À 82 ans, l’hystérique et obstinée Nancy Pelosi a ridiculisé Xi Jinping

À 82 ans, l’hystérique et obstinée Nancy Pelosi ridiculise Xi Jinping

Je pensais, à tort, que le Dragon chinois allait s’opposer sans faiblesse à l’Oncle Sam, tout comme l’Ours russe en Ukraine, et faire respecter le droit international, puisqu’il n’y a qu’une seule Chine et que Taïwan en est la 23e province.

Mais il n’en est rien. C’est le « Typhon Pelosi », du haut de son mètre soixante, qui a tenu tête à Xi Jinping et qui a imposé au monde sa visite à Taïwan, malgré les gesticulations chinoises tous azimuts pour l’en dissuader.

Ce pitoyable épisode ne grandit pas la Chine, devenue aux yeux du monde un colosse au pieds d’argile, bousculé par un petit bout de femme déterminée.

À quoi riment ces manœuvres navales dans le détroit de Formose, après coup ?

À quoi riment les quelques représailles douanières contre Taïwan, qui touchent avant tout la population taïwanaise ? Ridicule.

On se souvient que le fanfaron Mao traitait l’Amérique de « Tigre de papier », à une époque où la VIe flotte américaine aurait pu raser la Chine en 24 heures.

Et aujourd’hui, alors que Pékin est au sommet de sa puissance, c’est la Chine qui tient le rôle du tigre de papier. Voilà un regrettable message de faiblesse envoyé au monde, et surtout à l’Amérique, ce qui ne va pas faciliter le retour de Taïwan dans le giron de Pékin, et qui va renforcer les visées hégémoniques de Washington.

Pékin peut être furieux et peut menacer Taïwan « d’actions militaires ciblées » autour de l’île, tout cela ne sert à rien. C’est avant l’arrivée de Nancy Pelosi qu’il fallait envoyer 22 avions militaires en vol et menacer d’intercepter l’appareil de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis et son escorte.

Les représailles économiques et les cyber-attaques contre Taïwan ne changeront rien. Xi Jinping a bel et bien perdu la face aux yeux du monde.

Personnellement, pour laver l’affront et répondre à Biden de la façon la plus fracassante qui soit, je verrais bien Xi Jinping se joindre à Poutine dans sa guerre en Ukraine, en lui apportant tout le soutien nécessaire. Une claque que l’Otan n’oublierait pas de sitôt.

Mais ne rêvons pas. Xi Jinping s’est couché. Il ne fera rien.

Il est clair que les généraux et amiraux chinois, qui n’ont aucune expérience de la guerre, ont peur de l’Amérique. C’est le message que le monde entier retiendra. N’est pas Poutine qui veut !

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/a-82-ans-lhysterique-et-obstinee-nancy-pelosi-a-ridiculise-xi-jinping.html

 516 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 Commentaires

    • Je partage votre avis : certes, ils n’envisagent pas un conflit, faute de préparation et de moyens. Ils attendent leur heure et avec l’élitisme auquel on a renoncé, nous, cette heure arrivera plus vite que Jacques Guillemain ne le croit.
      Pendant qu’on se ramollit, ils se fortifient !

  1. Bonjour,
    a premier abord il semblerait que vous aillez raison, mais regardons un peu plus en profondeur.
    Parmi les choses que la Chine a mis en embargo, il y a le sable, et c’est complètement passé sous les radars, pratiquement personne n’a fait attention a cet ingredient, en effet qu’est ce que du sable.
    De plus Taiwan importait 90% de son sable de Chine
    Mais,
    1. Pour tout le secteur de la construction sans sable pas de travail (pour faire le beton il est indispensable), donc catastrophe economique pour tout le secteur
    2. Bien plus grave, avec quoi on fait des semi conducteur ? Avec du silicium, et le silicium on le tirre d’ou ? Du sable, donc, plus de production de semi conducteurs a Taiwan. Le problem si je me souvient bien c’est que Taiwan produit 23% de la production mondiale de semi conducteurs, et nous voila devant un probleme economique mondiale.
    Donc qui a gagné la partie de bras de fer, la Chine et avec un score de 10-0
    Avec les Chinois il ne faut jamais regarder le 1er niveau d’action reaction, ni meme le 2nd, il faut regarder le 3eme, voir le 4eme mais surtout surveiller ce qui parrait insignifiant a nos mentalités occidentales

    • Exact ! Quand le sage montre la lune; l’imbécile regarde le doigt !…c’est un proverbe qui tombe à pic !

    • Bonjour,

      Crina, je ne trouve rien de vous dans la corbeille.

      Peut-être pourriez-vous poster à nouveau ?

      Merci.

      (Le modérateur).

    • De temps en temps, un commentaire s’efface, et on a beau le renvoyer, il va s’effacer trois fois de suite.
      Je pense que c’est un défaut de programmation.

  2. Il ne faut pas oublier que les chinois ne pensent pas du tout comme les occidentaux ils se comportent comme dans le jeux de GO ou feindre de perdre est une technique imparable surtout quand l’adversaire est arrogant et orgueilleux.

    • Ca n’ est pas faut! La Pélozzz est repartit gonlée comme une outre, mais pleine de vent! » T’as vu, mon bidet chéri, je lui en ai mis plein sa geule, à ce bol de riz »! Ben voyons!!!Grand bien lui fasse. Ca se dégonfle plus vite que ça se gonfle.

  3. La situation actuelle semble convenable pour tous. Donc les américains doit peut-être se calmer! On n’a pas besoin de la 3ème guerre mondiale .

  4. Si Taïwan est bien la 23ème province de Chine, elle n’est pas contrôlée par le PCC. La guerre civile, commencée en 1947, n’est pas terminée. Si une secousse ébranle la Chine continentale communiste, nul doute que les forces démocratiques de Taïwan en profiteront ! Et c’est bien ce que craint le PCC…

  5. Nous ne faisons pas mieux, dès que ça chauffe quelque part nous envoyons notre unique porte-avions, le Charles-de-Gaulle. Plus personne ne fait peur à personne. Sauf Poutine.