeria : des musulmans prennent d’assaut une communauté, tuent huit personnes dont un bébé de 8 mois  et amputent la main d’un autre bébé de cinq mois.

Allemagne : le musulman qui a poignardé les passagers d’un train voulait débarrasser le pays des « non-musulmans ».

Huit ans après, le génocide des Yézidis est toujours en cours

Iran : des agents du régime font une descente dans un refuge pour chiens et tuent plus de 1 700 d’entre eux.

coran

Crime d’honneur en Iran : un père tue sa fille de 16 ans parce qu’elle « voulait vivre sans restriction »

Ariana Lashkari, une jeune fille de 16 ans, a été tuée avec un fusil de chasse par son père, lundi, dans la province iranienne de Fars, à la suite d’un « différend familial ».

Selon un parent d’Ariana, elle a été tuée parce qu' »elle voulait vivre sans restrictions ».

Après son arrestation, le père a avoué : « Suite à une dispute, Ariana s’est rendue chez ma mère et je n’ai soudainement pas pu contrôler ma colère et je m’y suis rendu avec mon fusil de chasse pour lui faire peur. Je n’avais pas vraiment l’intention de tuer ma fille ».

Source 

En vertu de la loi iranienne, « le meurtre intentionnel est passible de la peine de mort, à moins que la famille de la victime ne pardonne au tueur. La loi prévoit toutefois que si un père ou un grand-père paternel tue son enfant ou son petit-enfant, sa peine est réduite à un maximum de 10 ans. »

Le code pénal iranien exempte un tuteur masculin de la peine capitale pour le meurtre de son enfant. En revanche, une mère qui tue son enfant risque l’exécution.

Et selon la loi islamique, « les représailles sont obligatoires contre quiconque tue un être humain purement intentionnellement et sans droit ». Cependant, « non soumis à des représailles » est « un père ou une mère (ou leurs pères ou mères) pour avoir tué leur progéniture, ou la progéniture de la progéniture ». Dépendance du Voyageur  o1.1-2).

 

Nigeria : des musulmans prennent d’assaut une communauté, tuent huit personnes dont un bébé de 8 mois  et amputent la main d’un autre bébé de cinq mois.

Au Nigeria, on massacre les chrétiens (illustration).

Le monde continue d’être indifférent à ce djihad en cours, car il ne correspond pas au récit médiatique.

Sahara Reporters

Des militants peuls  ont pris d’assaut la communauté vers 22h00 le dimanche 31 juillet, tuant huit personnes dont quatre enfants et un adolescent, tous membres d’une famille.

L’ attaque a eu lieu dans le village de Danda Chugwi, dans la zone de gouvernement local de Jos South, dans l’État du Plateau.

Les défunts : Pam Dawho, 59 ans ; Nvou Gyang, 43 ans ; Jah Pam, 50 ans ; Ruth Bot, 16 ans ; Chundung Gyang, 9 ans ; Mercy Gyang, 12 ans ; et Benjamin Gyang, 5 ans.

Un bébé de huit mois, blessé lors de l’attaque, est décédé à l’hôpital lundi matin.

Parmi les blessés figurait un petit garçon de cinq mois dont la main a été amputée par les hommes armés, rapporte Punch.

 

Allemagne : le musulman qui a poignardé les passagers d’un train voulait débarrasser le pays des « non-musulmans ».

Les autorités allemandes ont supposé qu’il était « mentalement malade » jusqu’à ce que cette illusion devienne impossible à maintenir. Ils pourraient également réexaminer de nombreux autres cas de ce genre, mais ils ne le feront pas.

Coran : « les mécréants, frappez-les au cou ! »

Exxpress

Il voulait débarrasser l’Allemagne de tous les « non-musulmans » : l’année dernière, un Palestinien a poignardé sans discernement les passagers d’un train ICE. Les médias ont immédiatement conclu que le demandeur d’asile de 27 ans était un « malade mental » – maintenant une enquête est arrivée à une conclusion différente.

