Vous avez dit sécurité ! Situation fin juin 2022

Le ministère de l’intérieur vient de publier les dernières statistiques sur la sécurité de juin 2022.

https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Interstats-Conjoncture-N-82-Juillet-2022

Le tableau et commentaires.


Les données sont glissantes, ainsi sur les 12  deniers mois, il s’agit de juillet 2021 à juin 2022.
On constate que sur un an, il n’y a guère de sujet qui s’améliore, voire à la limite, stagne !
Sur les deux deniers mois, juin a été moins criminel que mai.
Le dernier trimestre avril-mai-juin l’a été bien plus que janvier-février-mars, tous les sujets sauf 1 sont en progression.

Dans un mois, nous aurons les statistiques de juillet avec l’intégration de la multitude de meurtres et assassinats au couteau !

 651 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Je me sens tellement en sécurité chez moi, coin pourtant très paumé de campagne – au milieu des vaches… que je dors avec mon merlin à portée de main…
    Si ça, ce n’est pas une honte…

    …J’ai un voisin qui a vendu une maison à rénover ET un terrain à bâtir (récemment encore un terrain agricole) dans le quartier, en prétendant que le coin était calme…
    Les nouveaux (qui ont fait la grosse erreur de ne pas interroger le voisinage!) vont se sentir bien cocufiés, quand ils comprendront à quel point ils se sont fait avoir…

    (Venir en campagne pour fuir la racaille et être un peu plus en sécurité… ce n’est PLUS une solution : les caraques font désormais en campagne ce qu’ils font en ville, et le temps que les nouveaux arrivants PIGENT… c’est déjà trop tard…!

    Vous voyez des mobiles-homes en campagne? …Des containers maritimes? …Des semi-remorques…? Des garages géants?
    Avant de penser que « c’est beau », posez-vous d’abord des questions : vous pourriez avoir de bien mauvaise surprises, si vous pensez pouvoir habiter à côté de « ça » en ruralité et être sûrs de ne pas avoir de problèmes par la suite…)

    • Et quand on abat un de ces salopards, c’est la case prison pour nous. Si on en blesse un, il est capable de réclamer des dommages et intérêts et de faire jouer la clause accident du travail. Le monde à l’envers. Des gens du voyage, des manouches ou gitans pour moi, volent des légumes dans les champs de la ferme du village. Jamais inquiétés. Je fais ça, et c’est la correctionnelle. La justice est pourrie! Et la gendarmerie ferme les yeux. Par contre pour verbaliser des bricoles pour les automobilistes, ils sont impitoyables. J’ai la chance de n’avoir qu’une entrée avec un portail très haut et plutôt costaud. J’ai installé des caméras et une alarme extérieure devant l’entrée. Triste de vivre comme ça. J’ai l’impression d’être en prison. Vu les pépites qui vivent dans les villes voisines, il a fallu se méfier et s’équiper. Je fais comme vous, je garde une arme blanche à côté du lit. En cas de besoin, je peux vider un extincteur dans les yeux de l’agresseur. De la neige carbonique, ça ne pardonne pas. Bon courage! La campagne n’est plus ce qu’elle était.

  2. Attendez ils vont vous dire : tout cela est bien normal, il y avait le confinement, les gens étaient chez eux, les voleurs empêchés de bosser….

1 Rétrolien / Ping

  1. Vous avez dit sécurité ! Situation fin juin 2022 | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.