A Bordeaux, les rats pullulent là où les éboueurs menacés ne veulent plus passer

Un habitant du quartier : Dans 3 ans, je suis en retraite. Je vends ma maison et je quitte le pays. Mais d’ici là que vaudra ma maison actuellement estimée à 480 000 euros ?

Dans le quartier Bacalan,  4 impasses ne sont plus desservies par les éboueurs. De grands conteneurs sont placés à leur entrée… conteneurs qui débordent. Conteneurs qui dégueulent. Sans parler du reste, des poubelles abandonnées le long des trottoirs..

Mais c’est dit, les éboueurs font la grève des endroits où ils sont menacés. Tout a commencé en juin 2021, quand ils ont été menacés par un riverain avec une arme à feu. Pensant à leur préservation d’abord -comme on les comprend !- refusent d’être exposés aux tirs et autres agressions pendant qu’ils sortent en marche arrière des impasses. Ils demandent à la Mairie de mettre en place un système leur permettant de faire demi-tour.

Ce n’est pas grand-chose pour la municipalité écolo de Bordeaux prête à tout fiche en l’air de l’ancien monde, non ? Si ?

C’est un problème qui ne date pas d’hier. Depuis juin 2021, des habitants du quartier Bacalan à Bordeaux (Gironde) se plaignent de l’insalubrité de leur zone de résidence. Les éboueurs n’effectuent plus de collecte en porte-à-porte et les alentours des bacs placés aux entrées du quartier se transforment vite en décharges à ciel ouvert.

Historique des faits

En cause, une agression survenue l’été dernier dans la Cité Peyronneaud, une des quatre impasses qui longent l’avenue de Labarde. Les éboueurs n’ont pas pu opérer leur tournée habituelle en raison d’un stationnement gênant.

 

L’équipe a donc klaxonné pour signifier le problème. S’en sont suivies des menaces de la part du propriétaire de la voiture mal garée, qui est allé jusqu’à sortir une arme à feu. Des faits qui ne sont pas sans rappeler ceux survenus à Eysines en janvier 2021.

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux_33063/a-cause-de-l-insecurite-ces-habitants-de-bordeaux-voient-leur-quartier-submerge-d-ordures_52719332.html

Mais il semble qu’à Bordeaux, en-dehors des beaux quartiers, où habitent les conseillers municipaux, qu’ils soient de l’ancienne ou de la nouvelle majorité, personne ne soit plus capable de faire respecter la loi…

Bordeaux : durant son service, un éboueur se fait tirer dessus parce qu’il réveille les gens du voyage

Ce phénomène n’est pas nouveau. Le maire adjoint explique : « À mon arrivée en juillet 2020, j’ai identifié 21 sites de dépôt sauvage dans le quartier de Bacalan, du rond-point de l’avenue de Labarde jusqu’au boulevard Alfred Daney. »

C’est juste l’africanisation de la France, non ? Un rapport avec l’immigration ? Vous galéjez ! 

En tout cas depuis un an, pas de réponse, pas de solution, sauf à faire suivre les camions d’éboueurs par une voiture pleine de policiers…

Tout se dégrade. Tout fout le camp. Jusqu’à quand les Français supporteront-ils cela, sachant qu’avec le gouvernement en place et les élus écolos-dingos des grandes villes ça ne risque pas de changer ?

 708 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


19 Commentaires

  1. ma fille a enseigné aux aubiers en 2000, ils lui montraient leur bout en classe et quand elle a osé les punir menaces et la croix rayé sr le capot de la voiture. le proviseur lui a

    dit pas de vagues

    • Le proviseur s’est écrasé comme un prout mou.
      Comme la hiérarchie de Samuel Paty, comme toutes les couilles molles gauchiasses qui se courbent au maximum et permettent l’invasion, des prouts mous, malodorants.

  2. Ecolo dingo, maintenant, mais c’était le fief de Juppé durant des années, non ?
    Un Juppé très porté vers la diversité et les musulmans, qui a bien rempli sa bonne ville d’individus peu recommandables.

  3. Moi, ce qui me tue, ce sont tous ces individus qui prétendent au poste de Maire, qui prennent donc l’argent… et qui refusent pourtant de faire (la totalité de) leur p*tain de job!

