Après Johnson, Draghi démissionnaire… Les Italiens vont-ils enfin pouvoir voter à nouveau ?

Enfin ! Ça fait 4 ans qu’on attend ça. Depuis le départ de Salvini qui espérait des élections législatives anticipées qu’il aurait dû remporter avec ses alliés.  Et qu’il n’a jamais obtenues. Que le peuple italien n’a jamais obtenues, empêché de voter par les différentes coalitions qui se sont succédé à la Chambre. Un véritable scandale, un véritable déni de démocratie.

Grâce aux trahisons du Mouvement 5 Etoiles, les mondialistes se sont dépêchés de former une autre coalition, avec le mondialiste Draghi à sa tête. Draghi le peureux qui, conscient d’avoir contre lui nombre d’Italiens à la suite de l’épouvantable politique sanitaire menée par leur Macron italien, se déplaçait avec pas moins de 15 voitures bourrées d’agents de sécurité…

Le chef du gouvernement est affaibli notamment par la décision du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), membre de la coalition au pouvoir, de boycotter un vote de confiance au Sénat. « La majorité d’unité nationale qui a soutenu ce gouvernement depuis sa création n’existe plus. Le pacte de confiance fondant l’action de ce gouvernement a disparu », a-t-il expliqué. La coalition soutenant Mario Draghi rassemblait jusqu’ici toutes les forces politiques représentées au parlement, à l’exception du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia.

https://www.francetvinfo.fr/monde/italie/le-premier-ministre-italien-mario-draghi-annonce-qu-il-demissionnera-ce-soir_5256649.html

Alors, depuis 2019, la grogne monte, au profit cette fois non plus de Salvini qui est entré dans la coalition et a soutenu Draghi depuis 202 mais de Fratelli d’Italia considéré, bien évidemment, comme un parti d’extrême-droite. Nous savons bien, nous aussi ce que cela signifie !

Et voilà que le fameux M5s fiche encore le bordel. Sentant qu’il perd de plus en plus de légitimité et d’assise électorale (tu m’étonnes, il bouffe à tous les râteliers), il essaie de se refaire la cerise en sortant de la coalition sous prétexte de demander ce que Draghi ne peut et ne veut lui accorder, des revendications sociales, notamment un « revenu citoyen » (le fameux « revenu universel » dont rêvent aussi Macron  et autres Insoumis ? )

Le M5S s’oppose aux incinérateurs qu’il trouve coûteux, polluants, peu efficaces et n’incitant pas la population au tri sélectif. Il réclame aussi l’instauration d’un salaire minimum et d’un revenu citoyen. Mais le mouvement a aussi, voire surtout, des arrière-pensées électoralistes, selon les analystes. « Le M5S s’écroule dans les sondages et a besoin de récupérer de la visibilité (…). Il veut être au centre de l’attention », a expliqué Lorenzo Codogno, ancien économiste en chef du Trésor italien

La coalition soutenant Draghi n’a donc plus la majorité absolue, même si elle peut encore gouverner. Alors comme les mondialistes ont une peur bleue, celle de voir apparaître un phénomène à la Zemmour qui prendrait le pouvoir, le Président de la République, le vieux madré Mattarella, refuse la démission de Draghi, espérant que, face au danger majeur, une autre coalition apparaisse…

Le Premier ministre italien Mario Draghi, confronté à l’effritement de sa coalition, a annoncé en Conseil des ministres qu’il remettrait sa démission ce jeudi 14 juillet au soir, a indiqué le gouvernement. Mais le président italien Sergio Mattarella a refusé cette démission. « Le président de la République n’a pas accepté la démission du président du Conseil et l’a invité à se présenter au parlement (…) afin qu’ait lieu une évaluation de la situation », a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

Espère, Mattarella. Espère. Mais ni Draghi ni les marchés ne semblent persuadés que les salauds sauveront leur tête. SAuf retournement (toujours possible) de M5s il est bien possible que tout cela aboutisse, tôt ou tard, à de nouvelles élections…

Et là tout est possible. Si la Lega et Fratelli d’Italie faisaient le plein de voix, la face de l’Italie et peut-être de l’UE pourrait être changée.

A suivre.

 

 834 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Salvini, C’EST LE MLP ITLAIEN: UNE RACLURE QUI A VOTE POUR LA SALOPE DRAGHI ET TOUS LES DIKTATS COVIDISTES (AU MOINS MLP ETAIT CONTRE).

    LA MOTION DE CENSURE EN FRANCE, LE RN NE L’A PAS VOTEE !

    HONTE AU RN

  2. Draghi , honnête homme ! Le CDC américain retire le test PCR parce qu’il n’est pas être en mesure de distinguer le Covid de la grippe …
    Après l’alerte lancée par le CDC, le scénario de la « pandémie » à partir de 2020 change diamétralement, surtout en Italie, où les gouvernements Conte et Draghi ont tous deux été soutenus par le Parti démocrate qui a eu de multiples intrigues avec les géants du vaccin depuis le secrétariat de Matteo Renzi dans le respect du plan mondial de vaccination voulu par Barack Obama et Bill Gates, exécuteurs des basses œuvres du NWO .

  3. Apparemment, le président aurait refusé la demande de démission de Draghi… Si les italiens veulent vraiment renverser la vapeur, il faudrait qu’ils fassent comme au Sri-Lanka ou qu’il y ait une junte militaire (comme dans les pays sud-américains dans les années 60 et 70); mais en sont-ils réellement capables ? Ont-ils la mentalité et la volonté pour le faire ?

  4. Etonnant que Johnson, Draghi, mais aussi Biden et Macron sont tout autant malmené, et c’est que le début… Tous ces dirigeants ont engagés leurs pays pour combattre les russes, en s’auto sabotant….. se privant des énergies russes, en envoyant des armes pour contrer celles des russes… Et si ce soutient trop précipité pourrait être le départ d’une récession que l’on ne pourrait plus récupérer… en tout cas ceux qui l’on initié sont malmenés…. Je reste persuadé que les ukrainiens devraient ou se rendre ou partir vivre ailleurs… car les russes n’arrêteront jamais, ils n’ont pas déployés leurs vrais militaires, mais que les conscrits, les mercenaires Wagner et de la Tchétchénie … Les allemands aussi auront des problèmes car leurs industries ont besoin de gaz

  5. Tous les dirigeants actuels de l’UE qui ont conduit leurs pays dans le mur vont tomber les uns après les autres. Macron, s’il ne chute pas d’ici là, va se sentir bien seul.

  6. Mon ami italien m’a dit, ce dont je ne m’étais pas rendu compte, qu’il y a prés de 20 ans que l’Italie n’a pas voté. 20 ans qu’il n’y a plus aucune démocratie dans ce pays car les salauds qui y sont à la tête sont désignés par les autres salauds de la communauté européenne, cet agglomérat de fainéants hyper grassement payés qui n’ont pas su trouver une autre carrière ailleurs de par leurs qualités qu’ils ne possèdent pas.
    Donc 20 ans d’un pays soumis à la dictature directe des imbéciles et mondialistes (synonyme) de Bruxelles.
    Il faut croire, malgré tout le respect que j’ai pour le peuple italien, qu’il n’est pas beaucoup plus évolué que notre peuple français de débiles lobotomisés et trouillards pour 90 % d’entre eux, en acceptant cet état de dictature sans broncher.
    Je crois que l’Italie est comme la France : un pays absolument merveilleux peuplé par des imbéciles finis pour l’écrasante majorité.

    • Quelle triste fin pour ce magnifique pays. Ce pays qui, jadis, a dominé le monde depuis Rome, s’enfonce peu à peu dans le décadent ronron européen. Berceau d’une magnifique civilisation, il fait comme la tour de Pise, il penche de plus en plus, jusque à la chute finale. La France a suivi le même chemin. L’immigration tuera nos deux pays, plus sûrement que deux guerres mondiales successives, dont nous nous sommes relevés. Quand saint François d’Assise et Saint François de Sales auront été remplacés par Mahomet, qu’y aurons- nous gagné? Seule une révolution pourrait nous tirer d’affaire. Les pénuries sévères qui s’annoncent pourraient être la mèche qui mettra le feu aux poudres. Mais les 90% de crétins qui prospèrent sur les terres de leur ancêtres sont-ils prêts à retourner la table? Même réduits en esclavage, ils continueraient de lécher la main de leurs maîtres. Quand ils acceptent les coups de pieds au cul et qu’ils en redemandent , ne méritent -ils pas le sort qui leur est réservé? Si on pendait tous les collabos de l’Islam et du mondialisme, la route de Paris à Jérusalem serait toute longée de potences.

      • Et bien dis donc, ami patriote Argo, quand tu te lâches, tu te lâches ! Quel réquisitoire, et quelles vérités tu cries haut et fort !
        Comment ne pas souscrire à 1 000% à une description si réaliste des pays européens, et particulièrement la France, l’Italie et on va rajouter la Belgique.

        • MDR, je suis italo-belge et j’écris en France. Je suis donc foutu? Et dire que sous le règne du Roi Léopold II, la Belgique était la deuxième puissance industrielle au monde! Et que l’Italie a encore produit récemment Ferrari, Maserati, Lamborghini, Alfa Romeo et Lancia, toutes marques que le monde entier lui envie et a tenté de copier sans succès. Pour la France, je vous laisse le soin de vous défouler et de pleurer sur votre génie passé …

          • Ami gigobleu, te connaissant bien, je savais que tu allais réagir ! 😂
            Tu as raison, la Belgique et l’Italie ont connu leurs heures de gloire, et pas des moindres. Tout comme la France.
            Mais malgré les extraordinaires Ferrari, Maserati, et Lamborghini (dont la Lamborghini Veneno Roadster avec son V12 de 6.5 l et ses 750 chevaux, la voiture la plus chère au monde pour 3,3 millions d’euros) achetées principalement par le Qatar et l’Arabie Saoudite, ce si beau pays qu’est l’Italie est en pleine déliquescence, parce qu’européen. Tout comme la France.

4 Rétroliens / Pings

  1. Après Johnson, Draghi démissionnaire : les Italiens vont-ils enfin pouvoir voter ? – Riposte Laique
  2. Mario Draghi out – Le G7 à la dérive – Résistance Républicaine
  3. Après Boris Johnson, Mario Draghi out : Le G7 à la dérive – Riposte Laique
  4. Après Boris Johnson, Mario Draghi out : Le G7 à la dérive – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.