Le 6 novembre, le Palestinien Abdelrahman A., 27 ans, a poignardé au hasard les passagers d’un train ICE reliant Nuremberg à Hambourg. Il a blessé quatre hommes avec un couteau, dont certains grièvement.

Lorsqu’il a été arrêté, il s’est soudainement comporté comme un malade mental et a dit qu’il entendait des voix. Les enquêteurs et un expert ont cru cette déclaration. Peu de temps après le crime, les médias allemands ont parlé d’un « malade mental ».

Il voulait débarrasser l’Allemagne des « non-musulmans ».

Un examen psychiatrique a permis de conclure que l’homme a agi de manière pleinement consciente et n’était pas mentalement déficient au moment du crime. Au cours de l’enquête, du matériel de propagande de Daesh a été trouvé sur le Palestinien.

En septembre 2021, Abdelrahman A. a pris la décision d’apporter une contribution au djihad mondial en tuant sans discernement des non-musulmans « infidèles » en Allemagne, a indiqué le procureur fédéral. Au cours de son attaque islamiste, il a poignardé plusieurs passagers du train ICE au cou, à la tête et à la poitrine. Deux personnes ont subi des blessures mettant leur vie en danger. Il doit maintenant passer devant un tribunal. Le bureau du procureur fédéral s’est saisi de l’affaire et a porté plainte pour tentative de meurtre contre l’islamiste.

Huit ans après, le génocide des Yézidis est toujours en cours

Illustration  : des enfants yézidis sauvés de DAECH 

Le génocide a entraîné l’expulsion, la fuite et le bannissement effectif des Yézidis de leur terre ancestrale en Haute-Mésopotamie. Des milliers de femmes et de filles yézidies ont été contraintes à l’esclavage sexuel par Daesh, et des milliers d’hommes yézidis ont été tués. Des enfants en bas âge ont été séparés de leurs mères et tués par Daesh, dont les mères ont été emmenées en esclavage.

300 femmes et filles yézidies d’Irak ont été distribuées aux combattants de Daesh en Syrie. Dans au moins 27 cas, les partisans de Daesh ont acheté les femmes pour 1 000 dollars chacune, afin de les épouser. Les victimes ont été désignées comme  « butin de la guerre contre les infidèles » (voir Coran 33:50).

Au début du mois d’août, la milice terroriste djihadiste a pris le contrôle de vastes régions du nord de l’Irak, où vivent principalement des Yézidis. Daesh maudit les adeptes de cette religion monothéiste en les qualifiant d' »adorateurs du diable ». Environ 300 000 personnes ont fui les djihadistes. Des milliers de Yezidis ont été enlevés par Daesh. Outre les meurtres de masse, les extrémistes sunnites d’Irak ont systématiquement commis des viols et réduit des personnes en esclavage.

Iran : des agents du régime font une descente dans un refuge pour chiens et tuent plus de 1 700 d’entre eux.

 

L’islam déteste les chiens. Cela vaut aussi bien pour l’islam chiite que pour l’islam sunnite.

 » Abou Abd Allah, Alayhi al-Salam, a dit :  » Il est détestable pour un musulman de laisser un chien vivre dans sa maison. «  (Al-Kafi H 12735, ch. 12, h 1)

« Abou Abd Allah, Alayhi al-Salam, a dit : « Quiconque garde un chien, chaque jour, une Qirat (une certaine unité de mesure) est retranchée des (bonnes) actions de son propriétaire. » (Al-Kafi H 12736, ch. 12, h 2)

« Abou Jafar, Alayhi al-Salam, a dit que Amir al-Mu’minin a dit : « Il n’y a rien de bon dans les chiens, sauf les chiens de chasse ou ceux qui gardent le bétail.' » (Al-Kafi 12738, Ch. 12, h 4)

Amir al-Mu’minin est le chef des croyants, dans ce cas, Mahomet.