    Quand je vois, chez moi, la voirie qui s’est faite volée ET condamnée par des gens qui se sont installés dans DES mobile-homes (pourtant interdits dans le coin!), en plein quartier paysan… et le Maire laisse faire, alors que plus personne ne peut promener là-bas sans se retrouver au milieu de la route – ce qui est très dangereux pour les handicapés et les personnes âgées qui, justement, ne vont PLUS DU TOUT dans ce coin du quartier… et je ne parle pas des paysans qui ne peuvent plus emmener leurs vaches non plus…
    …franchement, avec ce genre de Maires qui pourrissent la vie de leurs administrés en REFUSANT de faire leur job… des claques se perdent…!

    Sérieusement… personne, pour attraper ces maires « écolos »?
    (Pour l’info’ : si un Maire – QUI qu’il soit – ne fait pas son job, RIEN n’empêche ses administrés de lui envoyer les gendarmes pour que ces derniers le remettent à sa place et lui disent de faire son JOB…!)

  4. Ce ne sont pas des « rats » ce sont des « sursouris », voyons (cf les élucubrations d’une élue écologiste parisienne et à Bordeaux c’et un écolo !

    Le Tiers-Monde….

    Moi je trouve bien que la Réalité produite par les errances psychologiques de cerveaux déséquilibrés qui acceptent tout et n’importe quoi loin du cher « bon sens » émerge…. Cela fait qu’il y a aura forcément une limite à un moment, et l’on remettra les pieds sur terre.

    • Bonjour, Amélie Poulain.

      Ce n’était pas « surmulots », plutôt? 😉
      Il faut dire aussi qu’ils doivent se sentir trèèèèès visés par le terme de « rats », ces prétendus « écolos »…

      • Boujour Emilie,

        Peut-être alors, je ne me souviens plus du terme, en tous les cas « surmulots » c’est encore pire ! …. Et les souris ce serait quoi alors des « soussurmulots » ? Ils nous font vraiment rire quand même….

        Oui visés peu-être et j’espère qu’ils seront bientôt faits comme des « rats » avecs leurs élucubrations… !

          • Oui, le félin est un « surchat » selon la logique écolo qui ont inventé ces termes que je rapporte, c’est de l’humour (« surmulots » ou « sursouris » à propos des rats).

          • @ amélie poulain Je ne peux vous répondre directement , je n’avais pas compris votre agacement légitime désolé . Vous savez le mot paradigme arrange bien des gens on peut le mettre à toute les sauces . La preuve le cannibalisme revient a la mode . L’islam aussi est une source abondante qui nous aide a nous reconsidérer sur bien des points . J’y pense ne serais que pour la forme de la terre , qui fut plate , qui le redevient , il va falloir inventer un nouveau mot pour paradigme tant notre vision du monde change au grés du vent .

  5. Les escrolos du coin n’ont qu’à faire du compost pour faire pousser le sorgho sur les pelouses du quartchier

  6. Une solution peu ragoûtante mais qui, à la longue, peut porter ses fruits : chaque habitant de ces quartiers sinistrés pourrait charger de grands sacs les détritus et les déposer ou mieux déverser leur contenu devant la demeure de chaque élu et celui qui recevra la palme des ordures sera le maire. Les omelettes ne pouvant se faire sans casser les oeufs, tant pis pour les autres habitants d’immeubles où logent ces élus payés par les impôts des con-tribuables. Je dis ça je dis rien.

    • Aller à la gendarmerie.
      Demander aux gendarmes de bouger le Maire à faire son job.

      …Parfois, la solution est toute simple…
      …après, à voir si les gendarmes suivent; mais même si ce n’est pas le cas, rien ne coûte d’essayer – voire de déposer une main courante histoire de signaler « le début des problèmes ». 😉

      • Oui Emilie.
        j ai deja fait bouger les gendarmes et ça a marche.
        Long a expliquer ici. Mais si tout le monde faisait comme moi.
        La gendarmerie peut etre efficace.
        Cordialement.

  7. Les éboueurs ont raison, qu’ils laissent l’écologie se démerder avec les ordures…ou l’inverse, c’est pareil.

  8. Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille nous n’en parlerons pas, jusqu’où cette gangrène s’étendra -t-elle? Et il y a sûrement d’autres cas de figure. En plus des questions d’insalubrité, la sécurité. Il faudra nettoyer ces quartiers par la force. Le soir, à ma fenêtre, je guette l’horizon pour voir si la poussière soulevée par les chars de Poutine n’apparaitrait pas au loin. Ce n’est qu’un rêve. Pour le moment. Poutine ferait un bon éboueur !

1 Rétrolien / Ping

  1. Avant l’invasion par toutes sortes de rats, entre autres pollueurs, la France était propre… Bordeaux, les rats pullulent là où les éboueurs menacés ne veulent plus passer : une incitation pour les Français qui le peuvent à quitter le pa