Macron lance la chasse aux sorcières contre les médecins ayant prescrit ivermectine, hydroxychloroquine…

Dans une vidéo mise en ligne sur Twitter le jeudi 16 juillet, le Dr Grégory Pamart a réitéré son alerte relative à l’affaire des convocations :

 

Des médecins ayant prescrit des traitements précoces convoqués par l’Ordre des médecins

Hydroxychloroquine, ivermectine, azithromycine… des scientifiques tentent depuis le début de la crise du Covid-19 de faire connaitre l’efficacité de ces traitements précoces contre le virus. Dernièrement, des médecins libéraux ayant prescrit ces médicaments ont reçu une convocation par leur conseil départemental de l’Ordre des médecins. Mettant en cause leur décision de prescription, l’organisme prévoit rien de moins que des conseils de discipline. Le début d’une nouvelle « chasse aux sorcières à grande échelle », estime le médecin généraliste, Grégory Pamart, toujours suspendu depuis le 15 septembre suite à son refus de recevoir la vaccination contre le Covid-19.

oint par téléphone, il nous fait part de son inquiétude pour ses confrères libéraux toujours en exercice : « Je le sais de source interne. Jusque-là, la Sécurité sociale faisait des signalements de médecins au cas par cas. Désormais, tous les médecins qui ont prescrit peuvent être inquiétés. C’est la première fois que je vois cela. […] Ce qu’il va se passer, c’est un entretien confraternel : le cas est présenté au conseil, et ensuite on ne connaît pas encore l’issue, mais il peut y avoir des menaces de poursuite ».

En effet, les caisses d’assurance maladie, une des branches de la Sécurité sociale, peuvent avoir accès à l’historique de prescription des médecins libéraux, les pharmacies saisissant le numéro d’assurance maladie du prescripteur associé à l’ordonnance. Auparavant, elles transmettaient au cas par cas les prescriptions jugées douteuses. C’est du passé. Selon le médecin du Nord, elles fournissent aujourd’hui des données à plus large échelle aux conseils départementaux.

Grâce à ces listes, l’Ordre des médecins peut connaitre le nombre de fois qu’un médicament a été prescrit par le même médecin au cours des deux dernières années.

Un regret de plus pour Grégory Pamart qui s’indignait déjà, dans une lettre ouverte, de l’utilisation des données des patients à des fins de contrôle politique : « Je n’accepte pas, non plus, que nos données de santé soient colligées dans de grands fichiers nationaux et servent aux autorités administratives pour sanctionner ceux que l’autorité politique a jugé indésirables. »

Lors de notre entretien, le Dr Grégory Pamart a partagé avec nous la lettre de convocation d’un de ses confrères convoqués par le conseil départemental du Nord de l’Ordre des médecins, dont il a anonymisé le nom et les coordonnées. L’organisme évoque avoir reçu un « signalement » mettant en cause les « prescriptions médicales réalisées dans le cadre du Covid-19 » par le médecin en question.

Ces traitements sont-ils interdits ?

Les produits mis en cause tels que l’hydroxychloroquine, l’ivermectine ou encore l’azithromycine ont perdu leur AMM (Autorisation de mise sur le marché) au cours de la crise du Covid-19. Il faut savoir que cela ne représente pas une interdiction formelle. En effet, même hors AMM, un médecin peut prendre la responsabilité de prescrire un médicament si celui-ci estime qu’il peut apporter un bénéfice au patient. Les prescriptions hors AMM sont une pratique bien connue. L’Ordre national des médecins dans sa fiche pratique relative sur le sujet précise que 20% de « l’ensemble des prescriptions » sont faites hors AMM (une prescription sur cinq).

« C’est national, ce n’est pas un problème départemental. C’est national », insiste Grégory Pamart, qui s’insurge de constater que de telles mesures de sanction, en violation de la liberté de prescription médicale, n’avaient jamais été adoptées auparavant, même au moment de scandales pharmaceutiques comme celui de l’affaire judiciaire et sanitaire du Mediator : « Même pour le Mediator à l’époque, les médecins qui avaient prescrit hors AMM ont été blanchis. Ce sont les laboratoires qui ont été inquiétés par les médecins prescripteurs », rappelle le médecin.

https://www.francesoir.fr/politique-france/des-medecins-ayant-prescrit-des-traitements-precoces-convoques-par-l-ordre

 764 total views,  1 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. On a affaire à un pouvoir totalitaire. Empêcher les médecins de soigner, les punir parcequ’ils veulent librement exercer leur métier. Jeter à la rue 15.000 soignants non vaccinés, sans salaire, sans couverture sociale, rien (merci Borne). Alors que ce virus, ce n’est pas la peste noire, mais on nous a fait peur. Enfin il s’est passé des choses pas très catholiques, à l’hôpital et dans les Ehpad.!!!!!
    Les retraités gauchistes ne veulent rien savoir. Déjà ils ne veulent pas se renseigner, et ensuite ils ont peur de la guerre civile.

