Vague de viols collectifs dans des destinations paradisiaques de Grèce

Illustration, migrants  à la frontière entre la Grèce et la Macédoine.

C’était le paradis.

 

Selon le ministère britannique des affaires étrangères, le nombre de viols et d’agressions sexuelles signalés par des ressortissants britanniques en vacances en Grèce est plus élevé que pour n’importe quelle autre destination touristique dans le monde, et le ministère adresse un avertissement à ses citoyens. Il affirme que la menace n’est pas le fait de la population locale grecque, mais ne veut pas dire quels groupes sont à l’origine de ces crimes. Cependant, les reportages de ces dernières semaines suggèrent que les clandestins originaires de pays musulmans sont les principaux auteurs de ces attaques bestiales.

 

23 ans, violée sur l’île grecque de Serifos par deux migrants :

En début de semaine, une femme de 23 ans a été attaquée et violée par deux migrants sur une plage de l’île grecque de Serifos.

 

Une jeune Britannique de 18 ans a été violée en Crète par deux Pakistanais :

Quelques jours auparavant, une jeune Britannique de 18 ans a été violée en Crète par deux Pakistanais. Fin juin, une femme enceinte de 25 ans a été enlevée et violée collectivement par trois Pakistanais et un Afghan. Le ministère britannique des Affaires étrangères met désormais en garde les touristes, écrit The Guardian.

 

Une femme britannique violée par deux hommes :

Le Birmingham Mail rapporte le cas d’une femme britannique qui passait des vacances avec deux amis en Crète à la fin du mois de juin. Lors d’une soirée de fête, elle s’est éloignée de ses amis dans la foule. Soudain, elle a été traînée hors du bar et emmenée sur une plage voisine où elle a été violée par deux hommes.

 

18 ans, violée par deux Pakistanais :

Le même mois, une autre jeune fille britannique, âgée de 18 ans, a été victime d’un viol collectif en Crète, rapporte The Sun. La jeune femme de 18 ans prenait un bain de soleil sur la plage lorsque deux hommes se sont soudainement approchés et l’ont attrapée. Ils ont coincé leur victime sur la chaise longue et l’ont violée à tour de rôle. Deux hommes pakistanais, âgés de 23 et 26 ans, ont été arrêtés pour ce crime, rapporte le média grec Neakriti.

 

Une femme grecque de 23 ans droguée et violée par des migrants venant  du Pakistan ou du Bangladesh :

Lundi, une femme grecque de 23 ans a été victime d’un viol collectif sur l’île de Serifos par des migrants. La police soupçonne qu’elle a été droguée dans un bar, selon le Greek City Times. Elle a ensuite été traînée contre son gré par deux hommes jusqu’à une plage voisine où ils l’ont violée. Selon la police, la femme, malgré son état d’hébétude, a réussi à donner une description relativement claire des agresseurs, qui, selon elle, venaient du Pakistan ou du Bangladesh.

 

Une femme enceinte enlevée et violée par un gang : un Afghan et trois hommes du Pakistan :

Une femme grecque de 25 ans, enceinte de trois mois, a été emmenée dans une ruelle d’Athènes et violée par un homme originaire d’Afghanistan en début de semaine, rapporte RMX. Lorsqu’elle a crié à l’aide, trois hommes du Pakistan l’ont rejointe, après quoi elle a pensé avoir été secourue. Ils ont appelé un taxi mais au lieu de l’emmener à l’hôpital, ils l’ont emmenée dans un appartement et l’ont violée collectivement, écrit le journal grec Proto Thema. Les trois Pakistanais, âgés de 19, 21 et 27 ans, ont été arrêtés mais l’Afghan est toujours en fuite.

Une femme de 40 ans violée  par trois migrants originaires du Pakistan et un Afghan :

Le Greek City Times  rapporte également que trois migrants originaires du Pakistan et un Afghan sont jugés pour l’agression et le viol d’une femme de 40 ans originaire de Bulgarie. L’Afghan aurait eu une relation avec la victime.

Ils ne sont pas dangereux, ils sont en danger. Réfugiés bienvenus

 

 905 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


33 Commentaires

  1. Il y a un gros manque de policier pour défendre les filles. Il faut engager beaucoup de policiers. Il faudrait leur couper la pissette à tout ces macaques islamisés et leurs donner des hormones femelles.

  2. Les femmes touristes devraient être équipées dès leur arrivée d’une arme défensive avec autorisation expresse de tirer sur les violeurs avant qu’ils passent à l’acte.

  3. Ces jeunes femmes paient l inconscience de millions de bulots européens qui se cachent de cette vérité qui les frappe de plein fouet . Notre incapacité de nous réunir et de nous organiser laisse le champ libre à ces monstres sans éducation et sans aucun respect . Il est clair que les choses vont empirer de jour en jour jusqu au grand soir, car celui la , arrivera tôt ou tard , n ayez aucuns doutes . En attendant , sachez prendre les mesures nécessaires à votre survie et à celle de vos proches , quand aux autres , moi je les considère, eux aussi, comme des ennemis car ils agiront contre nous . Lache un jour , lache toujours .

  4. Quand je les vois, particulièrement le joufflu foncé du centre, je comprends que le mot Unterm*nsch ait pu être inventé.

    • Répondre à Eléphant blanc: je dirais même Untermüll ! Les pauvres grecs, leur malheur c’est qu’ils se trouvent quasiment à un jet de pierre de ces euh … espèces !

  5. Quand les Pakistanais ne sont pas déjà sur place depuis des décennies à esclavagiser sexuellement les adolescentes britanniques avec la complicité active des autorités, leurs vagues les plus récentes les agressent sur les plages grecques. Ca ne sera jamais oublié et se paiera tard ou tôt d’un prix qui sent le thermobarique, l’atome ou le bactériologique sélectif.

  6. Des salopards pire que des animaux rien ne les arrête jusqu’à violer une femme enceinte ,JE LE DIS ET LE RÉPÈTE IL FAUT ARRETER L’IMMIGRATION DE CES SAUVAGES STOP STOP CA SUFFIT ON N’EN VEUT PLUS NULLE PART EN EUROPE QU’ILS CRÈVENT DANS LEURS PAYS DE M…C’EST TOUT CE QU’ILS.MERITENT .

  7. C’était à prévoir car ils considèrent la femme comme un objet, une femme non voilée est forcément une aguicheuse dans leur cerveau de primitif musulman.

    • Ben oui ce sont des laches et des trouillards. C’est plus facile à deux. Mais pour leur couper les couilles un seul homme suffit

  8. Et ce ne serait pas de la crasse de à éliminer, ces vermines devraient être éradiqués jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien de leur passage sur terre…

  9. Ces pauvres migrants venant apporter leur culture et science à nous pauvres européens dont des incompris: pourquoi donc nos femmes ne se donnent-elles pas volontairement à ces docteurs, ingénieurs etc pour connaître le véritable enrichissement ? Racistes!

  10. Quelle honte !! alors ce n’est pas compliqué, dans un 1er temps, il ne faut plus aller dans ces pays là ! quand le tourisme est leur 1ere source de revenus, il faut tarir cette source . Pour les autochtones, c’est à leur police d’agir et leur politique d’immigration à revoir ; comme nous en sommes tous au même point, j’espère qu’un jour nous pourrons nous fédérer, j’en rêve, car je crois que les Grecs se plaignaient – vu dans une émission il y a 3 ans-

    • Comme les Gaulois et les vikings, les Romains et autres Saxons. C’est une insulte pour eux d’en qualifier leurs descendants dégénérés. Et grotesque. Nous qualifier de gaulois est vraiment insultant pour eux.

  11. Ne pas donner l’origine ethnique des responsables contribue à salir la réputation des autochtones. C’est même une preuve de complicité ! Les touristes femmes devraient être autorisées à porter une arme. Trois quatre lascars troués comme des passoires aiderait peut-être à ramener de la sécurité !

    • Totalement d’accord avec Argo. Cet article me rend folle de rage !!
      Tant qu’un ou une pris d’un réflexe d’exaspération et de rage légitime ne réagira pas en « faisant un carton » cela continuera ! Les Européens
      sont vraiment devenus des larves ! Depuis le temps que cela dure !
      Souvenons-nous de Cologne. « Ce n’était pas vrai », c’est tout ce que les bonnes âmes trouvaient à dire !
      Quant à dire « évitez ces destinations » mais ma pauvre dame, cela peut se produire n’importe où ! Ce qu’il faut c’est un grand nettoyage partout en Europe !

      • Absolument d’accord, élimination physique de toute cette vermine et de ceux qui favorisent leur venue. INSURRECTION !

    • Pour un musulman ,les filles non voilèes sont des putes .Ils toucheront pas une des leurs soeur car elles sont voilées de la tête aux pieds.

      • Bonjour,

        C’est, exactement, le rôle du voile : distinguer la musulmane de la non-musulmane bonne à violer.

        C’est bien pour cela qu’il faut interdire le voile musulman.