Biden en déréliction dans le monde entier mais Trump bat tous les records de popularité

Un autre rassemblement massif de Trump. Cette fois dans le grand état de l’Alaska. Le président Trump était à Anchorage pour faire campagne pour Sara Palin et Kelly Tshibaka, qui tente de diriger RINO Lisa Murkowski.

Le président Trump est candidat à POTUS en 2024. Et il va gagner. Tout Américain rationnel doit soutenir la réélection du président Trump en 2024. Ce pays ne peut pas supporter un second mandat de l’administration Biden. #Trump2024 !

Il l’a  dit clairement dans ses discours en Alaska :j’ai concouru 2 fois, j’ai gagné 2 fois, j’ai fait mieux la seconde fois que la première. Il paraît évident qu’il va concourir et gagner en 2024.

 

Le train Trump tonne en Alaska pour un rassemblement record

Par Alaska Watchman , 10 juillet 2022

Lorsque l’ancien président Donald Trump arrive en ville, il attire un long train coloré dans ses queues de pie.

Le 9 juillet, la tournée nationale Trump en cours a retenti dans l’arène de l’Alaska Airline Center d’Anchorage avec un nombre record de 6 000 personnes présentes. Comme promis l’année dernière, Trump est venu soutenir Kelly Tshibaka dans sa tentative de renverser la sénatrice américaine Lisa Murkowski et de stimuler Sarah Palin dans sa campagne pour remporter le siège de la Chambre des États-Unis qui est maintenant vacant après la mort récente du représentant Don Young.

Le gouverneur Mike Dunleavy, qui devait également obtenir l’approbation de Trump, ne s’est pas présenté avec des rumeurs selon lesquelles il pourrait être hué sur scène par de nombreux conservateurs qui penchent vers les challengers Charlie Peirce et Christopher Kurka.

Traduction google.

https://gellerreport.com/2022/07/breaks-all-records-trump-thunders-into-alaska-for-record-breaking-rally.html/

 

PENDANT CE TEMPS L’ETOILE DE BIDEN SE TERNIT  DANS LE MONDE ENTIER

La semaine dernière, le Pew Research Center a publié un rapport montrant que la confiance dans le leadership de Joe Biden ne s’est pas seulement effondrée ici aux États-Unis, elle s’est effondrée dans le monde entier.

L’analyse de Pew a révélé que la confiance dans le vieux bonhomme sénile a chuté en moyenne d’environ 15 points par rapport à il y a un an.

Certaines des baisses les plus importantes ont été constatées en Italie (en baisse de 30 points), en Grèce (en baisse de 26) et en Espagne (en baisse de 25).

Les autres pays au-dessus de la baisse moyenne de 15 points étaient Singapour (-22 points), la France (-21) et les Pays-Bas (-19).

Parmi les pays disposant de données comparables à celles de l’année dernière, seule la Corée du Sud a montré une hausse de confiance pour Biden, et cette hausse n’était que de 3 points.

Selon Pew, la confiance élevée initiale de Biden dans le monde était due au soulagement des pays que Donald Trump n’était plus président. Mais depuis lors, le rebond post-Trump s’est estompé et Biden n’a pas vraiment fait grand-chose pour inspirer confiance au cours de l’année écoulée – surtout compte tenu du retrait désastreux d’Afghanistan.

Alors que l’enquête Pew montre qu’en moyenne, les pays ont soutenu le retrait d’Afghanistan à 51%, 57% ont déclaré que Biden l’avait mal géré.

Même avec la bosse post-Trump du vieux Joe, il est loin de profiter du niveau stratosphérique de confiance que les pays avaient envers l’ancien président Barack Obama.

D’une certaine manière, qui s’en soucie ?

Le président des États-Unis ne devrait pas chercher l’approbation des citoyens d’autres pays. L’année dernière, cependant, les médias d’information américains ont fait du foin sur Biden, inspirant une plus grande confiance que Trump. Donc, pour eux, voir les chiffres de confiance de Biden chuter ne sera pas une bonne nouvelle.

Pew a compilé son rapport sur la base d’enquêtes dans 18 pays qui ont interrogé un total de 19 903 adultes entre le 14 février et le 11 mai.

 

Traduction google

https://patrioticpost.com/biden-collapses-in-international-polling/

 648 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Il est gentil le Donald, mais, je me souviens qu’il faisait la «réclame» pour Honneywell et ses super masques professionnels, avant, le lendemain, de revêtir une serpillière sur le blaze.
    Il a financé Pfizer et maintenu Antonio Faucci, le mafieux à son poste.
    Cerise sur le gâteux, les potes à Donald viennent de brimer les femmes, comme de vulgaires islamistes. C’est vrai quand on suit une religion, quelle qu’elle soit, … on n’en est pas à une brimade près.
    Gérard

  2. Tout en étant un inconditionnel de D Trump, souvenons-nous qu’il est celui qui finança Pfizer….
    De plus, E Zemmour était aussi le plus populaire des candidats…
    Résultat: 7%…!

    • Le sondage valable car non-bisouillé, la surprise, c’est le premier avec 17%.
      A partir de là, la machine s’est mise en route pour arriver à 4 ou 5. Quant à Macron, lui, toujours 25….

  3. J’espère que Trump reprendra le pouvoir, il est le seul qui peut vraiment équilibrer le monde même avec ses défauts.

  4. Trump avait gagné, mais la fraude a eu le dernier mot, un scandale énorme que la Justice et les media ont lis sous le tapis. J’espère qu’un Trump de retour le leur fera payer cher!

  5. J’espère que vous voyez juste.
    Je me demande comment les démocrates ont pu choisir un tel gâteux comme Président.
    Mais comme il est sénile, il doit être plus facile à manipuler, au fond, c’est la marionnette de l’Etat profond, et les patriotes américains l’ont bien compris.

    • ce n’est même pas ça…
      il est plus facile à manipuler dites vous mais c’est pire on peut en faire absolument ce qu on veut puisqu il est complètement sénile à mon avis il ne doit même pas comprendre ce qu on lui fait lire c est une larve..

Les commentaires sont fermés.