  2. La sécu ferait mieux de vérifier les milliers de fausses cartes vitales, et les arnaques aux allocations familiales.
    Il y a aussi les milliers de retraités de 130 ans en Algérie.
    Mais non, la sécu est noyautée par la gauche communiste, pro-musul et anti-française.
    La sécu préfère foutre sa merde chez les médecins qui bossent et soignent, ce sont de bons Français, alors taïaut taïaut !

  3. On se dirige fermement et surement vers une dictature de type soviétoïde ou Chine communiste.
    Les médecins sont de moins en moins libres, et le pire, c’est qu’ils ne peuvent plus soigner.
    C’est un comble tout de même, puisque les médecins font dix années d’études dans l’intention de soulager les malades par des prescriptions judicieuses.
    S’ils savaient qu’ils sacrifieraient dix années de leur vie pour obéir à une dictature dirigée par les gros laboratoires pharmaceutiques, beaucoup abandonneraient avant la fin.

    Un médecin n’est pas le bras armé des labos, il n’est pas là pour enrichir les laboratoires pharmaceutiques, sa vocation c’est de soigner les malades.

  4. Venez exercer en Suisse !…vous serrez accueilli à bras ouverts et avec un bien meilleur salaire !…quittez cet asile de dictateurs fous, vous n’avez plus rien à attendre de ce pays dirigé par des malades mentaux, reconduit par un peuple de bulot décérébrés !

  5. Les membres du conseil de l’ordre des médecins aiment à rappeler que leur  » machin  » a été créé sous la dictature collaborationniste de Vichy. À cette époque, on voulait s’assurer que les médecins ne soigneraient pas les juifs. Aujourd’hui, ils veulent interdire aux médecins de soigner les malades en leur âme et conscience car ça nuit aux profits exorbitants de Pfizer, l’ami de von der Lachienne, Macrocon, Schwab, etc. Pétain et Laval bougent encore.

  6. Tant qu’on ne l’arrêtera pas, macron tête de con fera chier absolument tout le monde !!! Jusqu’au jour où…

  7. Je sens que ça va pendre sec à la Libération. la planète est devenue minuscule pour tout le monde.

  8. L’ordre des mes deux seins collaborationniste vichyste n’a rien perdu de son ignominie à la solde et ordres de macron

  9. Et ces salopards de députés qui n’ont pas voté la motion de censure et acquiescent en fait à donner les pleins pouvoirs à macron. On se demande en qui se trouve en réalité l’esprit pétainiste ? Quant à tous ceux qui ont appelé à voter macron, y compris les assocs à caractère religieux ou antiracistes de tous bords ils se sont montrés les pires traîtres de leurs coreligionnaires tous confondus. Comment les avertir qu’ils ont été trahis par leurs propres camps ?
    Et l’Anomynous qui avait averti macron pendant la dernière présidentielle, ce n’était que du vent ? Pendant que macronescu « a peur » de se faire tuer avec 117 gardes du corps et un hélicoptère prêt à l’exfiltrer nos enfants et des adultes se font massacrer de toutes les manières.

    • Les mêmes saloperies , du même bord politique, avaient voté les pleins pouvoirs à Pétain, sachant bien que le vieux maréchal (84 ans en 40) serait téléguidé par ces déchets d’humanité, Pierre Laval en tête. Ne pas oublier que Pétain, trouvant Laval trop collabo, l’avait viré cinq mois plus tard (décembre 40).Mais le traître Laval est allé pleurnicher à la kommandantur, qui l’a rétabli, bien sûr.

  10. Ça suffit maintenant, il faut arrêter ce connard de micron et tous ses complices. Ils veulent clairement nous tuer avec leurs injections ou nous laisser crever. Les médecins doivent se rebeller. Si quelqu’un est positif au covid, qu’on dise qu’il a une angine et qu’on lui prescrive au moins l’azithromycine ou tout autre antibio.

    • « Si quelqu’un est positif au covid, qu’on dise qu’il a une angine et qu’on lui prescrive au moins l’azithromycine ou tout autre antibio. »

      Oui c’est une évidence tout symptôme doit être traité et ce n’est pas de la compétence du Gouvernement donc on n’écoute pas point final, j’espère que les médecins, dont c’est le rôle, vont tenir et faire face à ces manoeuvres d’intimidation. Mai… si il est marqué « positif » au covid (ce qui n’est pas forcément exact, on le dit et on le redit mais ça ne rentre pas) c’est qu’il est rentré dans le système de « se faire tester » avec un faux test bien sûr.

      Alors si « on » commençait par refuser les tests, ce serait un très bon début non ?

      Ah mais oui, j’oubliais, ça rapporte…. même si ce n’est pas bon pour la santé du nez qui est quand même important dans notre anatomie, tout comme la respiration que l’on empêche.

      • @Amélie, les tests sont intéressants pour ceux qui travaillent, le médecin leur prescrit d’office une semaine d’arrêt maladie pour cause de covid, car il ne doit pas « contaminer » ses collègues.

        • @frejusien

          Oui, alors une « raison » de plus… qui maintient in fine cette situation intenable. J’ai vu encore des gens avec masque… sous la grosse chaleur ! Je me demande ce qu’ils respirent….

  11. qu’ils se regroupent et défendent leur profession et le respect de leur serment d’hippocrate : soigner et prescrire – nous sommes prêts à les soutenir – tout le monde sait que l’ordre des médecins non seulement ne sert à rien mais est toujours aux ordres de l’état

  12. Mon épouse n’a pas encore été convoquée mais elle possède un sésame pour nous en faire obtenir en pharmacie. Un noyau d’amis en a profité. Livermectine ne sert en fait à rien, fausse piste anti Covid. En revanche vit d, zinc, vit c, azythromycine, allez y !

    • Vitamine D à hautes doses (pas les ridicules doses OMS)et zinc sont prescris en prévention ou cure par de nombreux médecins anglophones, en effet.

  13. Je pense à tort ou à raison que les intérêts financiers et leurs enjeux ont fait passer la santé publique et assimilée à un marché d’actifs boursable les soins des patients la toxicité des produits injectables n’en font pas partie c’est juste du business

  14. Et le secret médical ces inquisiteurs et la sécu en font quoi ? Big Brother est aux manettes.

  15. Positif covid début février, j’ai été soigné à l’azithromycine. En moins de 6 jours, je n’avais plus aucune trace.
    Ces fumiers sont prêts à nous laisser crever.

  16. une page de couverture magazine genre Paris match je ne sais plus, on écrit que Macronescu est certain que « ses textes » trouveront des majorités pour être adoptés. Notez que ce n’est même plus le gouvernement qui fait les lois, c’est le président. Et Poutine méchant monsieur, pas copain.

  17. Donc maintenant soigné est un crime, et tuer c’est bien. Les salopards attaquent tout azimut. La vérité se sait alors comme ils ne peuvent plus la cacher ils la transforme et le bien devient le mal et le mal devient le bien. Putain on les pend quand, tous ces criminels à commencer par l’ oms.

  18. Bienvenue en dictature , et vous n’avez rien vue encore ! foutriquet et son gouvernement de débiles satanistes vont encore accentuer la répression , n’oublions pas que foutriquet n’aime pas se faire huer , siffler et surtout se faire contredire !
    Quand est -ce que le peuple se met en marche pour cravater foutriquet et tous ses sbires ,les destitués ,les jugés et leurs appliqués la sentence suprême ?

    • C’est certain, mais pour que çela marche, il faut une armée de fonctionnaires sans cœur et sans cerveau, qui se contentent d’exécuter sans réfléchir les décisions de leur Chef suprême, alias Duce, alias Führer !

3 Rétroliens / Pings

  1. Macronescu lance la chasse aux sorcières contre les médecins ayant prescrit les vrais médicaments qui soignent : ivermectine, hydroxychloroquine… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Macron lance la chasse contre les médecins ayant prescrit ivermectine, hydroxychloroquine… – Riposte Laique
  3. Macron lance la chasse contre les médecins ayant prescrit ivermectine, hydroxychloroquine… – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.