Ils veulent faire taire Adrien Bocquet, son témoignage sur l’Ukraine n’est pas politiquement correct

Résistance républicaine a fait connaître Adrien Bocquet il  y a deux mois. Témoin privilégié de ce qui s’est passé en Ukraine, il a été traîné dans la boue.

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/29/a-bocquet-parce-que-jai-dit-la-verite-sur-ce-que-jai-vu-en-ukraine-je-suis-menace-de-mort/

Je voudrais ajouter la suite de l’histoire d’Adrien Bocquet  :

Adrien Bocquet a naturellement fait l’objet d’un lynchage médiatique. Ce trublion ne pouvait pas faire s’effondrer toute la machine bien huilée de la mystification médiatique. Bien évidemment, ce genre de travail de lynchage médiatique (en fait le mot curée convient mieux) est de nos jours confié à des équipes bien particulières : les fact-checker.
Et ils ont fait du sacré bon boulot, je suis moi-même tombé dans leur filet, oui, oui, ils m’avaient convaincu du fait qu’Adrien Bocquet était un mythomane. Voir le beau travail des facts-checkers de Libération ici : (p.ex. ici : Les mensonges d’Adrien Bocquet sur son voyage en Ukraine ). Mission accomplie !

https://www.liberation.fr/checknews/adrien-bocquet-a-aussi-menti-sur-son-passe-militaire-20220607_JUFIZ2SAFFC43IVQFYEFXDRMOY/

Heureusement, André Bercoff qui avait accueilli Adrien Bocquet a magnifiquement rétabli la vérité : 


Il révèle ainsi que les fact-checkers, ordures de la pire espèce, sont eux, les propagandistes en chef, spécialistes en coups tordus et ayant élevé le mensonge au rang d’art.

Bref, regardez absolument le coup de gueule d’André Bercoff et vous comprendrez qu’il fallait absolument faire taire Adrien Bocquet. C’était vital pour que l’alchimie de l’hypnose collective opère.

 

Ces médias me dégoûtent. Ils jouent sur les émotions, il manipulent les consciences avec une perversité sans égale.Deux vidéos pour bien le comprendre. Elle présentent toutes deux le témoignage d’Adrien Bocquet qui est allé faire de l' »humanitaire en Ukraine.
Témoin oculaire, il raconte sur un plateau de BFM les crimes de guerres qu’il a vus, commis par les Ukrainiens.
Dans un deuxième temps, plus tard, il raconte comment il fut censuré par BFM parce qu’il ne fallait pas raconter ce qu’il avait vu. Il y avait un narratif imposé qu’il n’a pas respecté.

Bref, il faut s’indigner du comportement des soldats russes, avoir de la pitié pour les ukrainiens, mais ne jamais révéler les atrocités ukrainiennes.
Le téléspectateur est une part de marché dans l’économie de l’opinion. La déontologie n’existe pas, et la « conversion émotionnelle » est l’arme de propagande massive.

1/ https://www.bfmtv.com/international/asie/russie/de-retour-d-ukraine-un-ancien-fusilier-commando-raconte-les-crimes_VN-202205120503.html
2/

 

 732 total views,  8 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 Commentaires

  1. On utilise à dessein le terme anglais « fact-checkers » pour désigner des individus dont le boulot est de jeter le discrédit sur des informations alternatives par des calomnies, des mensonges, des propos biaisés, des raisonnements tortueux, toutes sortes de sophismes et d’artifices rhétoriques.

    Ceci pour éviter de les nommer en bon français : « réaffirmateurs de la propagande officielle ». Réaffirmateurs, ou réassureurs, rétablisseurs de la « vérité ». Officielle. (comme la Pravda en URSS)

    Face aux contre-discours critiques, leur rôle est de faire un contre-contre-discours pour reconfirmer le narratif officiel, celui copieusement relayé et matraqué par les médias de grand chemin, aux ordres de l’élite dirigeante mondialiste, sinon mondiale.

    En résumé, leur rôle est de réaffirmer que la « vérité », c’est ce que disent les dirigeants, repris et amplifié par les médias établis. Ce qui et vrai c’est ce que nous nous disons, point barre. Et n’allez surtout pas voir ailleurs, c’est interdit.

  2. On s’en doute bien.
    La propagande Goebbels-Staline, portée au plus haut niveau.
    RT France censurée par l’Allemande qui règne sur l’Europe.

  3. Dur dur de vieillir pour l’excellant André Bercoff dont les explications n’ont rien de limpide !!
    Si vous regardez attentivement une photo d’Adrien Bocquet…si on est quelque soit peu physionomiste, cela saute aux yeux que c’est un grand mytho qui cherche à faire le buzz après avoir frôlé de finir paralysé …

    • Aucun physionomiste n’est en mesure de déterminer si une personne est mythomane au vu d’une simple photo.
      Quant à Adrien Bocquet, André Bercoff a validé les propos qu’il a tenus lors de son émission. Bocquet a fourni les preuves pour prouver ce qu’il avançait, Bercoff a vu ses preuves et elles sont solides.

  4. En France règne la désinformation, la manipulation et le mensonge, n’importe quoi pour salir Poutine et glorifier les nazis de zélinski le saltimbanque. Merci Mr Bercoff de rétablir la vérité.

  5. Nous devons être en pensée Pikachu car je me demandais cette semaine, où était passé A Bocquet..tout en me disant qu’il était planqué, car il avait dit qu’il avait une protection ! rien que cet élément nous fait dire que si il est en danger c’est que son discours est vrai ! C’est comme cette jeune journaliste qui allait dans le Dombas depuis 2014, ce qui dérangeait fortement BHL, et qui racontait comment les pro russe étaient traités !
    On nous parle des gentils ukrainiens, j’en ai rencontré un et je n’en dirais pas plus . Ce qui était terrible c’est que les prisonniers russe descendaient d’un camion et recevaient tous une balle dans les genoux ..cela m’a marqué ..

    • Quand tu prends une balle dans le genou, tu es foutu, toute ta vie, tu vas boiter et tu vas souffrir car l’articulation est fragile et irréparable, ligaments rompus, os brisés, cartilage explosé.
      Les vrais nazis sont en Ukraine.
      Pour agir de la sorte, il faut être pervers et ne pas respecter les lois de la guerre.
      Un prisonnier est un être humain. A partir du moment où il est fait prisonnier, ce n’est plus un ennemi, ce n’est plus un soldat, il ne fait plus la guerre, il ne représente plus aucun danger, il redevient un simple être humain à la merci du vainqueur.

  6. Merci quand même André Bercoff, très gros pb actuellement, ce dernier est en congés.
    Alors il est souvent remplacé par des nullités (es) vendues au pouvoir qui détricotent tout son travail de l’année.
    Une majorité des auditeurs de cette radio a dû le comprendre quand même

1 Rétrolien / Ping

  1. Ils veulent faire taire Adrien Bocquet, son témoignage sur l’Ukraine n’est pas politiquement correct | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation