En 48 heures, plus de 30 bateaux en provenance d’Algérie avec plus de 300 migrants ont atteint les côtes espagnoles

Migrants algériens à Almeria.

Rubén Pulido fait régulièrement la chronique de l’immigration subie par l’Espagne. Nous le retrouvons dans l’article suivant pour un bilan portant sur 48 heures.

Source : La Gaceta de la Iberosfera 

RUBÉN PULIDO
21 JUILLET 2022

En 48 heures à peine, plus de trente bateaux en provenance d’Algérie, transportant plus de 300 clandestins, ont atteint les côtes d’Almeria, de Murcie et des îles Baléares.

Bien que les autorités algériennes aient contrecarré le début de la première opération de sortie d’Algérie, les jours suivants, ils ont atteint les côtes espagnoles sans opposition… et avec sur eux des armes blanches.

Le pire a été supporté par la province d’Almeria, où plus de vingt bateaux ont laissé un total de 191 migrants  au cours des deux derniers jours.

Les autorités consultées par La Gaceta de la Iberosfera révèlent que la grande majorité est d’origine nord-africaine (dont des Marocains), suivie par les clandestins d’origine syrienne et bangladaise.

El Zapillo (Almería) – Jet ski saisi par la Guardia Civil dans lequel se trouvaient trois migrants marocains – Source : Guardia Civil

De même, on a détecté l’arrivée d’un jet ski avec trois Marocains, qui a été abandonné par les migrants  lorsqu’ils sont entrés dans la zone d’El Zapillo (Almeria). Pour cette option, les mafias empochent plus de 5 000 euros par voyage, selon les publications auxquelles ce journal a eu accès dans les groupes contrôlés par les mafias.

Pour leur part, les côtes de la région de Murcie ont enregistré l’entrée d’un total de cinq bateaux qui ont été interceptés par le sauvetage maritime et le service maritime de la Garde civile. Entre mardi et mercredi, un total de 85 clandestins d’origine maghrébine ont été recensés et sont actuellement sous la protection des Forces et Corps de Sécurité de l’Etat (FyCSE).

La route des Baléares, déjà consolidée, qui relie l’Algérie aux îles Baléares, a également été le théâtre de cette dernière opération au départ des côtes algériennes. Un groupe de quatre bateaux interceptés par différentes opérations du FyCSE au cours des deux derniers jours a laissé 50 migrants d’origine algérienne dans l’archipel.

Ainsi, cette voie migratoire se caractérise par une augmentation du flux de clandestins de plus de 50 % par rapport aux données de 2021. A ce jour, plus de 600 migrants  sont arrivés, loin des 402 recensés par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au 18 juillet 2021.

Couteaux et violence

Au cours de cette dernière vague d’embarcations en provenance du territoire algérien, les autorités consultées par La Gaceta de la Iberosfera ont constaté l’extrême violence avec laquelle certains des clandestins  interceptés par Salvamento Marítimo et le FyCSE ont agi alors qu’ils se dirigeaient vers les côtes espagnoles.

Dans la région de Murcie, les occupants d’un voilier appartenant au Club Náutico de Águilas qui s’entraînait dans les eaux de Cabo Cope ont été surpris lorsque des clandestins d’origine algérienne ont sauté à l’eau depuis une embarcation après avoir été repérés à bord d’une yole se dirigeant vers la côte de Murcie.

Une fois secouru et en présence d’un hélicoptère de la Guardia Civil qui survolait la zone, l’un des clandestins a brandi un couteau, le plaçant près du cou du patron du voilier qui était en formation, selon des sources du FyCSE consultées par ce média. 

D’autre part, des sources provenant des unités de secours qui ont opéré dans la région d’Almeria et de Murcie ont révélé que la grande majorité des Algériens interceptés ces derniers jours étaient en possession d’armes blanches. Les images vues par La Gaceta de la Iberosfera et en possession de la FyCSE montrent la présence de couteaux et autres armes tranchantes qui ont été saisis par les autorités.

 

 827 total views,  2 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Où sont les femmes….. C’était bien une chanson ! Maintenant le refrain c’est où sont les déchets….

    • les bateaux sont surchargés, lorsqu il y a gros temps, les femmes et enfants sont jetés par dessus bord pour alléger l embarcation
      Ce sont surtout les hommes jeunes qui font le voyage pour le butin, ils enverront l argent au pays après

  2. Et dire que tous ces dégénérés arrivent en France, ils vont renforcer toute la faune répulsive qui existe déjà et que nous alimentons par nos ressources, le comble. Ils ont voulu leur indépendance mais voilà ils sont incapables de produire le moindre effort pour l’assumer et c’est toujours la France qui doit éternellement les assister, moi à leur place j’aurais honte, elle est où leur dignité humaine ? Allah est grand, il pourvoira à tous leurs besoins, c’est ça ?

  3. Y en a qui vont en Ukraine jouer au soldat et qui reviennent en chialant (s’ils reviennent)
    alors qu’ils devraient plutôt choisir de combattre la vermine islamique avec les patriotes espagnols avant qu’elle ne vienne chez nous tuer lâchement nos enfants

  4. Touché coulé. Ont-ils leurs passes sanitaires sur eux ? Pendant qu’on veut rétablir le totalitarisme sanitaire en Europe dont les représentants nationaux français sont les serviteurs zélés aucun barrage ni sur terre ni sur mer contre ces déchets. Cherchez l’erreur !

  5. Et ils vont venir directement en France, pourquoi ? Parce qu’ils savent que en France ils auront toutes les aides possibles puisque la France est le pays qui est le plus généreux au monde en aides sociales et les assos les y aiderons alors que ces imbéciles se tirent une balle dans le pied puisque ça se retournera un jour contre eux comme certains déjà auparavant qui ce sonts fait trucider et malheureusement contre des Francais innocents qui eux n’en veulent pas.

    • ils y ont aussi beaucoup de cousins…déjà installés donc logement assuré ( hébergé ou clandestin puis….mosquée,assistante sociale, mairie, hlm soins gratuits, viols criminalié etc)

  6. Inouï, je n’en ai pas cru mes oreilles. Sur une chaîne d’infos, un journaliste a déclaré en commentant les agressions récentes des policiers : Macron avait promis d’expulser les clandestins;voilà où on en est en 2022. Sent-il le vent tourner et tourne-t-il sa veste en même temps? Toujours est-il que cette situation ne peut plus durer. Ça va exploser! Ras le bol de cette engeance qui pourrit notre quotidien, nos villes et nos villages, et nos finances.

  7. A quand des patrouilles nautiques patriotes espagnoles ou italiennes , grecques etc. pour endiguer ce phénomène et les envoyés par le fond ?

  8. Ils arrivent d’algérie, pays qui n’est pas en guerre et ils ne viennent pas en ami. Ils viennent pour ce venger de la colonisation et pour islamiser notre pays et puis l’europe entière. L’espagne avait déjà été conquise, et ils en ont été chasser, mais comme ils considèrent quelle leur appartient car toute terre conquise par l’islam leur appartient et ils la veulent pour faire de l’Espagne un califat islamique. C’est une invasion et elle n’est pas pacifique. Et le mondialistes se servent de ça pour détruire l’europe, et macronescu et l’ue sont complice de cette invasion et donc du projet de notre destruction. Mééééé il a été réélu. Les motons seront contents ils pourront aller à l’abattoir.

      • tout à fait d accord ! la premiere mosquée à Poitiers porte un nom arabe qui est une revanche contre Charles Martel
        Mahomet : là ou un musulman habite, la terre est musulmane

Les commentaires sont fermés.