 

 

 108,999 total views,  16,982 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


18 Commentaires

  1. Il n’y a rien à espérer des islamopythèques, rien ne les fera sortir de leur moyen-âge mental d’abrutis congénitaux !!!

  2. Chez les barbares décervelés par le livre fondateur de leur secte comme chez les barbares… Mais qu’on laisse entrer ça chez nous ! Leurs émirs doivent en balancer du fric à nos collabos corrompus pour qu’on en soit là !!!

  3. « vivre sans restrictions ». en clair cette SAAALOPE voulait surtout vivre sans culotte!!

    mais son admirable Papounet a su l en preserver en y mettant le OLLA !!
    Garce!!

    • Bonjour,

      Oui, exactement, grande civilisation : c’est pourquoi je suis persuadé qu’ils seront les premiers à se débarasser de la peste coranique.

      • Sauf votre respect, depuis environ 1400 ans que cela existe, je crois le contraire, c’est à dire la conquête du monde « civilisé », et pour renier une religion de mort comme celle-ci…

  4. On ne le dira jamais assez, l’islam est satanique et les portes de l’enfer sont grande ouverte. Le seul moyen de s’en sortir c’est de l’éradiquer.

  5. Que d’atrocités. Ça me désespère.
    Par contre, quelqu’un peut-il m’expliquer ce qu’est vraiment un Yézidi, je pensais qu’ils étaient aussi muzz mais qu’ils rejetaient Momo.

  6. Riposte laïque devrait faire l’objet d’une étude sérieuse et approfondie par tous les étudiants de France. Une question devrait être posée : que pensez vous de la religion islamique ?

  7. Et après ça on nous prône le vivre ensemble bla bla bla bla ,comment peut on vivre avec des sauvages pareils ,ils ne sont pas comme nous ,ne vivent pas comme nous ,n’ont pas les mêmes valeurs ,la même façon de vivre ,ça ne marchera jamais on le voit bien tous les jours ,à part quelques exceptions, non ,chacun dans son pays et tout ira bien mieux .

  8. Cela se passera aussi un jour en France, comme une normalité, grâce à des députés comme David Guignard qui prend fait et cause pour les immams voulant instaurer la charia en France, afin qu’ils restent bien en France pour nous endoctriner des règles de vie qui étaient déjà celles du 7 ème siècle et qui n’ont en rien évolué… Il faut que les gens de sa circonscription le virent… Tant de députés sont irresponsables, ne comprennent rien à la vie… en prenant de telles positions, ils cautionnent que la charia s’installe progressivement dans les habitudes de vie en France… Pendant ce temps Macron fait du canoé sur la mer… seul.. et paumé… laissant la charia gagner du terrain en France, prenant de plus en plus de place.. pour avoir un jour toute la place en France, en Europe

  9. Ceux qui sont musulmans sont mentalement malades .Ceux qui se convertissent à la secte
    islamique sont mentalement malades.Ils faut être pronfondement fou pour adhérer à l ‘ islam.

    • cela fait longtemps que les mosquées disent aux musulmans que s ils sont pris de dire qu ils ont entendu des voix leur ordonnant de tuer, violer etc pour leur éviter la prison et les envoyer à l hopital psychiatrique, c est plus confortable et on peut mieux s en échapper cela arrange aussi des juges politisés : déséquilibrés c est mieux que à cause d une éducation coranique

    • Oui des débiles profonds ! des arriérés mentaux conservés religieusement et consciencieusement dans l’ignorance totale qui fatalement amène la bêtise et la violence ! Ceux qui se convertissent sont pires encore car eux avaient le choix au départ , ils n’ont pas été conditionnés dès leur naissance mais ont choisi les ténèbres au lieu de la lumière , ils sont des traitres pour nous et pour les musulmans qui les canarderons aussi quand ça va péter .